Berlin, capitale de l’Allemagne réunifiée depuis 1989, porte en elle toute la tragédie du XXe siècle. Si les séquelles demeurent, son rythme de vie extrêmement dynamique a repris de plus belle !

À la croisée des chemins entre une histoire lourde de souvenirs et un futur qui s’annonce radieux, Berlin n’en finit plus d’attirer le voyageur. Au cœur des préoccupations géopolitiques du siècle dernier, la ville a su prendre le virage de l’Histoire et affiche désormais une confiance en l’avenir inébranlable. En témoigne son goût affirmé pour la culture, son urbanisme écologique et un sens de la fête qui font office de modèles pour beaucoup de cités d’aujourd’hui. Visiter Berlin, c’est s’ouvrir une porte sur notre monde, se souvenir de notre histoire tout en appelant à un avenir meilleur. Présentation…

Un passé assombri, mais un avenir glorieux

Berlin avant d’être la capitale de l’Allemagne, était surtout le centre de l’empire prusse. On peut ainsi visiter de nombreux monuments de ce passé prestigieux : la Porte de Brandeburg, le Siegessaüle, le Château de Charlottenburg… Une figure marquante de cette période prussienne est sans conteste Frédéric II, le vieux Fritz qui a réorganisé la ville. Despote éclairé, il a souvent accueilli Voltaire au Château Sans Souci, à Potsdam, dans la banlieue berlinoise.

porte Brandebourg
La porte Brandebourg ©anyaivanova

Toutefois, le 20ème siècle a manqué être fatal à Berlin. Hitler s’y installe une fois élu en 1933. On assiste rapidement aux premières persécutions contre les juifs, les tsiganes et les homosexuels. La fin du régime Nazi aurait pu permettre à Berlin de se relever de ses blessures. C’était sans compter sur les enjeux internationaux.

Qui a construit le mur de Berlin et pour quelles raisons ?

L’Allemagne est occupée par la France, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la Russie. Berlin se situe dans le secteur russe, mais en tant que capitale, est également divisée en quatre parties. La ville devient un terrain d’affrontement idéologique entre communisme et capitalisme. Un mur est bientôt dressé dans la ville, qui sépare les Berlinois. Cette période est superbement évoquée au Checkpoint Charlie.

Checkpoint Charlie
Checkpoint Charlie ©Tzogia Kappatou

La Chute du Mur en 1991 apporte dans un premier temps de grands moments de liesse. Cependant, chacun se rend compte des différences entre l’Est et l’Ouest. La ville se redécouvre avec curiosité. Berlin Est est l’objet de nombreux travaux de rénovation. C’est une véritable forêt de grues qui envahit les rues de la capitale allemande !

Berlin, une capitale qui vibre au niveau culturel ?

Berlin est sans doute l’une des grandes métropoles européennes parmi les plus attractives, tant au niveau économique qu’au niveau social et culturel. La preuve : visiter la ville est un dilemme ! Dans quels musées parmi les plus de 170 existants allez-vous entrer ? Le musée égyptien ? Celui de Pergame ? La plupart sont concentrés dans l’île aux musées, au centre de la capitale de l’Allemagne.

musée Bode
Le musée Bode ©Michal Bednarek

Dans quels cafés et restaurants allez-vous vous asseoir puisqu’il en existe plus de 7000 ? Dans quels pubs sortir parmi les 300 qui vous ouvrent grandes leurs portes la nuit tombée ? Vous l’aurez compris, visiter Berlin c’est se cultiver et faire la fête, mais surtout profiter du moment présent ! Depuis quelques années, la ville s’ouvre au tourisme pour autre chose que les ruines du funeste mur de Berlin.

Quelle est la meilleure période pour aller à Berlin ?

