INFO COVID-19 : la Finlande enregistre 22 289 cas depuis la début de la pandémie de coronavirus, soit une progression de 25,2% en 15 jours. Consultez les restrictions d'accès aux frontières sur le site du ministère des Affaires étrangères.
Finlande

Visiter la Finlande : notre guide pratique à lire avant de partir

Finlande
Finlande © Scanrail

La Finlande fait rêver les amoureux des grands espaces enneigés, les afficionados des activités en plein air ou encore ceux qui aiment la magie de Noël ! Ce pays nordique convient parfaitement aux petits comme aux grands.

Annonce

Quand on pense à la Finlande, on pense au-delà de sa capitale Helsinki. Les voyageurs sont plutôt attirés par le nord du pays : la Laponie et ses aurores boréales tant enviées ! Et les atouts de ce pays coupé par le cercle polaire arctique ne s’arrêtent pas là. Pas loin de 200 000 lacs et de nombreuses forêts sont le terrain de jeu des passionnés de nature, été comme hiver. Vous vous demandez quelles régions ou quelles périodes privilégier pour visiter la Finlande ? Voici nos conseils pour organiser au mieux votre palpitante virée boréale !

Pourquoi voyager en Finlande ?

Nation d’Europe du Nord, la Finlande partage ses frontières avec la Norvège, la Suède et la Russie. Côté nature, c’est le pays d’Europe le plus couvert de forêts avec 73% de surfaces boisées. Surnommée aussi « le pays des mille lacs », la Finlande n’en comprend pas loin de 200 000 ! Visiter la Finlande se fait sous le soleil de minuit en été ou bien dans l’obscurité de l’hiver. Ce sont des expériences insolites à vivre, tout comme observer les aurores boréales en Laponie. D’ailleurs, la nature ici a une importance capitale puisqu’il y a même une loi qui la concerne : le jokamiehenoikeus soit le « droit de tout un chacun » de profiter de la nature et de ses fruits, tout en la respectant, évidemment !

Aurores Boréales en Finlande
Aurores Boréales © nblxer

De multiples activités de plein air sont liées à cette nature omniprésente : randonnées à pied, en ski de fond, en raquettes ; traîneau à chien ou à rennes ; VTT ; ski, etc. La Finlande est aussi le pays du Père Noël et possède le record du monde du nombre de saunas par habitant, vous en trouverez quasiment partout !

Quand partir en Finlande ?

Pour choisir la meilleure période pour visiter la Finlande, il faut savoir ce que vous souhaitez privilégier. L’hiver est particulièrement froid et obscur. L’été, le pays est baigné de lumière et il fait environ 20°C au sud et 15°C au nord, juillet étant le mois le plus chaud. Les paysages et les activités seront diamétralement opposés selon la saison que vous choisirez. Si votre objectif est de voir des aurores boréales, il faudra visiter la Finlande, et particulièrement le Nord, entre mi-novembre et fin mars, qui correspond à la période la plus froide. C’est aussi la meilleure période pour profiter des activités de plein air hivernales comme le ski, le chien de traîneau ou la motoneige et d’admirer les forêts enneigées et les lacs glacés.

Annonce

L’été, de juin à août, sera plus approprié pour profiter des randonnées dans les parcs nationaux sans avoir à revêtir tout l’équipement hivernal ; pour visiter les villes et villages typiques avec leurs maisons en bois colorées ; ainsi que pour assister aux multiples festivals culturels (Ruisrock à Turku, le célèbre festival du soleil de minuit à Sodankylä en Laponie, etc.). Bon à savoir également : le « ruska », nom pour désigner les couleurs flamboyantes de l’automne, est à son apogée en septembre.

Porvoo Finlande été
L’été à Porvoo © evannovostro

Quel budget prévoir ?

Visiter la Finlande est considéré comme moins cher que visiter la Norvège et le coût de la vie est sensiblement le même que celui de la France. Il faut compter environ 100/120 euros comme budget par jour pour un séjour type « backpacker » (ou moins si on abonde d’astuces), le double pour un budget moyen et encore au-delà pour des voyageurs aux goûts plus luxueux. Les tarifs d’hébergement sont très élevés en avril dans les régions de sports d’hiver et la très haute saison s’étend de juin à mi-août. La basse saison se situe après la rentrée des classes, mi-août. Pour un budget serré il faut privilégier les campings ou les auberges de jeunesse. Les campings possèdent des chalets qui sont sûrement la solution la plus économique, mais aussi la plus typique, pour un groupe de 4 personnes par exemple.

Les « lounas » sont des déjeuners bon marché servis en 3 parties (buffet froid, plat chaud, boisson chaude). Comptez environ 10/12 euros. Les prix moyens au restaurant sont entre 18 à 35€ et plus haut de gamme entre 35 et 55€. Quant aux transports en commun, ils sont relativement chers. Il faut compter 3€ en moyenne pour un ticket de bus à l’unité.

