Une image qui s’impose lors d’un voyage en Norvège : l’omniprésence de la nature !

Annonce

Les grands espaces norvégiens sont un régal pour les voyageurs qui, d’Oslo à Trondheim, peuvent serpenter entre les fjords, les montagnes et les vastes prairies. Visiter la Norvège, c’est aussi découvrir le cap Nord et le cercle polaire. Un voyage vers les extrêmes, qui complète le tableau de ce séjour nordique où se combinent nature et attractions des villes.

Oslo, une capitale internationale

La Norvège a découvert à la fin des années 60 d’immenses gisements de pétrole et de gaz au large de ses côtes, qui lui procurent depuis une richesse importante et l’assurance de voir son économie se développer. La capitale de la Norvège, Oslo, est ainsi une ville d’importance mondiale, où circulent de nombreux voyageurs qui commencent à visiter le pays, avant de se lancer à l’aventure dans les grands espaces du Nord.

Oslo
Oslo ©DR

L’un des meilleurs moyens de découvrir Oslo est de s’y promener à pied ! Des balades au bord des ports aux séances shopping dans les boutiques du centre-ville, jusqu’au farniente dans le Frognerparken, le plus grand parc de la ville, le voyage en Norvège commence en douceur. Malheureusement, Oslo est aussi réputé pour être l’une des villes les plus chères du monde.

Quelle est la meilleure période pour visiter la Norvège ?

Située sur la même latitude que l’Alaska ou la Sibérie, la Norvège connaît un climat capricieux et très changeant, soyez prévenu ! La meilleure période pour aller visiter la Norvège est sans conteste l’été : le temps est souvent beau, même s’il peut très vite tourner. Autant dire que l’apparition du soleil est un vrai cadeau qui vous arrachera quelques “Wahou” ! La pleine saison touristique s’étend donc entre mi-juin à mi-août.

Annonce
Lofoten
Les Lofoten en fleurs ©DR

Une règle d’or à respecter, même en cette période : ne jamais sortir sans un sweat supplémentaire et un imperméable. La pluie fait partie intégrante de la vie du pays, mieux vaut donc s’y attendre et être équipé en conséquence ! Il y a également des différences importantes selon où vous vous trouvez : la côte sud et Oslo sont plus tempérés grâce au Gulf Stream, tandis que le nord et les fjords de l’Ouest connaissent des températures plus fraîches. Si le froid ne vous fait pas peur, l’automne et ses couleurs flamboyantes partout dans le pays, peut être une bonne période pour visiter la Norvège. L’hiver, vous pourrez contempler les splendides aurores boréales et le printemps est une superbe saison pour arpenter les pistes de ski.

aurores boréales
Les aurores boréales ©blueorange

Quel budget est à prévoir sur place ?

Voilà le sujet qui vient tout de suite à l’esprit lorsque l’on envisage de visiter la Norvège. Mettons les choses au clair : oui, la Norvège est un des pays les plus chers du monde et oui, cela vaut le coup d’y aller ! Le coût de la vie y est très élevé et cela concerne tous les postes de dépense : hébergements, nourriture, transports, visites… Sans surprise les petits budgets devront sûrement revoir leurs aspirations à la baisse, mais la mission n’est pas impossible ! Quelques précisions à noter pour préparer votre séjour : la monnaie est la couronne norvégienne et le petit déjeuner est en général inclus dans les hôtels. Attention à bien prendre en compte les tarifs des ferries et des péages, très fréquents dans la région de fjords, et qui peut vite plomber un budget. 

Concrètement, voici quelques exemples de budget à prévoir :

  • Pour environ 70€ par jour et par personne, vous devrez vous contenter d’un lit en dortoir ou de faire du camping. Vous devrez préparer vos repas ou manger sur le pouce dans les villes (kebabs, sandwichs, etc) et faire des visites gratuites, comme des balades en pleine nature.
  • Ceux qui disposent d’un budget moyen devront compter au minimum 120€ par jour et par personne. Vous pourrez alors profiter d’un lit dans une cabane, un chalet ou une pension ; manger une fois par jour au restaurant en vous contentant du plat du jour et vous offrir quelques visites abordables.
  • Si vous souhaitez plus de confort, prévoyez au moins 200€ par jour et par personne. Vous aurez alors la possibilité de dormir dans un hôtel agréable, manger au restaurant midi et soir et sillonner le pays au gré de vos envies.

Comment se rendre en Norvège depuis la France ?

La solution la plus simple pour aller visiter la Norvège est l’avion, comptez alors 2h30 de trajet. Plusieurs compagnies desservent Oslo ou Bergen (idéal pour aller dans les fjords). Air France propose plusieurs vols directs (environ 230€ l’aller-retour) tout comme SAS, la compagnie nationale. En low-cost, Norwegian relie Oslo et Bergen depuis Paris et quelques villes de province en saison.

