Monde

Que faire en cas d’usurpation d’identité ?

Usurpation d'identité
Annonce
Annonce

L’usage grandissant des outils numériques est à l’origine de la multiplication des cas de fraude identitaire. En France, le taux moyen de ce type de fraude a connu une augmentation de 29 % depuis 2019. Lorsqu’une personne s’approprie les informations personnelles d’identité d’une autre à des fins frauduleuses, alors on parle d’usurpation d’identité. Face à ce danger dont personne n’est à l’abri, il est important de savoir comment réagir, mais également comment faire pour s’en protéger.

Qu’est-ce que l’usurpation d’identité et comment cela se produit ?

L’usurpation d’identité est un délit désignant l’usage d’informations d’identité d’une personne sans son accord pour réaliser des actions frauduleuses. Cela peut concerner des données générales, mais aussi des données plus particulières telles que les détails de déclaration fiscale, des informations hospitalières, des détails de déclaration fiscale… Concernant les données générales, ce sont notamment les informations à fournir pour demander un passeport ou encore une carte d’identité.

En pratique, ces informations sont dérobées par les cybercriminels suite au vol ou à la perte de documents d’identité, à travers un message d’hameçonnage, un piratage d’un de vos comptes en ligne ou encore un site web sur lequel vos informations étaient enregistrées. De même, vos données personnelles peuvent être récupérées de vos poubelles.

Annonce
Annonce

En fonction des données obtenues, les cybercriminels peuvent commettre différentes infractions en votre nom : ouverture de compte bancaire ou de ligne téléphonique, souscription d’un crédit, création de compte sur les réseaux, escroquerie de proches, fausses annonces, chantage, cyberharcèlement, diffamation…

Usurpation d'identité et cybercriminalité

Les usurpateurs d’identité peuvent être des étrangers, mais aussi des proches : un ami, un collègue, un voisin, un employé ou même un membre de la famille. Quant aux usurpateurs de moindre envergure, ils ont fait leur apparition depuis l’existence du téléchargement de programmes malveillants clés en main.

Les organisations qui font appel à des spécialistes en informatique recherchent également de grands volumes de données personnelles. Elles sont généralement responsables des attaques à grande échelle de commerçants et de violations d’informations sensibles médicales. Il faut dire que les grosses quantités de données représentent une valeur réelle sur le marché noir.

Annonce
Annonce

Que faire si vous pensez être victime d’un vol d’identité ?

Comme nous l’avons dit plus haut, la fraude d’identité connaît une forte augmentation et peut causer des dommages considérables. Toutefois, certaines personnes ne savent pas comment réagir lorsqu’elles font face à ce problème. La première chose à faire est de connaître les différents signaux qui permettent de certifier une usurpation d’identité.

  • Une activité suspecte sur vos comptes bancaires : s’il y a des opérations anormales au niveau de vos relevés de compte bancaire ou que votre carte bancaire est bloquée sans raison, alors pensez à contacter votre banque. En réalité, l’un des objectifs principaux de l’usurpation d’identité est l’usage des données bancaires pour dérober de l’argent.
  • Des crédits contractés à votre insu : réception de nouveaux contrats de crédit que vous n’avez pas demandés, relances inattendues d’établissements de crédit, refus de crédit, demande de remboursement d’un prêt dont vous n’êtes pas l’origine… Ces indices peuvent signifier que vous êtes victime d’usurpation d’identité. Dans ce cas, nous vous conseillons de contacter la Banque de France afin de signaler les faits.
  • Relances et amendes incohérentes : si des agences de recouvrement vous relancent pour des infractions dont vous n’êtes pas au courant, ou que vous recevez des amendes non cohérentes, des mises en demeure et assignations en justice… alors essayez de demander plus d’informations.

Les autres signes qui doivent vous alerter sont notamment une activité anormale sur vos comptes en ligne et vos comptes de réseaux sociaux, des alertes de connexion inhabituelles, des faux profils, une activité suspecte sur votre smartphone, etc.

Comment se protéger contre le vol d’identité ?

Il existe différents moyens de vous protéger contre le vol d’identité et d’assurer la sécurité de vos données personnelles en tout temps.

Annonce
Annonce

Ne donnez jamais vos informations personnelles

Toute personne dispose de nombreux documents comportant des données sensibles : carte d’identité, passeport, bulletins de salaire, avis d’imposition, numéro de sécurité sociale, etc. Les usurpateurs peuvent par exemple vous transmettre des mails ou vous appeler et se faire passer pour un organisme quelconque afin de vous soutirer des informations. Avant de fournir vos données personnelles, prenez le soin d’authentifier avec certitude les personnes ou les organismes qui vous ont contacté.

Renforcez la confidentialité des données

Internet est une véritable mine d’or pour les usurpateurs. En effet, ceux-ci peuvent très rapidement y trouver votre nom, votre date de naissance et de nombreuses photos de vous. Nous vous conseillons d’ajuster les paramètres des plateformes que vous utilisez (surtout sur les réseaux sociaux) afin de restreindre la visibilité de vos données.

Usurpation d'identité : protéger ses données

Marquez les copies des documents d’identité

Si vous envoyez des documents comportant des données personnelles, ajoutez quelques inscriptions au niveau des copies. Indiquez dessus le motif de l’envoi, le destinataire, la date, etc. Cela permettra d’éviter les risques d’usurpation.

