Côte d'Azur France

Que voir ou faire en Provence-Alpes-Côte d’Azur ? Les coups de coeur des voyageurs

Que voir ou faire en Provence-Alpes-Côte d'Azur
Que voir ou faire en Provence-Alpes-Côte d'Azur © DR

Que visiter en Provence-Alpes-Côte d’Azur ? Voici la liste des choses à voir ou à faire dans la région, sélectionnés par des blogueurs.

Annonce

Connaissez-vous réellement la Région Sud (Provence-Alpes-Côte d’Azur) ? Ainsi que ses 6 départements : Alpes-de-Haute-Provence (04), Hautes-Alpes (05), Alpes-Maritimes (06), Bouches-du-Rhône (13), Var (83), Vaucluse (84) ? Plusieurs blogueurs ont décidés de vous révéler leur coup de coeur de cette région : vous pourrez ainsi visiter des villes et leur patrimoine historique, vous rendre sur différentes jolies petites îles, faire des randonnées magnifiques et improbables, explorer et flâner dans des petits villages du sud, ou vous balader autour de lacs extraordinaires… Vous n’avez plus qu’à sélectionner vos préférences !

Se rendre au Lac d’Allos, Alpes-de-Haute-Provence

Par Camille, du blog oiseaurose.com

Mon coup de cœur de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est sans aucun doute le lac d’Allos. Il se trouve dans le parc National du Mercantour, l’un des plus beaux parcs naturels du sud de la France…

Découvrir le Lac d'Allos en Provence-Alpes-Côte d'Azur
Découvrir le Lac d’Allos en Provence-Alpes-Côte d’Azur © Camille / l’oiseau rose

D’origine glaciaire et issue des sources et de la fonte des neiges, le lac d’Allos est perché à 2230 m d’altitude et s’étend sur près de 60 hectares. Il n’est cependant pas difficile d’y accéder puisqu’il suffit d’une courte randonnée de 45 minutes depuis le parking de « Laus » pour se retrouver face à l’un des plus grands lacs naturels d’Europe.

Annonce

Il faut dire que quand on arrive au lac d’Allos, on est tout de suite subjugué par la beauté du paysage : un lac à l’eau bleu turquoise, de petites collines verdoyantes et de hautes montagnes pointues au loin… C’est à la fois impressionnant et enchanteur !

Sachez qu’en tout début de saison (vers la fin mai), il arrive que le lac soit encore partiellement gelé. Un visage moins connu du lac d’Allos, qui ravira les aventuriers et les photographes ! Pensez également à vous promener autour du lac pour découvrir la jolie petite chapelle en pierre Notre-Dame des Monts, et croiser quelques marmottes.

AVERTISSEMENT : à cette période, la marche d’approche est plus longue dans la mesure où l’accès au parking du Laus est fermé (soient 2h30 de marche aller et non plus 45 minutes)

Dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, découvrez le Lac d'Allos
Dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, découvrez le Lac d’Allos © Camille / l’oiseau rose

Visiter les Baux de Provence, Bouches-du-Rhône

Par Audrey, du blog arpenterlechemin.com

Dans les Alpilles, aux portes de la Camargue, les Baux de Provence font faire un voyage dans le temps. Ce petit village médiéval est quasiment invisible depuis les environs, exception faite de son château en ruines perché sur un bastion rocheux ; la surprise est d’autant plus grande quand on découvre enfin cette petite pépite non loin d’Arles.

Visiter les Baux de Provence
Visiter les Baux de Provence © Audrey / arpenterlechemin

Les bonnes raisons de visiter les Baux de Provence ne manquent pas : ceux qui aiment flâner dans un décor préservé seront aux anges à déambuler dans les petites rues à flanc de colline, où se mêlent boutiques de souvenirs provençaux, échoppes d’art et restaurant. Le village est minuscule et le tour en est vite fait, mais n’est-ce pas justement une excellente raison pour prendre son temps, goûter ici du nougat artisanal, acheter là des biscuits provençaux et finir par s’attabler sur une terrasse avec vue ?

