Découvrez l’île de la Guadeloupe, en plein cœur des Antilles. Laissez-vous séduire par la beauté de ses plages et la bienveillance de son climat !

La Guadeloupe est une magnifique île française située dans les Caraïbes, près des côtes américaines. Son climat tropical en fait une destination rêvée pour les vacances, lorsque les tristes jours d’hiver s’annoncent en métropole. Amoureux du soleil et des paysages idylliques des Antilles, partez à la découverte d’une île haute en couleurs. Voici tous nos conseils pour visiter la Guadeloupe et découvrir ses richesses naturelles !

Basse-Terre et Haute-Terre, les ailes de papillon

L’île de la Guadeloupe est en fait formée de deux îles reliées par une étroite bande de terre, ce qui lui vaut le surnom « d’île papillon ». La Basse-Terre est une île montagneuse, couverte d’une forêt tropicale au sein de laquelle vous pourrez vous promener et découvrir une faune exotique. Cette forêt est d’ailleurs classée parc national ! Chutes et cascades vous offriront des paysages spectaculaires et des haltes rafraîchissantes. Enfin, c’est à Basse-Terre que se trouve le symbole de l’île : le volcan de la Soufrière. Vous y trouverez aussi la célèbre réserve maritime du Commandant Cousteau.

soufriere
Volcan de la Soufrière ©Ernie Stephens / Pixabay

La Grande-Terre, aussi nommée Haute-Terre, est quant à elle l’opposée de sa sœur jumelle : plate et calcaire, elle offre d’immenses espaces où est cultivée la canne à sucre. Bordée de nombreuses plages de sable blanc et de lagunes, c’est une véritable carte postale vivante qui s’offre aux visiteurs. C’est sur cette partie de la Guadeloupe que se situe Pointe-à-Pitre, la capitale économique. Cependant, la Guadeloupe est également un archipel d’îles toutes aussi magnifiques à visiter : la Désirade, les Saintes, la très chantée Marie-Galante… Autant de noms qui laissent rêveurs ! Des rêves réalisables, à portée de bateau. N’hésitez pas à y faire une petite escapade lors de votre séjour !

L’histoire de la Guadeloupe, une île longtemps exploitée

Karukéra, comme elle était nommée avant l’arrivée des Occidentaux, est découverte par Christophe Colomb. Il baptise cette île Guadeloupe, du nom d’un monastère espagnol. En 1635, l’île est dominée par des Français envoyés par Richelieu. Ces Français ont tôt fait de spécialiser ce petit bout de terre dans l’exploitation de la canne à sucre. Ils utilisent pour cela des esclaves, comme malheureusement dans beaucoup de colonies à l’époque.

esclavage
©Flickr

Aux 18èmes et 19èmes siècles, la Guadeloupe subit quelques soubresauts : elle est d’abord occupée par les Anglais qui fondent le port de Pointe-à-Pitre. Les esclaves, un temps affranchis, retrouvent leur statut d’hommes exploités dès les premières années de l’Empire napoléonien. Ce n’est qu’en 1848 que l’esclavage est aboli grâce à une figure marquante : Victor Schœlcher, aujourd’hui encore célébré dans toute l’île. C’est en 1946 que la Guadeloupe devient un département français d’Outre-mer.

Une île haute en couleurs

À chacun de vos pas, vous ne manquerez pas de voir des fleurs richement colorées, telles des alamandas et des becs de perroquets. Les étals des marchés sont quant à eux couverts de fruits et de légumes : bananes, noix de coco, papayes, goyaves, citrons, etc. Les palétuviers et les cocotiers vous abriteront du soleil avec leurs larges feuillages. La Guadeloupe est riche d’une superbe forêt tropicale et d’une mer aux couleurs bleues intenses. Sur terre comme sur mer, vous serez sans cesse surpris par la faune que vous rencontrerez : iguanes, mangoustes, caméléons, colibris, pélicans, oursins, barracudas, raies… De véritables richesses naturelles !

À quelle saison partir en Guadeloupe ?

On distingue deux saisons principales en Guadeloupe, principalement à cause de son climat tropical. Il y a la saison sèche appelée « carême » et la saison humide dite « hivernage ». Bien évidemment, la saison sèche est la meilleure période pour visiter la Guadeloupe. Elle s’étend du mois de décembre jusqu’en avril. Le soleil sera au rendez-vous et la température moyenne avoisinera les 27 degrés voire plus. Les pluies seront très rares. Quelques averses peuvent traverser l’île, mais elles seront de très courte durée. Du côté des températures de l’eau, elles seront constantes quasiment toute l’année, prévoyez environ 26 à 28 degrés en moyenne.

visiter la guadeloupe
Coucher de soleil en Guadeloupe ©Pascal GUICHARD / Pixabay

La saison sèche est aussi la plus touristique et où donc les tarifs sont les plus élevées. Si vous souhaitez un bon compromis entre le climat et l’affluence touristique, vous pouvez opter pour un voyage en juin ou septembre. Les prévisions météorologiques sont parfois un peu incertaines, mais souvent le temps est stable. C’est aussi à ces périodes que l’on retrouve des tarifs assez attractifs.