Annonce
Annonce

Renforcez le niveau de sécurité des mots de passe

Le fait d’utiliser un même mot de passe pour l’ensemble de vos comptes en ligne rend vos données vulnérables et vous expose à une fraude massive. L’idéal serait donc de définir un mot de passe long et complexe pour chaque compte. Afin de vous en souvenir, servez-vous d’un gestionnaire de mots de passe sécurisé.

Les autres actions que vous pouvez entreprendre à titre préventif sont les suivantes :

  • ne fournir que le minimum d’informations personnelles sur un service en ligne ou un site,
  • vérifier régulièrement ses relevés de compte bancaire,
  • conserver ses informations personnelles en lieu sûr, hors de portée,
  • détruire les documents contenant des données personnelles avant de les jeter,
  • activer la double authentification,
  • éviter d’ouvrir les messages suspects et les pièces jointes.

Il est également important de mettre régulièrement à jour vos appareils, logiciels ou applications. C’est un excellent moyen de corriger les failles de sécurité pouvant permettre aux usurpateurs d’avoir accès à vos informations personnelles.

Annonce
Annonce

Que faire si vos informations personnelles sont compromises ?

Si vos données personnelles sont compromises, vous avez le choix entre différents recours :

  • Garder toutes les preuves : adresses des sites web concernés, captures d’écran, documents, messages, etc., car cela pourra vous servir à prouver l’infraction.
  • Faire opposition à la banque : afin d’annuler vos prélèvements et vos cartes. Si vous êtes victime d’usurpation d’identité, il est fort probable que le fraudeur exploite vos informations pour utiliser vos comptes bancaires.
  • Déposer une plainte : vous pouvez porter plainte au niveau de la brigade de la gendarmerie, du commissariat de police ou encore par écrit au procureur de la République du Tribunal Judiciaire compétent. Il est d’ailleurs possible de profiter de l’assistance France Victimes dans cette démarche. Veuillez garder une copie de chaque plainte et si nécessaire, faites appel à un avocat qui se chargera de vous défendre et de faire valoir vos droits.

Notez que le dépôt de plainte doit se faire le plus tôt possible, avant même de constater des impacts après l’usurpation de votre identité. De ce fait, la police pourra débuter une enquête et justifier de votre bonne foi si l’escroc utilise votre identité pour des infractions ou des crimes.

Si l’usurpation d’identité a lieu auprès des plateformes, alors signalez-la directement au niveau de celles-ci. Pour les réseaux sociaux, il existe des liens de signalement qui vous facilitent amplement la tâche.

Annonce
Annonce

Quelles peuvent être les conséquences ?

L’usurpation d’identité n’est pas sans conséquences, aussi bien chez la victime que l’escroc.

Les conséquences chez la victime

L’usurpation d’identité peut porter atteinte à votre réputation. Et une fois que celle-ci est entachée, vous risquez de perdre des relations personnelles et professionnelles avec une image dégradée sur le long terme.

Au quotidien, cela peut avoir un impact sociologique et psychologique. Il faut avouer que se faire voler son identité est une chose traumatisante et que les victimes mettent parfois de nombreuses années avant d’avoir à nouveau la pleine jouissance de leur identité.

Annonce
Annonce

Par ailleurs, la victime se trouve lésée de ses droits financiers ou sera chargée de rembourser des sommes qu’elle n’a pas perçues ni utilisées. Enfin, elle peut se retrouver devant les tribunaux pour répondre de crimes qu’elle n’a pas commis. L’usurpation d’identité est perçue par les victimes comme un vol de leur vie, entrainant parfois la nécessité de rechercher une aide médicale.

Les conséquences chez les usurpateurs

Différentes peines sont indiquées pour l’usurpation d’identité, selon le cas d’espèce.

  • usurpation d’identité : un an d’emprisonnement et 15 000 euros en guise d’amende,
  • collecte d’informations personnelles par voie frauduleuse, illicite ou déloyale : une punition de 5 ans d’emprisonnement avec 300 000 euros d’amende,
  • piratage compte de messagerie : un an d’emprisonnement et 45 000 euros,
  • contrefaçon et utilisation frauduleuse de moyen de paiement : une peine d’emprisonnement de 7 ans et une amende de 750 000 euros,
  • escroquerie : peine d’emprisonnement de 5 ans et amende de 350 000 euros.

Pour rappel, ces sanctions ont été prévues par les différents articles du Code pénal.

Annonce
Annonce

L’usurpation d’identité peut arriver à tout le monde, d’où l’intérêt d’apprendre à s’en protéger. Si, en dépit de toutes les précautions prises, vos données ont été dérobées, alors signalez la fraude dans les plus brefs délais. Cela vous permettra de limiter les dégâts et de retrouver votre sérénité.

La boîte à outils du voyageur 🧳
Préparez, comparez, et réservez votre voyage grâce à notre sélection des sites incontournables :
🛏 Booking : trouvez votre hôtel/hébergement à travers le monde
🔁 HomeExchange : la plateforme n°1 de l’échange de maison
✈️ Skyscanner : sûrement le meilleur comparateur de vols
LastMinute : les meilleures offres pour partir à la dernière minute
🚗 RentalCars : recherchez et comparez une location de voiture
🎟 GetYourGuide : réservez des visites et des expériences inoubliables

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.