Croatie

L’indispensable à savoir avant de visiter la Croatie

Dubrovnik Croatie port mer bleue
Dubrovnik, les pieds dans l'eau © sorincolac

À deux heures de Paris seulement, ce petit pays aux allures de Côte d’Azur sans luxe tapageur présente de verdoyantes contrées et des criques riantes de sable ou de galets lisses, bercées par de doux alizés. Un séjour au prix abordable !

Mer bleue, ciel azur, des cyprès entourant de grandes propriétés, des îles à perte de vue, une végétation luxuriante, des yachts indolents… Avec ses airs de Riviera, la Croatie a le vent en poupe ! Voici notre guide de voyage qui vous permettra de visiter la Croatie sans stress pour passer des vacances inoubliables.

Pourquoi voyager en Croatie ?

Des retrouvailles pour certains, une révélation pour d’autres, l’histoire de la Croatie ne laisse aucun de ses visiteurs indifférents, bien au contraire ! Malgré les conflits de 1991-1995, le pays n’a rien perdu de son prestige. Sa géographie, ses villes et régions, ses influences cosmopolites et son décor de rêve… tout en fait une destination riche d’un fantastique patrimoine, de prestigieux musées et de nombreuses plages. La plus grande province, la Dalmatie, s’étire le long de la côte. Elle est couronnée par 1 185 îles !

Amateurs de balades en mer, louez un voilier pour découvrir quelques-unes des perles de l’Adriatique : Hvar, dont la réputation n’a rien à envier à ses voisines Capri et Mykonos, ou l’île de Mljet, très sauvage grâce à un programme de protection de la faune et de la flore. Ceinte de pins d’Alep, elle accueille en son sein un lac majestueux au milieu duquel trône un monastère insolite : à ne pas manquer !

Dans les terres, les parcs nationaux sont nombreux. On peut citer celui de Plitvice, classé patrimoine mondial de l’UNESCO, qui offre le spectacle enchanteur de dizaines de cascades au cœur de forêts centenaires. Plus au nord, la montagne de Velebit héberge une faune variée qui surprendra les amoureux de la nature : ours, lynx, chats sauvages, chamois et mouflons se partagent le territoire… et la vedette !

parc national Plivitce
Le parc national Plivitce ©Ignacio Ruiz Casanellas

Un éclectisme culturel exceptionnel

À la croisée de multiples carrefours culturels, la Croatie garde l’empreinte des ottomans, des grecs, des égyptiens, des romains, des vénitiens, des hongrois… D’où la richesse exceptionnelle de sa culture. Split, la ville palais, est représentative de ce patchwork des civilisations. Zadar et Dubrovnik, deux des villes côtières les plus réputées, proposent des festivals immanquables… La Croatie vous permet donc de pratiquer toutes sortes d’activités pendant votre séjour. En mode routard ou sédentaire, vous n’avez plus qu’à vous laisser séduire pendant votre séjour par l’éclectisme d’un pays qui n’aspire qu’à la sérénité !

Pour en savoir plus sur la culture et l’histoire croate, lisez aussi cet article.

Quelle est la meilleure période pour visiter la Croatie ?

De par sa géographie, le pays possède deux climats très différents. Vous devrez donc bien choisir votre itinéraire et la saison pour visiter la Croatie dans les meilleures conditions. Dans les terres, le climat est continental avec des hivers très froids et neigeux et des étés caniculaires marqués par des orages fréquents. Sur la côte, le climat est méditerranéen : les hivers y sont doux et ensoleillés, les étés très chauds et secs avec une température de la mer aux alentours de 26°C, c’est alors le paradis des frileux !

Le vent est souvent présent partout dans le pays. Il peut être glaçant l’hiver mais bienvenue à la saison chaude. Les meilleures périodes pour visiter la Croatie, sans qu’il n’y ait trop de monde, sont donc les mois de mai et juin, ainsi que septembre et octobre. Les températures sont alors agréables, vous pourrez faire des bains de mer et les prix sont plus abordables qu’en haute saison touristique.

Quel budget prévoir sur place ?