Quel budget prévoir pour visiter la Guadeloupe ?

Il est difficile de prévoir un budget précis pour visiter la Guadeloupe sans savoir à quelle période vous souhaitez partir. Cependant, nous pouvons tout de même vous aiguiller un petit peu. Pour vos repas, vous ne serez pas tellement dépaysés comparé aux prix français. Même si certains produits affichent des tarifs exorbitants, n’oubliez pas que beaucoup d’entre eux sont importés. Les produits principaux tels que le lait, le pain, les pommes de terre… sont quasiment au même prix qu’en métropole. Concernant vos sorties, prévoyez environ une quarantaine d’euros pour un repas pour deux personnes dans un restaurant standard.

Pour votre logement, le tarif dépendra énormément de la saison, vous pourriez payer 30€ la nuitée tout comme 120€ pour un seul et même hôtel. Si vous souhaitez louer une voiture, il vous faudra compter environ 14€ par jour au mois de juin contre une cinquantaine d’euros au mois de février. Vous l’aurez bien compris, à chaque période le budget varie. Il est donc très difficile de prévoir un budget pour visiter la Guadeloupe sans connaître d’avance vos dates de voyage.

Comment rejoindre la Guadeloupe depuis la France ?

Le principal moyen de locomotion pour se rendre en Guadeloupe depuis la France est incontestablement l’avion. Plusieurs décollent chaque jour de divers aéroports français tels que Paris, Bordeaux, Lyon, Nantes, Marseille, Nice, Toulouse, etc.

Parmi eux, vous pourrez choisir le plus proche de chez vous ou bien celui où une compagnie aérienne vous fera bénéficier d’un prix plus attractif. D’ailleurs, vous trouverez certainement les prix les plus bas en partant depuis l’aéroport de Paris. Comptez environ 450 euros en moyenne pour un aller-retour depuis ce dernier contre 800 euros depuis l’aéroport de Toulouse. Il vous faudra bien calculer et estimer le coût de vos trajets jusqu’à l’aéroport si vous devez emprunter le train ou votre véhicule pour vous y rendre. Il sera peut-être plus simple et économique de partir avec une compagnie d’un aéroport plus proche de chez vous plutôt que de traverser la France jusqu’à Paris.

tortue guadeloupe
Nature en Guadeloupe ©42mp / Pixabay

Plus insolite, vous pouvez partir en cargo jusqu’à Point-à-Pitre depuis Le Havre. Vous vivrez une expérience unique et enrichissante. Il vous faudra débourser pas moins de 1650€ par personne en moyenne pour un aller simple. Vous laisserez-vous tenter ?

Comment se déplacer en Guadeloupe ?

Il existe différentes façons de vous déplacer pour visiter la Guadeloupe :

  • Vous pouvez prendre les navettes d’autobus qui relient toutes les communes entre elles. Le réseau est bien fourni pour rallier les plus grandes villes. Mais attention, les dimanches et jours fériés : les bus sont quasi-inexistants. En Guadeloupe, les lignes sont privées et il n’y a donc pas d’horaires de passage ! Un peu difficile à s’y retrouver sauf pour les grands trajets.
  • L’auto-stop est assez courant sur l’île pour se déplacer. Vous pouvez vous mettre au bord de la route, sans gêner la circulation. Dans les zones rurales, vous aurez encore plus de chance d’être pris à bord d’un véhicule.
  • La location de scooters ou de vélos est assez déconseillée. D’ailleurs, vous en trouverez peu à louer ! En effet, les nombreux accidents et vols n’incitent pas les loueurs à proposer ce style de transport. Seules les îles alentours, comme Marie-Galante ou les Saintes en fournissent.
  • Pour un séjour plus libre, la location de voiture est quasi-inévitable. Vous pouvez même récupérer votre véhicule dès votre arrivée à l’aéroport. Pensez à réserver longtemps en avance, surtout en haute saison !
  • Pour visiter les îles toutes proches (Les Saintes, Marie Galante, la Désirade la Martinique…), prenez un Ferry aux départs de Pointe-à-Pitre, Saint François, les Trois-Rivières.

Quelles sont les spécialités culinaires de la Guadeloupe ?

