INFO COVID-19 : les États-Unis enregistre 23 315 721 cas depuis la début de la pandémie de coronavirus, soit une progression de 16,8% en 15 jours. Consultez les restrictions d'accès aux frontières sur le site du ministère des Affaires étrangères.
Etats-Unis

Conseils USA : 7 recommandations pour profiter au maximum de votre voyage

conseil USA
USA © edb3_16

Rêve d’une vie ou envie de dernière minute : voyager aux États-Unis est quelque chose de très excitant ! La préparation aussi, à condition de suivre quelques recommandations essentielles.

Annonce

Vous en rêvez depuis longtemps : parcourir les États-Unis, flâner dans les rues de New York, jouer dans les casinos de Las Vegas, s’émerveiller devant le Grand Canyon ou encore parcourir la mythique route 66. Aujourd’hui c’est décidé, vous partez ! Maintenant tout devient concret et il va falloir organiser ce grand périple. Comment entrer en règle sur le territoire ? Comment ne pas rater les visites incontournables ? Découvrez nos 7 conseils USA pour profiter au maximum de votre expérience américaine.

Obtenir une ESTA pour partir aux USA

C’est le premier des conseils USA. Impossible de rentrer aux États-Unis sans l’ESTA (Electronic System for Travel Authorization). L’ESTA est un formulaire électronique qui permet de demander l’autorisation d’entrer aux États-Unis sans visa, pour un séjour de moins de 90 jours. Il vous faudra bien sûr posséder un passeport. Nous vous invitons fortement à consulter le site de France Diplomatie qui offre des conseils utiles aux voyageurs pour toutes les destinations du monde. Vous trouverez notamment la démarche à suivre pour obtenir l’ESTA via internet, sur un site dédié unique. Attention de nombreux sites, malheureusement bien référencés, proposent de remplir votre ESTA. Il n’y a qu’un seul site officiel, ne vous trompez pas, suivez toujours les sites officiels des gouvernements. Sachez également que la délivrance de l’autorisation ne coûte que 14 dollars américains.

visa USA
Washington © Andrea Izzotti

Se mettre à l’anglais pour profiter de son expérience aux États-Unis

Il est difficile de passer à côté de ce conseil USA : pratiquer l’anglais vous permettra de voyager en toute sérénité, sans avoir à dépendre des personnes qui vous accompagnent. Vous avez peut-être peur ou vous manquez de confiance pour vous exprimer à l’oral ? Vous devez progresser dans votre prononciation ? La grammaire vous bloque ou bien vous ne retenez pas le vocabulaire ? Pas de panique ! Voici la meilleure des techniques pour parler anglais : regarder des séries et films en version anglaise originale sous-titrée – en français si vous êtes débutant ou en anglais si vous êtes à niveau plus avancé –, rejoindre des clubs de langue, suivre des chaînes YouTube dédiées à l’apprentissage de l’anglais, lire en anglais ou encore prendre des cours d’anglais en ligne ou avec un professeur. Privilégiez des plateformes prônant un apprentissage dynamique par le plaisir. Certains sites proposent un blog pour apprendre, réviser, progresser, des vidéos sur une chaîne YouTube pour accompagner votre apprentissage, une page Instagram pour rejoindre une communauté et rester motivé jour après jour. Et bien sûr, une fois sur place, allez à la rencontre des Américains et échangez avec eux… en anglais !

Voyage aux États-Unis : réserver ses visites incontournables en avance

Vous n’avez pas encore réservé vos billets d’avion pour New York que vous vous voyez déjà dans la couronne de la Statue de la Liberté, saluant tous les touristes en bas ? Attention, si vous ne vous y prenez pas longtemps à l’avance pour réserver votre billet, vous serez peut-être ce fameux touriste devant rester en bas ! Le billet pour monter à la couronne inclut l’aller-retour en ferry, la visite de Liberty Island avec la montée dans le piédestal et la couronne et une entrée pour le musée d’Ellis Island. Comptez une réservation environ trois bons mois à l’avance ! Prenez donc le temps de vous renseigner sur ce qu’il est utile de réserver dans les autres endroits phares que vous souhaitez visiter durant votre voyage aux USA.

