FORMALITÉS : Il est obligatoire d'obtenir un visa avant le départ pour partir en Chine. Faites votre demande dès maintenant, ou vérifiez les formalités d'entrée en lisant notre article dédié aux visas.
Chine

Que voir et que faire à Pékin ? Nos 15 visites incontournables !

que faire à Pékin
Pékin ©Grosescu Alberto Mihai

Capitale d’un pays aux prétentions internationales grandissantes, Pékin est aussi le symbole d’un passé impérial toujours présent.

ANNONCE
ANNONCE

Ici, modernité et tradition se livrent une bataille douce mais permanente pour la conquête de l’espace. Les vestiges du passé voisinent avec l’architecture de demain, façonnant une ville où faire le choix de ses visites peut devenir difficile tant les possibilités sont innombrables. Voici donc une proposition de choses à faire à Pékin pour explorer toutes les facettes de sa personnalité.

Arpenter la place Tian’anmen

Bienvenue sur la place la plus grande au monde. L’une des plus connues, aussi, en raison de la déclaration de la fondation de la République Populaire de Chine par Mao, puis de la Révolution culturelle de 1989. C’est tout autour de cette place que se situent les monuments majeurs de Pékin : le Mausolée de Mao, la Porte de la Paix Céleste (et dans son prolongement, la Cité Interdite), le musée national de Chine, etc. Vous y passerez donc forcément lors de votre visite à Pékin !

place Tian anmen Pékin
La place Tian’anmen ©PoppyPixels

Découvrir la Cité Interdite

La Cité Interdite tient son nom du fait qu’elle a été interdite d’accès pendant plus de 500 ans. Aujourd’hui, elle est l’endroit le plus visité de Pékin, et probablement de Chine. Protégée par des murs d’une hauteur de dix mètres, elle conserve jalousement son trésor : le Palais de l’Harmonie suprême (palais pour les grandes manifestations impériales).

ANNONCE
ANNONCE
cite interdite Pékin
La Cité Interdite en hiver ©06photo

Visiter l’île de Qiongdao

Au Nord-Ouest de la Cité Interdite, le parc Beihai est un refuge pour tous ceux qui se sentent un peu oppressés par la fureur constante de la vie pékinoise. Autrefois réservé à l’empereur, ce jardin vieux de plus de 1000 ans fait partie des plus beaux parcs du pays, notamment grâce à son île centrale Qiongdao. Celle-ci, visitée à pied ou à vélo, est sans conteste l’une des plus reposantes des excursions à faire à Pékin !

île Qiongdao
L’île Qiongdao ©TkKurikawa

Se recueillir au Temple du Ciel

Le Temple du Ciel permettait aux empereurs d’honorer l’élément naturel dont ils se considéraient être les fils spirituels : le ciel. Ce bâtiment cérémoniel (le plus vaste de la Cité Interdite), aux ornementations plus riches les unes que les autres, possède une porte d’entrée aux quatre points cardinaux. En cas de chaleur étouffante, promenez-vous dans le jardin attenant, agrémenté de cyprès et de pins.

temple ciel Pékin
Le Temple du Ciel ©SeanPavonePhoto

Trouver la sérénité au Palais d’été

Le Palais d’été était la résidence secondaire des empereurs lorsqu’ils souhaitaient se retirer de Pékin. Organisé autour du lac Kumming, il est entièrement dédié au repos de ses illustres hôtes. Tout y respire la sérénité. Comme la Cité Interdite, il est composé de différents bâtiments, dont le Palais de la Bienveillance ou le pavillon des fragrances.

