Côte d'Azur France

10 choses à savoir avant de visiter Marseille

Marseille
Marseille © Xantana

Lorsque l’on évoque la cité phocéenne, on commence souvent par des clichés : l’OM, le pastis, la bouillabaisse, on en passe et des meilleures… Même si ce sont des réalités, l’âme marseillaise est ailleurs, entre le Prado et la Méditerranée !

Si Marseille est belle, c’est sa population multiculturelle qui en fait son charme. La capacité de la ville à intégrer dans son fonctionnement des personnes venues d’horizons et de culture différentes laisse rêveur. Son image de ville hermétique et repliée sur elle-même a longtemps perduré, alors que sa longue histoire prouve au contraire son ouverture et sa tolérance. Voici tout ce que vous devez savoir avant de visiter Marseille !

Voyager à Marseille, la doyenne des villes françaises

Visiter Marseille, c’est faire un voyage dans le passé. En effet, c’est la plus ancienne ville de France ! Son patrimoine est donc inestimable et sans cesse revalorisé. Depuis peu, l’image de la ville change, pour notre plus grand plaisir. Doucement mais sûrement, elle prend la mesure de ses atouts, notamment en termes de géographie, et souhaite en faire profiter les visiteurs de passage. Les calanques font ainsi partie des incontournables de la cité phocéenne !

Quelle est la meilleure période pour visiter Marseille ?

La cité phocéenne jouit d’une position géographique privilégiée et bénéficie à ce titre d’un large ensoleillement une grande partie de l’année. L’été y est particulièrement chaud avec des températures qui dépassent souvent les 30°C et des nuits qui restent agréables grâce au mistral qui vient souvent rafraîchir l’atmosphère de la ville. En période estivale, on peut aussi profiter des plages alentours et des calanques pour plonger dans les eaux bleues de la Méditerranée et se laisser aller au lézardage en plein soleil.

calanques de Marseille
Les Calanques ©rahan1991

Le printemps et l’automne sont également très propices pour visiter Marseille. Le soleil fait ici son apparition bien plus tôt que dans la majeure partie de la France et darde ses rayons bienfaisants sur la ville jusqu’au milieu de l’automne. La ville est en outre moins assaillie par les touristes et l’atmosphère est donc plus détendue. En hiver, le climat reste doux et les températures ne descendent que peu. Néanmoins, on peut observer parfois quelques épisodes neigeux d’importance ou, au moins, des pluies plus fréquentes. Mais ce n’est pas forcément désagréable de sentir les gouttes sur sa peau pour visiter Marseille !

Quel budget est à prévoir sur place ?

Bien que la cité soit une ville française touristique et qu’elle affiche donc des prix équivalents à n’importe quelle destination du pays, il est tout à fait possible de visiter Marseille à moindre coût. En effet, on y trouve de nombreuses auberges de jeunesse très abordables et la plupart des hôtels sont environ 20% moins chers qu’à Paris ou à Bordeaux. Il est possible de trouver une chambre dans un hôtel une étoile pour 40 euros la nuit. Même les hébergements de luxe bénéficient de l’aspect populaire de la personnalité de Marseille, qui fait drastiquement diminuer les prix en matière d’hôtellerie.

Côté transports, le prix du ticket de bus est à 1,80 euros et le dense réseau permet de rejoindre n’importe quel point d’intérêt de la ville rapidement. La ville propose également des pass transports qui permettent d’emprunter le bus, le tram, le métro et les navettes maritimes pour des durées variables. Le pass 7 jours coûte par exemple 13,5 euros. Le prix moyen au kilomètre des taxis est de 1,5 euros, ce qui fait de Marseille l’une des grandes villes les moins chères de France en la matière. Enfin, de nombreuses activités de plein air facilitent le voyage économique !

Comment se rendre à Marseille ?

