Brésil

10 choses à savoir avant de visiter Rio de Janeiro

Rio de Janeiro
Rio de Janeiro

Plage, soleil, fête et samba… c’est le cocktail magique qui attire des milliers de visiteurs chaque année à Rio de Janeiro, pour un voyage dans l’immense pays qu’est le Brésil !

Rio offre tous les atouts d’une mégalopole moderne et dynamique. La ville est mondialement connue pour ses lieux mythiques : la plage de Copacabana ou encore la statue du Christ rédempteur au sommet du Corcovado. Avant de partir visiter Rio de Janeiro, découvrez 10 choses à savoir sur cette importante ville du Brésil !

1. Où se situe Rio de Janeiro ?

Rio est la seconde plus grande ville du Brésil, sur le continent sud-américain. Profitez du panorama qu’offre la statue du Christ Rédempteur, au sommet du Corcovado, pour embrasser d’un regard toute la baie de Guanabara, où se situe Rio. Cette immense construction est située au sommet d’une montagne haute de 710 mètres et marque l’un des points-clés incontournable de Rio. Elle offre également un point de vue sur le « Pain de sucre », un pic qui surplombe la mer, auquel on accède par un téléphérique.

corcovado
Le Christ Rédempteur au sommet du Corcovado ©dndavis

2. Quand partir visiter Rio de Janeiro ?

Vous pouvez visiter Rio de Janeiro toute l’année en fonction de vos envies ou de votre budget. Le Brésil étant situé sous l’Équateur, les saisons y sont inversées, voici quelques précisions pour mieux organiser votre séjour :

  • Pendant l’hiver (en juin, juillet et août) les températures en journée varient entre 15 et 25°C. La nuit tombe vers 17h30 et le thermomètre descend. De plus le ciel est souvent couvert, mais n’empêche pas de faire du farniente sur la plage. Attention toutefois aux vagues, qui peuvent être fortes durant cette période.
  • L’été s’étend de décembre à février. Évitez de visiter Rio pendant les fêtes de fin d’année : les prix grimpent et de nombreux lieux touristiques sont fermés. À partir de début janvier les cariocas préparent le carnaval : les rues se remplissent de groupes de musique qui viennent répéter et l’ambiance est festive. Malgré les températures élevées, c’est le moment idéal pour aller à Rio !
  • Visiter Rio pendant le carnaval, en février, peut être une expérience extraordinaire. Sachez toutefois que les tarifs s’envolent et que beaucoup de commerces ou musées sont fermés.
  • L’automne et le printemps sont de bonnes périodes pour visiter Rio : les températures sont agréables, le soleil brille et les plages font le plein !
Ipanema
Ipanema

3. Quel budget prévoir sur place ? 

Pour une ville aussi touristique, Rio de Janeiro est restée accessible pour les voyageurs : le coût de la vie y est environ 30% moins cher qu’en France. Voici le budget à prévoir par jour et par personne pour visiter Rio dans les meilleures conditions :

  • En mode routard : comptez environ 30 € / jour. Avec ce budget vous logerez en auberge de jeunesse ou dans un petit hôtel standard. Vous pourrez vous rassasier dans des stands de rue ou dans des restos sans prétention et faire plein d’activités gratuites en vous baladant en bus. Profiter de la plage par exemple, ne vous coûtera pas un centime !
  • Avec un budget aux alentours de 50€ / jour, vous pourrez avoir plus de confort : un hôtel sympa et bien placé et des restos à la cuisine plus élaborée. Vous pourrez aussi visiter les incontournables de la ville sans vous restreindre. 
  • À partir de 80€ par jour et par personne, vous pourrez vous faire vraiment plaisir ! Loger face à la plage par exemple ou vous régaler dans de bons restaurants. Quelques sorties shopping peuvent aussi être mises au programme sans trop avoir à regarder à la dépense !

4. Comment aller à Rio de Janeiro depuis la France ? 

L’avion est le moyen le plus simple et le plus rapide pour aller visiter Rio de Janeiro. La durée moyenne pour un vol direct est d’environ 11h15, en fonction des conditions météorologiques. Selon la saison, les billets aller/retour coûtent entre 800 et 1200€. Comme souvent, il vaut mieux s’y prendre le plus tôt possible pour vos réservations. Depuis peu l’aéroport de Rio est adapté à recevoir l’Airbus A380. Quelques compagnies proposent donc cet avion (Air France et Lufthansa par exemple) pour rallier l’Europe au Brésil. Outre un confort plus important, il permet de réduire un peu le temps de trajet.

vue aérienne Rio
vue aérienne de Rio

Si vous avez beaucoup de temps et l’envie de vivre une expérience hors du commun, vous pouvez aussi aller à Rio en bateau. Le trajet depuis Marseille dure environ 20 jours pour atteindre la côte brésilienne à Fortaleza, les bateaux descendent ensuite jusqu’à Rio en faisant plusieurs escales. Si vous choisissez cette option sachez que le coût est assez important (au minimum 800€ le trajet aller par personne) et que le tarif dépendra du navire emprunté : en cargo ou en croisière, cela peut aller du simple au quintuple !