Annonce

Pour ceux qui ne seraient pas rassasiés, direction le château pour admirer le plus grand trébuchet de France, voyager jusqu’au Moyen-Âge avec les animations costumées ou tout simplement admirer un panorama fabuleux : les Alpilles au nord, la plaine de Camargue au Sud. La meilleure vue est évidemment tout en haut du château, en haut des escaliers polis par les siècles. Vertigineux, mais quelle récompense !

Le château des Baux de Provence
Le château des Baux de Provence © Audrey / arpenterlechemin

S’il fait trop chaud (ou s’il pleut… sait-on jamais !), je vous conseille les Carrières de Lumière, lieu d’art où s’immerger dans des tableaux projetés aux murs d’anciennes carrières, sont le lieu tout trouvé. Son et lumière font un spectacle grandiose dont la programmation change chaque année. Venez tôt pour éviter la foule.

CONSEIL : Les Baux de Provence sont à 20-30 minutes d’Arles. Le stationnement est rare et cher à l’entrée du village, mais vous pouvez vous garer gratuitement le long de la route au pied de la butte, au prix de cinq petites minutes de marche.

Visiter les Baux de Provence
Visiter les Baux de Provence © Audrey / arpenterlechemin

L’île Saint-Honorat en famille, Alpes-Maritimes

Par Max, du blog leszed.com 

Située aux abords de Cannes, l’île de Saint-Honorat est la plus petite des deux îles de Lérins (l’autre est l’île de Sainte-Marguerite). Hormis les touristes de passages, l’île est habitée par une vingtaine de moines, celle-ci abritant le très joli monastère de Lérins.

L'île, ses criques, son monastère, et sa forteresse
L’île, ses criques, son monastère, et sa forteresse © leszed.com

L’île de Saint-Honorat s’apprécie facilement en famille (mais les couples ou les groupes ne seront pas en reste). Pour commencer, vous prendrez le bateau pour rejoindre l’île : quoi de plus agréable pour débuter la journée, la traversée vous offrant une splendide vue sur la baie de Cannes. Une fois sur l’île, et de part sa petite taille, vous pourrez facilement en faire le tour à pieds, sans vous fatiguer (et sans entendre les enfants râler). Les sentiers sont bien aménagés, et offrent de beaux panoramas (et de sympathiques coins d’aventures pour les plus jeunes) à travers les arbres ou aux bords de charmantes petites criques naturelles.

En chemin, vous croiserez sans problème la forteresse de l’île (dressée ici pour protéger le monastère des pirates) : un lieu que vous pouvez visiter librement et qui fera remonter le temps aux petits téméraires. Vous terminerez sûrement votre tour de l’île en passant par le monastère et ses vignobles : l’occasion d’en apprendre plus sur cette communauté et d’apprécier l’architecture du site. Enfin, sachez que l’île est agrémentée de plusieurs espaces de pique-nique, et même d’un restaurant.

En tout cas, si vous prévoyez une escapade en famille dans la région Provence-Alpes-Côte d’azur, n’hésitez pas à jeter un oeil aux autres idées de visites à faire dans les alentours.

L'île, ses criques, son monastère, et sa forteresse
L’île, ses criques, son monastère, et sa forteresse © leszed.com

Explorer le Colorado Provençal, Vaucluse

Par Jennifer, du blog jenontheroad.voyage

Originaire du Sud de la France, j’ai découvert le Colorado Provençal que récemment alors qu’il ne se trouve qu’à 1h de chez moi. Avec ses airs de Colorado, on est complètement dépaysé ! C’est tout à fait l’image que je me fais de l’ouest américain.

Il s’agit en réalité du plus grand gisement d’ocre d’Europe d’où cette belle couleur orangé. Un moment de voyage dans le temps garanti.
Ce fut pour moi une belle découverte ! J’ai adoré me promener dans ce lieu atypique et avoir l’impression d’être Indiana Jones.

