Venise

Week-end à Venise : 3 jours en amoureux

Vue sur Venise
Vue typique de Venise - © LB

Destination idéale pour un voyage en amoureux, Venise se visite largement le temps d’un week-end. Voici notre programme pour découvrir Venise en 3 jours.

Le programme en Vidéo :

Venise est une ville d’art et de culture magnifique, idéale pour un week-end romantique. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir la Cité des Doges avec un programme de 2 ou 3 jours. Place Saint Marc, Pont du Rialto, Pont des soupirs… Voici une belle destination pour partir en amoureux pour la Saint-Valentin… ou n’importe quand dans l’année !


Jour 1 : Venise la Romantique

Et puisque l’on vous dit que Venise est idéale pour un voyage en amoureux, autant axer le début de votre séjour sur ce côté romantique !

Un premier aperçu en vaporetto

Commencez votre week-end vénitien par une balade en vaporetto sur le Grand Canal. Si vous arrivez de la gare ou de l’aéroport, il s’agira d’un excellent premier contact avec la ville. Vous pourrez en découvrir tout le charme, notamment avec ses palais datant de l’époque prestigieuse pendant laquelle Venise dominait le bassin méditerranéen.

En débarquant place Saint-Marc, vous serez immédiatement plongé au coeur de l’action ! Cette place très célèbre est le lieu de prédilection des amoureux… et des pigeons ! Résistez à la tentation de les nourrir : ils provoquent de gros dégâts sur les chefs d’oeuvre qui vous entourent : le Palais des Doges, le Campanile ainsi que la basilique Saint-Marc.

Vaporetto sur le Grand Canal
Vaporetto sur le Grand Canal – © Givaga

La basilique Saint-Marc : une visite incontournable

La Basilique Saint-Marc est l’un des monuments majeurs à visiter à Venise. Dès l’extérieur, la finesse de ses peintures dorées attire l’œil. De nombreuses personnes se pressent pour voir cette basilique qui contient les reliques de l’apôtre Marc, saint patron de la ville.

A l’intérieur, vous serez surpris par les marbres, les statues ou encore les hauts plafonds… Des splendeurs exceptionnelles à visiter très tôt le matin, afin d’éviter la trop nombreuse foule. Dernier point non négligeable : l’entrée dans la Basilique est gratuite. Seule la visite guidée est payante.

Place Saint Marc, basilique et campanile
Place Saint Marc, basilique et campanile – © RossHelen
 

Le spectacle des cloches à midi

A proximité de la place Saint-Marc, il est absolument impossible d’oublier midi. Toutes les cloches du Campanile et de la basilique se mettent en marche. Ce spectacle captive alors les touristes. C’est sur la tour de l’horloge que se focalisent toutes les attentions, notamment grâce à un jeu de mécanisme qui propose un petit spectacle très sympathique.

Une fois midi passé, chacun se précipite vers un restaurant. Deux possibilités s’offriront alors à vous. Soit vous mettre en quête d’une bonne table (il en existe de très nombreuses, et pas forcément très chères, tout autour de la place Saint-Marc), soit visiter le Palais des Doges. Eh oui, l’affluence baisse à l’heure du déjeuner !

Tour de l'Horloge à Venise
Torre dell’Orologio – © LB

Le Palais des Doges : pour le prestige

Le Palais des Doges était le palais dans lequel vivait le Doge, c’est-à-dire le représentant de Venise. Ce dernier réunissait ses différents conseils et c’était ensuite aux assemblées de prendre les principales décisions pour gouverner la cité.

Le palais est à la hauteur du prestige que conférait le titre. Vous y admirerez de magnifiques peintures tandis que le système politique de l’époque vous sera expliqué au fur et à mesure que vous pénétrerez dans ce palais. Une visite extrêmement enrichissante d’un point de vue culturel, même si l’on peut regretter que le tout ne soit pas un peu plus ludique.

Palais des Doges
Palais des Doges – © LB
 

Perdez-vous dans la ville

Après ces deux visites incontournables, vous finirez votre après-midi par une balade. Se promener dans Venise est souvent très amusant. Ici, les voies sans issue donnent directement sur les différents canaux de la ville. Si vous vous perdez dans les ruelles – et vous vous perdrez forcément ! –, vous tomberez tôt ou tard sur le pont du Rialto. Ce superbe pont, décrié à sa construction, est devenu l’un des symboles de Venise.

Un tour en gondole ?

Bien évidemment, aucun voyage romantique à Venise n’est complet sans avoir loué une gondole. Vous trouverez de nombreux gondoliers prêts à vous offrir leurs services pour une promenade romantique et magique. Renseignez-vous bien pour voir le Pont des soupirs, là-même où Casanova est passé, il y a de cela quelques siècles.

Revers de la médaille, ce cliché du voyage à Venise a un prix : comptez 80 euros pour un tour en gondole de 35 minutes à deux (et même 100 euros pour une visite « by night »).

Gondole à Venise
Gondole à Venise – © LB
 

Après cette journée bien chargée, il sera temps de prendre un peu de repos. Vous pourrez sortir au restaurant ou simplement regagner votre hôtel.


Jour 2 : Venise l’internationale

Après avoir visité les charmes romantiques – et emblématiques – de Venise, découvrez les monuments et institutions culturelles qui forgent le rayonnement international de la Cité des Doges.

Le Pont de la Constitution : trop moderne ?

Imaginé par Calatrava, célèbre architecte espagnol, le Pont de la Constitution aura fait couler beaucoup d’encre. D’allure très moderne, il a été dénoncé par les tenants d’une Venise ville-musée. Inauguré en 2008, non loin de la Gare, ses lignes élancées tranchent effectivement avec le décor environnant.
Toutefois, il reste ancré dans le paysage vénitien grâce à l’utilisation de la pierre de Pavie, pierre que l’on retrouve sur de nombreux monuments de Venise.

