Asie Chine

Partir visiter la Chine : tous nos conseils pratiques !

visiter la Chine
Chine ©Yulia Tolshina

Pays immense, la Chine présente des paysages et des cultures multiples. Ok Voyage vous invite à découvrir les secrets de l’Empire du milieu.

Dans ce pays, les déserts les plus chauds voisinent avec les montagnes les plus élevées, la tradition millénaire fait bon accueil à la modernité technologique et le bouillonnement des grandes villes déborde jusque dans les campagnes les plus reculées. Visiter la Chine est donc une expérience unique, génératrice d’idées neuves et prompte à nous éveiller au monde et à sa diversité. À condition de bien préparer son voyage…

Quelle est l’image que renvoie la Chine ?

La Chine a toujours été un monde à part pour les Occidentaux. Après sa découverte par Marco Polo, elle était devenue le point de départ de la Route de la soie. Par la suite, l’Empire du milieu effrayait tout l’Occident en raison de nombreuses légendes toutes plus effrayantes les unes que les autres.

Avec Mao Zedong, la Chine est devenue un modèle pour les jeunes de 1968. Aujourd’hui, elle fait toujours autant parler d’elle, mais cette fois-ci pour l’absence des Droits de l’Homme et de nombreuses libertés. Ses conflits répétés avec le Tibet n’améliorent guère le ressenti international à propos de la Chine. Le Dalaï-Lama est la grande figure de cette politique de terreur menée par Pékin. Cependant, loin de toutes considérations politiques, un milliard de Chinois travaillent au rayonnement économique de la Chine. Hong Kong est un exemple frappant de cette réussite !

Quelle est la meilleure période pour visiter la Chine ?

L’Empire du Milieu est si vaste que l’amplitude des températures avoisine les 80°C avec des températures maximales dépassant les 40°C au Sud, tandis que certaines provinces du Nord voient le thermomètre descendre en dessous des -40°C en plein hiver ! Il vous faudra donc étudier les tendances locales de votre destination avant de planifier votre voyage. Cependant, de manière générale, les voyageurs préfèrent explorer la Chine pendant les saisons intermédiaires. Les mois de septembre et d’octobre sont particulièrement propices car moins chauds que les mois estivaux. Évitez tout de même la première semaine d’octobre qui correspond aux congés de la fête nationale chinoise et voit les prix des hébergements s’envoler dans les régions les plus attractives du pays.

montagnes enneigées de Chine
Montagnes enneigées de Chine ©Yulia Tolshina

À la fin du printemps, le pays se pare de ses plus beaux atours avec l’éclosion des fleurs et la remontée des températures. Dans la plupart des villes, le thermomètre affiche des températures avoisinant les 20°C, idéales pour la balade bucolique et les visites. De nombreux festivals se déroulent pendant cette période et les panoramas montagneux sont alors sublimés par le début de la saison humide. En outre, cette période correspond à la basse saison touristique, ce qui participe à la baisse des prix. Si possible, évitez la période du 1er au 4 mai, congés de la fête nationale du travail, qui voit l’affluence exploser sur les sites touristiques et les prix avec elle !

Quel budget est à prévoir sur place ?

Visiter la Chine reste très abordable pour les budgets occidentaux, mais attention au différentiel entre les grandes villes et la campagne profonde ! De plus, votre conception du voyage et vos attentes auront une grande influence sur la façon dont vous dépenserez vos yuans. Les globe-trotter sac au dos pourront se loger pour moins de 20 euros la nuit (et même moins de 10 euros hors des grands centres urbains), tandis que les hôtels standard et de luxe, même s’ils restent bien moins chers qu’en Europe, pourront tout de même afficher des prix jusqu’à 200 euros la nuitée. Côté nourriture, la Chine permet de se rassasier pour quelques euros par jour, mais il existe aussi d’excellents restaurants qui pour moins de 20 euros par personne vous offriront de véritables festins.

Visiter la Chine sans profiter de ses monuments d’exception, c’est un peu comme visiter Paris sans voir la Tour Eiffel, possible mais dommage ! Pourtant, ce sont bien ces petits extras qui impacteront le plus votre budget. Ce pays de la démesure offre une myriade de sites à contempler et certains services se payent au prix fort. Le survol en hélicoptère de la Grande Muraille coûtera environ 300 euros par personne, tandis que la plupart des sites d’intérêt de Pékin ne se visitent pas sans débourser une quarantaine d’euros ! La visite guidée à vélo est également très appréciée des touristes. Entre 50 et 70 euros en fonction des villes, elle permet de se plonger directement dans la vie des locaux tout en profitant des connaissances d’un guide expérimenté, un excellent moyen de visiter la Chine d’en bas.