Le Colorado provençal en Provence-Alpes-Côte d'Azur
Le Colorado provençal en Provence-Alpes-Côte d’Azur © Jennifer / Jen On The Road

Vous avez deux circuits pour visiter le Colorado Provençal. Le circuit du Sahara (tracé bleu) qui dure environ 30/40 minutes et vous restez sur le site principal. Et vous avez le circuit des Belvédères (tracé orange) qui dure environ 1h30 et vous aurez droit à différents points de vue des lieux. Pour une visite complète, je vous conseille les deux balades qui sont faciles.

De belles balades entre montagne, forêt et gisement d’ocre. Un lieu atypique que je recommande de visiter tôt le matin afin d’éviter la chaleur. L’avantage est que vous avez de nombreux lieux à explorer dans les alentours.

Entre ces espaces aux contrastes saisissants et ces vestiges du passé, ce lieu est un petit bijou à l’état pur !

Colorado provençal
Colorado provençal © Jennifer / Jen On The Road

Visiter Arles et son patrimoine antique, Bouches-du-Rhône

Par Carine, du blog Parenthèse nomade

Entre les Alpilles au nord et la Camargue au sud, flânez quelques jours dans une ville au riche patrimoine historique : Arles. Un carrefour entre deux espaces naturels de toute beauté. Lieu de passage et d’échange depuis près de 2500 ans dont le bâti témoigne encore aujourd’hui.

Le centre historique de la ville se situe sur la rive gauche du Grand Rhône. De l’époque antique, de nombreux monuments subsistent et se visitent. L’amphithéâtre, communément appelé « les arènes », ainsi que le théâtre antique sont extrêmement bien conservés. Ils continuent d’être utilisés pour des spectacles aussi bien en soirée qu’en journée.

Au moment de notre visite de l’amphithéâtre, nous avons d’ailleurs pu assister à un combat de gladiateurs, compris dans le tarif de la visite. Succès assuré avec les enfants ! Et même les adultes ont apprécié. Jours et horaires de ces spectacles à se faire confirmer à l’office du tourisme.

Théâtre antique d'Arles, en Provence-Alpes-Côte d'Azur
Théâtre antique d’Arles, en Provence-Alpes-Côte d’Azur © Carine / parenthèse nomade

Lorsque le temps est très chaud dans le centre historique, deux solutions s’offrent à vous pour rester dans le thème :

  • déambuler entre les sarcophages ombragés des Alyscamps, ancienne nécropole romaine
  • profiter de la climatisation du magnifique musée départemental Arles antique

BON PLAN : pour la visite de toutes ces merveilles, la ville d’Arles propose un Pass valable un mois dont le tarif est très avantageux. Le Pass Monuments Liberté permet de visiter 4 monuments de la ville au choix + le musée Réattu (Beaux-Arts) + 1 musée au choix entre le musée Arles antique et le musée de la Camargue. Tout enfant de moins de 18 ans accompagné d’un adulte visite gratuitement.

Un pass amorti dès notre deuxième visite nous concernant et qui permet de découvrir d’autres trésors arlésiens, au-delà de la période antique.

Bonne visite !

Musée départemental Arles antique
Musée départemental Arles antique © Carine / parenthèse nomade

Voir la grotte de Sainte Marie-Madeleine, Var

Par Lise, du blog makingtheroad.fr

Un des mes coups de cœur dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, est la grotte de Sainte Marie Madeleine, le sanctuaire de la Sainte Baume. Nommé le Roc de la Miséricorde, cette grotte église est perchée sous le col de Saint Pilon et située dans le récent Parc Régional de la Sainte Baume (créé en 2017).

