INFO COVID-19 : la Hongrie enregistre 181 881 cas depuis la début de la pandémie de coronavirus, soit une progression de 65,9% en 15 jours. Consultez les restrictions d'accès aux frontières sur le site du ministère des Affaires étrangères.
Hongrie

Culture et histoire de la Hongrie : tout savoir avant de partir !

histoire de la Hongrie
Hongrie ©steftach

Si vous partez au pays des thermes, du vin et du goulasch, il vous faudra tout savoir sur l’histoire de la Hongrie !

Annonce

L’histoire de la Hongrie est la trame sur laquelle s’est développée l’identité d’un pays pluriel et riche de ses diversités. Au cœur de l’Europe continentale, sa géographie est elle-même le creuset qui a permis l’élaboration d’une nation forte, symbole du lien existant entre Europe de l’Ouest, monde méditerranéen et Orient.

L’histoire de la Hongrie

Voici une plongée dans l’histoire de la Hongrie, de ses origines jusqu’à notre époque actuelle.

Des origines du royaume à la conquête ottomane

On peut dire que l’histoire de la Hongrie commence avec Árpád. C’est sous commandement que les tribus magyars s’unissent face à Otton 1er, leader du Saint Empire Romain Germanique. Malgré la défaite, les tribus assurent la domination de la plaine du Danube et s’installent durablement dans le territoire. Le couronnement d’Etienne 1er marque la création officielle du royaume de Hongrie en l’an 1000. Ses successeurs tenteront d’agrandir le territoire mais ils se heurteront aux grandes puissances locales comme Byzance ou encore une fois, le Saint Empire Romain Germanique.

À partir des années 1200, l’histoire de la Hongrie entame une période difficile avec les invasions successives des mongols et des tatares. Cent ans plus tard, une nouvelle période faste s’ouvre avec le règne de Louis le Grand. La Bohême et la Bosnie sont alors intégrées sous l’empire. Au quinzième siècle, la Hongrie est un état puissant qui réussit à contenir l’avancée des ottomans, avec ses alliés roumains et serbes. C’est à cette période que le faste de la cour de Buda monte en intensité avant que la bataille de Mohács en1526 voit l’Empire Ottoman imposer son joug au royaume.

Annonce
château Holloko
Le château Holloko en Hongrie ©Richard Semik

De la domination de l’Autriche à la République

Ayant préféré la vassalité aux turcs plutôt qu’aux autrichiens, le royaume de Hongrie provoque l’ire des Habsbourg qui réussissent à réduire à peau de chagrin le territoire géré par la noblesse locale. Les insurrections se poursuivent mais sans parvenir à bouter les Autrichiens hors du territoire. À partir de 1715, le pays est officiellement une province autrichienne. Mais le fort sentiment national oblige les occupants à reconnaître la spécificité de l’histoire de la Hongrie et des coutumes locales en 1792. À partir de 1848, trois révolutionnaires, Ferenc Kölcsey, Ferenc Deák et Lajos Kossuth proclament l’unification de la Hongrie, intégrant la Croatie et la Transylvanie au territoire.

Les Habsbourg font alors appel au tsar de Russie pour mater le mouvement mais les défaites militaires de l’empire autrichien les obligent à apaiser les tensions, menant à la création officielle de l’Autriche-Hongrie en 1867. Le royaume hongrois décide alors d’appliquer une politique pro-magyare qui mènera à des conflits internes. Après la défaite de la Première Guerre Mondiale, l’histoire de la Hongrie bascule. Le pays est démembré et les émeutes de 1918 à Budapest accoucheront de la proclamation de la République démocratique Hongroise le 6 novembre 1918.

statue Budapest
La statue de Deák Ferenc à Budapest ©wulwais

La Hongrie et l’Europe moderne

Après la tentative ratée de Béla Kun d’instaurer un régime communiste en Hongrie, le pays plonge au coeur d’une période paradoxale. D’un côté, elle s’émancipe de sa voisine autrichienne mais de l’autre, elle perd une grande partie de son territoire, beaucoup de ses ressources et même son accès à la mer. L’amiral Miklós Horthy se voit alors en leader à la fois moderne et conservateur mais sa vision étriquée le poussera dans les bras d’Hitler en 1940. S’apercevant de son erreur, l’amiral voudra faire machine arrière et changer l’histoire de la Hongrie en annonçant la neutralité de son pays en 1944, mais les armées nazies profiteront de ce revirement pour justifier l’occupation du pays.