5. Comment se déplacer dans la ville ? 

Métro, bus, tramway, taxis…tous ces moyens de transport vous permettront de visiter Rio de Janeiro en long en large et en travers !

  • En métro : 2 lignes sillonnent la ville sur plus de 40 km de rames. Moderne, sûr et peu cher c’est le moyen de transport idéal ! Le métro fonctionne de 5h du matin à minuit (un peu moins le dimanche et les jours fériés) et quelques wagons sont réservés aux femmes pendant les heures de pointe (ils sont marqués par un autocollant rose).
  • En bus : le réseau est très dense et dessert tous les recoins de la ville. Toutefois, il n’est pas forcément simple de s’y retrouver. Il vaut mieux donc préparer son trajet à l’avance ou utiliser Google Maps si vous avez une connexion mobile. À bord vous serez accueilli par un guichetier, en plus du chauffeur, à qui vous pourrez payer votre trajet.
  • En tramway : présent principalement dans le Centro. Une expérience sympa : prendre le Bonde, une réplique d’un tram portugais du début du XXè siècle, qui rallie Santa Teresa depuis le centre en passant par l’aqueduto da Carioca qui date de 1750.
  • En taxi : indispensable si vous souhaitez circuler en dehors des horaires des transports en commun. En journée ce n’est pas la solution la plus adaptée : la circulation est dense et les temps de trajet à rallonge. De plus ils sont assez chers.
  • En Uber : deux fois moins cher que le taxi, ce système a un succès fou à Rio ! Cela peut être intéressant par exemple pour aller à l’aéroport ou si vous êtes plusieurs.
  • En vélo : très adapté pour passer de plage en plage, surtout le dimanche lorsque le front de mer est interdit aux voitures !
tramway Rio de Janeiro
Tramway dans le quartier de Santa Teresa ©Mikolaj Niemczewski

6. Quelles sont les spécialités culinaires de Rio de Janeiro ?

Visiter Rio c’est aussi faire l’expérience de la cuisine locale : de quoi épater vos papilles ! En plus de quelques spécialités locales, voici des expériences culinaires à ne pas manquer :

  • À tous les coins de rue vous trouverez des lanchonetes, parfaites pour un repas sur le pouce ou pour les voyageurs à petit budget. Elles proposent souvent des sandwichs bien garnis.
  • Curiosité brésilienne : les restos ao kilo. Le principe est simple : vous remplissez votre assiette, la mettez sur la balance et payez au kilo ! En voyageant avec des enfants c’est une solution parfaite !
  • Les buffets à volonté, les rodizios, offrent un large choix de légumes, viandes marinées ou fruits de mer. C’est une formule avantageuse pour les gros mangeurs ou les curieux qui veulent goûter à tout !
  • Le samedi, c’est le jour traditionnel de la feijoada. De nombreux restaurants en proposent ce jour-là. Il s’agit d’une sorte de cassoulet brésilien avec des haricots noirs et de la viande de porc, accompagné de forofa, de la farine de manioc assaisonnée. Un pur délice !
  • Mangez au moins une fois dans une churrascaria : ces restaurants servent tout un assortiment de viandes grillées. Les serveurs passent de table en table avec nombre de brochettes toutes plus appétissantes les unes que les autres ! Tout est à volonté avec un buffet d’accompagnements inclus.
  • Sur les plages, des vendeurs ambulants vous proposeront souvent des brochettes de fromage entourées d’herbes aromatiques et grillées sous vos yeux. C’est un délice, surtout à l’heure de l’apéro avec un verre de Caïpirinha, le ti-punch local !
feijoada Brésil
Feijoada brésilien

7. Où dormir, dans quel quartier loger ?

En matière de logement, tout dépendra de votre budget et de vos envies ! De manière générale plus vous serez proches des plages, plus les tarifs seront élevés. Si vous souhaitez pouvoir y aller à pied, regardez les appartements sur Airbnb, ce sont souvent les moins chers ! Voici quelques conseils pour bien choisir votre quartier et visiter Rio sans passer trop de temps dans les transports.

Pour un séjour balnéaire

Vous souhaitez un séjour balnéaire mais ne savez pas quelle plage choisir ? Voici quelques points de repère : Copacabana est la plus populaire, c’est là que les logements seront le plus abordables. Elle accueille des milliers de voyageurs mais également les habitants de Rio de Janeiro, surnommés les « cariocas ». Face à la plage, se trouve également l’un des hôtels les plus luxueux de Rio : le Copacabana Palace – il est à conseiller aux visiteurs aux bourses bien pleines. D’autres hôtels, plus abordables, se situent également sur le front de mer. En réservant sur Internet, à la dernière minute par exemple, il est même possible d’y trouver des chambres pour pas cher. Quant aux plages de Ipanema et Leblon, elles sont plus chics et huppées, les tarifs s’en ressentent mais les plages y sont plus belles !

plage Copacabana
La plage de Copacabana

Pour un séjour authentique

Pour un logement avec du charme, dans une maison d’hôte par exemple, loger dans le quartier de Santa Teresa peut être une bonne option. Petites ruelles pavées, boutiques minuscules qui recèlent des trésors, maisons colorées…vous aurez l’impression d’être dans un village ! Seul bémol : vous devrez utiliser les transports en commun pour aller profiter de la plage et c’est assez excentré.

