Croatie

Tout savoir sur la culture et l’histoire de la Croatie

histoire de la Croatie
Croatie ©xbrchx

Avec son histoire semée de conflits, la Croatie a pourtant réussi à trouver son indépendance. Ce pays de l’Europe centrale est à connaître pour la beauté de ses paysages et sa riche culture !

Annonce

Vous partez bientôt visiter la Croatie, ce petit bout de terre en forme de fer à cheval ? Si ses plages sont désormais réputées, il est bon de connaître sa culture avant de vous y rendre. Découvrez ce pays fort en contrastes, qui présente une variété de reliefs. Apprenez également l’histoire de la Croatie pour mieux vous en imprégner lors de votre séjour !

Géographie de la Croatie : un pays aux reliefs variés

La Croatie est un pays surprenant, constitué de hautes et de moyennes montagnes qui plongent directement dans la mer Adriatique, avec pour résultat des paysages merveilleusement sculptés.

Un pays de contrastes

La Croatie est un pays aux formes curieuses qui évoquent indifféremment un croissant ou un fer à cheval. D’Est en Ouest, le pays est composé de plaines et de collines, de montagnes et d’un littoral rocheux. Ainsi, la plaine pannonienne, irriguée par la Save, la Drave et le Danube, recouvre la plus grande partie du territoire croate. Son relief est assez doux et donne essentiellement lieu à une exploitation agricole. C’est dans ces plaines que se trouve Zagreb, la capitale de la Croatie.

Zagreb
Zagreb ©DR

Le relief du pays est constitué d’une part des hauts plateaux karstiques de la Lika, et d’autre part des Alpes Dinariques. Ce sont des régions très peu habitées, mais idéales pour faire de la randonnée. De nombreux produits sont issus de ces différents espaces agricoles : le salami de Slavonie, le jambon fumé de Dalmatie ou le fromage de l’île de Pag.

Annonce
alpes dinariques
Les Alpes Dinariques ©

Enfin, la zone côtière longe la mer Adriatique sur 1 778 kilomètres. Les massifs montagneux plongent directement dans la mer, ce qui rend le littoral accidenté. À ce propos, le pays est aussi composé de très nombreuses îles (pas moins de 698, sans compter les îlots et les récifs). Faisant face à Venise, la région de la Dalmatie a longtemps été dominée par la République Sérénissime, conférant un mode de vie pour le moins méditerranéen.

Dalmatie Croatie
La Dalmatie ©DR

C’est une région riche de parcs nationaux et de culture. C’est aussi la plus touristique du pays, en raison de ses nombreuses plages. Elle compte de nombreux parcs nationaux, ainsi que des sites classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO :

  • Le Palais Dioclétien à Split
  • Les villes de Trogir et Dubrovnik
  • La Basilique Euphrasienne de Porec

Cette diversité géographique implique une diversité des climats relativement importante. Ainsi, climat montagnard, continental et méditerranéen se succèdent sur un pays d’une taille inférieure à 60 000m².

Une économie tournée vers l’Adriatique

La Dalmatie, gagnée de haute lutte, a permis à la Croatie de tourner une partie de son économie sur le tourisme. C’est d’ailleurs le premier secteur économique du pays, un secteur pilier. Aussi, le pays met-il en place une série d’infrastructures destinées à attirer chaque année de nouveaux visiteurs. La forme de tourisme la plus connue est sans conteste le tourisme balnéaire. De nombreuses îles et plages sont fréquentées :

  • Celle de Banje près de Dubrovnik
  • Celle de l’île de Lokrum
  • L’île de Brac
  • Celle de Zlatni Rat et sa Corne d’or

Cette plage, par ailleurs, change de forme en fonction du vent, très présent dans la région. Néanmoins, d’autres formes de tourisme prennent petit à petit leur essor. Le tourisme vert s’exerce de plus en plus, avec de nombreuses randonnées dans les parcs nationaux, mais aussi dans les montagnes. Également le tourisme de santé, ainsi que le tourisme culturel, reflet des aléas de l’histoire de la Croatie.

Histoire de la Croatie : des luttes jusqu’à l’indépendance

La Croatie a longtemps été un terrain de luttes et d’enjeux, principalement en raison de la Dalmatie, véritable porte d’entrée sur la Méditerranée pour beaucoup de pays.

Annonce

À l’époque romaine

La Croatie a un temps été sous domination romaine, et plus précisément de l’empereur Dioclétien, qui ordonna la construction de monuments tels que le Palais fortifié de Split. Les persécutions à l’encontre des Chrétiens comptent alors parmi les moments les plus durs de cette région. Aujourd’hui, de nombreux vestiges de cette période romaine se visitent : l’amphithéâtre de Pula, les ruines de Solin et bien d’autres.

amphithéâtre Pula
L’amphithéâtre de Pula ©Leonid Andronov

S’ensuivent des affrontements entre empire carolingien et empire byzantin. C’est à cette époque de l’histoire de la Croatie, qu’une union à la Hongrie est réalisée. Cette dernière domine alors la région…

Sous la domination de Venise, de l’Autriche-Hongrie et de la France

Les Vénitiens envahissent à leur tour la Croatie, et plus particulièrement la Dalmatie. En 1205, Dubrovnik finit par reconnaître la suzeraineté vénitienne. Dubrovnik a longtemps été perçue comme une rivale par Venise, qui profita d’une croisade pour détruire la ville croate.

Dubrovnik
Dubrovnik ©DR

La Croatie est ensuite placée sous domination Habsbourg afin de lutter au mieux contre les velléités byzantines. Après la défaite de Wagram, une partie de la Croatie est soumise à la France, sous Napoléon 1er. Avec la chute de l’empire français et la défaite de Waterloo, les terres croates reviennent dans le giron austro-hongrois : la Dalmatie et une partie des terres croates appartiennent à l’Autriche, l’autre partie croate, aux Hongrois.