Très vite, ils sont chassés par les Soviétiques qui proclament l’instauration d’un régime communiste en 1949. Le 23 octobre 1956, la Hongrie se soulève contre l’occupant qui réprime les manifestations dans le sang, tuant plus de 3 000 personnes dont le leader charismatique Imre Nagy. Le coup est rude pour l’opposition qui devra attendre 1989 et le démantèlement du rideau de fer pour reprendre sa respiration. Après la chute de l’Union Soviétique, l’histoire de la Hongrie prend un nouveau tournant car le pays adhère rapidement à l’OTAN avant de rentrer dans l’Union Européenne en 2004. Depuis 2010 et la victoire de son parti, le Fidesz, Viktor Orbán est le nouvel homme fort du pays auquel il a donné une forte impulsion conservatrice. 


La culture de la Hongrie

Voici ce qui fait de la Hongrie un pays à la culture si particulière et qui rend fier chacun des hongrois. 

Un terroir riche de ses variations

L’histoire de la Hongrie est émaillée de multiples extensions et pertes de territoires. Au cœur de l’Europe centrale, ce pays accueille donc une constellation de peuples et de cultures. Les traditions magyares représentent l’essentiel de l’héritage de l’état, mais une grande diversité de minorités a participé à l’élaboration de la culture du pays. Serbes, roumains, bulgares, polonais ou slovènes sont tous partie prenante de la formation de l’identité de la Hongrie et ceci dans tous les aspects de la vie.

Annonce

Un pays fier de ses diversités

La majeure partie des hongrois est catholique. Néanmoins, il existe une importante minorité de calvinistes ainsi que de juifs et d’orthodoxes dans une moindre mesure. La gastronomie est représentative de cette déclinaison locale de points d’intérêts communs. Le fameux Goulasch par exemple se prépare de différentes manières selon les traditions de chaque région. Il faut également citer la viticulture qui fait partie des fiertés nationales. Enfin, le sport et la détente sont incontournables dans l’histoire de la Hongrie. Du foot à l’escrime en passant par le tennis ou le cyclisme, tous les sportifs se retrouvent aux thermes après l’effort, un autre emblème national.

Thermes Hongrie
Les thermes ©Ins

La géographie de la Hongrie

La Hongrie est un pays essentiellement constitué de plaines. Le point culminant, le Kékes, est mesuré à seulement 1 014 mètres d’altitude mais la majeure partie du pays n’excède pas 300 mètres.

Une géographie qui a fait l’histoire de la Hongrie

C’est cette relative platitude qui a accouché de la si particulière histoire de la Hongrie, conduit aux diverses invasions de tribus et a facilité les multiples invasions de ces puissants voisins. Il existe tout de même quelques chaînes de moyenne montagne, notamment l’Alpokaja, sa frontière naturelle avec l’Autriche. Enfin, comment ne pas parler du Danube et de ses affluents. Avec près de 500 km de voies navigables, le puissant fleuve a permis l’implantation, la survie et parfois même la défenses de ces peuples qui lui vouent un amour fort teinté de profond respect.  

Danube Hongrie
Le Danube ©Boris Stroujko

Un climat continental et une influence méditerranéenne

L’histoire de la Hongrie peut aussi s’observer à travers le prisme de son climat. Située au cœur de plusieurs influences climatiques, la Hongrie est avant tout un pays continental qui produit des étés chauds et des hivers rugueux. Mais son climat est aussi tempéré par les masses d’air océaniques venues de l’Atlantique. Dans le bassin des Carpates, on ressent également les influences sibériennes du Nord mais aussi les masses d’air chaud remontant de la Méditerranée. Le climat est donc à l’image du pays, de caractère et multi causal. 

lac Balaton Hongrie
Le lac Balaton ©Dronandy

L’histoire de la Hongrie est fascinante car elle démontre à quel point la géographie d’un pays influe sur l’identité nationale. Chaque part de la culture hongroise est le reflet de son profil multiethnique et on peut y voir toutes les difficultés mais aussi tous les bénéfices de la promiscuité des peuples. De la gastronomie aux usages sociaux en passant par l’architecture ou le sport, vous aurez beaucoup à voir en Hongrie, alors si vous cherchez le dépaysement, n’hésitez plus, ce pays est fait pour vous !

Annonce

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CADEAU DE BIENVENUE

CADEAU DE BIENVENUE


Merci de visiter mon site OKvoyage 👍
 

Pour te souhaiter la bienvenue, je t'offre mon eBook "36 astuces pour voyager moins cher" : un guide dans lequel j'ai réuni tous mes meilleurs conseils pour voyager sans te ruiner ! Tu recevras aussi chaque semaine, mes bons plans par email ...

 
Il suffit juste de me dire à quelle adresse je t'envoie tout ça …

MERCI. Vérifie ta boîte de réception ou ton répertoire d’indésirables pour confirmer ton adresse email.