INFO COVID-19 : la Finlande enregistre 93 850 cas depuis la début de la pandémie de coronavirus, soit une progression de 1,5% en 15 jours. Consultez les restrictions d'accès aux frontières sur le site du ministère des Affaires étrangères.
Annonce

La Laponie, terre de mythes et légendes, est la région la plus septentrionale d’Europe. Elle est répartie sur 4 pays : la Russie, la Finlande, la Suède et la Norvège. Mais attardons-nous sur les trois derniers pays scandinaves. Dans cet article, on vous explique donc pourquoi visiter cette région (et tout spécialement en hiver), que voir et où aller.

La Laponie finlandaise en hiver

Débutons ce voyage par la Finlande, pays des milles lacs, c’est aussi celui qui jouit des plus vastes forêts d’Europe, dont une partie est aussi appelée « forêt boréale ». L’hiver venu, ce sont ses collines couvertes d’arbres enneigés et ses tourbières gelées qui lui confèrent toute sa magie. L’hiver y est si rude que durant de longs mois, lorsque le soleil ne passe plus l’horizon (aussi appelé nuit polaire), la nature se met en sommeil. 

La forêt finlandaise sous la neige en Laponie
La forêt finlandaise sous la neige © Renardo&Puffinou
Laponie hiver finlande arbres couverts de neige et belles couleurs
Paysage finlandé en hiver © Renardo&Puffinou

Les rares collines qui parsèment le paysage finlandais sont appelées « Tunturi ». Sur certaines d’entre elles ne dépassant pas une certaine altitude (environ 500m suivant la latitude), la végétation subsiste. L’hiver venu, le froid est si mordant que les arbres viennent à être recouverts d’une épaisse couche de glace et de neige, ne laissant apparaître que leurs silhouettes dans un décor féerique.

Laponie hiver finlande abris neige
Abris sous la neige en Finlande © Renardo&Puffinou

De nombreux endroits pour allumer des feux de camps avec ou sans abris en bois sont disposés partout sur le territoire et font partie intégrante de la culture finlandaise. Ils offrent le temps d’un répit, la possibilité de se mettre à l’abri voire souvent de se réchauffer avec un feu de bois lors des longues soirées à observer les aurores.

Annonce

Lisez aussi cet article pour en savoir plus sur la Laponie finlandaise en hiver

La Laponie suédoise en hiver

Au fur et à mesure que l’on roule vers l’ouest, les paysages commencent à traduire un relief plus escarpé. La Laponie suédoise offre un condensé de ses deux voisines. Le parc national du Stora Sjofallet en est un parfait exemple. Au départ, de larges étendues boisées légèrement vallonnées, puis en s’enfonçant dans le parc, les montagnes se font plus proéminentes jusqu’à vous faire découvrir l’incroyable lac Akkajaure. Il s’étend sur plusieurs dizaines de kilomètres et à son extrémité nord-ouest, la frontière norvégienne n’est déjà plus très loin !

Laponie hiver suede paysage lune
Paysage typique de la Lapone suédoise © Renardo&Puffinou

Durant l’hiver, le lac gèle sur plusieurs dizaines de centimètres et par endroit l’épaisse couche de glace vient se briser sur les hauts fonds du lac, créant un paysage digne du Lac Baïkal en Russie. En marchant dessus, lorsque le silence est roi et qu’il n’y a pas de vent, vous pouvez alors entendre le bruit sourd des immenses plaques de glace craquant autour de vous … frisson garanti.

Laponie hiver suede Concassage lac glace
La glace craque sur le lac © Renardo&Puffinou

Profitant d’un climat très sec, à l’abri derrière les Alpes norvégiennes, cette région de la Suède est aussi un des meilleurs endroits pour l’observation d’un phénomène magique du Grand Nord : les aurores polaires

Non loin de là, c’est d’ailleurs dans la commune d’Abisko qu’il existe un des observatoires les plus réputés pour l’observation des aurores boréales. Mais avant de les découvrir et d’appréhender un peu mieux le phénomène, faisons un dernier stop sur le pays qui complète ce tableau, la Norvège.