La grotte de Sainte baume, une jolie surprise de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur
La grotte de Sainte baume (région Provence-Alpes-Côte d’Azur) © Lise / Making the road

Le seul moyen de s’y rendre est à pied par une petite randonnée d’environ 45 minutes au cœur d’une magnifique forêt domaniale. Je m’y rend régulièrement tout au long de l’année car la balade, bien que tout en montée, est très agréable parmi la forêt vieille de plusieurs siècles. Composée de hêtres, chênes et de pins sylvestres, elle est une des rares forêts préservées qui témoignent des anciens bois de Provence. Une fois arrivée au sanctuaire, la vue est somptueuse et la grotte très impressionnante. Elle est tenue par les Dominicains, il faut d’ailleurs y faire le silence pour ceux qui y sont en retraite, c’est un des plus vieux lieux de pèlerinage de la religion chrétienne.

INFOS : Il y a des horaires d’ouvertures en été de 7h30 à 18h30 et en hiver de 8h30 à 17h00. De là il y a la possibilité de continuer la randonnée jusqu’au sommet de la falaise puis sur la crête du Massif de la Sainte Baume.
ATTENTION : à l’heure où nous écrivons ces lignes, la grotte de Sainte Marie-Madeleine est fermée pour cause de travaux sur le chemin d’accès. Renseignez-vous auprès du site Provence Verte et Verdon Tourisme.

La grotte de Sainte baume, dans le Var
La grotte de Sainte baume, dans le Var © Lise / Making the road

Découvrir le Frioul à Marseille, Bouches-du-Rhône

Par Samuel, du blog lesventsnousportent.com

Je sais que la ville a mauvaise réputation et pourtant je peux dire sans détour que j’ai vraiment adoré visiter et découvrir Marseille. Si je devais ressortir un souvenir parmi les (nombreux) coups de cœur de ces quelques jours dans la cité phocéenne, je pense que je choisirai ma journée sur l’île du Frioul. Situé au large du port de Marseille, on accède à cet archipel de quatre îles en 30 minutes à peine d’une traversée qui sent bon l’évasion et offre une vue (à l’aller comme au retour) magnifique sur Marseille

L'île du Frioul près de Marseille
L’île du Frioul près de Marseille © Samuel Bourille / lesventsnousportent

Une fois accosté j’ai choisi d’aller me perdre sur l’île de Pomègues à travers les sentiers arides et jusqu’aux ruines du fort de Caveaux. Une journée passée entre rocaille blanche et mer turquoise à la découverte d’une histoire lointaine où l’on trouvait sur les îles du Frioul tout à la fois, forts et bastions de défense, prison, hôpital, lieu de quarantaine, accueil de réfugiés… Sur place le temps est comme suspendu, Marseille joue à cache-cache avec le paysage et l’on se sent totalement déconnecté du monde.

L'île du Frioul près de Marseille, encore un bijou de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur
L’île du Frioul près de Marseille, encore un bijou de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur © Samuel Bourille / lesventsnousportent

En cette fin de journée du mois de mai, les lueurs du soleil couchant sont venues iriser les ruines et la roche du Frioul, la mer s’est mise à scintiller et le ciel s’est embrasé des couleurs de la méditerranée. En rentrant par le bateau aux dernières lueurs du jour, une lumière rasante est venue illuminer Marseille, son Vieux-Port et sa Bonne Mère, ses collines et ses toits de tuiles, et au loin, là-haut, les barres blanches des immeubles des quartiers populaires que vous ne visiterez pas, mais qui possèdent certainement la plus belle vue de la ville sur la mer méditerranée.

Vue de Marseille depuis l'île du Frioul
Vue de Marseille depuis l’île du Frioul © Samuel Bourille / lesventsnousportent

Bormes-les-Mimosas, un village aux charmes du sud, Var

Par Emmanuel, du blog voyageavecnous.fr

Si vous cherchez un village typique dans le sud de la France, proche de la mer, je vous conseille de partir dans le Var direction le village de Bormes-les-Mimosas.

Ce que j’aime dans ce petit village c’est qu’il possède de vieilles bâtisses (certaines datent même du 12e siècle !) et une superbe vue sur la mer. L’un de mes bâtiments préférés dans le village est la chapelle Notre-Dame de Constance. Allez y faire un petit tour !