Comment se rendre en Chine ?

Atteindre la Chine par la route, comme le fit en son temps le fameux Marco Polo, reste tout à fait possible aujourd’hui. Mais il vous faudra compter avec plusieurs semaines de voyage et de nombreux imbroglios administratifs à résoudre. À moins d’être un baroudeur chevronné ou un amateur de défis ambitieux, on vous recommande donc plutôt l’avion. Depuis Paris, un vol aller-retour direct jusqu’à Pékin coûte entre 700 et 800 euros et prendra une dizaine d’heures. Pour alléger un peu la facture, vous pouvez choisir de prendre un vol avec escale. Bien que plus long, ces trajets permettent de réduire le prix du voyage de 150 à 200 euros, ce qui n’est pas négligeable pour les petits budgets.

Pour visiter la Chine des campagnes, on peut également choisir de prendre son temps et de sillonner le pays en train. Pour cela, le Transmandchourien est idéal. Depuis Paris, il vous faudra environ 7 jours pour atteindre les côtes de la Mer de Chine. Le prix du billet tourne autour de 600 euros, soit sensiblement la même somme que le prix d’un billet d’avion, mais l’expérience est toute autre. Pour ceux qui ont le temps, le train permet de découvrir les paysages sauvages de la Chine de l’intérieur et de rencontrer directement les habitants du cru pendant les escales. Enfin, sachez que les liaisons maritimes existent toujours entre le Vieux Continent et l’Empire du Milieu. Comptez néanmoins 3 à 4 semaines de voyage au bas mot !

Comment se déplacer sur place ?

Pour visiter la Chine, les possibilités de transport sont nombreuses et dépendent largement du temps que vous aurez à consacrer aux déplacements. Sachez que les transports urbains sont très abordables. Avec un ticket de bus ou de métro en dessous des 40 centimes d’euros, le transport ne vous ruinera pas si vous êtes un baroudeur habitué à la débrouille. Même les tarifs des taxis restent très accessibles, avec des prix environ six fois moindres que dans les grandes cités occidentales européennes. Les nouvelles orientations politiques urbaines ont également promu le vélo comme moyen de transport privilégié dans les grandes villes. Certaines pistes permettent de se déplacer en toute sécurité dans les quartiers touristiques, on recommande chaudement de les emprunter pour rencontrer les habitants !

Pékin en Chine
Vue aérienne de Pékin ©bingdian

Ceux qui souhaitent visiter la Chine en profondeur ne pourront se limiter aux grandes métropoles de la côte Ouest. Pour s’enfoncer à l’intérieur des terres, le train est le moyen de transport le plus pratique. Les grandes lignes de TGV qui rayonnent depuis Pékin vers Shanghai, Lhassa ou Xian permettent de rejoindre des zones autrefois inaccessibles en un temps record tout en profitant du paysage. Un Pékin-Lhassa par exemple vous coûtera 160 euros avec couchette. Pour s’enfoncer plus avant dans la campagne, il faudra emprunter les bus locaux, peu coûteux, ou choisir d’engager un chauffeur privé, une pratique très courante pour visiter la Chine de l’intérieur.

Quelles sont les spécialités gastronomiques de la Chine ?

Visiter la Chine, c’est aussi découvrir une gastronomie bien différente de la nôtre. Mais n’est-ce pas ce que recherche tout voyageur ? Voici de quoi vous mettre l’eau à la bouche !

Le canard laqué

Le canard laqué est l’un des grands plats de Chine. Profitez d’un restaurant pour manger un canard assaisonné de soja, d’épices, d’ail, de miel… Un plat sucré-salé comme on en connaît très peu en Europe, accompagné de ciboule crue et de sauce sucrée-salée tianmianjiang. Vous en mangerez dans la région Nord-Est de Chine, du côté de Pékin ou de Shanghai. Il existe aussi une petite variante du canard laqué : le porcelet laqué, dans la région de Canton.

Les céréales

Les céréales sont servies avec beaucoup de plats. Vous trouverez très facilement des nouilles ou du riz dans les grands centres urbains. Tandis que dans la campagne, les populations appauvries se contentent de maïs et de millet.

Le serpent et les insectes

La Chine se vante de proposer la plus grande variété de plats. Cela se vérifie dans les restaurants. Sur la carte, vous trouverez du serpent, de l’anguille, de la viande de tortue. À Shanghai, certains chefs proposent aussi des brochettes d’insectes frits…

Une gastronomie différente d’une région à l’autre

D’avis général, la cuisine diffère d’une région à l’autre. Au nord, les habitants du fleuve Jaune aiment les arômes forts, d’où le succès d’une viande laquée. Au Sichuan, ce sont les plats épicés qui rencontrent un franc succès. Partout ailleurs, poisson et riz sont privilégiés, accompagnés de légumes cuits à la vapeur.

