INFO COVID-19 : la Hongrie enregistre 181 881 cas depuis la début de la pandémie de coronavirus, soit une progression de 65,9% en 15 jours. Consultez les restrictions d'accès aux frontières sur le site du ministère des Affaires étrangères.
Budapest Hongrie

Visiter Budapest : le mini-guide indispensable à connaître !

Budapest
Budapest ©Alberto Giron

Avant de visiter Budapest, la capitale de la Hongrie, voici tout ce que vous devez savoir ! On répond à vos questions …

Annonce

Bien que mal connue en Europe de l’Ouest, la Hongrie abrite de nombreux intérêts pour le voyageur. Les plaines d’Europe centrale et les régions naturelles bien préservées offrent toutes possibilités pour se détendre et se reconnecter avec l’environnement. Mais la plupart des touristes ne pourront manquer de visiter Budapest, ville d’eau, d’art et d’histoire. Celle-ci accueille toujours le visiteur avec un respect impérial, reliquat d’une histoire fière et riche qui ne cesse de persévérer. Et pour les touristes, le choc esthétique est souvent inattendu !

Pourquoi voyager à Budapest ?

Pour le touriste curieux, visiter Budapest présente tous les avantages d’un séjour dans un lieu chargé d’une histoire dense et pourtant résolument tournée vers l’avenir. L’histoire magyare remonte à des temps immémoriaux, quand les royaumes de l’Europe centrale régnaient avec force et grandeur sur les contrées environnantes. D’ailleurs, Budapest constitue l’écrin dans lequel ce souvenir glorieux est précieusement conservé. L’architecture de la ville est le témoin le plus flagrant de la richesse culturelle d’un pays qui n’en oublie pourtant pas d’être moderne.

château Vajdahunyad
Le château de Vajdahunyad ©EdNurg

À cheval sur le Danube, les deux parties de la ville s’appuient sur des environnements très différents. Buda, la vallonnée, toise les grandes plaines de Pest de l’autre côté du fleuve, avec un œil certes bienveillant mais néanmoins impérial. Musées historiques et clubs branchés se partagent un tissu urbain fiévreux où chaque rue présente un intérêt. Par ailleurs, Budapest est une excellente base de départ pour rayonner dans la campagne environnante. Enfin, les tarifs pratiqués ici sont bien inférieurs à ce que l’on peut espérer en Europe. Un atout certes terre à terre mais néanmoins incontournable.

Quand partir à Budapest ?

La situation continentale de la ville de Budapest en fait une destination principalement estivale. Les mois de juillet et d’août sont ceux de l’affluence et parfois même de l’envahissement. Les tarifs pratiqués sont alors bien plus élevés que pendant les saisons hivernales et intermédiaires. Se baigner dans les thermes de la ville quand la température grimpe peut même relever de la gageure lorsque des foules de touristes asséchés se pressent autour des fameuses fontaines de Budapest.

Annonce

Les écarts de température entre été et hiver sont impressionnants. Il n’est pas rare d’observer une amplitude de plus de 40°C entre les maximum et minimum sur une année. Les orages sont très fréquents en été, tout comme les chutes de neige en hiver. On conseille donc vivement de visiter Budapest au printemps ou à l’automne, mais pas trop tard car le froid vient vite, après que les nombreux touristes aient déserté les rues et que le climat s’est adouci.

Quel budget prévoir sur place ?

Le coût de la vie est l’une des raisons essentielles du succès de la Hongrie en général et de Budapest en particulier. On estime qu’il est en moyenne 27% moins important qu’en France, avec tout de même de grosses variations en fonction de la saison. Budapest est d’ailleurs globalement plus chère que l’ensemble du pays, surtout en ce qui concerne l’hébergement en été. Les prix sont alors extrêmement élevés. Pensez à réserver longtemps à l’avance car il n’est alors pas rare de voir une chambre double se louer plus de 160 euros la nuit !

centre Budapest
Une rue du centre-ville ©BRIAN_KINNEY

À l’inverse, la restauration est très bon marché. On peut se nourrir très convenablement pour moins de 20 euros par personne et la qualité de la gastronomie hongroise vous assure de repartir le ventre plein et l’esprit heureux ! La bière, notamment locale, est également très accessible. Tout comme les transports avec le ticket de bus à un euro et le kilomètre de taxi au même prix. Enfin, pensez tout de même au budget musée qui peut s’avérer conséquent lorsque vous choisissez de visiter Budapest pour l’histoire, sauf si vous vous équipez de la Budapest Card dont nous reparlerons plus bas.

Comment aller à Budapest depuis la France ?