En Guadeloupe, manger fait réellement partie des plaisirs de la vie. Aussi, vous trouverez des restaurants à foison, et de tous horizons : antillais bien sûr, mais aussi français continental, chinois… Bref, tous les goûts sont en Guadeloupe !
S’il est une chose à impérativement tester en Guadeloupe, c’est bien évidemment le rhum ! Pur ou version Ti Punch, vous trouverez forcément ce qui vous conviendra le mieux. Sur les marchés, les vendeurs n’hésitent pas à vous les faire déguster. Vous pouvez même visiter des distilleries pour en apprendre plus sur la fabrication du rhum.

Ti-punch-banane-vanille
Ti Punch ©Arnaud 25 / Wikipédia Commons

Côté nourriture, dégustez des accras faits maison. Ces petits beignets, souvent fourrés à la morue et bien épicés, sont un pur délice ! Le poulet boucané est aussi un incontournable de la gastronomie guadeloupéenne. Mariné puis grillé, il est souvent servi avec du riz à la sauce plus ou moins pimentée. Le sucre de canne, la vanille, la cannelle, le café, les piments et les épices (safran, cumin, poivre, gingembre…) se retrouvent à foison sur l’île. Enfin, la noix de coco est omniprésente avec le fameux flan coco ou toutes les douceurs à base de coco. Pensez aussi à pique-niquer régulièrement sur les plages le weekend, à la façon créole. En effet, les familles ramènent leurs marmites et cuisinent directement dans les carbets. Bonne ambiance assurée !

À quel endroit de l’île choisir son logement ?

Si vous êtes amateurs de farniente au soleil sur la plage ou bien de vie active, vous préférerez Grande-Terre. En effet, cette région regroupe plus des deux tiers de la population totale de la Guadeloupe. Vous pourrez visiter les plus grandes villes telles que Saint-Anne, Saint-François encore Point-à-Pitre où se situe l’aéroport. C’est aussi dans ces villes que vous trouverez le plus d’animations nocturnes.

cascade guadeloupe
Cascade en Guadeloupe ©Tony COCO-VILOIN / Unsplash

En revanche si vous souhaitez visiter la Guadeloupe le plus tranquillement possible, dirigez-vous vers la région de Basse-Terre. C’est ici que l’affluence touristique est moindre mais aussi où le calme et sérénité règnent. Vous vous trouverez plus proche de la forêt tropicale et ses sentiers de randonnée. Vous pourrez aussi vous rendre à la plage facilement et réussirez à trouver des coins assez tranquilles pour vous reposer paisiblement. De plus, si vous êtes amoureux de la faune et la flore, vous serez comblé par le célèbre sentier de randonnée qui vous amènera jusqu’au volcan de la Soufrière. C’est aussi ici que vous admirerez les plus belles cascades de l’île. Sachez que, séjourner dans l’une des deux régions, ne vous empêchera pas de visiter l’autre. Effectivement, la Guadeloupe se traverse en 1h30 environ en voiture !

Quelques incontournables à voir en Guadeloupe

Plusieurs visites seront incontournables si vous souhaitez visiter la Guadeloupe. Parmi elles, vous trouverez entre autres celle du Fort Napoléon sur l’île des Saintes. Il vous faudra emprunter un embarcadère depuis l’île principale de la Guadeloupe pour vous y rendre. Comptez ensuite une vingtaine de minutes de marche avant d’arriver sur le célèbre fort. Vous Découvrirez une flore sauvage typique mais aussi des vestiges historiques. Des visites guidées sont organisées chaque jour si vous le souhaitez.

fort napoleon
Fort Napoléon ©Gauthier Geoffroy / Wikipédia Commons

Un autre monument incontournable lors de votre séjour, est la Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Pointe-à-Pitre. C’est un édifice religieux assez extraordinaire et surprenant par ses couleurs et son architecture atypiques. N’hésitez pas à entrer dans les lieux et admirer l’intérieur qui est tout autant stupéfiant.

Du côté des musées, vous pourriez visiter le Kreol West Indies situé sur l’île de Marie-Galante. Vous trouverez plus de 4000 ans de l’Histoire guadeloupéenne. Vous pourrez y admirer du mobilier d’antan, d’anciennes œuvres d’art mais aussi des objets plus contemporains. Bien évidemment, vous ne pourrez pas envisager de visiter la Guadeloupe sans vous rendre dans une distillerie. Vous en trouverez plusieurs sur l’île pour découvrir l’histoire du rhum ainsi que sa fabrication.

A lire aussi : Que faire en Guadeloupe ? 13 idées de visites !

Les traditions et événements à découvrir sur l’île papillon

En vous rendant en Guadeloupe, vous serez entouré par un tourbillon de fêtes et de bonne humeur. Sur place, tout est bon pour faire la fête et les Guadeloupéens n’hésitent jamais à revêtir leurs plus beaux apparats. Une véritable solidarité lie les habitants entre eux : les fêtes ne sont donc qu’une manifestation de ce lien fort, propre à cette île.