Joli village de Bormes-les-Mimosas, situé en Provence-Alpes-Côte d'Azur
Joli village de Bormes-les-Mimosas, situé en Provence-Alpes-Côte d’Azur © Emmanuel / voyageavecnous

En vous baladant dans le village, vous passerez par de vieux porches et plusieurs petites boutiques d’artisans. Ce n’est pas qu’un village touristique, ses commerces sont ouverts tout au long de l’année (même si bien sûr la période la plus active reste l’été).Que ce soit de l’huile d’olive, de la tapenade ou bien du savon, vous trouverez votre bonheur. 

Vous pouvez vous promener dans le village pendant une petite heure pour découvrir tous les petits recoins et manger le soir ou le midi. Si je dois recommander un restaurant, ce sera le Lou Portaou qui est vraiment atypique ! Vous mangez directement sous un porche avec un cadre magnifique (attention il n’y a qu’une petite vingtaine de couverts donc il vaut mieux réserver à l’avance).

Mais Bormes-les-Mimosas c’est aussi de superbes plages avec la plage de Cabasson, la plage du Fort de Brégançon ou bien encore la plage de l’Estagnol. Il y a de quoi faire dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur !

Une des plages de Bormes-les-Mimosas
Une des plages de Bormes-les-Mimosas © Emmanuel / voyageavecnous

Faire une randonnée du sentier de l’Imbut dans les gorges du Verdon

Par Aurélien, du blog voyageway.com

Dans les Alpes-de-Haute-Provence, la visite des gorges du Verdon offre des expériences très variées. Parmi les choses les plus populaires ici, on peut citer :

  • découverte de petits villages comme Moustiers-Sainte-Marie ou Castellane
  • enchaîner les belvédères depuis la route des crêtes
  • faire une sortie en canoë ou kayak sur l’un des lacs
Sentier de l'Imbut, dans les gorges du Verdon
Sentier de l’Imbut, dans les gorges du Verdon © Aurélien / Voyageway

Mais l’une des meilleures façons de profiter des somptueux paysages du Verdon reste la randonnée. Si vous comptez n’en faire qu’une seule, à mon avis, il faut partir sur le sentier de l’Imbut. Ce n’est pas forcément la randonnée la plus facile mais c’est clairement la plus impressionnante ! Elle permet de descendre au fin fond du canyon, au pied de la rivière Verdon. La remontée peut se faire par le sentier Vidal mais sera à éviter si vous avez le vertige. Il sera alors préférable de faire l’aller / retour par l’Imbut.

En fonction de l’itinéraire choisi, il faut compter entre 4 et 6 heures pour faire cette superbe randonnée dans les gorges du Verdon. J’adore cette randonnée car elle débute sur les hauteurs des gorges, avec de superbes panoramas sur le canyon. Et permet progressivement de descendre tout au fond du canyon. C’est vraiment l’une des choses à faire dans les gorges du Verdon !

Randonnée dans les gorges du Verdon
Faire une randonnée dans les gorges du Verdon © Aurélien / Voyageway

Parcourir L’île de Porquerolles, Var

Par Manon, du blog voyageonslemonde.com

Porquerolles est une île située au large de Hyères, dans le département du Var qui a le statut de parc national depuis 2012.

L’île de Porquerolles
Visiter l’île de Porquerolles © Manon / voyageonslemonde

Pour rejoindre l’île de Porquerolles, vous devez prendre un bateau sur la presqu’île de Giens, à Hyères. Il faut compter une vingtaine d’euros par billet pour la traversée aller / retour. Ces bateaux sont en quelque sorte des navettes qui font la liaison entre l’île et le continent. Il y’en à toutes les demi heures aux heures de pointes et toutes les heures le reste du temps.

INFOS : Giens -> Porquerolles : Premier départ à 7h30, dernier départ à 19h00.
Porquerolles -> Giens : Premier départ à 7h (en semaine) et 8h le dimanche, dernier départ 19h30.

