Monde

Voyage en camping-car : les précautions à prendre

Préparer son voyage en camping car
© DR
Annonce

Le camping-car est un moyen de transport qui se prête à tous les voyages itinérants. C’est le véhicule de prédilection des nomades, car il offre de nombreux avantages et permet surtout de voyager à moindre coût et en toute liberté. Cependant, à l’instar de tout autre véhicule, certaines précautions s’imposent lorsque vous décidez de faire un parcours en famille pour un long voyage ou un court séjour.

Préparez votre contrat d’assurance camping-car

Lorsque vous possédez un camping-car, l’assurer en responsabilité civile est une obligation légale afin d’être en mesure de rouler. Cette assurance vous protège contre les dommages causés à autrui lors d’un accident dont vous êtes le responsable. Pour la réaliser, vous pouvez vous diriger vers votre assureur habituel ou consulter un groupe d’assurance spécialisé en camping-cars.

Cependant, comme ce type de véhicule constitue un investissement important, il est préférable de veiller à l’assurer contre les principaux risques auxquels il peut être exposé dans le cadre d’un voyage de vacances. Ces risques sont entre autres relatifs aux accrochages qui peuvent avoir lieu suite à une mauvaise manœuvre sur un parking ou une route étroite, aux cas de vols et aux cas de panne ou d’accident. En dehors de l’assurance responsabilité civile qui est obligatoire, il est ainsi prudent de souscrire d’autres formules d’assurance afin de garantir au mieux la sécurité de votre camping-car. Dans la liste des formules proposées par les agences, vous pouvez notamment penser à une assurance au tiers ou à une assurance tous risques.

Annonce

Avec certaines agences, la première option couvre votre camping-car contre les événements climatiques (grêle, inondation, etc.) et vous permet de bénéficier d’une assistance à plus de 50 km de votre domicile. Quant à la deuxième, elle offre une protection optimale contre l’ensemble des dommages causés à votre véhicule de loisir et ses accessoires intégrés, de quoi vous permettre de voyager en toute sérénité.

De plus, pour l’assurance de son camping-car, il est impératif pour tout propriétaire d’opter pour un contrat d’assurance qui offre le choix des garanties et une assurance même à l’étranger. Cela est indispensable pour les voyages de longue distance ou en dehors de votre pays. En cela, avant de partir à l’étranger, prenez le soin de vérifier si le ou les pays que vous envisagez de visiter sont indiqués dans le contrat. Ce sont des données visibles sur la carte verte qui inclut généralement tous les pays de l’Union européenne. Par contre, si vous avez pour projet de faire le tour du monde, il faudra assurer votre camping-car dans chaque pays traversé et non couvert par l’assurance.

assurance camping-car

Préparez votre permis de conduire, votre carte d’identité et/ou votre passeport

En dehors de l’assurance camping-car à jour, quelques autres documents sont également d’une importance capitale dans le cadre des formalités administratives à ne pas oublier lorsque vous voyagez avec ce véhicule à l’étranger. Il s’agit spécifiquement du permis de conduire, de la carte d’identité et/ou du passeport.

Annonce

En premier, vous devez savoir que le permis B est également valable pour conduire un camping-car jusqu’à 3,5 tonnes. De plus, si il s’agit d’un permis français, il est ainsi valide pour rouler librement dans tous pays membres de l’Union européenne et de l’Espace économique européen (EEE). Cependant, en dehors de l’Europe, ce document ne suffit pas. Il va vous falloir alors mener des démarches qui varient en fonction des états. Certains pays exigeront la présentation d’un permis de conduire international alors que d’autres réclameront la traduction assermentée de votre permis français. Il faut donc vous renseigner avant le départ pour prendre les précautions adéquates.

À l’instar du permis de conduire, la carte d’identité est également valable dans tous les états européens à l’exception peut-être de la Grande-Bretagne où il vous sera nécessaire de présenter un passeport ou la traduction assermentée de la carte. Toutefois, si votre séjour en camping-car a lieu hors de l’espace européen, il vous faudra détenir un passeport valide plusieurs mois après votre retour prévu en France.

Équipez-vous pour la sécurité du véhicule

Lorsque vous devez voyager sur une longue distance, il est toujours important de prendre des précautions personnellement pour la sécurité de votre véhicule. Vous pourrez ainsi vous déplacer vers les lieux insolites de votre choix sans craindre des surprises désagréables. En ce sens, nous vous conseillons de vous munir du kit de sécurité obligatoire et indispensable pour tout séjour en camping-car. Il contient entre autres :

  • une roue de secours,
  • un gilet orange,
  • des ampoules de rechange,
  • un extincteur à poudre polyvalent.

