Rome

Michel-Ange à Rome : sur les traces de l’artiste

Michel-Ange
La Création d'Adam de Michel-Ange ©janeb13 / Pixabay

Partez à Rome sur les traces de Michel-Ange, à la découverte de la Basilique Saint Pierre, de la Chapelle Sixtine ou encore de la place du Capitole.

Vous avez prévu un séjour à Rome ? Bonne idée ! Seul problème : vous ne savez pas par où commencer votre visite. Rassurez-vous, nous avons conçu le programme qu’il vous faut : Rome version XVIe siècle, à l’époque de Michel-Ange. Un séjour culturel au cœur de la Renaissance italienne, à la découverte des monuments et œuvres de cet artiste incomparable ! Suivez le guide…

Michel-Ange, un artiste passionné

Michel-Ange, de son vrai nom Michelangelo di Ludovico Buonarroti Simoni (1475-1564), est sans doute le plus grand génie qu’ait connu le 16ème siècle ! Peintre, architecte, sculpteur… mais aussi poète, il est à l’origine de nombreux chefs-d ’œuvres visibles en Italie notamment. Durant votre séjour, vous pourrez découvrir tous les talents de cet artiste fascinant !

Michel-Ange artiste
Le David ©Christian hardi / Pixabay

Symbole de la Renaissance, Rome était une ville très importante au 16ème siècle et le lieu incontournable pour la formation des artistes. C’est dans la capitale italienne que Michel-Ange arrive à l’âge de 21 ans et va laisser libre cours à son savoir-faire. Les différents papes du Vatican lui ont en effet commandé de nombreux travaux. Suivez les traces de l’artiste en vous rendant sur les lieux qui ont profité de son génie artistique.

Michel-Ange et la sculpture : un amour de jeunesse

Sur la Piazza di San Pietro in Vincoli, vous pourrez découvrir le tombeau inachevé de Jules II que Michel-Ange réalisa peu de temps avant le projet de la chapelle Sixtine. Le détail et la facture du mausolée sont impressionnants et reflètent le génie incroyable de l’artiste. Vous y découvrirez l’imposante sculpture de Moïse, ainsi que celles de Rachel et Léa. Ces sculptures ont souvent été remaniées pendant quarante ans.

Dans le quartier du Panthéon, rendez-vous dans la Basilique de la Minerve pour admirer la statue du Christ ressuscité. Sculptée par Michel-Ange, la statue fût cependant achevée par ses élèves. Enfin, au Vatican, dans la Basilique Saint-Pierre, allez voir la merveilleuse Pietà. Œuvre de jeunesse de l’artiste, celle-ci a été achevée alors qu’il était à peine âgé de 25 ans. Vous serez saisi par le recueillement exprimé par le visage de la Vierge devant son fils mort qu’elle tient dans ses bras.

pieta rome
La Pietà ©Jacques Savoye / Pixabay

Michel-Ange et la peinture : Les célèbres fresques de la Chapelle Sixtine

Toujours au Vatican, visitez l’incontournable Chapelle Sixtine. Elle comporte de magnifiques fresques réalisées par Michel-Ange à différents moments de sa vie. Sur la voûte, vous pourrez admirer les scènes de la Genèse, dont la très célèbre Création d’Adam. Le Jugement dernier, peinture incroyable réalisé peu avant la mort de l’artiste, se trouve sur le mur du fond de la Chapelle. La fresque est si obscure que seul le style permet de dire qu’elle est de Michel-Ange. Reflet des dernières années de vie de l’artiste qui furent teintées de mélancolie, c’est une œuvre torturée mais magnifique !

Lors de votre visite, vous pourrez opter pour un audioguide afin de mieux connaître l’histoire de la Chapelle. Un véritable voyage dans le temps vous conduira au cœur de l’œuvre la plus emblématique de Michel-Ange.  

chapelle sixtine
La Chapelle Sixtine ©Oliver Lechner / Pixabay

Michel-Ange et l’architecture : la fin de vie de l’artiste

Une fois le tour des œuvres « vaticanes » de l’artiste fait, agrémentez votre séjour d’une découverte des œuvres architecturales de Michel-Ange. En effet, à l’époque, les artistes étaient souvent aussi des architectes. Si Michel-Ange participa, par exemple, à la conception de la Basilique Saint-Pierre et du Palais Farnèse, ces différents projets furent repris par d’autres artistes, et certains ne virent jamais le jour.

basilique saint-pierre
La Basilique Saint-Pierre ©ptra / Pixabay

Seule la place du Capitole, située sur l’une des sept collines de Rome, reflète l’idée que se faisait Michel-Ange de l’architecture. Bien qu’il ne vît pas la place de son vivant, c’est lui qui la dessina. Sorte d’écrin pour la statue de Marc-Aurèle, elle vaut bien la place Saint-Marc à Venise ! Harmonieuse et équilibrée, elle est l’un des emblèmes de la merveilleuse ville de Rome. La Porta Pia a également été dessinée par Michel-Ange. Aujourd’hui, elle abrite le musée historique des Bersagliers, consacré au corps de l’armée italienne. Vous pouvez aussi la contempler de l’extérieur pour admirer la création du maître.

Sur les traces de Michel-Ange… 

Considéré comme l’un des plus grands artistes de son époque, Michel-Ange a passé de longues années à Rome. En suivant ses traces, vous serez certainement éblouis par son génie ! Afin de vous préparer au mieux à votre visite, vous pouvez lire notre guide complet sur la capitale italienne. Le site internet du Vatican vous permettra aussi d’organiser votre découverte de la Chapelle Sixtine et même de la visiter virtuellement. Enfin, découvrez nos plus belles photos de Rome… avant de vous plonger dans le passé au côté de Michel-ange Buonarroti !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.