Comment aller en Finlande ?

Pour vous rendre en Finlande depuis la France, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Le moyen le plus rapide et pratique est incontestablement l’avion. Comptez environ 3h de Paris à Helsinki en vol direct pour un coût de 300€ aller-retour en moyenne. Il est aussi possible d’atterrir au nord, à Rovaniemi, en faisant une escale à Helsinki. En bus, il faudra compter pas loin de 45 heures et le trajet en train est assez périlleux à moins que votre objectif soit d’explorer l’Europe, notamment Hambourg (Allemagne) et Stockholm (Suède), où le train s’arrête.

Et quitte à parcourir l’Europe, autant le faire en voiture ou véhicule aménagé tel qu’un van ou un camping-car. Pour faire Paris-Helsinki il faut compter 30 heures de trajet pour 2 658 kilomètres et traverser la Belgique, l’Allemagne, la Pologne, la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie avant de prendre le ferry depuis Tallinn jusqu’à la capitale finlandaise. Enfin, les plus sportifs et téméraires peuvent faire le choix du vélo qui est facilité par l’EuroVelo, un aménagement de pistes cyclables à travers toute l’Europe.

Comment se déplacer sur place ?

Pour visiter la Finlande, vous pouvez choisir la voiture, la vôtre si vous êtes arrivés avec ou bien une voiture de location (il existe plusieurs agences dans le pays). C’est le moyen de transport qui rend le plus libre pour vadrouiller. Mais si vous souhaitez vous déplacer autrement, c’est possible. La Finlande est vaste et peu densément peuplée mais son réseau de transports est très bon, toutes les régions sont reliées entre elles. Vous trouverez 27 aéroports, les Finlandais eux-mêmes utilisent les vols internes qui sont efficaces.

Annonce

L’option ferroviaire est aussi à prendre en compte car elle permet d’admirer les paysages durant le trajet. Le réseau d’autocars est l’un des plus importants d’Europe, il couvre 90% des routes finlandaises. Avec ses centaines de milliers d’îles et de lacs, vous ne pourrez sûrement pas passer à côté des transports fluviaux, que ce soit pour une simple traversée ou pour une croisière touristique de quelques heures ou de plusieurs jours. Enfin, pour les voyageurs qui partent en été, n’hésitez pas à découvrir les doux reliefs du pays à vélo.

faire du vélo en Finlande
Faire du vélo en Finlande © ronstik

Que manger et boire en Finlande ?

La gastronomie finlandaise est assez méconnue et est directement liée au climat extrême de la Finlande. On ne peut pas y produire une grande variété alimentaire. On va retrouver des plats riches, héritage des paysans et bûcherons qui avaient de gros besoins caloriques : pommes de terre, roulades de chou, beaucoup de poisson (saumon, harengs et poissons d’eau douce), gibier, côtes de porc, viandes en sauce ou encore le renne qui se décline sous toutes les formes possibles (steak, ragoût, fumé, pâté, saucisse, etc.) mais qui est assez cher.

Et parmi les mets plus modernes, vous ne passerez pas à côté de ces spécialités :

  • Les pirogues de Carélie : sous forme de barques, elles sont composées de pommes de terre ou de riz au lait sur une pâte à base de farine de seigle.
  • Le pain de seigle : pain le plus populaire, il est bien tapé, noir et riche en fibres.
  • Les crisps : des pains croustillants plats.
  • Les tartes aux myrtilles : un incontournable en été avec des baies ramassées lors d’une balade.
  • Les Salmiakki : un réglisse salé emblématique de la Finlande.
  • Côté boisson : café, vodka, glögi (vin chaud aux épices), cidre, liqueur de lakka (chicoutée, baie acidulée).

Où dormir, dans quelle région loger ?

Au vu des conditions météorologiques et du coût relativement élevé pour visiter la Finlande, on va privilégier une région à découvrir plutôt que de parcourir tout le pays. Il est recommandé de visiter et de se loger dans ces quatre régions géographiques : Helsinki (Sud), Grands Lacs (Est), l’Archipel (mer Baltique), Laponie (Nord).

Les hôtels sont souvent plus chers et moins originaux que les Airbnb. Et le must pour se loger en Finlande est le mökit, un chalet en bois au bord de l’eau, à louer à la semaine ou à la journée. Les saunas sont garantis dans pratiquement tous les hébergements finlandais. Pour un séjour citadin, réservez un logement à Helsinki puis faites cap sur Suomenlinna, un site maritime classé à l’UNESCO ou bien sur le bourg médiéval de Porvoo.