La monnaie croate est la “kuna” qui se divise en 100 “lipa” mais l’euro est très présent partout dans le pays. Visiter la Croatie n’est pas particulièrement bon marché, même si les tarifs restent inférieurs à ceux pratiqués en France. Ces dernières années, la Croatie a connu un boum touristique qui a largement fait augmenter les prix, surtout au niveau de l’hôtellerie. Les prix sont très différents selon la saison, avec un pic durant la haute saison touristique (juillet et août). La capitale, les grandes villes et certaines îles sont également plus chères que le reste du pays.

Voici quelques exemples de budget à prévoir sur place pour une semaine, hors vols, par personne :

  • En basse saison (l’hiver) comptez environ 400 €
  • En moyenne saison (à l’automne et au printemps), prévoyez aux alentours de 500 €
  • En haute saison (l’été), le budget sera compris entre 600 et 650 €

L’hôtellerie sera un poste de dépenses important avec des chambres doubles entre 50 et 100 €, selon la saison et la catégorie. À noter que la plupart des chambres d’hôtes et des hôtels facturent un supplément de 20 ou 30 % si votre séjour est inférieur à 3 nuits sur place. La restauration est meilleure marché : vous pourrez facilement manger sur le pouce si votre budget est serré. De plus, les plats souvent très copieux peuvent se partager, surtout si vous voyagez avec des enfants.

Comment se rendre en Croatie depuis la France ?

Le moyen le plus simple et le plus rapide pour aller visiter la Croatie est l’avion, avec un temps de vol aux alentours de 2h. Le pays compte plusieurs aéroports internationaux : Zagreb, Split/Trogir, Dubrovnik, Pula, Rijeka, Zadar et Osijek. De nombreuses compagnies desservent le pays, en particulier les compagnies low-cost. Il est donc aisé de trouver des vols à prix très corrects : l’idéal pour un court séjour !

Zagreb Croatie
Zagreb ©iascic

Si vous disposez de plus de temps, vous pouvez rejoindre la Croatie en voiture. La route vous fera alors passer par l’Italie et la Slovénie, voire la Suisse si vous vivez dans la partie nord de la France. Notez que le passage à la frontière peut être assez long, avec des files d’attente impressionnantes au cœur de l’été. Pour circuler sur place, votre permis national suffit et le réseau routier est de bonne qualité, même si la conduite des croates est assez sportive ! Si vous habitez dans le sud, il peut être intéressant de rejoindre la Croatie en bateau depuis l’Italie, en partant de Venise ou d’Ancône. Vous gagnerez alors de nombreuses heures de route.

Comment se déplacer sur place ?

Il existe différentes manières de circuler en Croatie. Il est toujours bon de connaître quelques particularités locales :

En voiture

Si vous avez décidé de partir à la découverte de la Croatie avec une voiture, ayez en tête plusieurs détails qui vous éviteront des ennuis avec les autorités locales. Tout d’abord, les limitations de vitesse diffèrent légèrement des nôtres : la conduite en agglomération est limitée à 50 et la vitesse sur autoroute à 130 km/h. En revanche, attention sur les routes hors agglomération : vous ne devez pas excéder les 80 km/h. De même, pensez à toujours laisser vos codes allumés : c’est obligatoire en Croatie, et de toute manière, vous serez ainsi bien mieux repéré, notamment sur les routes sinueuses des montagnes. Vous pouvez aussi louer facilement un véhicule depuis la France qui vous attendra à l’aéroport.

En bus

C’est le réseau de transport en commun le plus développé en Croatie. Nombre de bus desservent les petites villes, ce qui vous permettra d’approfondir votre visite au-delà des seules villes principales, le tout à des prix raisonnables et dans un confort certain.

En train et bateau

Le réseau ferroviaire est bien développé en Croatie. Cependant, les vitesses sont loin d’être excessives. Un avantage malgré tout : les lignes ferroviaires permettent de vous déplacer jusque dans les pays voisins, tels que l’Autriche ou l’Italie. Ce dernier pays peut par ailleurs être facilement rejoint grâce à de nombreuses navettes maritimes le long des côtes dalmates.

