Andalousie Espagne

Visiter Séville : tout savoir avant de partir

visiter Séville
Séville ©davidionut

Pour visiter Séville et ne rien manquer, voici tout ce qu’il faut savoir sur la capitale andalouse !

Annonce

Au Sud de l’Espagne, une ville à l’histoire riche et complexe a su tirer parti des diverses cultures qui l’ont aimé, envahie ou adopté. Elle en a produit un style de vie unique, qui se reflète aussi bien dans l’architecture que dans la gastronomie ou dans les habitudes des locaux. Partir visiter Séville, c’est replonger dans l’histoire fastueuse et grandiose de la contrée andalouse, à jamais terre de caractère inflexible et d’ambition royale.

Quand partir à Séville ?

La capitale andalouse Séville bénéficie d’un ensoleillement exceptionnel dû à sa position méridionale. Ainsi, elle permet la visite en toutes saisons, même au cœur de l’hiver pour ceux qui n’ont pas de soucis particulier à endosser une petite laine pour se promener. Les précipitations sont les plus fréquentes en décembre et en janvier, mais sont comparativement faibles à ce que subissent les autres villes européennes à la même saison.

En été, la chaleur est écrasante, ce qui provoque le départ des citadins vers les bords de mer. Si vous ne craignez pas les températures avoisinant les 40°C, c’est une période idéale car la foule est inexistante et les logements très disponibles. Les mi-saisons offrent toutefois le climat le plus favorable pour visiter Séville. On recommande notamment le printemps, où s’organisent des événements d’importance comme la Feria de Abril ou la Semana Santana, juste avant les fêtes de Pâques. 

Séville Andalousie
Séville, le soir ©sorincolac

Quel budget prévoir sur place ?

Pour un Français, visiter Séville est plutôt bon marché, même si la différence tend à s’amenuiser. Pour une dizaine d’euros, on peut se nourrir d’un repas complet le midi, surtout si l’on opte pour le menu del dia, très souvent proposé dans les restaurants de Séville. Ceux qui préfèrent la cuisine gastronomique trouveront des offres très intéressantes, aux alentours de 25 euros. Côté hébergements, les tarifs sont fonction de la saison. Contrairement aux habitudes, le cœur de l’été est souvent considéré comme la basse saison ici.

Annonce

En moyenne, on peut se loger pour la nuit dans un hôtel 1 étoile pour environ 80 euros. Les auberges de jeunesse sont nombreuses et elles permettent aux backpackers de se loger pour 15 à 20 euros la nuit. Les loisirs, comme le cinéma ou un cours de tennis sont assez abordables et, de manière générale, les produits de première nécessité sont moins chers qu’en France. Mais là encore, la saison est déterminante. Attention à l’envolée des prix pendant la Semana Santana (mars/avril) !

Comment se rendre à Séville ?

Pour se rendre à Séville depuis la France, on peut partir de plusieurs aéroports, notamment Paris, Bordeaux, Nantes ou Lyon. Les tarifs sont bien sûrs corrélés à la saison touristique et on peut parfois trouver des offres exceptionnelles chez les compagnies low-cost, à moins de 50 euros l’aller-retour. Mais généralement, le prix avoisinera plutôt les 120 euros. Une fois sur place, vous pourrez emprunter une navette qui vous mènera dans le centre-ville pour environ 5 euros ou bien opter pour la voiture de location.

Pour les budgets serrés, il est possible de visiter Séville en la rejoignant par la route, notamment avec les compagnies de bus européennes. En train, le voyage est plus confortable mais pas forcément moins long car la plupart des trajets incluent une correspondance à Madrid qui peut parfois s’éterniser. Enfin, les mordus de l’asphalte pourront prendre la route par leurs propres moyens pour relier l’Andalousie et sa capitale, mais attention, en plein été, le mercure grimpe dans les habitacles !

Comment se déplacer dans la ville ?

