Avec ses 783 562 km², la Turquie est un pays immense d’un point de vue géographique !

Au croisement de l’Asie et de l’Europe, la Turquie est aussi un véritable carrefour culturel, où l’Orient rejoint l’Occident. À travers ce guide complet, nous vous aidons à préparer vos vacances pour découvrir ce pays magique qu’est la Turquie. Alors, êtes-vous prêts à visiter la Turquie ?

Des paysages turcs magnifiques

Hormis le littoral, la Turquie est un pays de haute montagne avec des sommets avoisinant les 5 165 mètres (le mont Ararat). C’est d’ailleurs sur ce sommet (aussi appelé mont Agri) qu’aurait échoué l’Arche de Noé. Les régions centrales sont très appréciées par les randonneurs. Ce n’est pas la Cappadoce qui pourra contester cet attrait pour la région montagneuse ! La Cappadoce (Anatolie centrale) est dominée par Ankara, la capitale turque. C’est aussi ici que la nature se donne le plus en spectacle au détour de chaque chemin et de chaque route. Les violentes éruptions de tuf ont créé des paysages surréalistes, hérissés de cônes rocheux impressionnants.

Cappadoce Turquie
La Cappadoce ©goinyk

La Turquie bénéficie aussi d’un environnement maritime exceptionnel. Bordée par la mer Noire, la mer de Marmara, la mer Egée et la Méditerranée, elle rivalise avec de nombreuses destinations au niveau du tourisme balnéaire. De nombreuses petites stations ont vu le jour et se sont développées, grâce à l’attrait des plages turques et à leur charme naturel. Antalya fait partie de ces petits bijoux de bord de mer, qui regorgent de lieux où sortir faire la fête !

Une culture riche et variée

Visiter la Turquie, c’est découvrir un riche héritage culturel. Nombre de ses villes ont été marquées par le passage des premiers chrétiens à l’instar d’Antioche. D’autres villes comme Pergame (à côté d’Izmir) doivent leur célébrité à Homère et aux récits hellénistiques. De nos jours, la religion musulmane a remplacé la chrétienté dans ce pays. Résultat ? Des églises transformées, comme Sainte-Sophie à Istanbul, une ville majeure à visiter absolument.

Sainte-Sophie Istanbul
Sainte-Sophie à Istanbul ©subemontes

Ces glissements culturels montrent toute l’évolution de la Turquie et sa capacité à s’adapter encore et toujours. Cela se remarque aussi dans le Grand Bazar d’Istanbul : chaque visiteur prend d’autant plus de plaisir à venir y faire son shopping que le bazar a su garder son authenticité venue du moyen-âge. Enfin, la Turquie s’imprègne petit à petit de la culture européenne. Le Bosphore et Istanbul sont un véritable trait d’union entre l’Europe et l’Orient.

Quand partir visiter la Turquie ?

Les meilleures périodes pour visiter la Turquie sont le printemps, l’été et l’automne, en fonction de vos parcours et de vos envies. Pays au climat continental, les hivers peuvent y être très rigoureux, avec de la pluie et de la neige à l’intérieur des terres. En Anatolie Centrale, le thermomètre peut même descendre jusqu’à -30°C ! L’été il peut faire très chaud, mais c’est la période idéale pour profiter de la mer, des plages et des joies de la baignade. À noter que la visite des principaux monuments (Éphèse par exemple) peut être relativement pénible à ce moment de l’année : la chaleur y est écrasante.

Amasra Turquie
Amasra ©Xantana

Si vous êtes adeptes de la randonnée, privilégiez les inter-saisons : le printemps et l’automne se prêtent parfaitement aux balades, notamment en Cappadoce. Les touristes y sont aussi moins nombreux, ce qui permettra davantage d’échanges avec les locaux.

Quel budget prévoir sur place ?

Le coût de la vie en Turquie est moins cher qu’en Europe. Néanmoins il existe un écart important entre Istanbul et le reste du pays. Par exemple si vous souhaitez rentrer avec des souvenirs, il n’est pas forcément judicieux de les acheter à Istanbul où les prix s’envolent. Une meilleure solution : faites quelques achats au fur et à mesure de votre voyage ! Voici une estimation de budget par jour et par personne pour pouvoir visiter la Turquie dans les meilleures conditions :

  • Pour 30€ vous pourrez voyager en mode routard : dormir dans un hôtel bon marché, manger sur le pouce ou dans des gargotes et prendre les transports en commun. 
  • Pour environ 45€ vous pourrez vous faire davantage de plaisirs : une chambre confortable dans un hôtel, manger dans des restaurants, utiliser les transports en commun comme bon vous semble, avec quelques trajets en taxi et faire des visites payantes.
  • Avec 60€ par jour vous pourrez dormir dans un hôtel de catégorie supérieure, louer une voiture et manger aux meilleures tables turques. Vous pourrez également vous faire plaisir en ramenant quelques belles pièces d’artisanat.