Pour visiter Berlin sous les meilleurs auspices, il est plutôt conseillé d’éviter le cœur de l’hiver car les températures basses et la pluie fraîche s’invitent alors régulièrement dans la capitale allemande. Janvier et février sont en général les mois les plus froids, avec un mercure qui avoisine en permanence les zéros degrés et des chutes de neige régulières. On préférera donc l’été et sa douceur. En juillet et en août, on monte parfois jusqu’à plus de 30°C en plein soleil, idéal pour flâner dans les nombreux espaces verts de la ville !

parc Sanssouci Berlin
Le parc Sanssouci ©cdivizia

Sachez néanmoins que les petits budgets pourront faire contre mauvaise fortune bon cœur, et profiter d’offres alléchantes pendant les mois les plus rigoureux. Février est le mois qui présente la moindre affluence et les prix des vols pour la capitale sont alors exceptionnellement bas, tout comme ceux des hébergements. Pour les amateurs de vie nocturne, ce choix peut pourtant être décevant car c’est aux beaux jours que Berlin revêt ses habits de fête et que de multiples clubs, festivals et événements bourgeonnent dans ses rues.

Quel budget prévoir sur place ?

Avec la démocratisation des voyages en avion low-cost et ses offres d’hébergement très variées, visiter Berlin est à la portée de toutes les bourses, à condition d’éviter la haute saison. Les hôtels pratiquent en effet des tarifs très différents au cours de l’année. Une chambre pour de deux dans une auberge de jeunesse pourra coûter 45 euros en janvier et s’envoler à près de 70 euros en septembre ! Pour les hôtels haut de gamme, la variation est encore plus importante. On passe de 100 euros en période creuse à plus du double au cœur de l’été.

Berlin centre
Berlin ©frankpeters

En partant de Paris, le billet d’avion vous coûtera autour de 100 euros en février et doublera également en été. Sachez également que le budget transports sur place peut être conséquent. On compte en moyenne 13 euros par personne et par jour pour un couple de backpackers tandis que les touristes qui aiment voyager dans le confort devront débourser autour de 40 euros. Côté alimentation, le budget à prévoir est sensiblement le même, mais tout dépend de ce que vous mangerez. Les restaurants gastronomiques peuvent être très chers, tandis que les kebabs vous contenteront à moindres frais !

Quels sont les aéroports de Berlin ?

Berlin est doté de deux grands aéroports internationaux. Le plus usité est celui de Berlin Tegel TXL. Très pratique pour rejoindre le centre-ville, cet aéroport est le lieu de départ de la ligne de bus TXL qui fait la navette toutes les six minutes vers Alexanderplatz et Hauptbanhof. Un taxi peut aussi vous y emmener pour environ 26 euros. Depuis l’aéroport Berlin Tegel, vous pouvez aussi rejoindre directement le centre-ville Ouest en empruntant la ligne de bus X9 puis la ligne de métro U6 ou alors opter pour un taxi !

L’aéroport Berlin Schönefeld est l’ancien aéroport de Berlin Est. Légèrement plus éloigné, il est aujourd’hui majoritairement utilisé par les vols charters. Les 18 kilomètres qui le séparent du centre-ville peuvent être parcourus en 20 minutes via les trains régionaux « Airport Express » RE7 et RB14 depuis la gare de l’aéroport. On peut aussi emprunter les S-Bahn S9, S45 ou choisir les lignes de bus qui partent du terminal A et qui rejoignent le métro. Les tarifs diffèrent en fonction de votre parcours, mais sachez qu’un aller simple dans les transports public berlinois coûte environ 3,30 euros pour la zone ABC tandis qu’un taxi pour le centre-ville depuis Schönefeld vous coûtera entre 40 et 45 euros selon votre destination.

Comment se déplacer dans Berlin ?

Au vu de la superficie de la ville, plus de 900 km2, il vous sera impossible de visiter Berlin et d’en découvrir tous les recoins à pied ! On recommande, si le temps le permet, d’opter pour les joies de la bicyclette car la capitale est clairement vélo-friendly. Des pistes cyclables et des loueurs de vélos dans chaque quartier, des espaces verts aménagés et des coûts de location relativement modérés, entre 8 et 12 euros la journée, pas de doute la petite reine est chez elle dans la capitale allemande !

