INFO COVID-19 : l' Espagne enregistre 3 937 192 cas depuis la début de la pandémie de coronavirus, soit une progression de 4,1% en 15 jours. Consultez les restrictions d'accès aux frontières sur le site du ministère des Affaires étrangères.
Iles Canaries

13 visites incontournables à faire à Grande Canarie

Que faire à Grande Canarie
Grande Canarie © Tamara Kulikova

Vous cherchez les visites à faire à Grande Canarie en toutes circonstances ? Suivez-nous !

Annonce

Grande Canarie est moins connue que Tenerife, mais certains la préfèrent à sa célèbre voisine. La première raison en est que l’île bénéficie d’une grande variété de paysages. Dunes sahariennes, montagnes enneigées et zones subtropicales forment un patchwork stimulant et attractif pour les amateurs de dépaysement. D’autre part, le passé multiculturel de l’île a laissé quelques vestiges qui agrémentent ce voyage nature d’une saveur historique appréciée des touristes. Voici les choses à faire à Grande Canarie !

Flâner dans la calle Triana de Las Palmas

Au Nord de l’île, la capitale Las Palmas est le point d’entrée de nombreux voyageurs et la ville est déjà une première occasion de s’émerveiller. Pour prendre le pouls de la cité, on vous conseille d’aller vous balader dans la calle Triana, la rue la plus commerçante et la plus vivante de la capitale.

Calle Triana à Las Palmas
Calle Triana et son architecture © dudlajzov

Plonger dans l’histoire au cœur du quartier de Véguéta

L’autre activité à faire à Grande Canarie lorsque l’on débarque à Las Palmas est la visite du quartier médiéval de Véguéta. Ici, le passé de la ville s’écrit en couleurs vives sur les façades des musées et des monuments historiques de la capitale. On vous conseille notamment la cathédrale Santa Ana, le musée Canario et bien sûr le marché de Véguéta.

Santa Ana à Las Palmas
La cathédrale Santa Ana © Balate Dorin

Découvrir l’histoire de la colonisation à la Casa de Colón

Dans le quartier de Véguéta, on vous conseille surtout de visiter la Casa de Colón. C’est en effet ici que séjourna quelques temps l’illustre Christophe Colomb. Les 13 salles du musée retracent l’histoire de la colonisation en général mais aussi celle de la culture canarienne avant que les espagnols n’investissent l’île à la fin du 15ème siècle.

Annonce
La Casa de Colon à faire à Grande Canarie
La Casa de Colon © Oleg Znamenskiy

Admirer la vue depuis les hauteurs du Roque Nublo

Après les joies de la capitale, cap sur le centre de l’île et les 80 mètres de haut du Roque Nublo. Ce monolithe de basalte offre un point de vue unique sur la Caldera de Tejeda et le paysage à la fois lunaire et « westernien » qui l’entoure. En hiver, prévoyez une petite laine, car il peut faire frisquet à plus de 1 800 mètres d’altitude !

Roque Nublo à Gran Canaria
Vue depuis Roque Nublo © carol_anne

Randonner autour du Pico de las Nieves

Le plus haut sommet de l’île est le Pico de las Nieves. À près de 2 000 mètres d’altitude, il est entouré d’une zone montagneuse où seuls les conifères percent le sol désertique et minéral. C’est bien sûr l’un des endroits à faire à Grande Canarie absolument si l’on veut comprendre toute la richesse paysagère de celle que l’on appelle parfois « l’île continent » en raison des diversités climatiques qui y prospèrent.

Vue panoramique depuis Pico de las Nieves
Vue panoramique depuis Pico de las Nieves © Aleksandar Todorovic

Se promener autour de la Caldera de Bandama

L’île de Grande Canarie, comme tout l’archipel, est de nature volcanique et elle offre ainsi certaines des balades les plus extraordinaires de la planète. Autour de la Caldera de Bandama, vous pourrez randonner à loisir et, si le cœur vous en dit, plonger dans les entrailles de la terre jusqu’au cœur du volcan endormi.

Randonner à Calder de Bandama
Randonner à Calder de Bandama © Tamara Kulikova

Remonter au origines à la Cueva Pintada

La Cueva Pintada, ou « grotte peinte » en bon français, se situe du côté de Galdar, au Nord-Ouest de l’île. Dans le musée archéologique ainsi qu’au jardin adjacent, on peut y contempler des peintures rupestres paléolithiques mais aussi les ruines d’une cité guanche préhispanique. Un endroit à faire à Grande Canarie pour tous les amoureux d’histoire !