ANNONCE
ANNONCE
palais été Pékin
Le palais d’été ©axz66

S’instruire au Musée National de Chine

Résultat de l’union entre deux musées d’importance de la ville, le Musée National de Chine a ouvert ses portes en 2003. Parmi les plus grands musées du monde, il retrace l’ensemble de l’histoire chinoise, depuis la préhistoire jusqu’à la fin de l’ancien régime, sous la dynastie Qing, au début du vingtième siècle. Ses collections uniques au monde vous permettront de découvrir l’artisanat et la culture d’un peuple, façonnés par des millénaires d’histoire commune.

musée national Chine
Le musée national de Chine ©Jean-Pierre Dalbéra / Flickr

Se perdre dans le dédale des Hutongs

Pour retrouver l’atmosphère originelle de cette mégalopole, une seule chose à faire à Pékin : se laisser guider par l’instinct dans les Hutongs. Ces petites rues antiques (certaines sont vieilles de plus de huit cents ans !), sont structurées autours de maisons traditionnelles. Appelées siheyuans, ces habitations sont reliées les unes aux autres par des galeries et constituent ce qu’il reste de plus authentique à une ville qui a définitivement fait le choix de l’avenir.

Hutong Pékin
Un Hutong ©aphotostory

Admirer l’architecture de l’Opéra de Pékin

Ce penchant pour la modernité s’exprime notamment dans l’architecture grandiose des bâtiments récents, construits pour porter les ambitions de l’Empire du Milieu. Le Centre National des Arts du Spectacle de Pékin, plus souvent appelé Opéra de Pékin, en est l’exemple le plus frappant. Sise au milieu d’un bassin, la construction toute en courbe reflète fièrement sa silhouette sur les eaux et annonce au visiteur, avant même qu’il ne soit entré à l’intérieur, la vocation artistique des lieux.

ANNONCE
ANNONCE
opéra Pékin
L’opéra de Pékin ©Jorge Láscar

Faire du shopping dans la rue Qianmen

Sur plus de 850 mètres, la rue Qianmen regroupe tout ce que le touriste aime à faire à Pékin. Boutiques, restaurants et petites échoppes, cette rue fut l’une des artères les plus commerçantes sous l’ère Qing. Elle souffre un peu de sa notoriété, mais n’en reste pas moins un point de passage obligé pour tous ceux qui souhaitent découvrir l’âme de Pékin.

rue Qianmen Pékin
Qianmen ©orpheus26

Flâner dans le parc Yuanmingyuan

À ne pas confondre avec le Palais d’Été, le parc Yuanmingyuan, aussi appelé l’ancien Palais d’Été, est un immense complexe de jardins, de canaux et de lacs, ponctué çà et là de pavillons traditionnels et de ponts d’architecture classique. On apprécie la quiétude toute confucéenne qui émane des lieux ! Vous pourrez aussi vous instruire sur l’histoire de la guerre de l’Opium, en visitant les vestiges de cette époque troublée.

Yuanmingyuan Pékin
Yuanmingyuan ©Ronen1021

Se ressourcer au Temple des Lamas

À l’origine palais de résidence d’un prince, le Temple des Lamas a été reconverti en 1744 en résidence pour moines tibétains. Ayant survécu à la Révolution Culturelle maoïste, il est aujourd’hui l’un des temples bouddhistes les plus connus en dehors du Tibet. Observer les moines en méditation offre un peu de sérénité à l’âme, dans cette ville si dynamique et toujours en mouvement.

ANNONCE
ANNONCE
Temple Lamas
Le temple des Lamas ©crackerclips

S’étonner devant l’architecture du Stade National

Le Parc Olympique est une vitrine de la puissance et des ambitions de la Chine d’aujourd’hui. À l’occasion des Jeux organisés en 2008, la ville s’est enrichie de cet immense espace qui abrite notamment le Stade National, dont l’architecture faussement désorganisée lui a valu le surnom de « Nid d’oiseau ». Pouvant accueillir jusqu’à 91 000 spectateurs, il est la plus grande structure en acier jamais construite, et une chose à faire à Pékin absolument !

stade national Pékin
Le stade national de Pékin ©Romain Pontida / Flickr

Faire chauffer la carte bleue dans la rue de Wangfujing

Parmi les choses à faire à Pékin, il vous faudra absolument faire un détour par la rue Wangfujin pour vous délester de quelques yuans. La rue est piétonne et abrite aussi bien les grandes enseignes du luxe, que quelques échoppes traditionnelles. Vous pourrez y goûter du scorpion frit ou bien acheter un sac Gucci, en fonction de vos envies !