Helsinki Finlande
Helsinki © Elina

En Laponie, vous trouverez des hébergements en forme d’igloo modernes. Si vous venez avec des enfants, séjournez du côté de Rovaniemi, le village du Père Noël ! Pour prendre l’air, visez les îles Åland et notamment sa capitale Mariehamn. Séjournez également à Kuopio où vous trouverez le plus grand sauna à fumée du monde ou bien à Turku, la plus ancienne ville de Finlande.

Quels sont les monuments et musées à voir ?

Les Finlandais partagent le territoire avec les Samis. À Inari, à l’extrême nord du pays, ne manquez pas de visiter Siida, le musée Sami et centre de la nature. Vous en saurez plus sur ce peuple autochtone réparti en Norvège, Suède, Finlande et Russie. 6 sites historiques sont classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO :

  • La vieille ville de Rauma,
  • La forteresse maritime de Suomenlinna,
  • L’église ancienne de Petäjävesi,
  • Le cimetière de l’âge du bronze de Sammallahdenmäki,
  • L’usine de traitement du bois de Verla,
  • L’arc géodésique de Struve.

Le saviez-vous ? La Finlandaise Tove Jansson est à l’origine des Moomins, ces petites créatures imaginaires héros de bandes-dessinées et de dessins animés qui ressemblent à des hippopotames. Moomin World est un parc d’attractions qui leur est consacré à Naantali et un musée leur est également dédié à Tampere. Trois autres curiosités à découvrir si vous visitez la Finlande : le pays comporte le plus de groupes de heavy metal au monde, il accueille des évènements complètement fous (championnats du monde de porter d’épouse, de lancer de téléphones portables ou football dans la boue) et enfin… c’est là où vit le VRAI Père Noël !

musée Rovaniemi
Le village du Père Noël à Rovaniemi © Roman Babakin

Parcs, balades et activités dans la nature

Si l’on vient visiter la Finlande c’est bien pour explorer la nature ! L’activité phare est l’observation des aurores boréales et les entreprises abondent de propositions : lit dans un igloo moderne avec vue directe sur le ciel, excursion nocturne en forêt et discussion autour d’un feu de bois, baignade avec un équipement pour regarder le ciel en flottant sur un lac, etc. Les balades en traîneau à chiens ou à rennes sont aussi très courantes et appréciées des voyageurs en quête d’expériences inédites en plein air dans les paysages enneigés.

La Finlande comporte 40 parcs nationaux pour s’adonner à de multiples activités, été comme hiver. Parmi eux, un site naturel classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO : l’archipel de Kvarken. Situé dans le golfe de Botnie, cet archipel a une valeur géologique exceptionnelle grâce à ses moraines (amas de débris rocheux) vieux de dizaines de millénaires. Une autre activité incontournable à faire en Finlande est de se baigner dans un lac gelé, avant et/ou après un sauna fumant. Les Finlandais le pratiquent régulièrement !

Kvarken
Kvarken © photocastr

Informations pratiques 

Partageons quelques infos pratiques pour envisager votre séjour dans les meilleures conditions :

  • Formalités : munissez-vous de votre carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité.
  • Langue : les deux langues officielles sont le finnois et le suédois. 70% des Finlandais parlent anglais.
  • Monnaie : la monnaie est l’euro. Les Finlandais fonctionnent avec l’arrondi et les pièces de 1 et 2 centimes ne sont pas utilisées dans le pays. La carte bancaire est acceptée partout.
  • Santé : aucune vaccination n’est exigée et le remboursement des frais médicaux est possible avec la carte européenne d’assurance maladie.
  • Pourboires : le pourboire n’est pas habituel en Finlande.
  • Office du tourisme : consultez le site officiel du tourisme pour trouver des idées de visites et connaître les activités à venir.
  • Décalage horaire : +1h
  • Équipement requis : en hiver, couvrez-vous ! Vos vêtements devront être adaptés aux températures négatives : gants, bonnets, sous-gants, manteau, vêtements thermiques, chaussettes chaudes, bottes de neige, etc.

Émerveillez-vous de la splendeur de la nature finlandaise !

Vous envisagez de vous rendre prochainement en Finlande ? N’hésitez pas à partager trucs, astuces et bons plans en commentaire !

Annonce

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CADEAU DE BIENVENUE

CADEAU DE BIENVENUE


Merci de visiter mon site OKvoyage 👍
 

Pour te souhaiter la bienvenue, je t'offre mon eBook "36 astuces pour voyager moins cher" : un guide dans lequel j'ai réuni tous mes meilleurs conseils pour voyager sans te ruiner ! Tu recevras aussi chaque semaine, mes bons plans par email ...

 
Il suffit juste de me dire à quelle adresse je t'envoie tout ça …

MERCI. Vérifie ta boîte de réception ou ton répertoire d’indésirables pour confirmer ton adresse email.