Venise, la Sérénissime, a de quoi charmer avec ses canaux et ses fameuses gondoles ! Un écrin posé sur l’eau, qui plaît toujours autant aux voyageurs.

Visiter Venise, c’est entrer dans un monde unique où tout se fait par voie maritime. Vous aurez plaisir à vous balader dans la Cité des Doges et à flâner sur les nombreux ponts que comporte la ville. Mais Venise, c’est aussi d’autres îles alentours, comme la très colorée Burano ou encore Murano, l’île des verriers. Découvrez notre guide complet qui vous aidera à préparer votre visite en répondant aux 10 questions les plus courantes !

Comment la ville de Venise a été construite ?

Venise a pris son essor grâce à son port maritime et au commerce du sel (utile alors pour conserver les aliments). Elle s’est aussi dotée d’une flotte impressionnante au Moyen âge et a longtemps participé aux croisades organisées par la papauté. Elle a ainsi acquis des comptoirs de commerce sur tout le pourtour méditerranéen. Venise a aussi diversifié son économie, ce qui en fit une ville prospère et très attractive. Sa population s’accrut, et elle prit alors possession des îles tout autour du quartier du Rialto, jusqu’alors le centre de la ville.

histoire de Venise
Francesco Guardi : The Entrance to the Arsenal in Venice / Wikipédia Commons

Pourquoi Venise est la Sérénissime ?

Sérénissime : titre honorifique donné à certains hauts personnages

Sitôt débarrassée du joug des Byzantins, Venise prend soin de ne pas s’inféoder à la puissante papauté de Rome. Elle devient une république dotée d’institutions. Le Doge représente la République Sérénissime de Venise jusqu’à la fin de sa vie. Il est aidé par des conseillers, souvent des notables. Visiter le Palais des Doges est d’ailleurs très instructif pour en savoir plus. Venise est ensuite conquise par Napoléon Bonaparte en 1797, avant d’être intégrée au royaume d’Italie, sous autorité autrichienne. Elle ne redevient italienne qu’au 19ème siècle.

Qu’est-ce qui rend Venise si unique ?

Bien sûr, ce qui fait le charme de Venise, ce qui la rend unique, ce sont les îles sur lesquelles repose la cité des Doges. Il s’agit en fait de terre importée par les Vénitiens, qui ont également asséché une partie du sol. Les fondations des maisons sont en pierre d’Istrie, qui résiste à l‘eau salée. Pour relier ces îles, de nombreux ponts ont été construits : le fameux Pont des soupirs, mais aussi le Pont du Rialto, véritable centre économique de la ville. Vous n’en finirez pas de monter et de descendre ces petites passerelles. Autant dire que de bonnes chaussures s’imposent pour ce séjour !

Rialto
Le pont du Rialto ©Ruth Archer / Pixabay

Chaque ville possède son quartier ou son monument célèbre : Venise en possède plusieurs, mais c’est la Place Saint-Marc qui emporte tous les suffrages. Promenez-vous au centre de la place, et admirez le fronton de la Basilique Saint-Marc et ses statues d’or finement sculptées. À partir de là, vous pourrez vous perdre dans les petites ruelles dont le charme médiéval persiste, monter sur le Rialto ou prendre une gondole pour observer la ville à partir des eaux calmes des canaux.

Quelle est la meilleure période pour visiter Venise ?

Pour voguer en toute sérénité sur les canaux de la capitale de la Vénétie, il est plutôt recommandé d’éviter la haute saison. Oubliez donc les mois d’été pendant lesquels les prix s’envolent et les températures aussi qui, conjuguées à un taux d’humidité important, ne constituent pas des conditions idéales pour flâner en amoureux. C’est d’ailleurs à cette période que les Vénitiens s’échappent de leur cité pour rechercher un lieu au climat plus favorable pour passer leurs vacances. N’hésitez donc pas à les imiter !

Les mois d’hiver sont quant à eux plus propices à la ballade. Néanmoins, les températures peuvent être assez froides et les inondations fréquentes, on appelle d’ailleurs cette période l’Acqua Alta.

acqua alta Venise
L’Acqua Alta à Venise ©Wolfgang Moroder / Wikipédia Commons

Bottes imperméables et vêtements chauds seront alors indispensables pour visiter Venise ! Pourtant, le brouillard givrant qui couvre alors la ville en quasi-permanence n’est pas sans charme. On recommande tout de même de visiter Venise au cours du printemps ou de l’automne. Les rues sont alors désertées par les touristes et le climat se montre plus clément. Mais si vous souhaitez profiter de la magie du Carnaval, réservez le plus tôt possible. Vous n’êtes pas le seul à y prétendre !