Une fois à bord, il suffit de 10 minutes de traversée pour rejoindre la belle île de Porquerolles. Arrivés sur place, c’est au tour de vos jambes de prendre le relais et de vous faire visiter l’île (et oui, il n’y a pas de voiture sur place, mais vous pourrez louer des vélos ou même des bateaux si vous le souhaitez). A vous de choisir votre itinéraire, évidemment, plus vous vous éloignez du port et du village et moins il y a de monde !

De notre côté, nous sommes restés à pied pour découvrir une partie de l’île. Nous avons commencé par visiter les plages proches du village qui sont rapidement et facilement accessible et qui sont magnifiques. Entre sable fin et eau turquoise… on se croirait aux Seychelles ! D’autres plages, sont un peu plus éloignées, moins accessibles mais valent le détour ! Et cerise sur le gâteau, elles sont plus intimistes. Une fois le tour des plages effectué, n’hésitez pas à vous perdre au milieu des champs. Vous tomberez probablement sur un moulin ou sur un fort sans trop chercher !

Moulin sur l’île de Porquerolles
Moulin sur l’île de Porquerolles © Manon / voyageonslemonde

Pour une journée ou un weekend, l’île de Porquerolles est un incontournable d’un séjour dans le var. Ses plages, son calme et ses paysages sauront à coup sûr vous séduire.

BON PLAN : visiter l’île au printemps, pendant l’été indien ou même en plein hiver puisque le Var c’est 300 jours de soleil par an (et certains hôtels et restaurants de l’île restent ouverts) !

L’île de Porquerolles en Provence-Alpes-Côte d'Azur
L’île de Porquerolles en Provence-Alpes-Côte d’Azur © Manon / voyageonslemonde

Visiter les calanques de Marseille

Par Sandrine et Pascal, du blog dreams-world.net

A deux pas de la ville de Marseille et du village de cassis, s’étend le parc naturel régional des calanques. Il s’agit d’une des plus belles merveilles naturelles de France que nous avons visité à plusieurs occasions.

Un incontournable en Provence-Alpes-Côte d'Azur, voir les Calanques de Marseille
Un incontournable en Provence-Alpes-Côte d’Azur, voir les Calanques de Marseille © Sandrine et Pascal / dreamsworld

Pour visiter les calanques de Marseille il vous faudra 2 jours minimum, voir plus. Sachez que ces dernières se méritent. Il vous faudra randonner afin de les atteindre.

Depuis Cassis, vous pouvez enfiler vos chaussures de marche afin d’atteindre les calanques de Port Miou, de Port Pin et la sublime calanque d’En Vau. Depuis Marseille vous aurez plusieurs chemins forestiers qui vous y amèneront.

Le premier depuis Marseille, vous permettra d’atteindre les calanques de Callelongue, Mounine et Marseilleveyre. Depuis le centre unique de Luminy vous pourrez vous rendre aux calanques de Morgiou et Sugiton.

Vos randonnées se termineront certainement par la récompense d’une baignade au cœur d’un site unique. Et la plus célèbre et l’une des plus belles la calanque de Sormiou qui abrite les cabanons de pêcheurs. Les calanques se découvrir aussi par la mer en kayak ou en paddle ou par la route des crêtes.

Visiter les Calanques de Marseille
Visiter les Calanques de Marseille © Sandrine et Pascal / dreamsworld

Entrevaux, un village médiéval, Alpes-de-Haute-Provence

Par Kaouthare, du blog touristissimo.com

Entrevaux est une commune située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle est dans la continuité de La Route de Napoléon dont le point de départ était Golfe-Juan.

Avant d’être un joli village perché de Haute-Provence, Entrevaux est une ancienne ville royale fortifiée remanié. Commencez votre visite d’Entrevaux  par la Porte Royale et son pont-levis et laissez-vous charmer par le village médiéval jusqu’à la citadelle.