Créez une alerte quand le prix du billet d’avion sera au plus bas.
Nous vous conseillons de suivre la variation des prix 3 à 4 mois avant l’achat du billet.

Bergen
Bergen ©DR

Si vous habitez dans le nord de la France et que vous souhaitez visiter le sud de la Norvège, il peut être intéressant d’y aller avec votre propre voiture. Prévoyez alors l’itinéraire suivant :

Annonce
  • Jour 1 : trajet jusqu’à Hambourg en traversant les Pays-Bas et l’Allemagne.
  • Jour 2 : trajet jusqu’à Hirtshals au Danemark, où vous prendrez un ferry jusqu’à Larvik, en Norvège. (4 heures de traversée)

Côté formalités, une carte d’identité ou un passeport en cours de validité suffisent pour entrer en Norvège. Seule l’archipel du Svalbard, qui n’appartient pas à l’espace Schengen, n’est accessible qu’avec un passeport.

Comment se déplacer dans le pays ?

Pour être pleinement libres de vos mouvements pour visiter la Norvège, l’idéal est de louer une voiture. Les tarifs des locations sont toutefois très élevés, c’est donc un moyen de locomotion à privilégier si vous voyagez au minimum à quatre, ou en famille. Prenez garde à bien vérifier que le kilométrage est illimité et pensez à ajouter le prix des assurances.

Le réseau des transports en commun est très dense et bien organisé partout dans le pays. L’été, pensez à réserver à l’avance pour avoir davantage de choix. En fonction du temps passé sur place, renseignez-vous sur le Pass Interrail, qui peut vite s’avérer intéressant. À votre arrivée, pensez à vous procurer le guide NSB Togruter, qui répertorie tous les horaires de trains, ainsi que les correspondances possibles avec les bus et les ferries. Il est disponible gratuitement dans la plupart des gares.

train Norvège
Traverser de superbes paysages en train ©MariusLtu

L’avion peut aussi être un excellent moyen pour se déplacer en Norvège. Le pays étant très étendu du Nord au Sud, il permet de gagner du temps. En réservant bien en avance et en étant flexible sur les dates, vous pourrez trouver des trajets à peine plus chers que le train, surtout si vous voyagez en couple ou avec des enfants, les tarifs étant alors souvent dégressifs. 

Que manger et boire en Norvège ?

La base de l’alimentation des norvégiens se compose de produits locaux : céréales, légumes, agneau, viandes séchées et poisson. Suivant où vous logez, votre petit déjeuner sera en général composé d’un buffet varié, parfait pour se caler l’estomac avant de partir en balade. Vous y trouverez tout un assortiment de pains et de biscottes, de la charcuterie, du fromage, du poisson, des céréales, etc. 

À noter que la plupart des auberges de jeunesse proposent un lunsj pakke : pour quelques euros, vous pourrez vous faire des sandwichs pour le midi en vous servant au buffet du petit déjeuner.

Côté spécialités vous pourrez vous régaler de viandes d’élan, de renne ou de cerf, souvent accompagnées de pommes de terre, cuisinées de manières différentes. Le poisson sera aussi à l’honneur avec une grande variété de préparations à base de saumon ou de hareng, sans oublier les crevettes fraîches qui sont un pur délice. Le week-end, ils aiment préparer du porridge ou des gaufres garnies de fromage à pâte brune. Les becs sucrés apprécieront les muffins, brownies et autres pains aux raisins.

pêche saumon
La pêche au saumon en Norvège ©cookelma

Sur place vous serez peut-être étonnés de constater que les norvégiens aiment se nourrir de plats étrangers : kebabs, hot dogs, hamburgers, pizzas, etc. et qu’ils mangent un peu à toute heure de la journée ! Comme dans tous les pays scandinaves, les norvégiens dînent très tôt, souvent avant 18h. Pour les boissons sans alcool, préférez l’eau du robinet (très bonne) à l’eau minérale qui est très chère. Vous trouverez un large choix de jus de baies (myrtilles, airelles, etc) dont les locaux raffolent. L’alcool norvégien par excellence est l’Aquavit, une eau de vie à base de pommes de terre et parfumée avec des épices et des herbes. Vous trouverez également de la bière, du vin et du cidre dans les boutiques spécialisées.

saumon aquavit
Du saumon et de l’Aquavit… la tradition norvégienne ©whammer121736

Où dormir en Norvège ?