Quel budget prévoir pour votre séjour dans la ville des amoureux ?

La capitale de l’amour européenne est une destination très prisée et donc chère. Cependant, les tarifs pratiqués, notamment par les hôteliers, varient grandement en fonction de l’affluence et donc de la saison. Pour les couples vivant d’amour et d’eau fraîche, Venise n’est clairement pas la destination idéale. Pourtant, on y trouve tout de même quelques auberges de jeunesse dont les tarifs en dortoir varient de 9 à 20 euros la nuit. Vous pouvez aussi trouver un hôtel deux étoiles bien placé dans le centre pour un budget compris entre 60 et 120 euros la nuit.

vaporetto Venise
Le vaporetto de Venise ©Marc Ryckaert / Wikipédia Commons

Côté transports, il existe des forfaits échelonnés pour le vaporetto, très utiles pour ceux qui souhaitent se déplacer souvent entre les différentes îles. Comptez de 20 euros pour 24h jusqu’à 60 euros pour 7 jours en illimité. Vous pouvez trouver des repas à déguster sur le pouce pour moins de 5 euros mais aussi de très bonnes tables pour 15 euros et beaucoup de restaurants gastronomiques qui, pour une cinquantaine d’euros, vous offriront des repas d’excellente qualité. Enfin, côté activités, l’architecture de la ville se suffit à elle-même et vous pourrez ainsi largement économiser sur votre budget. L’incontournable ballade en gondole est sûrement l’activité la plus chère, certains gondoliers n’hésitent pas à facturer le tour à plus de 120 euros. Prenez donc le temps de comparer les prix !

Que manger et boire à Venise ?

Beaucoup de touristes qui partent visiter Venise le font avec l’idée qu’ils atterrissent dans une ville italienne et donc qu’ils vont y trouver pizzas et pâtes à tous les coins de rue. Ce qui est vrai mais seulement dans les endroits touristiques. En réalité la gastronomie locale est beaucoup plus spécifique.

Peuple marin par excellence, les vénitiens sont friands de poissons et coquillages. On pense notamment aux fameuses pâtes à l’encre de seiche, ou Risotto o pasta al nero di Seppia, un plat aux couleurs inattendues mais aux saveurs délicieuses. On adore également les Moeche, ces petits crabes à la carapace tendre que l’on avale sur le pouce ou la Baccala Mantecato, une crème de morue séchée, star des antipastis typiques de la cité. Côté légumes, la ville jouit de la proximité de Sant’Erasmo, que l’on surnomme parfois le potager de Venise et qui produit les pommes de terre, artichauts ou asperges, ingrédients indispensables de la cuisine locale.

À l’apéritif, l’incontournable Spritz mélange les saveurs du vin local à celle du Campari ou de l’Apérol. Bien qu’il soit désormais un produit international, si vous ne le connaissez pas, vous devez absolument y goûter !

Côté dessert, on recommande un bon Tiramisu, dont le nom signifie « remonte-moi », idéal pour les papilles et le moral. La cuisine vénitienne est aussi une cuisine pratique qui tire ses origines des nécessités de la vie en mer. Ainsi, les Baicoli sont des biscuits secs qui résistaient très bien aux dures conditions des longues traversées. Mais aujourd’hui, ils sont de doux accompagnements que l’on sert généralement avec un sabayon à l’heure du café. Enfin, pour une ambiance carnavalesque, essayez les Fritole. Ces délicieux beignets fourrés à la crème pâtissière, aux pignons de pains ou aux fruits confits sont l’emblème de l’événement. Difficilement trouvables le reste de l’année, ils sont présents partout pendant le Carnaval. Visiter Venise sans en déguster serait alors un crime de lèse-majesté !

Dans quel quartier ou sur quelle île loger ?