Cueva Pintada à Grande Canarie
Cueva Pintada © dudlajzov

S’adonner à l’escalade sur les pentes du Barranco de Fataga

Le Barranco de Fataga est un canyon miniature qui n’est pas sans rappeler les paysages arides et hostiles du Nouveau-Mexique. On peut y randonner et les amateurs de varappe y trouveront un lieu idéal pour vivre leur passion. Et peut-être atteindre le belvédère du Mirador de la Degollada de la Yegua par voie alternative pour découvrir un des plus beaux points de vue de tout l’archipel.

Barranco de Fataga à Grande Canarie
Barranco de Fataga © IVÁN VIEITO GARCÍA

Visiter le village de Fataga

Une fois vos exploits accomplis, on vous recommande de vous poser un peu au village de Fataga, l’un des plus beaux villages de l’île. Bien campé sur son éperon rocheux et entouré d’une palmeraie, il plane comme une sensation d’intemporalité dans ce village qui a su se préserver des influences de la modernité.

Annonce
Fataga, un joli village de Grande Canarie
Fataga, un joli village © Stephan Strange

Saluer la Vierge de Teror

La ville de Teror jouit elle aussi d’un charme authentique et montagnard mais sa célébrité est surtout dûe à la Basilica Nuestra Señora del Pino. Cette vierge est une effigie de la patronne de Grande Canarie et chaque 8 septembre, les pèlerins affluent de toute la région pour lui rendre hommage. À ne manquer sous aucun prétexte si vous souhaitez vivre la culture locale dans ce qu’elle a de plus spirituel.  

Basilica de Nuestra Señora del Pino à Teror
Basilica de Nuestra Señora del Pino © Henryk Sadura

Faire une excursion dans les dunes de Maspalomas

C’est l’une des activités à faire à Grande Canarie que mentionnent tous les guides. Dans les dunes de Maspalomas, vous aurez l’impression de plonger en plein cœur du Sahara, d’autant que les chameaux sont bien présents pour porter les touristes lors de l’excursion !

Les dunes de Maspalomas
Les dunes de Maspalomas © nito

Fêter la vie à la Playa del Inglés

Les plages de sables fins sont assez rares sur l’île de Grande Canarie, mais il en est une qui est particulièrement attractive pour les noceurs invétérés. La Playa del Inglés est bordée de nombreux restaurants, d’hôtels de luxe et bien sûr de boîtes de nuit. Un endroit idéal pour se lâcher avant de s’endormir tranquillement sur l’un des transats de la plage !

Playa del Ingles à faire à Grande Canarie
Playa del Ingles © Liliya Trott

Bronzer sur la Playa de Amadores

Si vous souhaitez (un peu) plus de tranquillité pour lézarder sur le sable, on vous recommande plutôt la Playa de Amadores. Les deux digues qui protègent la plage assurent en outre le calme aquatique et vous trouverez toujours, du moins en basse saison, une chambre à louer non loin de là.

Playa de Amadores à Grande Canarie
Playa de Amadores © eyewave

Informations pratiques

Voici enfin quelques infos qui vous aideront à bien préparer votre séjour :

  • Se rendre sur place : depuis Paris, il vous faudra compter entre 3h30 et 4h pour atteindre Grande Canarie en vol direct. De nombreuses compagnies proposent des vos réguliers à destination de l’aéroport Gran Canaria, situé à une vingtaine de kilomètres de la capitale, que vous pourrez aisément rejoindre en taxi.
  • Se déplacer sur l’île : le taxi est une solution assez économique dans les environs de Las Palmas. Il vous permettra notamment d’atteindre les points de départ des circuits de randonnée. Vous y trouverez même leurs numéros de téléphone inscrits sur des panneaux, très pratique ! Mais sachez aussi que le réseau de bus est très bien développé.
  • Quand partir : analysez les températures mois par mois pour définir la meilleure période pour partir selon le climat.
  • Informations générales : Grande Canarie est certainement l’une des destinations touristiques les plus sûres au monde, mais on vous conseille tout de même d’être prudent avec vos affaires, notamment dans la capitale Las Palmas au plus fort de la haute saison.
  • Office de tourisme : Voici le lien officiel vers l’office de tourisme de Gran Canaria.

Les incontournables de Grande Canarie… et après ?

La visite de Grande Canarie comblera aussi bien les amateurs d’histoire que les passionnés de nature. La diversité des paysages est à n’en pas douter l’une de ses particularités les plus intéressantes mais « l’île continent », comme certains l’appellent est aussi un creuset de cultures qui a su conserver son identité tout en s’ouvrant au tourisme. Les visites historiques à faire à Grande Canarie ne manquent donc pas et il vous faudra peut-être revenir plusieurs fois sur l’une des plus belles îles des Canaries pour en faire le tour !

Annonce

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.