Savez-vous que le Mexique est le troisième plus grand pays d’Amérique du Nord derrière les Etats-Unis et le Canada ? Découvrez ses plages merveilleuses et son héritage maya !

Ce pays se distingue beaucoup de ses deux grands voisins par son extrême influence méridionale, qui lui donne des accents chantants et festifs. Le Mexique est un pays sublime, avec des paysages changeants, des plages merveilleuses et un riche héritage aztèque, maya puis hispanique. Avant de partir visiter le Mexique, voici tout ce que vous devez savoir !

1. Quelles sont les plus belles plages du Mexique ?

Sur les côtes, le Mexique est avant tout une destination de soleil. Les plages y sont nombreuses, notamment dans la région de Cancún, de l’Oaxaca et de la péninsule de Yucatan. Tout au long de votre séjour, vous découvrirez de nombreux spots de surf, de longues plages de sable doré et un bleu turquoise intense. Cancún, Playa de Carmen, Vera Cruz pour les Caraïbes, Acapulco ou Manzanillo pour le Pacifique…

Découvrez dans cet article, la liste des meilleures plages du pays !

plage Akumal
La plage d’Akumal ©Simon Dannhauer

2. Quelle est la meilleure période de l’année pour visiter le Mexique ?

Du fait de sa géographie, il est possible de visiter le Mexique toute l’année en choisissant la région en fonction du climat.

  • Pour aller dans le Nord et sur les hauts plateaux, privilégiez les intersaisons : mars-avril et septembre-octobre. En hiver il peut y faire très froid, tandis que les étés sont caniculaires et orageux.
  • Dans le Golfe du Mexique ou au Yucatan : les hivers sont nuageux avec des risques de pluie, tandis que septembre et octobre sont propices aux cyclones. L’idéal est donc d’y aller entre mars et mai ainsi qu’en novembre et décembre.
  • Le reste du pays bénéficie d’un climat tempéré relativement constant toute l’année.
Tulum Mexique
Tulum dans le Yucatan ©tommasolizzul

Pendant la saison des pluies, entre juin et septembre, les averses ont surtout lieu en fin de journée ou pendant la nuit. Il est donc envisageable de visiter le Mexique pendant cette période. En dehors du climat, l’affluence touristique est à prendre en considération afin de passer des vacances sereines.

Voici donc les moments de l’année à éviter ou à anticiper si vous voulez être tranquille : 

  • Le Spring Break entre février et avril : Les activités sont concentrées autour de Cancun.
  • La Semaine Sainte à Pâques : banques fermées, hôtels et transports complets.
  • Juillet et août qui sont les deux mois les plus fréquentés par les touristes.
  • Peuvent également être compliqués : les ponts du mois de mai, Et Dia de los Muertos et les fêtes de fin d’année.

3. Quel budget prévoir sur place ?

Le Mexique est bien moins cher que la France, vous pourrez donc vous faire plaisir pour un budget limité ! À noter toutefois que pendant les périodes d’affluence citées plus haut, les prix grimpent partout dans le pays. Le reste du temps vous pourrez facilement vous en sortir pour 40-50€ par jour et par personne. Voici quelques fourchettes indicatives de prix pour les hébergements :

  • Pour moins de 20€, vous pourrez dormir dans des auberges de jeunesse (attention : l’offre est large, il y en a de très modernes et calmes, d’autres plus bruyantes, à réserver uniquement si vous voulez faire la fête toute la nuit !). En dehors de la Riviera Maya, vous pourrez également vous offrir une chambre dans un hôtel ou une posada pour ce budget.
  • Entre 20 et 40€, vous aurez tout le confort d’une chambre d’hôtel, en général avec le petit déjeuner inclus. Si vous voyagez entre amis ou en famille, sachez que les chambres comportent souvent plusieurs lits, ce qui permet de faire des économies. Entre Cancun et Tulum, comptez environ 50€ la nuit pour ce type d’hébergement.
  • Pour une gamme plus chic, prévoyez au minimum 40 à 60€ la nuit, en fonction de la saison et de la région. À ce tarif, vous pourrez dormir dans de charmantes haciendas ou dans des hôtels coloniaux à l’architecture préservée.

Côté nourriture, vous pourrez facilement manger sur le pouce pour moins de 10€ et vous régaler dans un bon restaurant pour moins de 20€.

Bon à savoir : les portions mexicaines sont larges, en général un plat unique suffit largement ! Si vous voyagez avec des enfants, commandez un plat pour deux, et il y a des chances qu’il en reste dans l’assiette.

4. Comment se rendre au Mexique depuis la France ?

Au départ de Paris, plusieurs compagnies aériennes proposent des vols quotidiens pour Mexico. Si vous souhaitez arriver à Cancun, Air France est la seule à offrir un vol direct. Comptez au minimum 700€ pour l’aller-retour, pour un temps de trajet d’environ 12 heures.

