Irlande

Irlande du Sud : que faire à Cork et ses environs ?

Cork Irlande
Cork ©Arsty

Souvent comparée à Venise en raison des nombreux ponts qui enjambent la rivière Lee, Cork est une ville extrêmement attachante. Troisième plus grande ville derrière Dublin et Galway, elle doit son essor économique à son port maritime.

Le sud est probablement l’une des régions les plus belles d’Irlande (avec le Connemara). Le relief accidenté tranche avec la douceur des paysages vallonnés du reste de l’île. Enfin, pour les gastronomes, le sud du pays est une région qui propose une grande variété de plats fumés, de fromages et de pains. Découvrez sans plus tarder les visites à faire à Cork et ses environs !

Visiter la Cathédrale St Fin Barre

Si Saint Patrick est le patron de l’Irlande, Saint Fin Barre est bien le patron de Cork. De nombreux monuments lui sont dédiés, dont l’université et la cathédrale. Cette cathédrale néogothique vaut d’ailleurs le détour, pour le raffinement de ses détails ornementaux et pour ses somptueux vitraux !

cathédrale Saint Fin Barre
La cathédrale Saint Fin Barre ©Juan Jimenez

Se balader sur l’English market

Une étape par l’English Market est obligatoire pour qui veut connaître Cork. Il s’agit d’un immense marché couvert, situé au cœur de la ville avec des entrées dans les artères principales de Cork. Vous trouverez poissonniers, boulangers ou encore fromagers. Un endroit idéal si vous voulez faire un shopping gourmand… À l’étage, des restaurants proposent des haltes très sympathiques. Le samedi midi, vous aurez peut-être la chance de voir un organiste jouer pour le plaisir de tous.

English Market Cork
English Market ©Juan Jimenez

Frissonner dans la prison de Cork

Situé sur les hauteurs de la ville, cette prison se laisse visiter jour après jour. Chacun peut entendre et voir à quoi ressemblait la vie d’un détenu et celle d’un de ses geôliers, grâce à une reconstitution exemplaire. Dans l’une des parties de la prison, vous pourrez également visiter le musée de la radio. Une visite incontournable à faire à Cork !

prison Cork
La prison-musée de Cork ©William Murphy

Explorer le quartier de Shandon

Juché sur une petite colline qui domine le centre-ville, le quartier de Shandon est un point de passage obligé pour les touristes. Ses hauteurs offrent des points de vue imprenables sur la ville ! Les nombreux cafés, restaurants et galeries d’antiquaires qui se cachent dans ses ruelles étroites, animent agréablement la promenade. Shandon est construit autour de l’église Sainte-Anne, aussi appelée Four-Faced-Liar, en raison de ses quatre horloges qui affichent chacune une heure différente. Faire sonner les cloches de l’église puis monter ses 132 marches pour découvrir la cité d’en haut, font partie des choses incontournables à faire à Cork, tout comme la visite du Cork Butter Museum, qui rappelle que la ville accueillait, dans les années 1860, le plus grand marché du beurre au monde !

église Saint-Anne
L’église Saint-Anne ©peterotoole

Déguster du whisky avec modération à la distillerie Jameson

La distillerie Jameson vous propose une véritable remontée dans le temps. À Middleton, découvrez les techniques de fabrication du whisky, la fermentation de l’orge ou encore les entrepôts. Une visite enrichissante, que l’on soit amateur de whisky ou pas !

distillerie Jameson
La distillerie Jameson ©Meg Marks

Découvrir l’âme des pêcheurs irlandais à Kinsale

À environ 30 km au sud de Cork, se trouve le petit port de pêche de Kinsale. Ses maisons basses et de plain-pied sont typiques de l’architecture locale, qui abrite des familles tournées vers la mer depuis des générations. Outre son authenticité, Kinsale est aussi un lieu idéal pour admirer toute la créativité des habitants de l’Irlande. En effet, Kinsale est connu pour ses façades bigarrées, offrant un kaléidoscope de couleurs toutes plus flashy les unes que les autres. Du rouge, du orange, du bleu et du vert… les murs des maisons sont une véritable ode à la joie de vivre et un pied de nez magistral au ciel parfois un peu trop gris de la contrée des elfes et des korrigans.

