Découvrez l’Australie à travers ces grands espaces, ce pays propice à l’écotourisme avec ses kangourous, sa barrière de corail et ses déserts …

Dans la mouvance environnementale, l’écotourisme séduit nombre d’entre nous : vous êtes toujours plus nombreux à vouloir recentrer vos voyages sur la découverte de la nature et de la culture locale, dans le respect de l’environnement bien évidemment. Fini les grands chaînes hôtelières et les voyages organisés, on vous propose de découvrir l’Australie à travers ses grands espaces naturels. Kangourou, Grande Barrière de Corail et Outback, visitez l’Australie « from the inside out » en mode éco-touriste.

Credit: @Luke & Jess ∙ As We Wander

Traversez l’outback

L’outback (ou bush) est la partie située à l’intérieur de l’Australie. Ces vastes terres peuplées d’éleveurs et d’aborigènes (le peuple natif de l’Australie présent des milliers d’années avant les premiers colons), sont comparables aux grands espaces de l’ouest américain. Vous pourrez y rencontrer, entre autre, de nombreux troupeaux de moutons. La laine est en effet un moteur de l’économie australienne. Avis aux routards invétérés : les fermiers vous accueilleront volontiers, en contrepartie de menus services : un moyen de faire connaissance avec une Australie authentique et pittoresque. 

Credit: @PhlipVids

Le parc Kakadu

Le parc Kakadu est le plus grand parc d’Australie. Situé dans les territoires du Nord, il présente une faune et une flore caractéristiques. Ce parc est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco pour sa richesse archéologique et ethnologique, en particulier ses vestiges néolithiques. Attention cependant aux alligators aux abords des marécages, très nombreux dans l’outback. N’est pas Crocodile Dundee qui veut ! Restez bien sur les voies balisées, qui vous conduiront tout droit dans un village aborigène.

Credit: @Oscar Nilsson

La Grande Barrière de Corail

Au large de la côte nord-est de l’Australie, la grande barrière de corail est également inscrite à l’Unesco. Véritable organe vivant s’étendant sur 350 000 km², elle est même visible depuis la lune tant ses eaux sont claires et ses dimensions extraordinaires. En respectant ce site très fragile, vous pouvez l’explorer à loisir à bord d’un voilier ou en vous adonnant à la plongée sous-marine.

Credit: @Marije Kenter

Blue Montains

Dernier lieu figurant aussi sur les listes de l’Unesco : les Blue mountains . Si leur nom a de quoi faire rêver (« les montages bleues »), il s’agit en fait d’un massif de grès, couvert de forêts d’eucalyptus. En s’évaporant, l’huile de cet arbre forme une brume bleue qui enveloppe la montagne. De nombreuses balades sont organisées à partir de villes comme Wentworth falls, qui vous permettront de rencontrer les koalas qui peuplent les branches de ces arbres immenses.

Credit: @Luke Tscharke

Le symbole national de l’Australie

Certains sites frappent l’imaginaire et évoquent tout de suite une destination. Encore appelé Ayers Rock (même si cela n’est plus officiel), Uluru fait partie de ceux-ci. Symbole national des Australiens, sacré pour les aborigènes, il est situé au cœur du désert rouge, dans le parc d’Uluru. Si son ascension est fortement déconseillée pour qui entend respecter les croyances des aborigènes, il faut aller voir le soleil se coucher sur ce monolithe, un moment inoubliable.

Credit: @Simon Zelazko

Le mysticisme est tel autour de ce site qu’il est bien souvent le point d’orgue d’une visite de l’Australie. Pour vous remettre de vos émotions, vous pourrez séjourner dans la petite station de Yulara, qui propose hôtels et camping en plein désert.

Que 5 ? alors que l’Australie regorge de sites naturels !

Je sais, on aurait pu en mettre bien plus tellement il y de beaux paysages dans ce pays … Mais comme on ne voulait pas d’un article de 3km de long, on a essayé de sélectionner les plus beaux (et ça a pas été facile). En revanche, si vous voulez partager vos plus beaux spots avec les autres voyageurs, n’hésitez pas à nous les rajouter en commentaire !

Pour en savoir plus :
les sites australiens inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO

Comparer les prix de votre prochain voyage avec Easyvoyage

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.