Où manger en Chine ?

Comme en Europe, vous trouverez de nombreux étals où manger pas cher. Le revers de la médaille ? Une hygiène souvent douteuse… Les restaurants d’hôtels sont les plus exigeants du point de vue de l’hygiène. Si vous êtes de nature craintive, commencez par vous caler l’estomac à votre hôtel. Vous pourrez déguster des plats occidentaux et tester petit à petit des plats locaux comme le canard laqué. Comme intermédiaire, vous pouvez réserver dans un restaurant en ville. L’hygiène alimentaire est assez aléatoire, mais, au moins, vous aurez l’occasion de déguster des plats originaux comme du serpent !

canards laqués en Chine
Canards laqués dans un restaurant chinois ©LP2Studio

Dans quelle région de la Chine s’installer pour son séjour ?

La Chine est si vaste qu’il serait possible d’y séjourner plusieurs années sans avoir fait le tour de toutes ses beautés naturelles et historiques. La région Est est la plus connue et la plus peuplée. Sur la côte, Shanghai fait figure de vitrine pour la Chine moderne avec ses rues toujours nappées de lumière et ses gratte-ciels dernier cri. Un peu plus à l’ouest, le Hunan est apprécié pour ses formations karstiques et ses rizières isolées, créant des paysages fantasmatiques pour nous autre européens. Le Yunnan et les régions montagneuses du Tibet offrent un terrain de jeux inépuisable aux amateurs de nature préservée, tandis que la région du Nord-Ouest autour d’Urumqi représente son pendant désertique… avec steppes à perte de vue, dunes, chameaux et oasis !

lac Tianchi en Chine
Le lac Tianchi ©Hidear

À l’Est de cette région, par-delà le désert de Gobi, on retrouve le dynamisme affairé des grandes villes de la côte. Centre névralgique de la région, Pékin est aussi le symbole historique de la puissante Chine impériale. Les monuments à la gloire du Fils du Ciel voisinent avec les constructions les plus modernes et de nombreux touristes y flânent à la recherche du passé grandiose de l’Empire du Milieu. Pour visiter la Chine de manière exhaustive, il faudra également explorer la région Nord-Est. Souvent délaissée, la région Mandchoue offre pourtant de magnifiques paysages de moyenne montagne et jouit d’une forte attractivité économique avec Shenyang, la troisième ville du pays.

Quelles sont les principales visites à faire en Chine ?

La Chine présente de très beaux sites à visiter :

  • Pékin est très certainement la ville la plus visitée avec notamment la Cité interdite ou le Palais d’Eté.
  • À Shanghai, le Monastère de Jade éblouit tous les visiteurs.
  • À Xi’an, l’armée de soldats enterrés pourrait très bien être une nouvelle merveille du monde.
  • La Chine profonde a également de très nombreux sites à proposer : le Potala à Lhassa, la capitale du Tibet, mais aussi l’Everest et les sommets enneigés de l’Himalaya, ou encore la célèbre muraille de Chine, chantier titanesque entrepris entre le 4ème et 2ème siècle avant J.C.
  • La Chine se caractérise surtout par une mosaïque de cultures. Hong Kong et Shanghai séduisent davantage par leur excentricité et par leur caractère festif. Là-bas, les bons coins de shopping ne manquent pas, que ce soit dans un marché ou dans un immense centre commercial.
  • Loin de toute cette agitation, le Tibet offre un visage beaucoup plus tourné vers la piété, la religion. Les monastères tibétains sont très nombreux, et vous croiserez de nombreux moines.

Nous vous proposons une petite sélection de sites remarquables, à voir durant votre séjour :

Le Bouddha géant au monastère Po Lin

Juché sur le plateau de Ngong Ping, le Bouddha géant domine Hong Kong du haut de ses 34 mètres. Tentez la visite et grimpez les 200 marches qui permettent d’arriver au pied de cette immense statue.

Le Temple de Yufosi

Le temple de Yufosi est l’un des seuls temples bouddhistes de Shanghai. Ce temple est rendu célèbre grâce à la présence d’un magnifique bouddha de jade.

La Cité Interdite

La Cité Interdite est l’endroit le plus visité de Pékin. Elle conserve jalousement son splendide trésor : le Palais de l’Harmonie suprême, palais qui servait aux grandes manifestations impériales.

Cité Interdite en Chine
La Cité Interdite ©weiXx

Le Potala

Le Potala embrasse Lhassa et toute la région environnante. Ancienne résidence du Dalaï-Lama, il est subdivisé en deux parties : le palais blanc et le palais rouge.