Avec son histoire millénaire et sa position centrale en Europe, Marseille s’est retrouvée au cœur des échanges européens tout au long de son existence. Aujourd’hui, elle est donc très bien desservie par de grands axes routiers. On peut s’y rendre facilement en voiture ou en covoiturage depuis les plus grands pôles urbains du continent. Le réseau ferroviaire est également très dense dans la ville. Depuis Paris, Nice, Toulouse, Lyon et bien plus encore, vous pourrez accéder directement au centre-ville en arrivant dans la fameuse Gare Saint-Charles ou l’une des deux autres gares de Marseille.

vieux port de Marseille
Le vieux port de Marseille ©Media Raw Stock

On peut également se rendre à Marseille en avion. L’aéroport de Marignane est tout aussi bien desservi que les gares locales. Depuis Paris, un billet de train coûtera entre 30 et 60 euros selon la saison et l’affluence, tandis qu’un billet d’avion tournera autour de 120 euros par personne aller et retour. Pour visiter Marseille à moindre coût, on pourra également se tourner vers les différentes compagnies de bus qui relient la cité phocéenne à la plupart des grandes villes de France. Vous entrerez ainsi peu à peu dans l’univers de la ville en découvrant d’abord ses quartiers périphériques.

Comment se déplacer sur place ?

À Marseille, les transports en commun sont gérés par la RTM (Régie des Transports Métropolitains) : Tram, bus et métro en constituent le réseau. Par ailleurs, la ville s’est lancée depuis octobre 2007 dans le service de location de vélos en libre-service, baptisé « Le Vélo ». Découvrez Marseille en pédalant sur les pistes cyclables de la ville ! Vous trouverez des stations de vélos tous les 300 mètres environ.

Que manger et boire à Marseille ?

Visiter Marseille sans goûter à sa gastronomie serait manquer de respect à une cuisine séculaire, nourrie par la diversité de ses influences. La Bouillabaisse est sûrement le plat le plus emblématique de la gastronomie locale. Ce mélange de poissons nobles et de pommes de terre, servi avec des croûtons aillés et tartinés de rouille est un pur délice ! Parmi les produits de la mer, on recommande aussi l’Anchoïade, accompagnée de crudités de saison ou la Poutargue, le fameux caviar méditerranéen. Mais la Provence, c’est aussi l’Aïoli, à base d’huile d’olive et d’ail bien sûr ou encore la Tapenade, délicieux écrasé d’olives, de câpres et d’anchois.

bouillabaisse
La bouillabaisse ©margouillatphotos

Pour ceux qui ont choisi de visiter Marseille sans renoncer à leur préférence pour la viande, on recommande les Pieds-paquets. Abats d’agneau et pieds de moutons farcis au petit salé, le tout mijoté dans une sauce tomate et vin blanc, que demande le peuple ? Les sucreries sont également présentes dans le paysage phocéen avec les fameux Chichis, ces délicieux beignets à basse de farine de blé et de pois chiches, parfumés à la fleur d’oranger. Enfin, on ne saurait oublier l’incontournable Pastis. Le roi des comptoirs marseillais se déguste ici pour deux sous et rafraîchit toujours les esprits par temps de canicule.

Dans quel quartier loger à Marseille pendant son séjour ?

Le quartier du Vieux-Port est le centre névralgique de Marseille. Idéal pour rayonner vers tous les quartiers de la ville et les sites d’intérêt, il accueille en outre un grand nombre de bars et de restaurants et de nombreuses rues adjacentes permettent de satisfaire les envies de shopping. Mais si votre budget est serré, oubliez-le car une nuit ici ne vous coûtera pas moins de 100 euros. La Canebière est également assez chère, mais l’avenue la plus célèbre de Marseille offre un bon compromis entre festivités nocturnes et activités traditionnelles avec son marché provençal.

La Canebière
La Canebière ©Patrick Nouhailler’s / Wikipédia Commons

Le quartier de La Plaine est le lieu préféré des étudiants et des artistes. Ici, le street-art est roi et l’art sous toutes ses formes profite de l’élan culturel qui règne sur les lieux. En outre, le quartier est plutôt bon marché. Le quartier du Panier présente lui l’avantage d’être presque entièrement piéton, ce qui permet de trouver un peu de repos dans l’activité bouillonnante de Marseille. Petites ruelles aussi étroites que colorées relient des sites d’intérêt comme l’Hôtel Dieu ou le préau des Accoules et participent à l’ambiance d’un quartier authentique et pas si cher au vu de sa proximité avec le centre ville.