Kinsale Irlande
Kinsale ©Borisb17

Embrasser la pierre de l’éloquence du Château de Blarney

Le Château de Blarney n’est situé qu’à une dizaine de kilomètres du centre-ville de Cork. Quand vous aurez fait tout ce qu’il y a à faire à Cork, on vous enjoint de louer un vélo et de prendre votre journée pour aller vous perdre dans les magnifiques jardins de ce monument du 11ème siècle. Outre la majesté des lieux, le château est surtout devenu célèbre grâce à la fameuse « pierre d’éloquence » qu’il abrite entre ses murs. La légende raconte que l’embrasser la tête à l’envers donnerait le pouvoir du discours précis et de l’à-propos. Ne vous étonnez donc pas si vous voyez des touristes l’embrasser langoureusement couchés sur le dos !

château de Blarney
Le château de Blarney ©Stevephoto

Revivre la tragédie du Titanic à Cobh

Si vous aimez le train, on vous conseille d’emprunter celui qui vous mènera à Cobh. Pour quelques euros, vous atterrirez dans la ville qui fut la dernière escale du Titanic avant sa disparition. Le « Titanic Trail » est un bon moyen de découvrir la petite bourgade et de bénéficier du savoir d’un guide local. Mais le véritable lieu à ne pas manquer ici se situe dans les locaux de la « White Star Line » qui fut l’affréteur du Titanic pour son dernier voyage. Une exposition permanente y retrace le destin tragique de ce monstre des mers et de ses passagers, grâce à des installations bien faites et très touchantes.

Titanic Trail Cobh
Titanic Trail à Cobh ©Bob Hilscher

Flâner sur les sentiers de l’île-jardin d’Ilnacullin

L’Irlande est une terre de mythes et de légendes et souvent elle nous surprend par son alchimie omniprésente entre la Nature et l’Homme. L’île-jardin d’Ilnacullin est un de ces lieux à part, où les lois naturelles semblent bouleversées. Autrefois simple caillou, elle a été patiemment transformée en un sanctuaire végétal où pousse une multitude d’espèces, protégées des vents marins par la conformation de la baie de Bantry. Des espèces endémiques voisinent étonnamment avec des plantes exotiques ou des bâtiments architecturaux de style italien. Cette île de Babel est aussi un lieu de repos privilégié des colonies de phoques, qui aiment à se prélasser sur la grève. À voir absolument !

Inacullin Irlande
L’île-jardin d’Inacullin ©TG23

Informations pratiques

  • Pour rejoindre la ville de Cork, plusieurs options s’offrent à vous. Pour une vingtaine d’euros, vous pourrez prendre le train depuis Dublin et rejoindre tranquillement la région.
  • Mais sachez également que la compagnie Ryan Air offre la possibilité d’atterrir directement à Cork. De manière générale, les billets d’avion pour l’Irlande depuis Paris sont très abordables. Évitez tout de même la haute saison, pendant laquelle les prix augmentent significativement.
  • Cork n’est pas une mégalopole, vous pourrez donc loger en centre-ville pour un prix modique mais on recommande tout de même de s’éloigner un peu, pour profiter du cadre bucolique de l’Irlande des campagnes. Kinsale ou Cobh sont par exemple de bons points de chute tout en restant à proximité de la ville.
rivière Lee Cork
La rivière Lee ©Slongy

Les incontournables de Cork… et après ?

La ville de Cork est, comme de nombreuses cités d’Irlande, une terre de magie qui associe une nature puissante à une culture toujours aussi vivante. La majorité des choses à faire à Cork sont issues d’un folklore riche et typique, qui se retrouve un peu dans des villes comme Galway ou Dublin. Pourtant, l’Irlande est aussi une terre de mixité où chaque partie de l’île présente des spécificités. On ne saurait donc vous recommander autre chose que de la parcourir du Nord au Sud et de long en large, pour profiter au maximum de ses charmes. De la Chaussée des Géants aux murs tapissés de street-art de Belfast, en passant par les pubs de Dublin, vous n’avez pas fini de vous émerveiller en Irlande !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.