vélo Berlin
Faire du vélo à Berlin ©anyaivanova

Néanmoins, le temps changeant rend parfois difficile les excursions en deux roues. Rabattez-vous alors sur les transports en commun. Avec un même ticket, on accède au métro urbain (U-Bahn), aux trains de banlieue (S-Bahn) et au bus. La couverture de la ville est quasi parfaite, de jour comme de nuit, et les transports fonctionnent toute la semaine et le week-end. Le réseau est découpé en trois zones A, B et C. La plupart de vos trajets ne nécessiteront qu’une accréditation AB qui sera valable 2 heures. N’oubliez pas les forfaits journaliers ou les Welcome card, qui associent l’accès aux transports à ceux de nombreux monuments touristiques. Enfin, pensez aux taxis pour rentrer de soirées, d’autant que la plupart offrent de sympathiques forfaits lorsque la course ne dépasse pas 2 km.

Que manger et boire à Berlin ?

Visiter Berlin sans goûter à la gastronomie locale serait une faute de goût inexcusable. Bien que certains palais précieux lui reprochent son manque de finesse, la cuisine des snacks bars est une véritable institution ici et rien de plus réconfortant que d’y déguster un plat roboratif pour se consoler de la pluie qui accompagne parfois les journées. Le Currywurst, une saucisse blanche ou rouge arrosée de ketchup et saupoudrée de curry, est sûrement le plat le plus emblématique de la capitale, au point qu’elle lui a dédié un musée ! La Bulette est la version germanique de ce que l’on nomme la fricadelle chez les voisins belges. À accompagner nécessairement d’une bonne bière locale !

currywurst Berlin
Le currywurst de Berlin ©Teka77

On peut également se laisser tenter par une Kartoffel Puffer, une purée de pommes de terre parfois associée à de la compote de pommes, lors d’un goûter gargantuesque ou s’orienter plutôt vers un plat issu du multiculturalisme berlinois avec le fameux Döner Kebab. Pour le petit déjeuner, surmontez votre appréhension toute française et laissez-vous envahir par le plaisir de mélanger fromages et charcuteries dans des petits pains chauds, les brötchen, vous nous en direz des nouvelles ! Côté boissons, la bière est partout. Pils légère ou Berliner Weiße, avec son sirop de framboise, les variétés sont innombrables !

Quels sont les meilleurs quartiers de Berlin pour se loger ?

Pour visiter Berlin facilement et rejoindre les différents points d’intérêts touristiques rapidement, le quartier de Mitte est idéal car très central. Néanmoins, les prix peuvent y être assez élevés et l’authenticité du quartier souffre justement de son attractivité touristique. On recommande plutôt Kreuzberg, particulièrement sa partie ouest. Celui qu’on surnomme « la petite Istanbul » est devenu un quartier branché où les stands de kebab voisinent avec les bars et les ateliers de mixité sociale.

Kreuzberg Berlin
Kreuzberg ©jotily

Pour les inconditionnels de la fête, Friedrichschain, dans l’ancien Berlin Est, est le point de chute idéal. Entre les peintures murales de la East Side Gallery et les repaires de noctambules où officient les DJ’s les plus renommés du moment, on trouve nombre de bars peu chers et de jolis sites pour chiller au bord de la Spree. En outre, de nombreux hébergements sont tout à fait abordables dans le quartier. Prenzlauer Berg est plus adapté aux familles qui souhaitent passer un séjour au calme dans un quartier aux airs de petit village. Ici, artistes, bobos et jeunes couples occupent le paysage et se promènent en toute quiétude dans les allées du Mauerpark le dimanche matin. Attention aux prix des locations qui se sont largement envolés ces dernières années !

Quelles sont les plus belles visites à faire à Berlin ?

La tentaculaire capitale allemande offre une vaste gamme de sites d’intérêt qui nous parlent de l’histoire dramatique de la ville, mais aussi de sa créativité et son exubérance. Pour la mémoire, il est important de visiter d’abord le Mur ainsi que le Musée de l’Holocauste. Ces premières visites pourront être complétées par le fameux Checkpoint Charlie qui a marqué la frontière entre les deux grandes idéologies du vingtième siècle. Pour remonter plus loin dans l’histoire et l’identité allemande, faites un détour par la Porte de Brandebourg et le Château de Charlottenburg, vous y ressentirez toute la puissance et la fierté du peuple germanique !

