Tunisie

Tunisie : entre mer et désert

Culture tunisienne

La Tunisie offre une culture riche de son histoire. Profondément respectueux, les Tunisiens font continuellement preuve d’une hospitalité devenue légendaire.

Marabout de Tamerza

La religion musulmane et les marabouts

En Tunisie, vous pourrez visiter de nombreuses mosquées, et notamment celles de Kairouan et de Tunis. C’est en effet un pays essentiellement musulman où la religion fait partie non seulement de l’identité du pays, mais est également inscrite dans la constitution. Ainsi, le président tunisien doit être musulman pour accéder à la plus haute fonction de l’Etat.

Les marabouts sont les tombeaux d’anciens guérisseurs. Leur corps repose dans de petites maisons situées le long des routes, au sommet d’une colline ou en retrait d’un village. Dotées d’une coupole, ces maisonnettes blanches sont facilement reconnaissables. Personnes respectées, vénérées de leur vivant, on pense qu’ils peuvent encore soigner par-delà leur mort.

L’hospitalité : du thé à la menthe à l’hébergement ponctuel

De la religion découle toute la culture tunisienne, et notamment ce qui fait la réputation de ce pays : l’hospitalité des Tunisiens. De par la longue présence des Français sur leur territoire, tous parlent notre langue et vous aurez ainsi des indications données avec empressement, enthousiasme, et parfaitement compréhensibles: un luxe pendant son voyage ! Rien que ce chaleureux accueil, désintéressé, est considéré comme un dépaysement.

L’hospitalité des Tunisiens se voit aussi dans les nombreux gestes d’affection adressés à une personne invitée. Tout le monde connaît ainsi le célèbre thé à la menthe. Ne refusez jamais une tasse de thé : ce serait offenser votre hôte d’une part, et puis… vous priver d’une boisson comme vous aux parfums envoutants et dynamisants.

Enfin, la générosité locale vaut aussi pour la nuit. Quelques grandes demeures ont réservé une pièce près de la porte d’entrée, dans laquelle peut s’abriter quiconque est dans le besoin, pour un maximum de trois jours.

Le traditionnel thé à la menthe

La vie en groupe : du hammam au narguilé

Beaucoup de maisons anciennes sont encore dépourvues de salles de bain. En effet, les hammams étaient utilisés pour se laver. Maintenant, ils servent surtout pour garder des contacts avec des amis. Ainsi, les hammams sont-ils combles. Le matin, ce sont plutôt les hommes qui y vont, tandis que l’après-midi est davantage réservé aux femmes. Pour ces dernières, il s’agissait pendant longtemps de leur seule sortie autorisée.

D’ailleurs, vous trouverez très peu de Tunisiennes aux terrasses des cafés. Seules les femmes étrangères y sont tolérées. Le café est d’abord une affaire d’homme. Cependant, aucun ne boira d’alcool, prohibé par la religion. Les cafés sont donc des lieux de convivialité, dans lesquels on joue aux dominos et on fume du tabac ou un narguilé. Le café maure est à consommer sans modération, agrémenté d’une fleur d’oranger.

Crédits photos :
© Sky#walker – Creative commons
© Souleyman Poher – Creative commons

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.