Quels sont les principaux musées et monuments à découvrir ?

Visiter Marseille en flânant au hasard dans ses rues antiques est déjà une fin en soi pour le voyageur curieux mais certains lieux doublent la promenade d’un intérêt historique ou culturel non négligeable. Notre-Dame de la Garde, surnommée affectueusement la Bonne Mère par les locaux, est le bâtiment le plus emblématique de la cité. Juchée sur son trône naturel, elle offre un panorama époustouflant sur la ville. La cathédrale de la Major est tout aussi impressionnante par son histoire séculaire et le dynamisme de son quartier. Quartier qui a d’ailleurs profité de l’implantation du MUCEM, le musée dédié aux civilisations de la Méditerranée, pour retrouver une place d’importance dans le cœur des touristes.

Notre-Dame de la Garde
Notre-Dame de la Garde ©wastesoul

Le Palais Longchamp présente également de multiples intérêts. Sur le site, on trouve le château d’eau voulu par Napoléon III mais aussi de somptueux jardins pour s’abriter à l’ombre et deux musées d’importance, celui des Beaux-Arts et le Musée d’Histoire Naturelle. Le Château d’If est à la fois magnifique et inquiétant. Inspiratrice des aventures du Comte de Monte-Cristo, cette forteresse maritime veille sur la cité tout en manifestant l’ancien pouvoir royal. La Vieille Charité, qui fut autrefois un asile coercitif pour les pauvres et les vagabonds, fait aujourd’hui le bonheur des amateurs d’histoire qui pourront s’instruire dans deux musées consacrés aux arts océaniens et amérindiens ainsi qu’à l’archéologie. Enfin, on recommande vivement un petit détour par le Port Antique, lieu d’implantation des premiers grecs fondateurs, pour replonger dans les premiers temps de l’histoire Marseillaise.

Quelles balades sont à faire dans Marseille et ses alentours ?

Pour visiter Marseille, la promenade à pied est idéale car elle permet de s’immerger complètement dans les différentes personnalités de la ville. Flâner sur les quais du Vieux-Port et découvrir l’hôtel de ville ou les marchés à poissons, zigzaguer dans les ruelles étroites du Panier en visant les différents points d’intérêt du secteur ou encore remonter la Canebière à pied pour atteindre les rafraîchissants jardins du Palais Longchamp vous permettront de prendre le pouls de la ville et de remarquer qu’ici, chaque quartier a son propre rythme.

quartier le Panier
Une rue du quartier Le Panier ©trabantos

Autour de Marseille, on peut emprunter la piste cyclable de la Corniche pour rejoindre les plages du Prado et, pourquoi pas, prendre le temps d’un baptême de plongée ou de kayak. On peut également découvrir l’Hippodrome de Marseille et se laisser aller à la rêverie dans les jardins du Château Borely au cours de la même balade. Si vous souhaitez revivre la littérature pagnolesque, embarquez dans une navette maritime qui vous mènera à l’Estaque. Dans ce petit port de pêcheurs, vous pourrez déguster de délicieux panisses ou chichis et prendre le temps de vivre au rythme solaire. Enfin, on ne saurait trop recommander de faire un détour par Cassis et ses fameuses calanques. En plus d’une nature brute et sauvage, vous pourrez admirer les plongeons des locaux et peut être même vous y essayer !

Informations pratiques

Voici quelques éléments qui vous aideront dans la préparation de votre voyage :

  • Le Marseille Pass : Carte prépayée qui permet un accès à de nombreux sites touristiques et animations (exemple : entrée libre dans 15 musées, visite guidée avec un guide conférencier, réductions dans certaines boutiques dont les Galeries Lafayette, etc.). De plus, vous avez la possibilité d’emprunter librement tout le réseau de transports en commun.
  • Office de tourisme de Marseille : Le site officiel vous permettra d’organiser votre séjour et de connaître les activités et manifestations.

Suivez le chant des cigales et partez découvrir la cité phocéenne !

Avez-vous déjà visité Marseille et ses alentours ? Partagez vos bonnes adresses et vos bons plans dans les commentaires !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.