Cancun
Cancun ©Iren_Key

Toutefois, la majorité des offres comportent au moins une escale, en général aux États-Unis. Dans ce cas il est obligatoire d’obtenir un ESTA (Electronic System for Travel Authorization) en ligne (14 US$), au moins 72h à l’avance. Celui-ci est valable 2 ans, sauf si votre passeport expire avant. Les formalités aux États-Unis peuvent prendre un certain temps, prévoyez au minimum 3h de correspondance entre vos deux vols.

5. Comment se déplacer dans le pays ?

Pour visiter le Mexique, le plus simple est d’utiliser le bus. Les terminaux sont souvent en dehors des grandes villes, il faudra donc les rejoindre en taxi ou en transports en commun. Suivant le niveau de confort, les tarifs vont crescendo :

  • Les bus locaux, dits guajoloteros : aucun confort, mais si vous voulez une immersion totale avec les paysans mexicains, vous pouvez tester une fois !
  • Les bus de 2de classe : pas de confort particulier, mais ils ont l’avantage d’être très bon marché.
  • Les bus de 1ère classe : plus rapides et plus confortables, ils offrent plus de place pour les jambes, des sièges inclinables, des wc, la clim et même le Wifi ! Parfaits pour des trajets de nuit.
  • Les bus de luxe : c’est le top ! Écran individuel, sièges très larges qui s’allongent presque totalement, etc.

Autre solution pour rallier un quartier différent ou une ville proche : les Colectivos. Ces minibus sont partout et l’itinéraire est affiché sur le pare-brise. Il suffit de faire un signe pour que le chauffeur s’arrête. Pour les distances les plus importantes, ils ne partent que lorsqu’ils sont pleins. Si vous êtes plusieurs, le taxi peut aussi être une bonne option pour visiter le Mexique. À Mexico ils ont presque tous un compteur, il faut alors s’assurer qu’il est bien mis en route. En dehors, il faudra marchander pour avoir un tarif correct. Dans les villes, l’application Uber permet de vous déplacer de manière sûre et moins chère.

bus Mexique
Bus traditionnel mexicain ©SOMATUSCANI

Si vous voulez visiter le Mexique en toute liberté, optez pour la location d’une voiture ! Les routes sont en général en bon état et il est facile de se repérer. Veillez par contre à prendre une bonne assurance, avec un rachat de franchise, car les loueurs ne laissent rien passer ! Vue la grandeur du pays, il peut être judicieux de prendre au moins une ligne intérieure en avion. Plusieurs compagnies low-cost proposent des vols abordables entre les principales villes.

6. Quelle région choisir pour se loger ?

Tout dépendra de votre itinéraire, de votre budget et du temps dont vous disposez pour visiter le Mexique ! L’offre de logements est très vaste, mais veillez à être toujours proches de la plage ou des sites d’intérêt pour ne pas perdre de temps en transports inutiles. Toutefois, une bonne option consiste à se poser plusieurs jours dans un endroit et de faire des visites à la journée en “étoile”. Prenons l’exemple du Yucatan : si vous logez à la Playa del Carmen vous pourrez visiter Akumal, Tulum, la réserve de Sian Ka’an ou encore l’Isla Cozumel. Lors d’un périple itinérant voici les régions à privilégier :

  • La route des villes coloniales, au nord de Mexico.
  • La Sierra et en particulier Oaxaca et sa région.
  • Le Yucatan et les Chiapas, au sud du pays.

7. Quelles sont les principales visites à faire au Mexique ?

À moins d’y passer plusieurs mois, il va falloir faire des choix tant le Mexique a à offrir ! Voici nos incontournables :

  • Profiter des magnifiques plages : Entre la côte Caraïbe, le Golfe du Mexique et le littoral Pacifique vous trouverez des plages paradisiaques où poser votre serviette de bain !
  • S’imprégner de la culture Maya : Entre deux ploufs dans une mer translucide, partez vous balader dans les différents temples Mayas, reconnaissables à leur architecture en pyramide.
  • Arpenter les rues de Mexico : La capitale du pays recèle de musées fantastiques et de quartiers coloniaux typiques.
  • Se régaler avec l’excellente cuisine mexicaine : Guacamole onctueux, tacos croustillants, fruits exotiques parfumés…
  • Plonger dans les Cenotes : Ces piscines naturelles aux eaux cristallines invitent à la baignade ! Vous en trouverez surtout dans le Yucatan et c’est une pause idéale entre deux visites de temples.
  • Découvrir le Mexique colonial : Au nord de Mexico, se succèdent de nombreuses villes à l’architecture emblématique et au charme fou.
Izamal Mexique
Izamal, la ville coloniale jaune du Yucatan ©javarman3