La Yougoslavie et Tito

En 1848 éclate dans toute l’Europe ce qu’il est convenu d’appeler le Printemps des peuples et qui est la résultante de la Révolution française. Les Croates cherchent à se débarrasser du joug austro-hongrois et à créer un pays yougoslave, c’est-à-dire un pays des Slaves du sud. Avec l’annexion de la Bosnie à l’Empire austro-hongrois, tous les Croates, à défaut d’être libres, sont au moins unis sous un même drapeau. Cela décuple leur désir de s’affranchir, qui, jusque-là, se manifestait de manière désordonnée. Désormais, les Croates caressent le rêve de créer un pays yougoslave.

La Première Guerre mondiale redessine une nouvelle fois la carte : pour que Rome se rallie à la cause de l’Entente Cordiale, un Pacte est signé à Londres qui prévoit que l’Istrie, Rijeka et Zadar seront annexées à la péninsule italienne sitôt la victoire acquise. Parallèlement, en 1918, la Yougoslavie est enfin fondée. Mais L’Allemagne nazie envahit ce tout nouveau pays.

ancienne Yougoslavie
Carte de l’ancienne Yougoslavie ©tom.griger

La Yougoslavie est reformée au sortir de la guerre. Dirigée par le parti communiste de Tito, c’est une fédération de différents pays qui revendiquent tous leur suprématie par rapport à leur voisin. Deux peuples se détachent nettement : Serbes et Croates. A la mort de Tito dans les années 80, les rivalités ethniques sont exacerbées. La Serbie de Milosevic et la Croatie ne contiennent plus leur hostilité. La Croatie s’auto-proclame indépendante.

République et affirmation de l’Etat croate

Cette indépendance est rendue effective à la chute du Mur de Berlin. Dubrovnik est alors attaquée par les Serbes. Les attentats terroristes deviennent habituels, mais la Croatie tient bon. Elle est même reconnue par une majorité de pays dans le monde. La création de l’Etat de Croatie est toute récente et a été le fruit d’un combat quasi millénaire contre les différents envahisseurs. Désormais, les Croates ont tout loisir de profiter de leurs richesses, et ils se montrent fiers de les partager avec nous !

lacs Plitvice
Les lacs Plitvice ©DR

Culture croate : entre traditions et modernité

L’histoire de la Croatie démontre que le pays est jeune. Mais la culture slave est une culture plus ancienne, qui s’affirme en toute occasion.

Une nation fière de son identité

La Croatie s’est formée essentiellement à partir de la foi des habitants en leur identité slave. Sans cesse partagée entre différents royaumes ou empires (Venise, Autriche-Hongrie et France), l’histoire de la Croatie ne s’est stabilisée que dans les années 90. L’identité du pays tel que nous le connaissons, s’est en fait forgée à partir de ses différences avec ses voisins des Balkans, qu’il s’agisse des Serbes ou des Monténégrins. Ainsi, contrairement à nombre de pays de la péninsule, la Croatie intègre totalement les valeurs occidentales. Elle va jusqu’à être intégrée à l’Union Européenne, probablement aidée en cela par la longue présence italienne et autrichienne sur ses terres.

Une forte présence de la religion catholique

S’il était besoin de faire ressortir la particularité de la Croatie par rapport à ses voisins, la religion ferait probablement un très bon exemple. En effet, les pays de l’ancienne Yougoslavie sont à majorité orthodoxe, alors que la Croatie est catholique. Vous verrez nombre d’églises et de cathédrales en sillonnant les routes croates, sans compter les bibles qui fleurissent sur nombre d’étals.

cathédrale Sainte-Anastasie
La cathédrale Sainte-Anastasie à Zadar ©DR

Ceci s’explique par l’histoire récente de ce pays, longtemps dominé par Tito, qui a combattu la religion de Rome. Au sortir de son règne, on a assisté à une forte progression du nombre de baptêmes et de mariages religieux. D’ailleurs, le dimanche, évitez de visiter les différentes églises : de nombreux Croates pratiquent avec assiduité leur religion.

Un pays où la culture est omniprésente

On pense souvent à la Croatie en termes de tourisme balnéaire et de rivieras. Pourtant, l’histoire de la Croatie en a fait avant tout un pays au riche patrimoine. L’importance des changements de régime permet au visiteur de visiter des sites archéologiques (Solin) et des palais de la période antique, mais aussi des châteaux du Moyen-âge (Château de Trsat), ou encore des cathédrales baroques ou Renaissance (la cathédrale de Sibenik).

château Trsat
Le château de Trsat ©Lsantek

Cependant, la Croatie possède aussi une concentration impressionnante de musées et de galeries, mais également de nombreux festivals, qu’il s’agisse de carnavals ou de musique comme le festival d’été de Dubrovnik.

Connaître l’histoire de la Croatie… c’est mieux comprendre sa culture !

Maintenant que vous en savez plus sur les fondements du pays, il ne vous reste plus qu’à préparer votre séjour ! Découvrez les visites incontournables de la Croatie et toutes nos infos pratiques.

Annonce

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CADEAU DE BIENVENUE

CADEAU DE BIENVENUE

 

Vous voulez voyager plus souvent ?
Mais votre budget est limité ...

Je vous dévoile mes astuces et conseils qui me permettent de voyager de nombreux mois dans l’année, sans vider mon compte bancaire.

Téléchargez mon guide dès maintenant, il est gratuit pour tous les nouveaux inscrits à la newsletter !

À quelle adresse dois-je vous l'envoyer ?

MERCI. Vérifiez votre boîte de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre adresse email.