Monténégro

Monténégro : voyage entre mer et forêt

Partez pour un voyage à la découverte du Monténégro, ce petit pays européen bercé entre les vagues de la mer Adriatique et le souffle du vent glacial des montagnes des Alpes dinariques.

Généralités

Entouré par la Bosnie-Herzégovine et la Croatie, le Monténégro est une destination de voyage idéale pour les amoureux de températures clémentes, de côtes où se baigner dans les eaux turquoise et de gastronomie méditerranéenne. Que voir et que faire dans ce pays encore trop peu connu ? Décryptage d’une destination où vous pourrez vous offrir un voyage à la dernière minute en profitant d’un vol pas cher.

Des plages paradisiaques

Depuis le début des années 2000, le Monténégro attire à nouveau les foules en ses terres gorgées de soleil. Cela est dû avant tout à son emplacement idéal, entre le sublime parc du mont Locven et les 295 km de plages que l’on trouve aux abords des côtes adriatiques, comme dans les jolies villes de Kotor, de Budva ou de Petrovac. Ici, on pourra goûter à une eau chaude, partir à la découverte de nombreuses petites criques secrètes et s’offrir une virée en mer en planche à voile ou en kayak.

Un folklore unique en son genre

Le Monténégro doit aussi beaucoup à sa culture, que l’on pourra découvrir au cours d’un voyage pas cher dans les villes de Podgorica ou de Cetinje, la nouvelle et l’ancienne capitale du pays. Entre théâtres et musées, les amateurs de sorties culturelles ne seront pas en reste. La musique, très inspirée des rythmes tziganes, sera aussi l’occasion d’un dépaysement total, autant que la gastronomie, à la fois très inspirée de la culture méditerranéenne sur les côtes de l’Adriatique (poisson, légumes, fruits de mer), que de la culture plus balkanique dans les terres (produits laitiers, viande séchée, pommes de terre). Un joli contraste qui saura éveiller le palais des fins gourmets, dans les nombreux petits « bouchons » de la capitale.

Un petit tour en montagne

Après avoir goûté aux joies de la ville et à l’eau clémente de la côte méridionale, on pourra s’aventurer dans les montagnes du Nord, dont les forêts noires ont donné leur nom au pays. Les Alpes dinariques et leurs sapins centenaires accueilleront les amoureux d’espaces verts entre randonnées pédestres, lacs au calme olympien et canyons
à couper le souffle, comme celui formé par la rivière Tara. En hiver, ces montagnes sont aussi idéales pour s’adonner au ski.

Que ramener et où dormir ?

Pour garder un souvenir impérissable de votre voyage, vous pourrez vous accorder une virée shopping dans les villes les plus touristiques, comme l’ancienne capitale ou les villes côtières, et craquer pour des bijoux artisanaux, du café turc fraîchement moulu ou encore des copies d’icônes religieuses. De nombreux hôtels quatre étoiles sont accessibles à moins de 100 € la nuit. Les routards pourront aussi s’offrir un voyage pas cher en réservant dans des « sobe » (chambres chez l’habitant) ou des pensions.

Eglise orthodoxe de la Résurrection, PodgoricaBiogradska Gora, Montenegro

Informations pratiques

Office de tourisme à Podgorica :
Rimski trg 47 81000 Podgorica, Monténégro
Tél. : +382 (0)20 235 155
Site en anglais : http://www.montenegro.travel/en

Formalités :
Les détenteurs d’un passeport européen n’ont pas besoin de visa. Aucune vaccination n’est nécessaire.

Monnaie :
L’euro est en vigueur depuis 2002.

Climat :
L’été – meilleur moment pour partir – est très chaud tandis que l’hiver peut être clément sur les côtes et glacial dans les montagnes. L’automne est à éviter à cause des pluies.

Transports :
Les vols internationaux arrivent à l’aéroport de Podgorica. Depuis l’aéroport, des bus et des taxis assurent le lien avec le centre-ville, situé à 12 km. Si vous craignez l’avion, on peut aussi arriver au Monténégro en ferry depuis l’Italie.

N’hésitez pas utiliser notre comparateur pour trouver un billet d’avion et un hôtel pas cher au Monténégro.

© Creative Commons : Einer flog zu Weit – Nije Bitno – Mazbln

Laissez un commentaire