Pont de la Constitution
Pont de la Constitution – © Koryenyeva

Le Palais Grassi : merci monsieur Pinault

Le Palais Grassi est un musée dont toutes les collections proviennent de François Pinault, homme d’affaires français. Visiter ce musée est une expérience enrichissante qui vous mettra au contact des plus grands maîtres internationaux du minimalisme, de l’abstraction ainsi que du pop art. Un très beau moment à passer dans ce célèbre palais.

A la sortie du musée, vous trouverez facilement un restaurant ou un bacaro (taverne) où manger des pâtes, un risotto et un tiramisu. Prenez le temps de bien savourer votre repas, l’après-midi vous réservera sans doute de nombreuses surprises !

Palais Grassi
Palais Grassi – © Didier Descouens

Musée naval : pas le plus connu !

Ce n’est pas le site le plus connu de Venise, pourtant le musée de l’histoire navale vous permettra d’en apprendre davantage sur ce qui a permis à Venise d’asseoir son autorité sur la Méditerranée : la marine. Point névralgique du transport de marchandises, Venise s’est essentiellement développée sur les profits tirés du commerce. C’est ce qui lui a permis d’accumuler les splendeurs que de nombreux touristes admirent aujourd’hui.

Vous visiterez en priorité les salles qui contiennent des barques vénitiennes et autres embarcations de la Cité des Doges. Point d’orgue de la visite : la réplique exacte du Bucentaure, le bateau d’apparat du Doge, lorsque celui-ci se déplaçait en ville.

 

Un spectacle pour bien finir la soirée

Le soir, vous pourrez prévoir un spectacle au théâtre ou à l’opéra. L’Italie n’est pas le berceau de la Commedia dell’arte pour rien. Vous trouverez très certainement un spectacle à voir, qu’il s’agisse de théâtre ou d’un concert classique. Vous profiterez sans peine de votre séjour à Venise pour vous familiariser avec cet univers ! La Fenice est évidemment la salle la plus mythique, mais c’est aussi – logiquement – la plus courue. Si elle affiche complet, n’hésitez pas à vous tourner vers le Venice Jazz Club ou les créations de Musica a Palazzo.

Théâtre La Fenice
Gondolier à proximité du théâtre de La Fenice – © micaelnuss

Jour 3 : Venise l’artistique

Troisième et dernier jour de ce week-end à Venise ! Profitez-en pour découvrir le savoir-faire vénitien : le verre de Murano, la dentelle de Burano ou les masques pour le carnaval de Venise. Venise est considérée comme une ville artistique, et à raison !

Pour ce dernier jour, vous prendrez un bateau à voile (ou le vaporetto) et découvrirez les îles de Murano et de Burano.

Le verre de Murano

Sur l’île de Murano, la visite du musée du verre est entièrement commentée en italien. Pour ceux qui ne parlent pas la langue de Dante, il présente assez peu d’intérêt. Néanmoins, vous pourrez admirer des pièces magnifiques réalisées avec du verre de Murano, l’un des plus célèbres au monde.

Comme alternative à ce musée, vous pourrez préférer visiter un atelier. Voir la délicatesse avec laquelle un maître verrier souffle le verre est toujours un moment féerique. Sur toute l’île, vous verrez de nombreuses boutiques proposant de vous faire une démonstration. Il faudra penser à faire votre shopping à Murano, où les produits de verre sont bien moins chers qu’à Venise même. Mais attention à bien acheter des articles bénéficiant d’un certificat d’authenticité, faute de quoi vous vous retrouverez inévitablement avec un joli bouchon en verre de Murano « made in China ».

Si vous ne visitez pas d’atelier, vous pourrez vous rendre jusqu’à l’île de Burano.

Verre de Murano
Verre de Murano – © Maren Winter
 

Île de Burano : que de couleurs !

Si Murano s’est spécialisée dans la fabrication de verre, l’île de Burano fait plutôt dans la dentelle. Il s’agit de l’un des endroits les plus colorés au monde, et vous y découvrirez des maisons aux façades surprenantes.
L’autre atout de cette île de pêcheurs réside dans les nombreux ateliers de dentelle ouverts au public. Vous trouverez encore de véritables artistes qui fabriquent la dentelle directement dans la boutique.

Pour déjeuner, si vous souhaitez avoir le choix, vous devrez revenir à Venise où de nombreux restaurants n’attendront que vous. A Burano ou Murano, les établissements sont plus rares et envahis de touristes.

Burano
Façades colorées de Burano
 

Carnaval : haut les masques !

Le Carnaval de Venise est toujours un événement majeur pour la Cité des Doges. C’est une fête qui se prépare tout au long de l’année. Quelques boutiques fabriquent encore les masques vénitiens et proposeront de vous montrer comment les créer. La boutique de Ca’Macana est idéale pour ce type d’activité, avec des ateliers d’une durée de 2 heures.

Chaque année, il a lieu au mois de février, 10 jours avant le mercredi des Cendres et dure jusqu’au Mardi Gras. Pendant le carnaval, les prix des hôtels sont exorbitants à Venise : si vous le pouvez, venez donc une semaine avant le début de l’événement. L’ambiance carnaval est déjà bien présente mais les tarifs restent bien plus abordables et les rues sont beaucoup plus praticables !

Ambiance carnaval à Venise
Ambiance carnaval à Venise – © LB
 

Découvrir Venise autrement …

Ces 3 jours terminés, vous aurez alors une bonne vue d’ensemble de Venise. Mais vous vous serez également rendu compte que Venise est aussi très  touristique ! Alors, la prochaine fois, pourquoi ne pas essayer de visiter Venise autrement, en évitant la foule ? 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.