Charlottenburg Berlin
Charlottenburg ©Nellmac

Mais visiter Berlin, c’est aussi entrevoir ce que pourraient bien devenir les villes de demain. Le Mauerpark est le symbole de la résilience allemande, qui a su rebâtir des parcs revigorants sur les ruines d’un passé tumultueux. Le jardin de Tiergarten ou le parc Tempelhof participent également à aérer le tissu urbain et confèrent tout ce confort de vie propre à la capitale. La culture est également à l’honneur dans de nombreux quartiers. Antiquité et renaissance sur l’Île aux Musées ou street-art du côté de l’East Side Gallery, il y en a pour tous les goûts !

Quels sont les grands événements de la capitale allemande ?

Avec son dynamisme fou, Berlin est une ville sans cesse en mouvement. Ici, les festivals succèdent aux événements culturels et chaque mois présente ses propres particularités festives. Voici quelques exemples à ne pas manquer :

De la mode et des musées

Le frisquet mois de janvier est particulièrement propice à l’épanouissement de la culture sous toutes ses formes. La Fashion Week y déploie alors toute son inventivité pour réchauffer le cœur des berlinois et des touristes avant de recommencer, pour une deuxième session, en juillet. C’est également au mois de janvier que s’organise la Nuit des Musées. Ceux-ci ouvrent alors leurs portes aux amateurs de culture et impulsent un air de fête qui contamine toute la capitale. À savoir qu’une deuxième Nuit des Musées est également organisé en août.

Du cinéma, du sport et des festivals

Pour les amateurs de salles obscures, visiter Berlin devra impérativement se faire en février car c’est au cours de sa deuxième semaine qu’a lieu le célèbre Festival International de Berlin. Pendant 10 jours, la ville accueille de multiples professionnels du cinéma issus de plus de 80 pays différents. Plus de 150 000 billets sont vendu chaque année pour remplir les salles de la capitale temporaire du cinéma mondial. Mais Berlin, c’est aussi la musique avec son JazzFest en novembre, le ClassicOpen Air au mois de Juillet qui ravit les amateurs de classique et elle devient même la capitale du sport pendant la tenue de son marathon au mois d’août !

Le Carnaval des cultures

Pendant tout un week-end du mois de mai, c’est la culture berlinoise qui est à l’honneur. Vous verrez alors défiler dans les rues un ensemble impressionnant de costumes aux couleurs vives, représentant un grand nombre de pays et d’ethnies du monde. Un très grand moment à vivre intensément !

Marché de Noël : Gendarmenmarkt

C’est sans aucun doute le marché le plus connu de Berlin. Un de ces marchés qui fleurent bon le 25 décembre, les objets artisanaux, les pains d’épices et les chocolats. Vous l’avez compris, c’est un marché de Noël où il faut absolument aller si vous vous trouvez à Berlin en fin d’année.

Gendarmenmarkt Berlin
Gendarmenmarkt ©ponomarevvb

Informations pratiques

Voici tous les renseignements pratiques dont vous aurez besoin avant de partir visiter Berlin :

  • Formalités : Une carte d’identité en cours de validité suffit pour les membres de l’Union Européenne.
  • Monnaie : L’Euro puisque l’Allemagne fait partie de l’Europe.
  • Santé : Vous pouvez faire une demande de carte d’assurance maladie européenne avant votre départ.
  • Visite des musées : Sachez qu’à Berlin, la majorité des musées sont gratuits pour les moins de 16 ans. Enfin, vous pouvez vous procurer le Berlin Museum Pass, valable 3 jours consécutifs. Il donne droit à 30 entrées dont l’île aux musées !
  • Office du tourisme : Le site officiel complétera les infos pour préparer votre séjour.

Et si vous partiez pour un City-Trip à Berlin ?

Vous connaissez la capitale allemande ? N’hésitez pas à partager vos meilleures adresses dans les commentaires !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.