Le musée de l’armée de terre cuite

Conservés dans un musée, les soldats de l’armée de terre cuite permettent de contempler une armée à pied d’œuvre. Il s’agit d’un témoignage impressionnant des formations militaires sous l’Empereur Qin.

soldats en terre cuite Chine
Les soldats en terre cuite ©Rolf_52

Que rapporter comme souvenir dans vos bagages ?

À la fin de votre séjour, viendra le moment où vous devrez acheter des cadeaux pour toute votre famille. Pratiques ou décoratifs, voici notre sélection de souvenirs. Suivez le guide !

Gastronomie locale

Votre séjour vous aura sûrement laissé de bons souvenirs gastronomiques (ou pas…). Dans tous les cas, avouez que le thé chinois est tout simplement divin. Pourquoi ne pas en ramener quelques boîtes ? Thé noir ou thé vert, vous aurez l’embarras du choix, avec les meilleurs crus que vous pourrez trouver du côté de Shanghai ! Mention spéciale au thé au jasmin dont l’arôme reste très longtemps en bouche. Pour faire sensation auprès de vos amis, rapportez une fleur de thé. La boule, une fois jetée dans l’eau chaude, éclot et laisse place à une magnifique fleur : le thé est alors prêt à être servi. Bien évidemment, vous pouvez aussi rapporter des nouilles et du riz, bien qu’il y ait assez peu de différence avec les aliments qu’on achète dans un supermarché européen. Mais surtout, pensez à rapporter des baguettes. Ainsi, si vous vous trouvez saisi de nostalgie, vous pourrez commander chinois et manger à leur façon.

Bijoux

En Chine, de nombreux objets sont faits à partir de la pierre de jade (par exemple, le Bouddha de Jade à Shanghai). De nombreux bijoux vous permettront notamment de faire plaisir à votre entourage féminin. Pensez également aux perles de culture, que vous trouverez assez facilement en Chine.

Vêtements et tissus

Connue pour être le point de départ de la Route de la soie, la Chine produit beaucoup de tissus. Vous pourrez donc rapporter de nombreux vêtements (pulls, pantalons, tee-shirts) à moindre frais. Pensez aussi à rapporter des vêtements ou tout objet en soie, toujours à des prix très attractifs. Attention cependant à la contrefaçon !

Art

L’art chinois se distingue particulièrement avec la calligraphie. Écrire est un art en Chine, ce qui vous permettra de rapporter de nombreux souvenirs personnalisés. L’arsenal des artistes chinois étant toujours très en avance, vous verrez aussi de nombreux pinceaux et encres très spéciales, difficilement trouvables en Europe. Si votre entourage aime peindre, voici des cadeaux tout trouvés !

porte chinoise calligraphie
Porte chinoise avec des calligraphies ©dengsongquan

Informations pratiques

Chaque séjour en Chine apporte son lot de joies et d’émerveillement, surtout si le voyage a été bien préparé. Nous vous proposons des infos pratiques pour partir l’esprit tranquille !

  • Formalités : Mis à part Hong Kong où seul le passeport est exigé pour les européens qui séjournent moins de 3 mois… une demande de Visa est obligatoire pour le reste de la Chine. Attention, votre passeport doit être valable 6 mois après le séjour et il doit comporter 2 pages vierges consécutives.
  • Santé : Aucun vaccin n’est exigé pour entrer dans le pays. Si vous séjournez en milieu rural, vous pouvez vous faire vacciner contre l’Encéphalite Japonaise. Dans tous les cas, protégez-vous des moustiques et buvez de l’eau en bouteille.
  • Décalage horaire : Le décalage horaire avec la Chine est assez important. Il est de +6h en été et +7h en hiver par rapport à Paris.
  • Monnaie : Le Yuan (CNY) est la monnaie du pays.
  • Office de tourisme de Chine : L’office du tourisme de Chine vous permettra de découvrir tous les bons plans sur le pays !

Plongez au cœur de l’Empire du Milieu pour en revenir des souvenirs plein la tête !

Avez-vous prévu un voyage en Chine prochainement ? Quel va être votre circuit ou votre destination ? Faites-nous rêver dans les commentaires !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CADEAU DE BIENVENUE

CADEAU DE BIENVENUE


Merci de visiter mon site OKvoyage 👍
 

Pour te souhaiter la bienvenue, je t'offre mon eBook "36 astuces pour voyager moins cher" : un guide dans lequel j'ai réuni tous mes meilleurs conseils pour voyager sans te ruiner ! Tu recevras aussi chaque semaine, mes bons plans par email ...

 
Il suffit juste de me dire à quelle adresse je t'envoie tout ça …

MERCI. Vérifie ta boîte de réception ou ton répertoire d’indésirables pour confirmer ton adresse email.