Que manger et boire en Croatie ?

Visiter la Croatie c’est aussi faire des expériences gastronomiques intéressantes. Le pays a subi différentes influences des pays voisins au cours des siècles, notamment austro-hongroises, ottomanes et méditerranéennes, que l’on retrouve dans la cuisine locale. La viande y est très appréciée, souvent grillée en brochettes ou panée. Sur la côte méditerranéenne et sur les îles, le poisson est à l’honneur même s’il est assez cher. Il est en général cuisiné grillé, en ragoût ou en gregada (sorte de bouillabaisse). Les croates sont aussi fans de calamars grillés, frits, farcis ou intégrés à un risotto. Les crevettes et autres fruits de mer sont également des incontournables.

ragoût de crevettes croate
Ragoût de crevettes ©Happy window

Les légumes et les condiments accompagnent la plupart des plats et vous trouverez généralement au menu toutes sortes de fromages. Côté desserts, les gourmands seront aux anges : gâteaux et pâtisseries sont très appréciés en Croatie, tout comme les glaces. Dans les régions les plus touristiques, les restaurants facturent souvent le pain et le couvert, c’est en effet assez répandu dans cette région d’Europe. Conformément aux traditions méditerranéennes, les croates adorent passer du temps aux terrasses des cafés.

De plus, si vous avez la chance d’être invité chez des locaux, on vous proposera toujours quelque chose à boire à votre arrivée. Le café est très consommé, surtout “à la turc” et vous pourrez boire du thé, en général fruité. Concernant les alcools, la Croatie produit du vin dans la plupart de ses régions. Les rouges sont souvent assez corsés et vous trouverez aisément du blanc et du rosé. À noter que les croates ont pour habitude de couper leur vin rouge avec de l’eau plate ou gazeuse, ne vous en offusquez pas ! Par une chaude journée d’été, vous pourrez aussi déguster les bières locales, rafraîchissantes à souhait.

Dans quelle région dormir en Croatie ?

De par sa géographie très étirée le long de la côte, les trajets sur la route littorale peuvent être très longs. Si vous allez visiter la Croatie en avion, sélectionnez avec soin votre aéroport d’arrivée et de départ avant de construire votre itinéraire et louez une voiture pour avoir une totale autonomie.

Pour un séjour d’une semaine, le mieux est de faire un circuit au départ des villes suivantes :

  • Dubrovnik : visitez la “perle de l’Adriatique” avant de faire une escapade à Kotor, au Monténégro, une ville splendide, dans un cadre de toute beauté. À votre retour à Dubrovnik, prenez le bateau pour découvrir l’île de Mljet où nature, farniente et baignades seront au rendez-vous. Vous pourrez ensuite rejoindre le continent à Orebić puis rejoindre la magnifique île de Korčula avant de revenir à Dubrovnik.
  • Split : baladez-vous dans son centre historique préservé et explorez la presqu’île de Marjan, où vous pourrez vous baigner. Partez ensuite visiter l’une des plus belles îles de Croatie : Hvar, à 2h de bateau. De retour à Split vous pourrez prendre la route vers le nord, en passant par Trogir, Šibenik et le parc national de Krka où vous attendent de magnifiques lacs et cascades. Avant de rejoindre Split, arrêtez-vous à Murter pour une journée d’excursion sur les îles Kornati.
  • Zadar : sa vieille ville mérite plusieurs balades au gré des ruelles. Les marcheurs poursuivront leur périple dans le parc national de Paklenica, puis le parc national des lacs de Plitvice. Des étapes époustouflantes en pleine nature ! Après l’effort, le réconfort : direction l’île de Rab et ses plages de carte postale, avant de faire un arrêt à Pag. Au départ de Zadar, vous pourrez également visiter les îles Kornati.
  • Zagreb : son centre-ville est agréable pour se promener avant de partir explorer la côte. Sur la route arrêtez-vous à Opatija, Pula, Rovinj ou encore Poreč, de charmants villages qui recèlent des trésors historiques à ne pas manquer.