Pour atteindre Budapest, plusieurs compagnies proposent des vols directs depuis Paris. L’aller-retour sur Air France coûte en moyenne 150 euros, mais il est tout à fait possible d’obtenir des prix plus avantageux en s’y prenant à l’avance et en sollicitant les compagnies low-cost. En à peine plus de 2 heures, vous atterrirez à l’aéroport Franz Liszt, situé à quelques kilomètres du centre-ville et bien desservi par les transports en commun. Les aventuriers du bitume pourront choisir la voiture, à condition de bien supporter les 13 heures de voyage nécessaires. Tout en sachant qu’ils ne feront pas d’économie car le budget essence et péages est sensiblement de 170 euros.

On peut également rejoindre la capitale hongroise en empruntant le train. Les trois gares ferroviaires de la ville ne sont pourtant pas reliées directement à Paris. Il faudra changer à Vienne ou à Genève et le coût du trajet sera là encore plus important qu’en avion, autour de 190 euros pour une durée de trajet d’environ 16 heures. Le bus est plus économique (environ 60 euros) mais aussi plus long, 22 heures au minimum ! La dernière possibilité est d’atteindre la capitale par voie d’eau. Visiter Budapest via le Danube est magique et le trajet depuis Bratislava, d’une durée de 4h environ et d’un coût compris entre 90 et 120 euros, est magnifique !

Comment se déplacer dans la ville ?

Les touristes bénéficient pour visiter Budapest d’un solide réseau de transports en commun. La ville inclut plusieurs lignes de métro différentes. Les tickets doivent être validés à l’entrée et les contrôles sont fréquents. Achetez donc vos billets, car leur moindre coût (environ 300 forints, soit à peu près un euro) ne justifie pas la resquille. Le réseau de bus est également très efficace. Des lignes traversent la ville toute la journée et toute la nuit, desservant plus de 260 itinéraires.

Annonce

Visiter Budapest est également facilité par la présence de lignes de tram qui permettent d’observer le paysage sans avoir à marcher dans le froid par exemple. Les tickets sont les mêmes que dans les bus, mais les trams sont plus pratiques et plus rapides. Vous pouvez également vous appuyer sur le réseau de taxis officiels qui sillonnent la ville. Ceux-ci sont facilement repérables grâce à leur plaque d’immatriculation jaune et au badge d’identification sur le tableau de bord.

Que manger et boire à Budapest ?

Visiter Budapest offre maintes possibilités de balades à pied ou en transports, des visites innombrables dans les musées et toutes sortes d’activités qui finissent par ouvrir l’appétit. Heureusement, en Hongrie, on sait faire table autour de plats revigorants ! Les soupes sont incontournables. La Bableves, à base de haricots blancs ou la soupe Goulasch, un potage consistant à base de viande, de légumes et de paprika par exemple. Ces soupes peuvent tout à fait faire office de plat uniques le soir. Savoureuses, relevées et nourrissantes, elles sont en outre peu chères et on les trouve partout.

soupe Hongrie
Le Goulasch hongrois ©kab-vision

S’il vous reste un peu d’appétit, vous pourrez toujours vous rabattre sur un Langos, une sorte de beignet bien gras, agrémenté de crème fraîche et de fromage râpé. Un bonheur en tartine ! Les poissons d’eau douce sont également très appréciés des hongrois. On les sert généralement frits et accompagnés de sauce tartare et de pommes de terre. On trouve aussi beaucoup de viande dans la gastronomie hongroise. Poulet au paprika, ragoût Pörkölt ou Libamaj, équivalent du foie gras local, les viandards seront servis ! Côté desserts, on apprécie particulièrement les Strudel ou leur déclinaison hongroise appelée Retes. On aime aussi les Turospalacsinta, des crêpes fourrées au fromage blanc et aux raisins. Ainsi que la fameuse Kurtosalacs, la brioche locale cuite patiemment à la broche.

Quel quartier choisir pour se loger ?

De manière générale, on recommande le quartier de Pest plutôt que celui de Buda. En effet, c’est de ce côté du Danube que se trouvent la majeure partie des activités et des lieux de sortie. Préférez d’ailleurs le centre de la ville car la périphérie est assez tristounette. D’autant qu’hormis en période estivale, les logements sont tout à fait accessibles. Pour les noctambules, le 7ème arrondissement sera parfait. Ancien quartier juif, il regroupe aujourd’hui la plupart des restaurants et bars branchés de la capitale. Parfait pour les virées !

Ceux qui veulent visiter Budapest facilement tout en se reposant dans une zone plus calme devront s’orienter vers le 5ème arrondissement. À la fois très central et calme, ce quartier, que l’on appelle aussi Belvaros est parfait pour profiter de la magie architecturale de Budapest, tout en profitant du calme des eaux du Danube. Enfin, le 6ème arrondissement est l’un des plus beaux quartiers de la capitale. Il abrite de nombreux bâtiments magnifiques, comme l’opéra et son avenue Andrássy ! Classée au patrimoine de l’UNESCO, il est tout simplement magique.  