Santa Teresa
Santa Teresa

Pour les fêtard

Si vous voulez faire la fête et être au centre de l’animation, le quartier de Lapa est the place to be ! Attendez-vous par contre à ne pas beaucoup dormir tellement les rues sont bruyantes… 

Le bon compromis

Un bon compromis peut être de loger dans les quartiers de Glória, Catete ou Flamengo. Mieux situés (entre le centre et les plages), ils permettent de s’offrir un hébergement confortable pour un budget raisonnable. 

8. Quelles sont les principales activités à faire ?

En fonction du temps dont vous disposez pour visiter Rio, vous devrez peut-être faire des choix. Voici nos incontournables à ne surtout pas manquer :

  • Prendre le téléphérique jusqu’au Pain de Sucre. La vue au sommet sur toute la baie de Rio est à couper le souffle.
  • Monter jusqu’au Christ Rédempteur du Corcovado. Une vue exceptionnelle s’offrira à vous depuis le symbole de la ville.
  • Flâner dans les ruelles pavées du quartier de Santa Teresa, un quartier qui a un charme fou ! Surnommé le « Montmartre » de Rio de Janeiro et construit à flanc de montagne, le quartier de Santa Teresa se visite pour son couvent, mais aussi pour ses bars et restaurants.
  • Lézarder sur les plages de Copacabana, Ipanema ou Leblon et observer la vie locale. Une activité que les cariocas ont élevé au rang d’art !
  • Besoin d’un peu de verdure ? Foncez au parc national de Tijuca, c’est la plus grande forêt urbaine du monde !
Tijuca
Cascade dans la forêt de Tijuca
  • Consacrer une soirée pour profiter de la vie nocturne. Bars musicaux ou spectacles de danse, les habitants de Rio aiment la fête !
  • Même si vous n’êtes pas fans, aller voir un match de foot au stade Maracana est une expérience en soi ! Les cariocas y vont en famille et la ferveur des supporters est bon enfant.
  • C’est au mois de février que s’expriment toute la ferveur et le sens de la fête des cariocas. Pendant les 4 jours du carnaval – il a lieu le week-end précédant Mardi gras – le cœur de la ville bat au rythme de la samba et s’anime des danses et des défilés costumés de toute la population.

9. Que ramener comme souvenir de Rio ?

Rio de Janeiro est une destination shopping très appréciée. Outre des centres-commerciaux dans le centre-ville, les grandes plages de Copacabana ou d’Ipanema accueillent les vitrines de multiples boutiques. Article star des magasins, les fameuses tongs « Havaïanas », aux couleurs du Brésil. Les maillots de football sont également en vedette dans les commerces (Rio ne compte pas moins de 4 clubs professionnels) et constituent un souvenir insolite.

escalier Selaron
L’escalier Selaron, réalisé pour la coupe du monde de football en 1994 ©RPBMedia

10. Informations pratiques

Voici toutes les infos pratiques qui vous aideront à visiter Rio de Janeiro, même à la dernière minute :

  • Formalités : Si vous êtes français, vous n’avez pas besoin de visa pour un séjour de moins de 3 mois. En revanche, votre passeport doit être valide au moins 6 mois après la date de votre retour. Il vous faudra aussi un billet retour ou de continuation.
  • Santé : Soyez à jour de vos vaccins et prévoyez de faire celui contre la fièvre jaune. Il est d’ailleurs obligatoire si vous venez depuis un autre pays d’Amérique Latine.
  • Monnaie : La monnaie brésilienne est le Réal (Réais au pluriel).
  • Décalage horaire : Le décalage horaire entre Paris et Rio est de 4 heures en hiver et de 5 heures en été. Quand il est midi à Paris, il est 7 ou 8 heures du matin à Rio.
  • Office du tourisme : Visitez également le site de l’office du tourisme !

Visiter Rio de Janeiro sur un air de samba !

Une fois que vous aurez écumé les quartiers de Rio de Janeiro, pourquoi ne pas partir dans la nature brésilienne ? Découvrez le Pantanal, une superbe réserve naturelle, où vous pourrez vous essayer à l’écotourisme !

A propos de l'auteur

Julie Parment

Après six ans d'expatriation outre-mer, Julie a posé ses valises à Marseille, un point d'ancrage au soleil qui lui permet de partir en vadrouille avec sa tribu dans le monde entier. Julie a également fait un tour du monde en famille, une expérience inoubliable !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.