La Laponie norvégienne en hiver

La Norvège est le pays qui possède la plus grande façade côtière de toute la Laponie. En résultent des paysages et climats profondément marqués. Des fjords encaissés aux montagnes élancées, en passant par des plages de sable blanc baignant dans des eaux turquoise, ce décor hivernal ne pourra vous laisser indifférent.

Annonce
Laponie hiver norvege paysage Eternal Sunshine
Paysage typique de la Laponie norvégienne © Renardo&Puffinou
Laponie hiver norvege The Shore plage
Plage blanche en Laponie norvégienne © Renardo&Puffinou

Sur certaine partie de la côte, les fjords sont tellement nombreux et imposants qu’il n’est pas rare de devoir embarquer sur un bateau pour rallier la rive d’en face, voire certaines îles isolées. Les tunnels sont aussi légion pour passer à travers certains massifs montagneux et parfois même sous la mer !

Laponie hiver norvege Pepite Beach paysage aurore boreale
La Norvège sous la neige en hiver © Renardo&Puffinou

En plus de paysages qui en ont fait sa renommée, certaines parties de la façade maritime norvégienne offrent un décor de premier choix pour observer les aurores boréales en Laponie. Parmi celles-ci, les plus réputées sont les îles Lofoten, Senja et Vesteralen, de véritables condensés de ce que la Norvège peut offrir en termes de paysages.

Focus sur les aurores boréales

Phénomène lumineux naît de l’interaction entre les vents solaire et la haute atmosphère terrestre, elles peuvent prendre différentes formes et couleurs. On parle d’aurores boréales dans l’hémisphère nord (et donc en Laponie) et d’aurores australes dans l’hémisphère sud (comme en Tasmanie ou Nouvelle-Zélande par exemple). Les aurores se manifestent autour des pôles magnétiques car c’est seulement à partir de ces régions que les particules solaires arrivent à passer le bouclier magnétique qui protège la Terre des radiations solaires.

Voilà pourquoi, étant donné sa haute latitude près du pôle nord magnétique, la Laponie est une des meilleures régions au monde pour contempler ce phénomène en hiver.

Laponie hiver aurore boréale - Fairy Tree
Féérique n’est-ce pas ? © Renardo&Puffinou
Aurore boréale traversant un paysage de Laponie
Aurore boréale traversant un paysage de Laponie © Renardo&Puffinou

Observables dès la nuit tombée, la période pour les admirer se situe approximativement de début septembre à fin mars. Le reste de l’année le soleil est trop présent (soleil de minuit en été) pour permettre un ciel assez sombre et donc propice à leur observation. Les aurores se produisant la plupart du temps près des pôles, il vous faut être à une latitude élevée. Passé le 66°N ou cercle arctique, vous entrez dans la zone propice à leur observation quel que soit le pays où vous choisirez d’aller. Ce n’est que lors d’événements majeurs comme les éruptions solaires par exemple, pouvant créer des tempêtes géomagnétiques, qu’il vous sera possible de les observer à des latitudes plus basses.

Les lueurs mystiques des aurores boréales en Laponie
Les lueurs mystiques des aurores boréales © Renardo&Puffinou

Si d’aventure vous vouliez tenter votre chance, privilégiez les mois de Février et Mars. Etant généralement les mois les plus secs, vos chances d’avoir un ciel dégagé n’en seront que plus grandes.

Maintenant que l’on a brièvement présenté la Laponie en hiver et quelques-uns de ses trésors, il ne vous reste plus qu’à choisir dans quel pays vous avez envie de voir des aurores ! A moins que vous décidiez de la traverser, comme le font certaines agences de voyage photo qui proposent des séjours photo en Laponie.

Annonce

A propos de l'auteur

Renardo & Puffinou

Pierre et Nicolas, deux hommes passionnés d’aventure, de partage et de photographie. Cette passion commune les a naturellement amenés à créer leur propre agence de voyages photo afin de partager leur vision et leur amour des grands espaces.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.