Tunisie

Tunisie : entre mer et désert

Kairouan

Kairouan est une ville connue de tous les musulmans, du fait de sa mosquée. Cependant, elle est de plus en plus visitée par les touristes, et la ville est même classée à l’UNESCO.

La mosquée-forteresse de Kairouan

Kairouan, la ville imprenable

Située dans les terres de Tunisie, à l’Est du pays, Kairouan a été protégée des assauts des différents pays du pourtour méditerranéen. Elle se situe en effet dans la partie orientale de l’Atlas, cette chaine de montagne nord-africaine. Par conséquent, elle est située dans une région sèche, et n’est alimentée en eaux que par les oueds et les barrages construits en amont. On comprend donc qu’elle n’offrait que très peu d’attraits pour les envahisseurs.

Durant les 7ème et 8ème siècles, elle est appelée à jouer un rôle dans la religion. Elle est en effet considérée comme une base militaire destinée à défendre les positions acquises au nom du Djihâd, les guerres saintes islamiques.

Kairouan la religieuse

Cependant, Kairouan, obtient définitivement sa réputation de ville religieuse avec la construction de sa très célèbre mosquée. C’est la plus grande du Maghreb, et elle a servi de modèle à d’autres édifices islamiques. Ne vous laissez pas dérouter par les allures de forteresse de l’édifice, et franchissez-le en toute confiance. Vous ne serez pas déçu par les petites colonnes, les faïences et autres manifestations de l’art islamique.

Souk de Kairouan deevant la mosquéeDepuis lors, 300 autres mosquées sont sorties de terre dans la ville, ce qui propulse Kairouan comme la quatrième ville sainte islamique, derrière la Mecque, Médine et Jérusalem.

Outre les mosquées, vous pourrez visiter le bassin des Aghlabites, un système d’irrigation original, qui a permis à Kairouan de se développer tout à son aise. De même, jetez un œil au puits Bir Barrouta, qui utilise une autre technique pour obtenir de l’eau relativement facilement. Enfin, la ville dispose bien évidemment de différents musées, dont le plus important est consacré aux tapis. Il existe par ailleurs un monument en forme de tapis, très original, que vous ne manquerez pas à votre arrivée dans la ville.

Un peu à l’extérieur de Kairouan, rendez-vous au musée Raqqada, consacré à l’art islamique.

Crédits photos :
© dweekly – Creative commons
© Veronique Debord – Creative commons

Laissez un commentaire