Entrevaux, ancienne ville royale fortifiée
Entrevaux, ancienne ville royale fortifiée © kaouthare / touristissimo

Entamez votre ascension jusqu’au sommet de la citadelle, le seul chemin d’accès, créé par Vauban et parcourir, à pieds uniquement, 800m de chemin pavé, réparti en 9 rampes et 156m de dénivelé, vous offre un panorama sur le village et la vallée. La dernière mission militaire de celle-ci fut pendant la guerre de 1914-1918, le fort accueillit des officiers allemands prisonniers.

Prenez quand-même une pause pour goûter aux spécialités locales, la Secca, une spécialité 100 % Entrevalaise.  Elle est composée de viande séchée de bœuf, elle se mange en fine tranches accompagné d’un filet d’huile d’olive et d’un peu de poivre et c’est délicieux, n’hésitez pas à demander aux restaurants du village de vous en servir.

Comment y aller? Et si pour aller à Entrevaux vous tentez l’aventure en train des pignes au départ de Nice dont une partie se fait à bord d’un train à vapeur qui vient de fêter ses 40 ans. Une balade inoubliable que je vous recommande.

Visiter Entrevaux, petit bijou de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Visiter Entrevaux, petit bijou de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur © kaouthare / touristissimo

Se rendre au Lac de Serre Ponçon, Hautes-Alpes

Par Céline, du blog je-papote.com

S’il y a un endroit que j’affectionne en Provence-Alpes-Côte d’Azur, c’est bien le lac de Serre-Ponçon et ses alentours. Ce lac artificiel a été créé suite à la construction d’un barrage. Il est devenu au fil des années un véritable lieu touristique. Il faut dire que le lac a bien des atouts : une eau d’une couleur incroyable, des plages aménagées parfaites pour se baigner l’été, le tout dans un cadre parfait à mes yeux. C’est un peu la mer à la montagne !

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, venez visiter le lac de Serre Ponçon
En Provence-Alpes-Côte d’Azur, venez visiter le lac de Serre Ponçon © Céline / je papote

Si vous êtes adeptes des activités nautiques, le lieu est parfait également. Je me suis initiée au stand up paddle il y a quelques années, une expérience vraiment chouette dans un tel décor !

L’avantage de cette destination c’est qu’elle permet à la fois de profiter du lac mais aussi des montagnes. Il y a énormément de balades et randonnées à faire tout autour du lac. On peut également visiter les petits villages du coin : Embrum et Chorges par exemple.

D’un point de vue hébergement, il y a le choix : du camping à l’hôtel de charme. Mais pour moi, le coup de cœur va pour l’hôtel de la Robeyere, une adresse intime qui vaut le détour pour un séjour en amoureux !

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, venez visiter le lac de Serre Ponçon
En Provence-Alpes-Côte d’Azur, venez visiter le lac de Serre Ponçon © Céline / je papote

Provence-Alpes-Côte d’Azur et ses autres trésors !

J’espère cette sélection vous aura aidé à trouver des idées de ce que l’on peut voir et faire dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Cette région possède énormément de départements et regorge sûrement de bien plus d’idées que l’on vous a sélectionné ! Mais n’hésitez pas à aller lire nos autres articles sur la Côte d’Azur ! Et n’oubliez pas de nous laisser un petit commentaire pour nous donner votre avis sur cet article !

Annonce

2 commentaires

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CADEAU DE BIENVENUE

CADEAU DE BIENVENUE


Merci de visiter mon site OKvoyage 👍
 

Pour te souhaiter la bienvenue, je t'offre mon eBook "36 astuces pour voyager moins cher" : un guide dans lequel j'ai réuni tous mes meilleurs conseils pour voyager sans te ruiner ! Tu recevras aussi chaque semaine, mes bons plans par email ...

 
Il suffit juste de me dire à quelle adresse je t'envoie tout ça …

MERCI. Vérifie ta boîte de réception ou ton répertoire d’indésirables pour confirmer ton adresse email.