Espagne

Visiter Majorque : tout savoir avant de partir !

Majorque
Majorque ©Tono Balaguer

Si vous partez ou envisagez de partir pour Majorque, suivez le guide ! En effet, les îles Baléares sont certainement l’une des destinations balnéaires les plus prisées d’Europe.

Un climat particulièrement favorable, une position géographique préférentielle et une nature à la beauté sèche et sans concession ont fait de ce chapelet d’îles au cœur de la Méditerranée, un véritable pôle d’attraction touristique. La plus grande d’entre elles, Majorque, profite du dynamisme culturel de Palma mais aussi d’une véritable authenticité, jalousement gardée au cœur des montagnes et dans le secret des âmes de ses habitants.

Quelles sont les visites incontournables à faire ?

Majorque n’est pas si grande mais elle fourmille de sites exceptionnels. Voici quelques idées de visites incontournables à faire !

Visiter Alcudia

La cité d’Alcudia et ses remparts médiévaux qui entourent la vieille ville est à ne pas manquer. Tapas et vin du cru vous attendent dans l’une des nombreuses échoppes et la vue depuis les hauteurs protectrices est presque irréelle !

Alcudia à Majorque
Alcudia ©bortnikau

Se reposer à Estellencs

L’île de Majorque peut être parfois un peu fatigante en saison estivale. Si vous éprouvez le besoin d’un peu de calme, on vous recommande de partir vers les hauteurs de la Serra Tramuntana, jusqu’au beau village d’Estellencs. Vous y trouverez la vraie âme de Majorque et une vue imprenable sur le coucher de soleil.

Estellencs à Majorque
Vue aérienne d’Estellencs ©trabantos

Faire du snorkelling dans le parc de Mondrago

Le parc naturel de Mondrago est un véritable cocon protecteur préservé pour les espèces naturelles qu’il abrite. Faune et flore croissent ici en toute quiétude, surveillés par de vieux moulins et murs de pierre sèche qui témoignent de l’antique activité des hommes sur ces terres. Mais ce sont surtout les eaux cristallines des baies du parc qui vous émerveilleront avec une faune aquatique unique au monde, visible avec simples masque et tuba.

plage Mondrago
La plage de Mondrago ©Tono Balaguer

Explorer les grottes du Drach

Les grottes du Drach sont un réseau de canaux souterrains naturels, ponctués de stalactites et de stalagmites. Pendant une heure et sur plus d’un kilomètre, vous explorerez les tréfonds de Majorque et, si vous avez de la chance et le sens du timing, vous aurez même droit à un concert de musique classique réverbéré par les eaux et les parois de la grotte !

Grottes Drach
Les grottes de Drach ©Martin Thomas

Quand partir à Majorque ?

Lové dans la douceur des eaux méditerranéennes, l’île de Majorque bénéficie d’un climat très favorable, une des raisons premières à son succès touristique. L’été est toujours chaud et sec, idéal pour se dorer la pilule sur les nombreuses plages qui jalonnent ses côtes découpées. Dans les terres, l’air y est plus rare et il faudra compter avec l’écrasante présence du soleil si vous comptez vous lancer sur les chemins de randonnée qui traversent les montagnes de l’intérieur.

Montagnes de Majorque
Les montagnes de la côte Ouest ©Juergen Schonnop

Pour les marcheurs, la saison du printemps est plus propice. Les températures montent graduellement et la saison n’est pas aussi pluvieuse que peut l’être l’automne. Par contre, les nuits peuvent être assez fraîches pendant les mi-saisons, notamment en raison des coups de vent qui frappent l’île régulièrement. En hiver, la température ne descend jamais en dessous des 10°C mais là encore quelques précipitations sont à prévoir pour le voyageur pédestre. Il profitera par contre de la sérénité d’une île de Majorque moins envahie par les grappes de touristes.

Quel budget prévoir sur place ?

Le coût de la vie à Majorque est peu ou prou le même qu’en France. Attention tout de même aux variations saisonnières. L’été, les prix montent aussi vite que les températures, notamment dans les stations balnéaires ou dans la « capitale » de Palma. Les tarifs pratiqués par les hôtels 1 étoile sont les plus sujets à l’inflation car ils sont les plus courus, comptez 80 euros en moyenne mais une nuitée peut se payer près de 150 euros en pleine saison !

Au restaurant, prévoyez une quinzaine d’euros pour un déjeuner et une trentaine pour un dîner. Là encore, les variations saisonnières sont importantes mais les différents standings permettent à toutes les bourses de se nourrir. Les plus modestes pourront limiter leurs dépenses en se sustentant au supermarché. Bien qu’insulaire, Majorque affiche des prix alimentaires assez inférieurs à ce que l’on peut trouver en France. Enfin, sachez aussi que les loisirs peuvent être assez chers. Une heure de tennis ou la location d’un jet-ski alourdiront à coup sûr la facture des vacances, surtout en été ! 

Comment se rendre à Majorque ?

L’avion est clairement le moyen de transport le plus adapté pour rejoindre Majorque. À tel point que l’aéroport de Palma est le troisième plus fréquenté d’Espagne ! De nombreuses compagnies affrètent des avions au départ de plus de 60 villes dans toute l’Europe. Depuis Paris, vous pourrez parfois trouver des billets A/R à moins de 100 euros hors saison. Il vous faudra pour cela être vigilant et comparer les offres avant de vous décider.

