Monde

Partir seul : avez-vous pensé au voyage solidaire ?

voyage solidaire solo aide agriculture
Aide aux agriculteurs © DR

Vous souhaitez partir seul et cherchez une manière de voyager qui combine éthique, solidarité et engagement responsable ? Le voyage solidaire est fait pour vous !

Dans notre société toujours plus connectée, les liens entre les Hommes se distendent, ce qui induit, en réaction, une recrudescence du besoin de partager. Ainsi, beaucoup choisissent de partir seul pour provoquer la rencontre. Pour les voyageurs avides de découvertes, l’aventure en solo apparaît souvent comme la meilleure option pour recréer du lien social entre les cultures, mais elle peut aussi être l’occasion de s’inscrire dans des projets plus ambitieux encore.

Le désir de vacances authentiques a promu de nouvelles formes de séjours, que l’on regroupe souvent sous le terme de tourisme durable. Sa déclinaison participative, le voyage solidaire, vise à rétablir cet équilibre entre découverte et solidarité, plaisir et éthique. Mais aussi à pérenniser des actions auprès des populations locales et à leur faire profiter de la manne touristique. Tout en leur permettant de faire connaître et de maintenir leur mode de vie spécifique. Présentation de ce mode de voyage.

Un voyage conscient avec le tourisme solidaire

Face à l’explosion de la demande, de nombreuses formes de tourismes alternatifs se sont développé ces dernières années pour répondre au besoin croissant des populations favorisées de partager leur chance. Vert, équitable, durable ou responsable, le tourisme se fait désormais le vecteur du rééquilibrage des richesses grâce à une vision globale et sociale qui permet à chaque voyageur de découvrir de nouveaux modes de vie sans les impacter négativement.

Le tourisme solidaire va plus loin encore. Son objectif premier est de permettre aux populations locales de bénéficier directement des retombées financières des séjours, organisés par les associations ou les structures. Ces voyages, souvent en immersion chez l’habitant et toujours par petits groupes, ont ainsi vocation à soutenir le développement et le maintien des sociétés à travers notamment la mise en œuvre de projets de solidarité.

Partir seul pour donner plus

Avec le développement du tourisme de masse, les occasions de partage et de rencontres ont été largement amoindries. En réaction, de nombreux voyageurs ont choisi le backpacking comme solution de repli pour être au plus proche des populations locales. Avec le voyage solidaire, ces solitaires au long cours peuvent désormais allier leur besoin de découverte à celui de participer à la promotion des sociétés à qui ils rendent visite.

Partir seul pour retrouver des associations locales et des structures bien implantées est ainsi une occasion de mettre son voyage à profit pour rétablir les équilibres mondiaux, fragilisés par la mondialisation à outrance et ses effets parfois dévastateurs sur les sociétés humaines. Doté de cette conviction éthique et responsable, le voyageur s’inscrit ainsi dans une démarche d’avenir qui affirme son intention de partager les ressources et de mutualiser les bonnes volontés pour faire naître un monde plus juste.

voyage solidaire ecole Afrique
Aide sociale © DR

Un voyage solo oui, mais une organisation indispensable

Si un voyage en solo peut tout à fait être l’occasion de s’inscrire dans une démarche durable, ceux qui cherchent à maximiser leur impact auprès des populations préféreront se tourner vers des organisations bien implantées. Vous pouvez organiser un voyage en solo avec Double Sens par exemple : une agence de voyages solidaires reconnue pour son expérience et son savoir-faire, et proposant des actions encadrées par des associations locales.

En effet, ces organisations particulières définissent leur plan d’action à l’aune d’un projet à long terme, en cohérence avec les besoins des populations locales. Le renouvellement des voyageurs dans un cadre précis permet de mettre en place des mesures de plus grande envergure, qui permettront aux communautés sur place de répondre à des besoins spécifiques, notamment en termes de stabilité d’emploi.

Les valeurs sociales et les retombées économiques du voyage solidaire

Au cœur du voyage solidaire se niche donc une volonté de promouvoir l’équité et le contact entre les Hommes. Ainsi, les structures et associations qui prennent en charge le voyageur s’engagent à affecter une part importante des bénéfices au développement de l’économie locale. Les hébergements et repas chez l’habitant peuvent, par exemple, fournir un apport financier intéressant pour les petites entités familiales locales et les communautés.

Les projets de solidarité mis en place touchent un grand nombre de domaines. De l’agriculture à l’environnement en passant par le lancement de chantiers participatifs : l’objectif est ici de créer un partenariat durable entre associations locales et agences proposant les voyages solidaires. C’est tout le sens de cette démarche qui, à l’opposé du tourisme de masse, vise à émanciper plutôt qu’à exploiter.

De la préservation de l’environnement à celle des populations

Les projets menés par les organisations en accord avec les besoins des populations locales sont très divers et regroupent différentes thématiques. La préservation de l’environnement et la mise en place d’une agriculture durable permettent bien souvent d’émanciper les populations. En construisant des systèmes d’irrigation, en entretenant des potagers ou en participant à l’achat de matériel agricole, les voyageurs découvrent les populations à travers leurs besoins fondamentaux tout en les poussant vers l’autonomie.

La restauration du patrimoine ou la participation à des micro chantiers favorise aussi l’indépendance économique. En aidant les populations à améliorer leur cadre de vie, les voyageurs solidaires se font les alliés de l’éducation et de l’épanouissement des jeunes ou des moins jeunes. En parallèle, les activités socio-culturelles proposés dans des ateliers ou des bibliothèques autofinancés produisent un terrain propice à l’autonomie et offrent des horizons élargis à tous ceux qui en bénéficient.

Devenir un véritable acteur du changement …

Avec le voyage solidaire, le voyageur n’est plus un étranger déconnecté qui parcourt le pays en long et en travers sans jamais entrer pleinement dans la culture locale. Au contraire, non seulement il prend part à l’amélioration des conditions de vie des habitants par une participation financière mais il est en plus un véritable acteur du changement. Aussi éthique que responsable, participatif que social, le tourisme solidaire pose les bases d’un nouveau paradigme du voyage et peut parfois faire surgir des vocations insoupçonnées, qui mèneront peut-être les voyageurs à s’inscrire plus profondément encore dans l’aide au prochain à travers un voyage humanitaire ou une immersion durable dans une des communautés rencontrées…

Alors dites-nous, est-ce que le voyage solidaire vous tente ?

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.