Comment se rendre en Turquie depuis la France ?

Le moyen le plus simple et le plus rapide pour aller visiter la Turquie est l’avion. De nombreuses compagnies proposent des vols directs au départ de plusieurs villes en France et à destination des principaux centres d’intérêt en Turquie (Istanbul, Ankara, Bodrum, etc.) Les deux compagnies nationales, Turkish Airlines et Air France, proposent ainsi des vols réguliers. Comptez alors environ 300€ l’aller/retour et un temps de trajet de 3h30.

Les compagnies low-cost desservent également la Turquie pour un coût moindre (aux alentours de 200€ l’aller/retour), mais il faudra sans doute ajouter une escale à votre trajet, en général en Italie ou en Grèce. Si vous avez le temps, vous pouvez aussi aller visiter la Turquie avec votre propre véhicule, au départ de la France. Comptez quand même 2 700 km entre Paris et Istanbul !

Si vous choisissez cette option le trajet le plus simple est le suivant : descendez toute l’Italie jusqu’à Brindisi ou Bari. De là, embarquez votre véhicule dans un ferry pour la Grèce (Patras) et traversez le pays jusqu’en Turquie.

Comment se déplacer à l’intérieur du pays ?

L’idéal pour visiter la Turquie est de louer une voiture. En effet, le pays se prête parfaitement au road-trip. Une solution parfaite pour être libre de vos mouvements ! Comme partout ailleurs, faites attention aux clauses du contrat : nombre de kilomètres, assurance, etc. Le pays étant très vaste, il peut être intéressant de mixer des locations de voiture avec des trajets en avion. Pour aller visiter la Cappadoce par exemple vous pouvez prendre une ligne intérieure entre Istanbul et Kayseri, louer une voiture sur place et reprendre un avion pour Antalya afin de visiter la côte avec un autre véhicule.

Antalya Turquie
Antalya ©Liubov_Chuiko

Côté transports en commun, la Turquie est bien lotie en bus et dolmuş, ces minibus collectifs qui desservent les villes intra-muros mais aussi leurs environs. L’inconvénient des dolmuş ? Ils ne partent que lorsqu’ils sont pleins, mieux vaut donc être patient et avoir le temps ! Le réseau ferroviaire quant à lui est assez peu développé, ce n’est donc pas la meilleure solution pour visiter la Turquie. Les routards en sac à dos pourront facilement faire du stop : les Turcs le pratiquent volontiers. Enfin, en ville, vous pourrez prendre le taxi, en vérifiant toujours que le compteur est bien mis !

Quelles sont les spécialités gastronomiques de la Turquie ?

Visiter la Turquie c’est aussi vivre des expériences culinaires incroyables. La cuisine turque est variée, succulente et influencée par de nombreux autres pays comme les Balkans, le Moyen-Orient ou les pays du Maghreb. En entrée on vous proposera souvent une soupe (çorba). Merveilleusement assaisonnées, les soupes turques vous aiguiseront l’appétit pour la suite. Vous pouvez ensuite choisir un assortiment de mezze qui sont des hors-d’œuvre variés. Vous pourrez en avoir certains servis chauds et d’autres froids. Crevettes, fromage, haricots marinés, feuilles de vigne, börek (feuilleté) au fromage ou à la viande hachée, divers légumes marinés l’huile d’olive (tomates, poivrons, aubergine, fèves, etc.

Mezze repas turc
Mezze ©scottiebumich

En plats de résistance vous pourrez opter pour de la viande, souvent servie en kebap (grillée). Les ragoûts sont aussi très populaires, en particulier le güveç avec des morceaux de mouton, de bœuf ou de poulet. Les amateurs de poisson seront aux anges sur toute la côte. Ces plats principaux sont souvent accompagnés de riz ou de bulgur (blé concassé). Autre spécialité turque : les pide. Ce sont des pizzas sans sauce tomate, garnies d’ingrédients au choix. Un plat pratique et pas cher, idéal pour les voyageurs à petit budget ! Pour les becs sucrés, vous pourrez vous régaler de pâtisseries variées comme les baklavas, un feuilleté aux noix ou aux pistaches, nappé de miel. 

Quelle région choisir pour se loger ?