Palma de Majorque
Palma de Majorque ©Tono Balaguer

L’autre solution pour atteindre les côtes de Majorque consiste à prendre le ferry depuis l’une des villes espagnoles que sont Barcelone, Valence ou Dénia. Cette solution est intéressante si vous souhaitez disposer de votre véhicule sur place, mais sachez qu’elle ne sera pas plus économique qu’un billet d’avion. 8h de traversée et environ 300 euros aller-retour avec un véhicule, ou 100 euros pour un passager sans cabine. D’autant que la plupart de compagnies n’assurent la liaison que de Pâques à fin octobre et que celles qui la maintiennent diminuent drastiquement la fréquence des embarquements.  

Comment se déplacer dans l’île ?

Majorque bénéficie d’un réseau routier plutôt bon dans l’ensemble qui permet de circuler en voiture assez facilement. Les petites routes qui longent de profonds ravins près des côtes feront le bonheur des motards. Avoir son propre véhicule facilite en outre l’autonomie de déplacement, qui est parfois limitée par un réseau de bus irrégulier. Même si celui-ci couvre presque toute l’île, les départs sont peu fréquents, surtout en basse saison ou pendant les weekends.

Quatre lignes de train partent de Palma. Celle qui part en direction du Nord est particulièrement appréciée des touristes, car c’est un train de bois qui les mènera à bon port jusqu’à Sóller. Les trois autres lignes rejoignent respectivement Inca, Sa Pobla et Manacor. Le train est plus agréable que le bus, et surtout, il est moins cher et les départs sont plus réguliers. Mais on vous conseille plutôt le vélo pour profiter pleinement du charme de Majorque. La densification des pistes cyclables et des points de location, ajoutés à une certaine tolérance bienveillante des autres usagers de la route en fait une destination véritablement « bike-friendly » !  

Que manger et boire à Majorque ?

Malgré les assauts saisonniers et incontrôlables des touristes, les Majorquins restent très attachés à une identité construite sur la multiplicité des influences qui ont baigné l’île au cours des siècles. Ces multiples facettes se retrouvent dans la gastronomie. La charcuterie est centrale dans la cuisine de Majorque. On recommande notamment la Sobrassada, sorte de chorizo mou confectionné à partir de chair de porc, de paprika et de différentes herbes ou l’incontournable jamón serrano, une véritable douceur de charcuterie.

Mais Majorque est aussi tournée vers la mer et ses miracles gustatifs. L’Arros de peix, ou riz de poisson, est parfait pour goûter à toutes les saveurs proposées par la pêche du jour. On aime aussi l’Arros a banda, sa déclinaison aux calamars ou l’Arros negre, un riz sec et noir sublimé par l’encre de seiche. Les desserts ne sont pas aussi enthousiasmants, mais goûtez quand même à la fameuse Coca de patata. Du sucre, de la pomme de terre, des œufs et de la matière grasse, que demande le peuple ?

Dans quel endroit de l’île loger ?

La plupart des voyageurs arrivent à Palma de Majorque et beaucoup y restent. La ville offre de nombreux avantages en matières de sorties nocturnes et d’activités de loisir, d’autant que l’île est assez petite et qu’il sera possible de rayonner à partir de la « capitale » pour explorer les autres régions qui composent le paysage majorquin. De nombreux hébergements de tous niveaux y sont présents mais en pleine saison, l’affluence touristique peut être un peu épuisante au quotidien.

Certains préfèrent donc s’éloigner de Palma pour se rendre dans des petits villages plus calmes. Les plus beaux d’entre eux se trouvent dans le Nord de l’île. On recommande notamment Valldemossa qui a su conserver son charme suranné tout en proposant de multiples offres d’hébergement. Mais les villes d’Alcudia et Pollença sont tout aussi authentiques et accueillantes, et surtout situées près du cap de Formentor, un des plus beaux endroits de l’île. Enfin, ceux qui souhaitent éviter au maximum les nuées de touristes de Majorque mettront le cap à l’Est, vers Arta et Canyamel. À une heure de Palma, on retrouve un peu de cette nonchalante beauté sauvage qui fait AUSSI le charme de Majorque. 

Valldemossa à Majorque
Valldemossa ©Alex

Informations pratiques

  • Majorque appartient à l’Espagne et, à ce titre, ne nécessite pas de mesure particulière en matières de santé ou de justificatifs pour accéder à son territoire.
  • Aucun vaccin n’y est obligatoire.
  • En arrivant sur l’île, on vous conseille de passer directement à l’Office de tourisme de Palma. Ils pourront vous fournir toutes les informations nécessaires quant à l’hébergement, l’éventuelle organisation d’excursions, ou la location de voiture par exemple.
  • Pour les amateurs de visites culturelles, on leur recommande de se munir de la SM Palma Card qui donne accès, pour un coût compris entre 15 et 20 euros, à la cathédrale de Palma, au couvent de Sant Francesc et à quelques autres monuments. Il existe même une version à 20 euros qui donne accès à plus de monuments sur l’île, comme par exemple la chartreuse de Valldemossa. 

Majorque se déguste en toutes saisons et sous tous les angles !

De la plage à la montagne, chacun y trouvera le chemin de ses vacances idéales ! Et si vous souhaitez nous faire part de vos expériences, requêtes ou bons plans à Majorque, n’hésitez pas à laisser un mot dans les commentaires !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CADEAU DE BIENVENUE

CADEAU DE BIENVENUE


Merci de visiter mon site OKvoyage 👍
 

Pour te souhaiter la bienvenue, je t'offre mon eBook "36 astuces pour voyager moins cher" : un guide dans lequel j'ai réuni tous mes meilleurs conseils pour voyager sans te ruiner ! Tu recevras aussi chaque semaine, mes bons plans par email ...

 
Il suffit juste de me dire à quelle adresse je t'envoie tout ça …

MERCI. Vérifie ta boîte de réception ou ton répertoire d’indésirables pour confirmer ton adresse email.