Wangfujing
Wangfujing ©axz66

S’imprégner de l’histoire impériale en visitant les tombeaux Ming

Pour ceux qui cherchent à revivre le passé impérial de la Chine, il leur faudra faire une cinquantaine de kilomètres hors de Pékin, pour rejoindre les tombeaux Ming, la plus grande dynastie d’empereurs qu’ait connu le pays. En traversant la Voie Sacrée sur 7 kilomètres, vous prendrez toute la mesure du faste et de la grandeur de la période chérie de l’Empire.

ANNONCE
ANNONCE
tombeaux Ming
Les tombeaux Ming ©photonaj

S’émerveiller devant la Grande Muraille de Chine

La Grande Muraille de Chine est l’une des constructions qui fait rêver l’humanité entière. D’une longueur vertigineuse de près de 7 000 kilomètres, la Grande Muraille impressionne également par la date de sa construction : entre le 4ème et le 2ème siècle av. JC. Bâtie initialement pour défendre Pékin, elle a finalement surtout servi comme route aérienne pour transporter hommes et marchandises par-delà les montagnes. C’est la section de Badaling, à 70 kilomètres au nord de Pékin, qui est la partie la plus visitée, car la plus fortement restaurée.

grande muraille Chine
La grande muraille de Chine ©aphotostory

Badaling est la section la plus accessible pour les touristes, car sur les autres sites, il vous faudra beaucoup d’endurance pour marcher sur la muraille : l’altitude et la forte inclinaison de certains passages rendent très vite la marche éprouvante. De quelque site que vous partiez, la Grande Muraille vous promet des vues spectaculaires sur la nature environnante.

Informations pratiques

  • Pour atteindre Pékin depuis Paris, il vous faudra environ une dizaine d’heures de vol pour un prix fluctuant autour de 700 euros.
  • Vous pourrez ensuite facilement rejoindre le centre, grâce au métro ou aux bus. En ville, n’hésitez pas à utiliser le vélo. Même si elles ont cédé du terrain aux voies réservées aux voitures, les pistes cyclables sont encore légion. Pour les déplacements plus longs, sachez que le taxi est assez pratique et reste très accessible.
  • Côté visites, munissez-vous du « Beijing Museum Pass » qui permet d’entrer avec une forte réduction dans de nombreux musées de la ville, tout en renseignant sur les commodités d’accès.
  • Enfin, sachez que les mois de novembre à mars sont déconseillés pour visiter Pékin car ils sont froids et très pollués ! Vérifiez le climat à Pékin.
vue aérienne Pékin
Vue aérienne de Pékin ©dengsongquan

Les incontournables de Pékin… et après ?

La capitale chinoise est une ville si riche de son histoire et de son dynamisme que l’on pourrait s’y installer pendant des mois sans avoir fait la moitié de ce qu’il y a à faire à Pékin. Pourtant, on ne saurait trop recommander de s’éloigner du poumon économique de la Chine pour mieux saisir toute sa diversité. La majestueuse Xi’an et son vécu impérial ou bien la moderne Shanghai et son goût immodéré pour le futur, voilà de nombreux sites à ne pas manquer lorsque l’on pose le pied dans l’Empire du Milieu !

ANNONCE
ANNONCE

La boîte à outils du voyageur 🧳
Préparez, comparez, et réservez votre voyage grâce à notre sélection des sites incontournables :
🛏 Booking : trouvez votre hôtel/hébergement à travers le monde
🔁 HomeExchange : la plateforme n°1 de l’échange de maison
✈️ Skyscanner : sûrement le meilleur comparateur de vols
LastMinute : les meilleures offres pour partir à la dernière minute
🚗 RentalCars : recherchez et comparez une location de voiture
🎟 GetYourGuide : réservez des visites et des expériences inoubliables

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.