Vous trouverez partout des auberges de jeunesse ou des hôtels, des modes d’hébergement parfaits si vous visitez la Norvège en transports en commun. Si vous partez en road-trip et envie de dormir en pleine nature, privilégiez les campings. Ils offrent un bon niveau de confort et permettent d’être au cœur d’endroits féeriques. Si vous n’êtes pas équipés, ils proposent souvent des hytter (cabanes), mais le mieux est quand même d’avoir au moins des duvets et des draps pour éviter d’avoir à en payer la location.

camping Norvège
Faire du camping en Norvège ©DR

Dans le sud du pays, certaines fermes proposent également des hytter, sympa avec des enfants qui peuvent aller voir les animaux ! Dans l’archipel des Lofoten vous pourrez loger dans des rorbuer qui sont des petites maisons de pêcheurs rouges tellement typiques. À la campagne ou dans les petits villages, les logements chez l’habitant se sont développés, suivez alors les panneaux « Rom » ou « Husrom ».

camping Lofoten
Les cabanes typiques des Lofoten ©DR

Tout au long de la côte, certains hébergements ont été aménagés dans des phares, une manière original de s’endormir au bruit des vagues ! Les petits budgets et les aventuriers seront ravis de pouvoir faire du camping sauvage, autorisé en dehors des terrains cultivés et à plus de 150 m des habitations. 

Quelles sont les principales visites à faire dans le pays ?

La plupart des voyageurs commenceront par visiter la Norvège à Oslo, avant d’aller plus loin :

  • Vous pourrez y faire la tournée des musées, tous plus intéressants les uns que les autres : Munch, le Musée Historique, les Beaux-Arts, le musée d’Art moderne Astrup Fearnley et l’Akershus Festning.
  • Sur la presqu’île de Bygdøy vous pourrez visiter les musées du Fram, du Kon Tiki, de la Marine, des Navires vikings et du Folklore norvégien.
  • Sur la route pour rejoindre Bergen, arrêtez-vous dans la vallée de Numedal pour voir ses belles églises en bois.
église Nuvedal
Une église typique de Nuvedal ©DR
  • Dans la région de fjords commencez par visiter la belle ville de Bergen : le quai Bryggen, le Musée hanséatique, le Kode Bergen et la colline de Fløyfjellet. De là deux possibilités s’offrent à vous, en fonction du temps dont vous disposez : suivre la route des fjords vers le nord, ou partir vers le sud en direction de Stavanger.
  • Si vous choisissez la première option, vous rapprochant de Trondheim, ce sont les fjords qui apparaissent : Geirangerfjord et Nærøyfjord sont parmi les 2 plus visités de Norvège. Il s’agit d’immenses vallées glaciaires au sein desquels les bateaux de croisière peuvent naviguer. La région abrite aussi l’impressionnant glacier de Briksdal. Trondheim mérite également le détour, notamment pour découvrir la cathédrale de Nidaros, monument de style gothique.
glacier Briksdal
Le glacier Briksdal ©DR
  • Si vous choisissez la deuxième option, vous pourrez vous balader dans la vieille ville de Stavanger, visiter les musées de la Conserve, le musée de la Marine et du Commerce. Vous pourrez aussi faire une excursion au Preikestolen avant de rejoindre tranquillement Oslo.
  • Pour ceux qui disposent de plus de temps, poussez jusqu’aux splendides Lofoten. Cet archipel, formée de milliers de pitons rocheux, vous offrira des paysages à couper le souffle. 
  • Enfin, les voyageurs disposant de plusieurs semaines en Norvège, peuvent partir à l’assaut du Cap Nord. En longeant la côte Ouest de la Norvège et traversant de nouveaux paysages de montagne et des fjords, on arrive jusqu’au cercle polaire. C’est la limite à partir de laquelle, un jour durant, le soleil ne se lève pas, en hiver, ou ne se couche pas, en été. Le Cap Nord est accessible par la route, via un tunnel, ou en bateau. Ne reste plus ensuite qu’à admirer ce paysage du bout du monde !
Cap Nord
Survol du Cap Nord ©cookelma

Les grands espaces de Norvège

En partant d’Oslo, direction Trondheim, par le plateau d’Hardangervidda et la vallée de Numeda. Bienvenue dans ces fameux grands espaces norvégiens. Ici, c’est la nature qui prime et les villages implantés tout au long de ces routes s’y sont adaptés. Pour l’anecdote, c’est sur le plateau d’Hardangervidda que George Lucas a tourné les scènes se déroulant sur la planète de glace Hoth dans « L’empire contre-attaque » !

Hardangervidda plateau
Le plateau de Hardangervidda ©peresanz

Informations pratiques

Voici enfin toutes les infos pratiques dont vous aurez besoin pour visiter la Norvège :

  • Formalités : Bien qu’elle ne soit pas membre de l’Union Européenne, la Norvège fait partie de l’espace Shengen. Les Français, Suisses et Belges peuvent donc entrer en Norvège munis d’une simple carte d’identité.
  • Monnaie : La monnaie est la Couronne norvégienne (Krone), divisée en Ores.
  • Santé : Vous pouvez vous procurer une carte européenne d’assurance maladie avant votre départ. Celle-ci est valable dans tous les pays européens et en Norvège également !
  • Office du tourisme : Visit Norway est le site officiel de l’agence de tourisme de la Norvège.

Les grands espaces norvégiens vous attendent !

Avez-vous prévu un séjour en Norvège prochainement ? Parlons-en dans les commentaires !

Annonce

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.