Séville bénéficie d’un excellent réseau de bus qui, avec près de 50 lignes, vous mènera partout où vous le souhaitez et pour une somme plutôt modique. Sachez également que des lignes spécialement dédiées aux touristes effectuent des tours dans la ville, reliant ses principaux points d’intérêt. Le tramway est plutôt réservé à ceux qui souhaitent se promener dans l’hypercentre. En effet, il ne dessert que peu d’arrêts ! Il utilise les mêmes tickets que le bus, au contraire du métro qui est en plus moins intéressant car encore peu développé.

tramway
Les rails du tramway ©james63

La ville de Séville tente de désengorger son centre-ville en promouvant la culture cycliste. Une très bonne option pour se déplacer facilement et à moindres frais avec un service équivalent à celui des Vélib parisiens. Plus de 80 kilomètres de pistes cyclables parcourent  la ville, vous aurez ainsi toute liberté de naviguer à votre guise. Sachez également que la marche à pied est très agréable dans le centre historique de Séville. Beaucoup de sites d’intérêt sont d’ailleurs concentrés sur un relativement petit espace, facilitant la balade bucolique et culturelle.

Que manger et boire à Séville ?

Pour vivre comme les Sévillans le temps de votre périple, impossible de ne pas faire la tournée des bars à tapas ! Vous y trouverez fritures, poissons marinés et autres montaditos. Ces petits sandwichs que l’on avale, debout au comptoir, sont bien pratiques pour éponger une cerveza (bière), certes rafraîchissante, mais qui peut vite monter à la tête quand le soleil se fait ardent. Essayez aussi le petit-déj’ local, constitué d’un cafe con leche et d’un tostada de pan con tomato. L’huile d’olive sur le pain à 10h du matin peut surprendre, mais on s’y fait très bien !

Annonce

Ceux qui préfèrent manger assis et plus tranquillement, se tourneront vers les nombreux restaurants qui jalonnent la ville. Bodegas, tabernas, tascas, mesones ou restaurantes, difficile de savoir qui propose quoi… alors laissez-vous guider par vos envies et osez commander des plats dont vous ne connaissez pas les ingrédients. Enfin, sachez qu’à Séville, vous trouverez des plats typiques fabuleux comme le jambon ibérique ou le boudin noir bien sûr, mais aussi le gaspacho, les fruits de mer ou la queue de bœuf. Et n’oubliez pas qu’ici les horaires diffèrent, on mange en général deux après les horaires habituels des français !

Dans quel endroit de la ville se loger ?

Dans le cœur historique de Séville en pleine saison, un flot perpétuel de touristes s’affaire jour et nuit. Quartier coloré parcouru par un dédale de petites rues authentiques, la zone est riche en divertissements, en restaurants et surtout en monuments. Ce quartier est idéal pour ne rien manquer de la ville ! Sur la rive gauche du Guadalquivir, le quartier de Triana offre un contexte plus apaisé mais tout aussi charmant. L’ancien quartier gitan est aujourd’hui le repaire des bourgeois bohèmes, mais les prix restent tout de même accessibles au touriste moyen.

Triana Séville
Vue sur Triana ©jon chica parada

Alameda de Hércules est le quartier le plus animé de la ville. Autrefois mal famé, il est devenu branché et c’est ici que se rejoignent les amateurs de bars, diffusant de la musique flamenco et proposant des tapas à toute heure du jour ou de la nuit. Il ne faut pas être allergique à la fête pour se loger ici, mais les tarifs des hébergements peuvent être très bon marché. Ceux qui cherchent avant tout le calme se dirigeront plutôt vers El Centro, le temple de la consommation sévillan ou vers La Macarena, où les halles du plus vieux marché de la ville exhalent les multiples senteurs de l’Andalousie.  

Quelles sont les visites incontournables à faire ?

Voici 4 visites à voir absolument lorsque vous viendrez visiter Séville !