Se loger à Venise demande une vraie anticipation car les places sont chères, au sens propre comme au figuré ! San Marco est le plus central, le plus fréquenté et le plus connu des quartiers de la ville. Il est aussi le plus cher, notamment en période de Carnaval. On ne le recommande donc pas vraiment pour s’y loger, bien que certains établissements soient dignes des rêves les plus fous. Pour les petits budgets, on recommande plutôt le quartier de Dorsoduro. Vous serez alors assez loin du tumulte, mais pas trop excentré des points d’intérêt de la ville.

visiter Venise
Place Saint-Marc ©Edmund Hochmuth / Pixabay

Les budgets moyens préféreront se loger à l’ouest du quartier de Castello. À moins de 15 minutes à pied de la place Saint-Marc, vous profiterez d’hôtels à la déco typiquement vénitienne. Si vous souhaitez absolument être au cœur de la vie vénitienne, optez pour le quartier de San Polo. Les prix pratiqués ici sont également corrects bien qu’augmentant nettement en période d’affluence touristique. Enfin, la dernière option consiste à se loger sur l’une des nombreuses îles qui entourent la Sérénissime. Burano, Murano ou Torcello offrent des possibilités de logement assez intéressantes… mais il vous faudra prendre le vaporetto pour visiter Venise, ce qui pourra être contraignant et nécessitera de revoir à la hausse le budget transport.

Quelles sont les expériences à vivre à Venise ?

Le soir, montez à bord de l’un des bateaux-bus, et admirez les palais illuminés le long du Grand canal. Un moment magique à vivre à deux ! Et ce n’est pas Casanova qui dira le contraire… visiter Venise, ce ne sont pas que des musées et des monuments à voir, c’est aussi de grands événements à vivre. Qui n’a jamais entendu parler du fameux Carnaval de Venise ? Réapparu dans les années 70, il est chaque année thématisé et se déroule en février, période idéale pour s’y rendre le temps d’un weekend. Cependant, vous trouverez des masques à rapporter en souvenir tout au long de l’année lors de vos séances shopping. Mieux que de longs discours, le meilleur moyen de connaître Venise, c’est incontestablement de la visiter. Comment comprendre la fierté vénitienne, le charme de ses petites rues, l’espièglerie des gondoliers, autrement qu’en vous rendant dans cette magnifique ville et en expérimentant ?

Le carnaval de Venise

S’il est un moment où il faut être dans la Cité des Doges, c’est bien en février ! Le carnaval de Venise est l’un des plus célèbres carnavals du monde. Issus de la Commedia dell’arte, de superbes personnages richement déguisés vous salueront sur votre passage, et la cité vénitienne ne sera alors plus que spectacles de rues ponctués de rire.

carnaval de Venise
Le carnaval de Venise ©Madeinitaly / Pixabay

Le marché

Le marché du Rialto est le plus connu de Venise. Il a lieu tous les matins, sauf le dimanche et le lundi. Ce marché est en réalité composé de trois marchés différents, situés à proximité l’un de l’autre. L’un est consacré au poisson, l’autre à la viande, tandis que le troisième s’est fait une spécialité des fruits et des légumes. Pendant que les touristes dorment à poing fermés, profitez donc de ce moment pour passer plus de temps parmi les vénitiens, qui vous montreront alors un visage souriant. L’occasion aussi de picorer de ci, de là, et d’avoir un aperçu des spécialités locales, et ainsi de voir le Pont du Rialto sous un nouvel angle.

Le Théâtre et l’Opéra

Le Teatro La Fenice vous propose non seulement de belles pièces, mais aussi de superbes opéras passionnés et poignants, comme seuls les Italiens ont su les faire. Découvrez les œuvres les plus célèbres de Verdi, Rossini et Puccini. Un moment grandiose !

la Fenice
La Fenice ©Zairon / Wikipédia Commons

Et pour profiter de concerts de musique gratuits, rendez-vous le soir sur la place Saint-Marc. En effet, les cafés qui bordent la place proposent des concerts de piano en plein air. Asseyez-vous alors sur l’une des marches, levez les yeux sur cet immense patrimoine qui vous entoure, notamment vers la Basilique, et vous serez totalement pris par l’ambiance.

Le Vaporetto

Ce bateau n’est ni plus ni moins que le bus local qui vous transporte de la place de Rome à la place Saint-Marc. Avec un ticket valable une journée, vous pouvez le prendre autant de fois que vous voulez. Votre ticket vous permet même de prendre les lignes vous menant jusqu’aux îles de Murano et de Burano. Surtout, le vaporetto est à prendre dès votre arrivée : il vous permettra de faire connaissance avec les plus beaux palais de Venise, situés le long du Grand Canal. Le soir, ces palais sont illuminés, ce qui permet de faire une belle balade pleine de romantisme.

Les légendes de Venise

Se promener dans Venise le soir est vivement recommandé, afin de profiter de cette magnifique ville sans les inconvénients liés à la foule. Cependant, il existe une jolie petite balade dans les quartiers de Castello et Cannaregio qui vous feront voyager dans le temps, et découvrir Venise sous des aspects insolites, où légendes et traditions ont leur part belle. Les visites guidées se font depuis le Campo San Bartolomeo.