A LIRE AUSSI :
Où aller en Croatie : quelle ville et quelle région choisir ?

Quels sont les principaux monuments à voir en Croatie ?

Visiter la Croatie c’est faire un voyage à travers l’Histoire de l’Europe. Suivant les régions et les villes, vous pourrez être transporté à différentes époques ou vous croire dans un pays voisin comme l’Italie, la Grèce ou encore la Turquie. La Croatie possède également de nombreux vestiges gallo-romains. Pour planifier votre trip croate, n’hésitez pas à consulter notre article sur les 15 visites incontournables du pays. Parmi les principaux lieux d’intérêt, notons le Palais de l’empereur Dioclétien à Split, les vestiges romains de Pula ou encore les imposantes constructions austro-hongroises de Zagreb.

vue du palais Dioclétien de Split
Vue du palais Dioclétien de Split ©xbrchx

Quels sont les plus beaux endroits naturels à visiter en Croatie ?

Visiter la Croatie vous fera découvrir une variété de paysages incroyable. Avec ses plages de cartes postale et ses îles de rêve, les amateurs de farniente et de détente seront au paradis ! D’une limpidité surprenante, la mer Adriatique est un endroit parfait pour s’initier à la plongée ou au snorkeling. Si vous avez la bougeotte, les 8 parcs nationaux du pays vous offriront un large choix de randonnées : de la petite balade, jusqu’aux marches sportives en montagne. Vous pourrez également faire plein d’activités de plein air à l’intérieur des terres, comme du kayak ou de l’escalade.

Que ramener comme souvenirs de Croatie ?

En Croatie, il existe de nombreuses spécialités. Voici quelques souvenirs incontournables à offrir à vos proches ou à vous-même pendant vos séances shopping !

La Croatie : pays de la cravate !

Pour les accros du shopping c’est le souvenir à ramener impérativement de Croatie, car c’est dans ce pays que cet accessoire est né. Au XVIIème et XVIIIème siècle, c’était une écharpe portée par les soldats. Le succès fut immédiat… en France, qui l’adopta donc très vite ! Aujourd’hui, en Croatie, vous pourrez en trouver en soie, et faites main.

Maraskino

Faite à partir de griottes, cette liqueur vous rappellera le doux souvenir de la Croatie, ses parfums et sa chaleur. Napoléon s’en souvient encore, qui fêtait ses victoires à grand renfort de cette boisson. D’ailleurs, les anglais n’étaient pas les derniers à ce jeu-là !

Morcic

La cravate pour Monsieur, le bijou pour Madame ! Dans la région du Kvarner, faites plaisir à votre partenaire et offrez-lui ces boucles d’oreille typiques, traditionnelles, qui ont longtemps été un rappel de la victoire contre les turcs au XVIème siècle.

Dentelle de Pag

Sur l’île de Pag, de nombreuses boutiques vous proposent une dentelle typique de la région. Vous les verrez notamment confectionnées à même la rue, par des femmes croates. De cette île, vous pourrez également ramener du fromage.

île de Pag en Croatie
L’île de Pag ©and.one

Informations pratiques

Enfin, voici nos infos pratiques, qui vous aideront à planifier votre séjour :

  • Formalités : Pour pouvoir entrer dans le pays, une simple carte d’identité ou un passeport suffisent. Il en va de même si vous faites un saut en Bosnie ou au Monténégro.
  • Santé : Visiter la Croatie ne posera pas de problèmes particuliers du point de vue santé, mais prévoyez tout de même une carte européenne d’assurance maladie.
  • Office du tourisme : Avant de partir, visitez le site officiel de l’Office du Tourisme en Croatie pour organiser au mieux votre séjour.
  • Même si les transports locaux sont performants, l’idéal est de louer une voiture sur place.
  • Si vous allez en Croatie avec votre propre véhicule, pensez à vérifier que votre assurance couvre ce pays.

Partez à la découverte de la douceur de vivre croate !

Avez-vous prévu un séjour en Croatie prochainement ? Partagez-nous vos préparatifs dans les commentaires !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.