En décembre, vous assisterez à des spectacles chantés. En février, vous serez probablement entraîné par un inconnu masqué : c’est la saison du carnaval, très prisé sur l’île. À Pointe-à-Pitre, au mois d’août, ne manquez pas la fête des cuisinières : toutes les femmes préparent une recette locale. L’occasion de manger aux meilleures tables, dehors, au milieu de toute cette bonne humeur.

Le Carnaval de Guadeloupe

Le Carnaval est un événement incontournable de l’île ! Initialement, il s’agissait d’un jour accordé aux esclaves pour qu’ils puissent s’amuser. Ce jour-là, les opprimés se saisissaient de masques effrayants symbolisant leurs maîtres. Il reste de cette coutume les masques et la bonne humeur ambiante. Cette grande fête se déroule sur plusieurs jours. C’est un événement à ne pas manquer pour la multitude de couleurs et les musiques ambiantes qui jouent en continu. Les festivités s’achèvent avec l’incinération de Vaval, le roi du carnaval. Chacun revêt alors un habit noir et blanc. À Pointe-à-Pitre, le carnaval a lieu chaque année aux alentours du mercredi des cendres (le lendemain de Mardi gras).

carnaval
Carnaval ©Mstyslav Chernov / Wikipédia Commons

L’Art et l’artisanat local

Bien évidemment, vous serez vite séduit par les petits objets d’artisanat local : colliers ou articles de décoration faits avec des graines de toutes sortes, de la broderie, différents objets réalisés à partir de noix de coco et de calebasse. Vous êtes amateur d’œuvres artistiques ? Dans les principales villes de la Guadeloupe, entrez dans les galeries d’art et admirez les toiles réalisées par les artistes locaux : vous y verrez alors des couleurs flamboyantes !

Les marchés de l’île

En Guadeloupe, les marchés les plus importants se trouvent dans les principales villes guadeloupéennes. Proche de la basilique Saint Pierre-Saint Pau, le marché aux fleurs vous propose des roses, des anthuriums, des oiseaux de paradis et autres plantes tropicales aux couleurs chatoyantes. Un vrai bonheur pour les yeux ! Le marché aux fruits de Sainte-Anne est l’un des plus réputés de l’île. Il est situé en Grande-Terre, à une vingtaine de kilomètres de Pointe-à-Pitre. Le long du front de mer, vous aurez l’occasion de goûter de nombreux fruits et légumes : mangues, avocats, cocos… Il y en a pour tous les goûts !

À Sainte-Anne encore, tout est fait pour vous emmener au marché artisanal… Autant vous y rendre, vous ne le regretterez pas, de toute manière ! Sur les étals vous seront proposés de menus objets, mais également des confitures et autres produits gustatifs qui satisferont les papilles les plus exigeantes !

Informations pratiques

Voici tous nos conseils pratiques, qui vous aideront à préparer votre visite de la Guadeloupe :

  • Comité du tourisme des îles de Guadeloupe : Retrouvez toutes les informations pratiques et des idées d’itinéraires sur le site de l’office de tourisme de la Guadeloupe.
  • Formalités : Pour les ressortissants européens, une simple carte d’identité en cours de validité suffit pour entrer en Guadeloupe.
  • Décalage horaire en Guadeloupe : Pendant l’horaire d’hiver, il existe un décalage de – 5 heures avec la France continentale. Ainsi, quand il est midi sur l’Hexagone, il est en réalité 7h en Guadeloupe. L’été, le décalage est de – 6 heures.
  • Santé : Vous pouvez utiliser votre carte vitale sur place si besoin. Pour les autres européens, prévoyez votre carte européenne de sécurité sociale. Il n’y a pas de vaccins obligatoires à faire, mais prenez garde aux moustiques. Ils peuvent en effet transmettre la Dengue, le Zika ou encore le chikungunya. Pensez donc à porter des vêtements longs et à utiliser des répulsifs corporels.
  • Mancenilliers : Ces arbres typiques de la Guadeloupe sont dangereux. Prenez garde à ne pas les toucher, sinon direction l’hôpital ! Pour les reconnaître, il vous suffit de regarder leur signalement. En effet, les autorités ont tracé un cercle rouge sur leurs troncs.
iguane guadeloupe
Iguane ©dorotheepaulus / Pixabay

Coco, Ti’punch et soleil… envolez-vous pour la Guadeloupe !

Il ne vous reste plus qu’à programmer vos visites incontournables sur l’île papillon. Sous le soleil antillais, détendez-vous et profitez de vos vacances ! Et pourquoi pas ne pas en profiter pour aller visiter sa voisine la Martinique ?

Avez-vous prévu prochainement de visiter la Guadeloupe ? Parlons-en dans les commentaires !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.