Quels sont les principaux monuments et musées à voir ?

Budapest est une ville très belle et riche en témoignages de la grandeur impériale passée. Rien que les deux rues Andrássy et Vaci Utca constituent déjà de splendides réalisations. Pourtant, c’est dans les constructions comme le Parlement de Budapest ou le Château de Buda que s’est exprimée toute la science esthétique des bâtisseurs. Le Pont des Chaînes et l’Opéra rappellent que le 19ème siècle fut un âge d’or pour le pays. Et la Citadelle, construite à la même époque, offre un magnifique point de vue sur la ville, même si elle était conçue au départ comme un instrument de contrôle de la population…

Pont des chaînes Budapest
Le Pont des Chaînes ©Yasonya

On pourrait également citer le Marché Central, la Basilique Saint-Etienne, la Place des Héros ou la Synagogue mais il est difficile d’opérer une sélection tant les monuments d’importance sont nombreux. On conseille plutôt de se laisser porter par la balade et de visiter Budapest en dilettante curieux. Les musées sont d’ailleurs très présents pour instruire les voyageurs en quête d’informations : Musée national de Hongrie pour l’histoire, Musée des Beaux-Arts pour la culture ou Musée de l’Holocauste pour la mémoire, à vous de choisir !

Quelles sont les plus belles balades à faire ?

On conseille vivement de se balader dans le Marché Central de la ville. Ici, on profitera de l’architecture des lieux, on flânera entre les stands d’artisans ou on dégustera un plat sur le pouce dans l’une des échoppes qui jalonnent le parcours. On pourra également emprunter l’avenue Andrássy pour relier la Place des Héros. L’une des plus belles et des plus célèbres places d’Europe est en outre contiguë avec le Városliget, « bois de la ville de Budapest », un lieu idéal pour pique-niquer.

Une balade le long du Danube est évidemment incontournable. Ville d’eau et de technique, Budapest fut la première à construire un pont suspendu avec le fameux Pont à Chaînes. On pourra éventuellement enchaîner cette balade aqueuse avec un petit tour dans les bains thermaux qui jalonnent la ville. Visiter Budapest sans se baigner serait un crime de lèse-majesté ! Vous pourrez enfin passer tout un après-midi sur l’île Marguerite. Facilement accessible en tram, cet écrin de verdure est parfait pour courir, se reposer ou déjeuner entre amis !

Les thermes de Budapest
Les thermes de Budapest ©BRIAN_KINNEY

Informations pratiques

Pour mieux préparer votre séjour à Budapest, voici quelques infos supplémentaires :

  • Monnaie : bien que faisant partie de l’Union Européenne, la Hongrie utilise toujours sa propre monnaie, le forint. Cependant, les cartes bancaires internationales sont largement acceptées.
  • Budapest Card : carte officielle de l’Office du Tourisme de Budapest, elle offre l’accès gratuit à sept musées, des réductions sur d’autres monuments ainsi que sur les transports.
  • Sécurité : si Budapest est une ville sûre, on recommande tout de même de faire attention aux vols à l’arraché qui redoublent souvent en été.
  • Langue : les hongrois ne sont pas toujours à l’aise avec les langues étrangères, mais les jeunes générations s’y mettent. N’hésitez pas à employer un ou deux mots locaux, vous leur ferez grand plaisir !

Visitez Budapest pour vivre l’histoire et lâcher du lest !

Visiter Budapest offre la possibilité de plonger dans une histoire à la fois riche et diversifiée. On l’oublie souvent mais les royaumes d’Europe centrale ont construit des pouvoirs forts et rayonnants, permettant l’élévation de splendides bâtiments parmi les plus beaux d’Europe. Sur cette base, la culture hongroise a développé toute une composante hospitalière, le goût d’une cuisine simple mais chaleureuse ou encore un sens esthétique subtil et raffiné. Et c’est donc tout naturellement que le tourisme a fait florès sur ces terres pleines de vie et de saveurs. Alors, n’hésitez pas à parcourir la Hongrie et découvrir les plus beaux paysages du pays.

Annonce

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CADEAU DE BIENVENUE

CADEAU DE BIENVENUE

 

Vous voulez voyager plus souvent ?
Mais votre budget est limité ...

Je vous dévoile mes astuces et conseils qui me permettent de voyager de nombreux mois dans l’année, sans vider mon compte bancaire.

Téléchargez mon guide dès maintenant, il est gratuit pour tous les nouveaux inscrits à la newsletter !

À quelle adresse dois-je vous l'envoyer ?

MERCI. Vérifiez votre boîte de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre adresse email.