Annonce
La statue de la Liberté
La statue de la Liberté © THANANIT

Bien préparer ses visites des parcs nationaux américains

62 ! C’est le nombre de parcs nationaux aux États-Unis ! Des Everglades en Floride au Bryce Canyon en Utah, en passant par le Yosemite en Californie ou le Yellowstone, plus ancien parc national du monde, les parcs nationaux américains font rêver. Et comme vous n’êtes pas les seuls à vous imaginer fouler ces sols mythiques, mieux vaut être prévoyant. La visite des parcs nationaux s’organise longtemps en avance pour être sûrs de pouvoir les pénétrer. Suivez ces conseils USA : tout d’abord il faudra vous procurer le pass annuel « America the beautiful » qui vous permettra d’accéder à plus de 2 000 sites protégés par l’État fédéral. Ensuite, réservez les campings, prévoyez un bon plein de carburant et des vivres en quantité suffisante, renseignez-vous sur les activités proposées par les rangers et… levez-vous de bonne heure !

Yellowstone USA
Yellowstone © gottsfam

Comprendre les fuseaux horaires

Aux États-Unis, 4 500 kilomètres séparent l’Est et l’Ouest, de la côte Atlantique à la côte Pacifique. Dans un pays aussi grand, on utilise donc quatre fuseaux horaires standards dans la partie continentale : l’heure de l’Atlantique ; l’heure de l’Est ; l’heure du Centre et l’heure des Rocheuses ; auxquels s’ajoutent les fuseaux dans les autres États et ceux hors États : l’heure du Pacifique ; l’heure de l’Alaska ; l’heure d’Hawaï et des îles Aléoutiennes ; l’heure des Samoa ; l’heure des Chamorros. Si les Américains sont habitués à jongler avec ces décalages horaires, la chose est moins commune pour les Français. Il vous faudra donc bien vérifier les heures locales si vous êtes amenés à bouger d’État en État.

Monument Valley USA
Monument Valley © Pixelshop

Connaître la règle du tip

En voyage, il est toujours utile de connaître les usages liés au pourboire. Les guides de voyage font souvent un point sur le sujet. L’un des conseils à bien connaître : comme au Canada, il est vivement recommandé, voire obligatoire dans certains endroits, de laisser un pourboire (un « tip »). En effet, les serveurs sont payés en-dessous du salaire minimum. Ce sont les tips qui permettent d’obtenir un revenu correct. Vérifiez tout de même sur le ticket de caisse si la mention « service included » n’est pas indiquée. Calculez le pourcentage sur le prix hors taxe. Vous devrez laisser entre 15 et 25% selon votre satisfaction du service. Cela est valable au restaurant pour le serveur, au salon de coiffure ou encore pour les taxis !

Organiser le contenu de vos bagages

Comme pour tout voyage, à partir du moment où l’on prend l’avion, vient le moment d’organiser le contenu de ses bagages. Que met-on en soute ? Que prend-on en bagage à main ? Qu’est-ce qui est nécessaire et interdit ? En général, en classe économique vous avez le droit jusqu’à 23 kilos de bagages en soute sans supplément et environ 7 à 10 kilos en bagage à main. Vous pouvez emmener de l’alcool et du tabac en quantité limitée. Quelques autres conseils pour les USA : pensez à emmener un adaptateur électrique pour recharger vos appareils personnels et à mettre vos liquides (type shampoing ou crème) dans des sachets plastiques prévus à cet effet pour éviter les mauvaises surprises à l’arrivée.

vol au-dessus de New York
vol au-dessus de New York © lassedesignen

Vous savez maintenant ce qu’est une ESTA, vous êtes prêts à progresser en anglais et vous êtes au fait des coutumes locales… c’est parfait ! Une fois ces quelques conseils élémentaires réglés, il ne vous reste plus qu’à embarquer et profiter au maximum de votre voyage !  On vous laisse rêver avec ces 4 hôtels insolites aux États-Unis.

Annonce

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.