Ces éléments sont le strict essentiel pour la sécurité du véhicule. Néanmoins, pour être plus prévenant, vous pouvez ajouter au kit une trousse de bricolage pour les petites réparations qui pourraient s’avérer nécessaires en cours de route. Celle-ci peut contenir un tournevis, un marteau, des clés anglaises, un fil de fer, du scotch, des ficelles, des pinces, de la colle forte, etc.

Annonce

Vérifiez le CT et le PTAC

Le CT ou Contrôle technique de votre camping-car doit être valide si vous souhaitez rouler en toute conformité et en toute sécurité. Quant au PTAC ou poids total autorisé en charge, il ne doit pas dépasser celui indiqué sur la carte grise. Vous devez impérativement le vérifier avant de prendre la route. En cas d’infraction, toute surcharge est sanctionnée par une amende proportionnelle au dépassement. Faites très attention, si le dépassement constaté pour votre véhicule excède 5% du PTAC, le camping-car risque même d’être immobilisé.

Pour vérifier votre PTAC, vous devez simplement peser le véhicule. Pour ce faire, de nombreux centres de contrôle technique disposent d’un pont-bascule. Vous pouvez simplement les contacter afin de connaître les conditions d’accès. De plus, la plupart des coopératives agricoles et certaines communes rurales en possèdent également. Il suffit de les contacter pour un accès. Généralement, l’utilisation du dispositif est gratuite ou coûte à peine quelques euros.

Préparez votre itinéraire

Cette disposition est essentielle lorsque vous devez voyager en camping-car, car elle vous permet de choisir les bons itinéraires. Cela consiste en effet à préenregistrer votre destination sur le GPS afin de visualiser le bon itinéraire à l’avance ainsi que la distance à parcourir. Avec certains GPS spécialisés camping-car, vous pouvez même présélectionner la taille de votre véhicule pour éviter de rouler sur des routes avec des restrictions et indiquer les circuits correspondants au volume. De même, cet atout vous permet de sélectionner les meilleurs airs de camping-cars sans être contraint d’effectuer des détours et des kilomètres supplémentaires.

A LIRE AUSSI : 12 applications pour la vanlife à avoir sur son mobile

Annonce

En revanche, même si vous êtes équipé d’un bon GPS, pensez également à prendre avec vous un guide et une carte routière. Ces éléments pourront vous être utiles en cas d’arrêt éventuel et inattendu du GPS. De plus, faites une pause toutes les deux heures et évitez surtout de conduire aux heures de pointe. Pour le trajet, soyez également prévenant en pensant à l’essentiel pour occuper les enfants (DVD, coloriage, jeux de carte ou devinettes…). Le trajet sera alors moins pénible aussi bien pour vous que pour eux. De plus, nous vous conseillons de rouler à la fraîche pour éviter la surconsommation en utilisant la climatisation.

guide itinéraire voyage

Veillez au nécessaire pour l’autonomie du camping-car

Un bon camping-car possède en moyenne une autonomie de 3 jours. Cependant, cela varie en fonction de votre consommation d’eau, d’électricité et de gaz. Vous devez alors être vigilant. Il faudra vérifier régulièrement les niveaux pour ne pas avoir à faire face à des déconvenues qui pourraient bien gâcher vos vacances. Pour ce qui est de l’eau, votre véhicule est équipé de deux réservoirs, l’un pour l’eau propre et l’autre pour l’eau grise ou eau sale. Il est impératif de faire la vidange des eaux usées aux endroits prévus à cet effet (aires de services, campings, etc.).

L’électricité dans le camping-car est indispensable au fonctionnement du micro-ondes, de la télévision et de l’air conditionné. Pour un usage optimal, vous devez recharger régulièrement votre batterie sur du 220 V, action possible dans une aire pour camping-car ou un camping.

Le gaz, quant à lui, est utile à l’alimentation du chauffage et des équipements comme le frigo, la plaque de cuisson, le chauffe-eau. Sa consommation varie énormément d’une saison à l’autre. En été par exemple, l’autonomie est bien plus longue, car on n’utilise pas souvent le chauffage en cette période l’année. Quels que soient la destination où vous vous rendez et le climat qui y règne, il est recommandé de se procurer à l’avance les bouteilles de gaz propre à votre camping-car, là où vous êtes sûr d’en trouver.


Vous êtes maintenant prêts pour prendre la route au volant de votre camping-car ! Vous n’avez plus qu’à définir votre itinéraire et trouver les meilleurs spots pour dormir. Alors, quel sera votre prochain road-trip ?

Annonce

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.