Vous souhaitez vivre le rêve américain et vous tourner vers une solution alternative au traditionnel road trip sur la côte Ouest américaine ? Faites cap vers l’Est ! Préparer vous-même votre séjour vous permet de bénéficier d’une grande liberté dans le choix de votre temps de visite, de vos activités et de vos lieux de passage. Pour que votre voyage soit unique, il doit être organisé à l’avance et soigneusement réfléchi. Nous vous délivrons 5 conseils et astuces indispensables à une bonne préparation.

Effectuer les formalités administratives obligatoires.

Pour pouvoir entrer aux USA sans encombre, il est nécessaire de détenir un passeport en règle et de bénéficier d’un visa touristique aux usa, communément appelé l’ESTA. L’ESTA est une autorisation de rester sur le sol américain octroyée pour une durée de 90 jours maximum. Pour l’obtenir, il vous suffit d’effectuer une demande directement sur internet, et nous vous conseillons de vous y prendre à l’avance. Veillez à bien remplir le formulaire, en fournissant des informations correctes. L’administration compétente vous adresse au bout de quelques jours l’autorisation qui reste valable pendant deux ans. À savoir que l’ESTA est directement rattachée au numéro de passeport.

Un passeport valide
Un passeport valide © jacqueline macou / Pixabay

Pour voyager aux États-Unis, vous devez posséder un passeport électronique ou biométrique en cours de validité. Si vous n’avez pas de passeport valide, vous devez déposer une demande directement en mairie ou en ligne sur le site de l’ANTS. Attention, toutes les mairies ne sont pas équipées du dispositif spécifique à la réalisation d’un passeport biométrique. Vous devez alors vous présenter en préfecture. Une fois le passeport édité, il reste valide 10 ans pour un adulte, 5 ans pour un enfant.

Acheter les billets d’avion

L’achat des billets d’avions est un grand poste de dépense. Pour ne pas vous ruiner, prenez le temps de parcourir l’ensemble des offres et de les comparer. Selon les dates de voyage envisagées, le coût du billet peut varier de façon importante. Notre conseil : partir en hors saison ou être prêt à faire des escales permet de bénéficier de tarifs plus bas. Comparez aussi les aéroports de destinations aux États-Unis : certains peuvent être moins cher, et cela définira le point de départ de votre road trip. Pour dénicher votre billet, vous pouvez consulter directement les sites internet des compagnies aériennes, nationales ou low cost, faire une recherche sur les comparateurs de vols ou vous rendre sur les sites de voyagistes. D’une manière générale, il est conseillé de s’y prendre bien à l’avance, entre 4 et 8 mois avant le départ, afin de ne pas vous retrouver face à des prix exorbitants.

Définir son parcours

Identifier son itinéraire de voyage est la phase de préparation la plus plaisante, mais qui peut se révéler être un véritable casse-tête. Pour glaner un maximum d’idées, n’hésitez pas à parcourir les forums du web à la recherche des endroits à ne pas rater et des choses à éviter. Il est rare de pouvoir tout voir et tout faire, des compromis seront donc nécessaires. Faites également attention à ne pas surcharger votre temps de route afin de pouvoir optimiser le temps passé sur place. L’Est américain regorge de sites et de villes à découvrir. Le Maine et Portland peuvent vous permettre de vous acclimater en douceur en bord de mer. Nous vous conseillons ensuite vous diriger vers Boston, ville marquée par son université et sa grande culture historique, la capitale Washington, puis New York, étape incontournable d’un road trip dans l’Est des États-Unis. Pour finir, vous pouvez descendre en Floride à la découverte d’activités sauvages et dépaysantes.

Roadmap et itinéraire de votre road trip sur la côte Est des Etats-Unis
© ErikaWittlieb / Pixabay

Louer une voiture et booker les hébergements

Avec le billet d’avion, les frais de location automobile et d’hébergement représentent les plus grosses dépenses. La location d’une voiture est estimée à près de 1200 dollars US pour un road trip de trois semaines aux Etats-Unis. La voiture est un élément central de votre périple, dans lequel vous allez vivre un certain nombre d’émotions et d’aventures. Pour la louer, vous pouvez vous rapprocher d’un loueur automobile américain. À savoir qu’il existe un certain nombre de conditions : être âgé d’au moins 21 ans, être en possession d’un permis de conduire national et présenter une carte de crédit qui fera office de caution. Une fois votre itinéraire défini, vous allez également pouvoir réserver l’hébergement dans les différents endroits visités. Vous avez le choix entre plusieurs options de logement : le motel, véritable symbole culturel américain, l’hôtel, le Bed & Breakfast ou encore le camping. Vous pouvez également vous orienter vers la plateforme Airbnb pour louer chez les particuliers.

Réserver les activités incontournables

Certaines activités rencontrent un grand succès auprès des visiteurs et nécessitent d’être réservées à l’avance. Anticiper vous permet également parfois d’éviter les interminables files d’attente ou de profiter de tarifs préférentiels. Il est donc conseillé d’établir une liste de sorties et d’en réserver le plus grand nombre à l’avance. À titre d’exemple, les amateurs de sports apprécieront assister à un match de football américain à Boston, tandis que les fous de spectacles seront ravis par les diverses représentations que propose Broadway. Pensez à la Maison Blanche à Washington et à la statue de la liberté à New York. Les Everglades, marécages de la péninsule de Floride, font également partie des escapades incontournables. L’Est des États-Unis est un territoire vaste et étendu. Une durée de 3 semaines est admise comme étant un minimum pour profiter des joyaux de l’East Cost.

Alors, prêt pour le départ ?

Partagez vous aussi vos expériences, vos conseils ou vos itinéraires en commentaire !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.