France

10 endroits où voir des animaux en liberté (ou presque) en France

Animaux sauvages en France : phoque en Baie de Somme
© Max / LesZed.com
par Max Zed

Observez des animaux sauvages près de chez soi, c’est possible ! La faune est abondante dans certaines régions françaises, si l’on sait où chercher.

Voir des animaux dans leur milieu naturel, c’est bien différent de leur observation lors d’une visite au zoo. Leurs comportements ne sont pas conditionnés, ils agissent de manière spontanée et vous permettent de découvrir leur vie quotidienne sans artifice. La France offre la chance d’observer une faune abondante et variée, voici où et comment admirer certaines de nos espèces locales.

Les phoques en Baie de Somme

C’est en Baie de Somme que l’on peut observer la plus grande colonie de phoques. Par soi-même, il faut marcher jusqu’à la plage du Hourdel et se balader jusqu’au blockhaus. Mais le meilleur moyen pour les trouver et tout en enrichissant ses connaissances, c’est de faire appel à un guide passionné qui partagera son savoir sur le mode de vie de ces animaux. Perso, je vous conseille Maxim les yeux fermés, vous pourrez le voir dans ma vidéo ci-dessous.

Des bisons en Lozère

Les bisons avaient totalement disparu de France depuis le 8ème siècle. Mais la Pologne a initié un grand programme de réintroduction de l’espèce il y a presque un siècle, ce qui a permis de relever la population des bisons à plus de 3000 en Europe (dont la moitié en liberté). En Lozère, la réserve des bisons d’Europe collabore à cette initiative en permettant à une cinquantaine de bisons d’évoluer en semi-liberté à travers un parc de 200 hectares. Prochaine étape : le ré-introduction des bisons en totale liberté dans nos forêts françaises ?

Bisons en semi liberté en Lozère
Bisons en semi liberté en Lozère

▶️ A lire aussi sur mon blog perso :
La Lozère en famille, aux couleurs d’Automne

Des marmottes et des bouquetins dans les Pyrénées

Les Hautes-Pyrénées, c’est plus de 45000 hectares de nature vierge. Quel environnement se prête mieux à l’observation d’animaux de montagne dans leur milieux naturel ? Les bouquetins et les marmottes sont en nombre, et lors d’une randonnée dans ces paysages magnifiques, les occasions de les observer ne manquent pas.

Marmotte trop mignonne !
Marmotte trop mignonne !

La faune sous-marine au large de la Corse

Enfilez masques et tubas pour aller observer les poissons au large de la Corse. Nul besoin de se rendre à l’autre bout du monde sur une île de l’Océan Indien, la mer méditerranée offre un spectacle à couper le souffle. Mérous, murènes, tortues de mer et de multiples poissons colorés nagent en harmonie.

Chevaux sauvages et flamants roses en Camargue

Ah la Camargue, sa nature sauvage et ses décors marécageux. Mais surtout, ce contact avec ses animaux sauvages (ou « semi » sauvages) : chevaux, taureaux, flamants roses, et autres oiseaux … autant d’éléments qui viennent parfaire la carte postale de ce beau territoire français, entre terre et mer. Alors si il y un endroit pour venir observer ces grands oiseaux roses qui dorment sur une patte, c’est bien ici. Mon conseil : préférez y aller hors saison estivale, vous profiterez alors de ces grands espaces en toute tranquillité.

Cheval semi-sauvage en Camargue
Cheval semi-sauvage en Camargue
Flamants roses en Camargue
Flamants roses en Camargue

Les cigognes en Alsace

A Strasbourg, et également ailleurs en Alsace, la cigogne est un véritable emblème. Son spot préféré se trouve dans le parc de l’Orangerie. Toutes les conditions sont ici réunies pour qu’elle puisse nidifier en paix. Lors de votre séjour à Strasbourg, levez la tête pour observer les nids et les vols de cigognes. Mon conseil : allez-y vers la fin de l’hiver. En pleine période de reproduction, les cigognes caquettent et offrent un joyeux spectacle aux visiteurs.

Les poneys semi-sauvages du Pays Basque

Dans les montagnes du Pays Basque, des petits poneys dont l’origine remonte à l’ère préhistorique vivent en semi-liberté. Appelés Pottock, on les trouve principalement sur les massifs d’Ursuya, Baïgoura, Artzamendi et de la Rhune. Ils sont attendrissants et peu craintifs, vous les apercevrez broutant paisiblement.

Poney Pottock
Poney Pottock © Flickr (CC) Gadjo_Niglo

Les oiseaux des Sept-Iles en Bretagne

La Côte de Granit Rose, en Bretagne, est une attraction touristique à part entière. Mais la réserve naturelle des Sept-Iles, à quelques kilomètres au large, est moins connue. Pourtant, elle vaut le détour ! Pas moins de 27 espèces viennent y nicher, et l’on compte plus de 20 000 couples d’oiseaux marins : macareux, goélands, fous de Bassan…

Des vautours dans les Gorges du Tarn

Savez-vous que le vautour est le plus grand rapace de France (et même d’Europe) ? Jusqu’à 2,95m d’envergure pour certains spécimens ! A chemin entre l’Aveyron et la Lozère, passez par les magnifiques Gorges de la Jonte pour observer ses oiseaux majestueux dans leur milieu naturel : c’est tout simplement magique ! Vous pourrez facilement les voir à l’oeil nu, mais pour apprécier encore plus le spectacle, pensez à vous munir d’une paire de jumelle. Et si vous voulez parfaire vos connaissance, faites un tour à La Maison des Vautours, l’équipe est vraiment sympathique et passionnée.

Des dauphins sur la Côte d’Azur

C’est le rêve de nombre d’entre nous : admirer des dauphins dans leur milieu naturel ! C’est tout à fait possible en France, au large de la Côte d’Azur. Lors d’une balade en bateau, il sera possible de les voir nager à proximité et de les observer tranquillement.

Respectez la nature …

L’observation des animaux sauvages doit se faire dans le plus grand respect de leur habitat naturel. C’est la condition principale à la préservation des espèces présentes sur notre territoire. N’hésitez pas à partager vos meilleurs endroits pour apprécier les beautés de la nature.

Comparer les prix de votre prochain voyage avec Easyvoyage

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.