S’émerveiller depuis le clocher de la Cathédrale de Séville

Ancien minaret de la mosquée, qui a aujourd’hui laissé sa place à la Cathédrale de Séville, le Giralda a été reconverti en clocher de la troisième plus grande église du monde. Avec ses presque cent mètres de haut, il offre un point de vue panoramique sur Séville ! Bien qu’il vous faudra monter quelques marches pour l’atteindre, il est assurément un point de passage obligé dans la capitale andalouse.

cathédrale Séville
La cathédrale de Séville ©vbresan

Plonger dans l’histoire royale de Séville en visitant l’Alcazar

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le Palais Alcazar semble tout droit sorti d’une époque révolue, où prévalait encore la majesté des rois sur le pays. Nourri par les multiples influences qui ont embrassé Séville au cours de son histoire, l’Alcazar abrite en outre de somptueux jardins, qui vous permettront de souffler un peu lorsque la chaleur écrase la ville de sa masse étouffante.

Alcazar à Séville
Palais Alcazar ©javarman3

Se promener sur la Plaza de Espana

Construite pour l’expo ibéro-américaine en 1929, la Plaza de Espana est la plus belle place de Séville. Toute en rondeur et en circonvolutions, la place met les provinces espagnoles à l’honneur par l’intermédiaire d’un artisanat unique au monde, où la faïence et le talent des créateurs imposent le respect au visiteur. Elle a, en outre, étonnement provoqué le culte de millions de fans de la série Star Wars depuis que la place a servi de décor pour simuler la planète Naboo. Un endroit incontournable à visiter à Séville !

Place d'Espagne à Séville en Andalousie
Place d’Espagne à Séville en Andalousie © leszed.com

Vivre à l’andalouse dans le quartier de Santa Cruz

Véritable sanctuaire de la culture andalouse, le quartier de Santa Cruz regroupe tout le charme de la culture de Séville au cœur de ses ruelles. Patios typiquement andalous, fontaines rafraîchissantes, couleurs vives et nature omniprésente, on parie que vous succomberez immédiatement à l’ambiance langoureuse et poétique des lieux.

quartier Santa Cruz
Le quartier de Santa Cruz ©Manjagui

Informations pratiques

  • Formalités : Pour visiter Séville, une des villes les plus importantes d’Europe du Sud, il n’est pas nécessaire de demander un visa pour les ressortissants européens.
  • Transports : Sachez que vous pouvez acheter des cartes réservées aux touristes, les Tarjetas Turisticas, pour avoir accès aux transports de façon illimitée, à partir de 5 euros la journée et jusqu’à 35,30 euros le mois.
  • Office de tourisme : À votre arrivée sur place, faites un petit tour par l’Office de tourisme de Séville. Vous y glanerez infos, contacts et plans indispensables à un séjour réussi.
  • Sachez enfin que, sans devenir parano, certains restaurateurs n’hésitent pas à glisser quelques « erreurs » dans l’addition et que les gitanes qui vous lisent les lignes de la main sont parfois accompagnées d’une complice qui elle, regardera plutôt le fond de vos poches…

Au carrefour des cultures européennes et africaines, la belle Séville offre toutes les garanties d’une visite historique, culturelle et poétique…

Et si vous visitez Séville, n’hésitez pas à découvrir le reste de l’Andalousie, et pensez à nous parler de votre voyage en laissant un petit commentaire !

Annonce

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CADEAU DE BIENVENUE

CADEAU DE BIENVENUE


Merci de visiter mon site OKvoyage 👍
 

Pour te souhaiter la bienvenue, je t'offre mon eBook "36 astuces pour voyager moins cher" : un guide dans lequel j'ai réuni tous mes meilleurs conseils pour voyager sans te ruiner ! Tu recevras aussi chaque semaine, mes bons plans par email ...

 
Il suffit juste de me dire à quelle adresse je t'envoie tout ça …

MERCI. Vérifie ta boîte de réception ou ton répertoire d’indésirables pour confirmer ton adresse email.