8. Que manger et boire au Mexique ?

Si vous êtes fan de gastronomie mexicaine, jetez-vous sur les sauces mexicaines : guacamole, sauces tex-mex (texane et mexicaine), etc. Pour tous les petits gourmands, testez aussi le chocolat. Né à l’époque aztèque et maya, il a un goût totalement différent du nôtre ! Au Mexique, il se boit pur, dilué avec de l’eau et agrémenté de vanille et de cannelle. Enfin, impossible de quitter le Mexique sans rapporter de la tequila ! Il en existe deux types : la 100 % d’agave et la mixto (51 % d’agave azu). Les prix varient en fonction du type de tequila consommé et de son âge.

repas mexicain
Un repas mexicain ©Tono Balaguer

A LIRE AUSSI :
Les meilleurs restaurants du Mexique

9. Où sortir pour faire la fête ?

Les Américains ont adopté le Mexique comme grand espace de loisirs. En conséquence, de nombreuses discothèques et boîtes de nuit vous entraîneront dans une vie nocturne endiablée. Cancún est une destination typiquement touristique, où tout est prévu pour les fêtards : hôtels, boîtes de nuit, restaurants… Vous n’aurez donc aucun mal à trouver un endroit où vous détendre durant votre soirée.

Mexico
Se balader à Mexico le soir ©Ivon Gorgonio

Ville importante, Mexico offre différents visages et différentes ambiances d’un quartier à l’autre. Dans les quartiers de Polanco et de Santa Fe, bars et discothèques sont ouverts jusqu’aux premières lueurs de l’aube. Dans les quartiers Roma et Condesa, l’ambiance est plus calme, avec davantage d’artistes et d’intellectuels mexicains et internationaux. Enfin, la Zona Rosa est davantage connue pour ses restaurants et ses boîtes gays.

10. Quel souvenir ramener du Mexique ?

Le Mexique possède un sol extrêmement riche, avec la production de nombreuses matières premières. L’artisanat s’est donc développé très rapidement, au grand bonheur des voyageurs qui repartent chez eux généralement pleins de souvenirs dans leurs valises !

  • Sombrero et hamac

Les sombreros sont en vente dans toutes les villes mexicaines. Le seul inconvénient ? L’avion ! Le sombrero est en effet de taille assez imposante. Le hamac est une spécialité maya, à acheter notamment dans la région de Mérida. Sa différence avec les autres hamacs du monde ? Des filets très fins et élastiques, ultra confortables. Vous trouverez différentes tailles de hamac : une, deux ou trois places pour la plupart d’entre eux.

  • Vêtements et tissus

Dans la région du Chiapas, notamment vers Palenque, vous aurez l’occasion d’acheter un costume traditionnel, mais aussi des vêtements de coton brut. Ce sont surtout les indiennes qui vendent ce type d’articles, ainsi que des ponchos ou des ceintures tressées. Les tapis tissés et brodés se vendent beaucoup dans la région d’Oaxaca.

  • Bijoux

Les Mexicains vendent aussi de très nombreux bijoux. Dans la région de San Cristobal de Las Casas, vous pourrez notamment acheter des bijoux en jade. La région de Taxco, quant à elle, est davantage réputée pour ses bijoux en or.

sombreros Mexique
Allez-vous ramener un sombrero ? ©davidfranklin

11. Informations pratiques

Préparez votre séjour au Mexique grâce à nos infos pratiques !

  • Formalités : Un passeport en cours de validité suffit pour entrer au Mexique, pour les ressortissants européens. Vous aurez juste à remplir une carte de tourisme dans l’avion. Pensez à la conserver durant tout votre séjour ! Enfin, si vous transitez par les États-Unis avant d’atterrir, il faudra demander un ESTA.
  • Santé : Soyez à jour de vos vaccinations et sachez que les vaccins contre la rage, l’Hépatite A et la fièvre Typhoïde sont fortement recommandés.
  • Décalage horaire : Il existe 4 fuseaux horaires au Mexique. Dans la majorité du pays, le décalage horaire est toutefois de 7h entre la France et le Mexique. Lorsqu’il est 13h à Paris, il est 6h à Mexico ou à Cancún. Mais cela peut aller jusqu’à -9h dans la Basse-Californie du Nord.
  • Monnaie : La monnaie est le Peso mexicain. Cependant, vous pourrez aussi payer en dollars, facilement acceptés sur place.
  • Électricité : Il vous faudra un adaptateur (prises US) et sachez que le voltage est de 110.
  • Office de tourisme : Le site officiel du tourisme mexicain vous aidera à préparer votre voyage !

Des plages de rêves aux temples Mayas, découvrez ce pays fascinant !

Visiter le Mexique fait partie de vos futurs projets de voyage ? N’hésitez pas à nous en parler dans les commentaires !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.