La Turquie compte de nombreux sites d’intérêt et des régions très différentes les unes des autres. Que ce soit en transports en commun ou avec votre propre véhicule, l’idéal est de se poser 2-3 jours (voire plus) à chaque fois. Sachant que le pays est très étendu, il peut être assez compliqué de se poser dans une ville et de visiter “en étoile”. Voici donc les différents endroits où vous pourrez vous loger pour visiter la Turquie et voir les immanquables :

  • Istanbul : cette ville à cheval sur deux continents est une superbe entrée en matière pour votre voyage en Turquie.
  • La Cappadoce : baladez-vous dans ce superbe musée en plein air et dans ses églises rupestres, surtout aux alentours de Göreme. Si vous avez du temps, poussez votre visite jusqu’aux villes souterraines !
  • Pamukkale : avec ses célèbres vasques d’un blanc étincelant, c’est un lieu qui invite à la féérie !
  • Antalya : une des plus belles villes de Turquie. Flânez dans ses ruelles tortueuses et laissez-vous porter par son ambiance si particulière !
  • Bodrum et sa péninsule : une étape en bord de mer dans le “Saint Tropez turc”.
  • Selçuk : une ville sympathique qui vous permettra d’aller visiter Ephèse à la journée.

Quelles sont les principales balades et activités à faire en Turquie ?

La Turquie offre de véritables richesses naturelles, à découvrir lors de votre séjour :

  • Explorer les trésors de la Cappadoce : Terrain de jeu idéal pour les marcheurs, cette région d’Anatolie Centrale est constituée de steppes semi-arides parsemées de cheminées de fée. Au gré des chemins, vous découvrirez une multitude de monastères et d’églises rupestres. Un incontournable à visiter en Turquie !
  • Découvrir l’Île de Kekova : Située entre Kas et Demre, elle est accessible en bateau pour une excursion à la journée. Sur place, enfilez votre masque et votre tuba pour voir les splendides ruines immergées sous des eaux translucides. Vous pourrez ensuite vous poser au soleil dans l’une de ses nombreuses criques.
  • Randonner sur la voie Lycienne : Au départ d’Antalya, cette succession de sentiers relie entre elles les différentes cités lyciennes de l’Antiquité. Longue de 504 km, vous pouvez choisir de n’en faire qu’une partie en une journée en prenant un pique-nique pour le déjeuner.
île Kekova
L’île Kekova ©slava296

Quels sont les principaux monuments à visiter en Turquie ?

Enfin, voici une sélection des principaux monuments à voir dans ce pays à l’histoire ancienne :

  • Sainte-Sophie : C’est l’un des monuments emblématiques d’Istanbul. Bâtie en 532, Sainte-Sophie est une mosquée extrêmement reconnaissable avec ses quatre minarets et sa coupole.
  • Mausolée d’Atatürk : Le mausolée d’Atatürk rend hommage à l’homme qui a permis à la Turquie de devenir une République, au début du 20ème siècle. Visitez le musée dédié à Atatürk et à son empreinte dans l’Histoire nationale turque.
  • Yivli Minare : Tout proche du vieux port, le Yivli Minare est le monument phare d’Antalya avec ses briques rouges et ses faïences bleues.
  • Site archéologique d’Ephèse : Les vestiges de l’époque romaine sont parfaitement bien conservés à Ephèse, notamment la fontaine Trajan. Un site exceptionnel à découvrir si vous faites un séjour à Izmir !
Éphèse Turquie
Éphèse ©tegmen

Informations pratiques

Voici toutes les infos pratiques pour préparer votre séjour en Turquie :

  • Formalités : Pour visiter la Turquie, vous devrez être en possession d’une carte nationale d’identité, mais mieux vaut être aussi muni d’un passeport. Une fois sur place, vous pourrez obtenir un visa pour un voyage ne dépassant pas 90 jours. À noter que le séjour peut être fractionné ou continu. Vous pouvez par exemple vous rendre en Grèce depuis la Turquie et entrer de nouveau dans le pays.
  • Monnaie : La Livre turque (TL) est la monnaie de la Turquie. Celle-ci se divise en kuruş.
  • Santé : Pas de risques majeurs en Turquie, soyez juste à jour de vos vaccins. Pour vous prévenir de l’hépatite A et la typhoïde, ne buvez pas l’eau du robinet et évitez les glaçons.
  • Décalage horaire : Le décalage horaire avec la Turquie est d’une heure. Lorsqu’il est midi à Paris, il est 13h à Ankara.
  • Office de tourisme de Turquie : Sur le site officiel de l’office de tourisme de Turquie, vous trouverez des informations sur les hébergements et les différentes activités.

Prêts à découvrir les merveilles de la Turquie ?

Avez-vous prévu de visiter la Turquie prochainement ? Si vous connaissez déjà le pays, n’hésitez pas à partager vos bons plans dans les commentaires !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.