A lire pour compléter votre visite :
Que voir à Venise : les 15 incontournables

Que rapporter comme souvenir de Venise ?

À Venise, il existe beaucoup de marchands ambulants très bien organisés. Impossible de ne pas tomber sur de splendides masques vénitiens (made in China), ou des T-shirts rapidement délavés. Il existe toutefois bon nombre d’endroits où acheter des objets de qualité. De belles séances de shopping en perspective !

Le verre de Murano

Venise est réputé pour son verre, fabriqué sur l’île de Murano. C’est sur l’île qu’il vous faudra l’acheter, car une fois placé dans les vitrines vénitiennes, les prix du verre atteignent des sommets. De plus, en l’achetant à Murano, vous aurez sans doute l’occasion de voir un souffleur de verre en pleine action. Vous verrez la pâte se mouvoir et changer de forme selon la volonté du Maître verrier. N’hésitez pas à regarder toutes les vitrines ! Vous trouverez sans aucun doute des objets qui vous plairont : décorations, lots de verre, lustres, bijoux, miroirs vénitiens…

Murano
Le verre de Murano ©Boris Mayer / Pixabay

La dentelle de Burano

Il existe de moins en moins de dentelières à Burano. Néanmoins, vous en verrez probablement quelques-unes, qui résistent encore et toujours à l’envahisseur industriel. De délicats objets, des corbeilles à pain, de très belles robes… Les prix les plus bas se trouvent sur place, donc n’hésitez pas à acheter ce qui vous plaira.

A lire également :
10 photos qui font de Burano le lieu le plus coloré du monde

Les masques vénitiens

Beaucoup de boutiques importent leurs masques. Si vraiment vous tenez à ramener un véritable masque de Venise, c’est-à-dire réalisé en papier mâché, alors rendez-vous dans les petites boutiques artisanales. Vous aurez même la possibilité de passer une commande unique, qui correspond à ce que vous souhaitez. Pourquoi ne pas en profiter pour le mettre lors du Carnaval ?

Où se garer en voiture à Venise et comment s’y déplacer ?

Sachez que le parking le moins cher de Venise se trouve… à l’aéroport ! Les prix sont absolument imbattables et l’accès à la ville de Venise est facile à utiliser, notamment par bateau. En effet, vous pourrez prendre directement un Vaporetto à l’aéroport, pour rejoindre les différentes îles de Venise. À défaut, garez-vous dans le parking souterrain du Tronchetto ou dans la zone Piazzale Roma. Puis, prenez un Vaporetto qui vous emmènera alors à la place Saint-Marc, mais si vous êtes courageux, vous pouvez également rejoindre le centre à pieds.

Vous l’aurez compris, Venise est largement accessible par la route. Toutefois, vous serez forcé de laisser votre voiture dans l’un des parkings situés sur le continent. Aussi est-il préférable de venir à Venise en train ou en avion. Si vous aimez prendre votre temps en voyage, vous serez comblé ! Sur place, vous ne pourrez compter que sur vos pieds ou les Vaporettos.

Venise au coucher de soleil
Le soleil se couche sur Venise © leszed.com

Informations pratiques

Voici un certain nombre d’informations bien pratiques pour visiter Venise en étant bien préparé !

  • Formalités : Pour visiter Venise, une simple carte d’identité suffit pour les européens pour un séjour de moins de 3 mois.
  • Santé : Aucun vaccin n’est obligatoire, il vous suffit d’être à jour par précaution. Vous pouvez emporter avec vous, votre carte européenne de sécurité sociale.
  • Office de tourisme de Venise : Découvrez le site internet officiel de l’Office de Tourisme de Venise pour préparer votre séjour.
  • Le City Pass de Venise : Vous trouverez le City pass de Venise en vente à l’Office de Tourisme ou sur le site officiel de la ville. Il vous permet de combiner des tarifs intéressants pour les transports, ainsi que des entrées dans de nombreux musées. À vous de choisir selon vos préférences, afin de créer votre propre carte nominative.

Suspendez le temps pour un tour en gondole…

Si vous venez à Venise en amoureux, préparez un weekend inoubliable pour votre moitié. Si vous voulez combiner la visite de Venise avec d’autres grandes villes mémorables comme Rome, Florence ou Milan, pourquoi ne pas préparer un road-trip en Italie digne de ce nom ? Dans tous les cas, la Dolce Vita vous embarquera pour un voyage riche en surprises !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.