Tout savoir sur le drapeau espagnol : signification, histoire, photos

Drapeau espagnol Espagne

À quoi ressemble le drapeau espagnol ?

Le drapeau espagnol, aussi connu sous le nom de « la Rojigualda », est un drapeau de proportions 2:3, composé de trois bandes horizontales de dimensions inégales. Les bandes supérieure et inférieure sont de couleur rouge, une teinte vive et profonde qui rappelle les ardeurs du pays. Elles sont de taille identique, chacune représentant un quart de la hauteur totale du drapeau.

Entre ces deux bandes, on trouve une bande de couleur jaune, dont la largeur est égale à la moitié de la hauteur du drapeau. Elle est donc deux fois plus large que les bandes rouges, ce qui lui donne une présence visuelle importante.

Sur la bande jaune et légèrement décalé vers la gauche, on trouve les armoiries de l’Espagne. Celles-ci sont richement détaillées et colorées, présentant un écu divisé en plusieurs quartiers qui symbolisent les différents royaumes historiques de l’Espagne. L’écu est soutenu par deux piliers d’Hercule, entourés de banderoles portant la devise « PLUS ULTRA ». Au-dessus de l’écu, trône une couronne royale, témoignage de la monarchie constitutionnelle de l’Espagne.

Signification et symbolique du drapeau espagnol

Chaque détail du drapeau espagnol porte une signification profonde, un récit historique, et un témoignage du caractère national.

Les bandes rouges et jaune du drapeau sont une représentation de l’ancien royaume d’Aragon, l’un des principaux royaumes historiques qui constituent l’Espagne d’aujourd’hui. Le rouge est une couleur qui symbolise le courage et la bravoure, des qualités indissociables du peuple espagnol. Le jaune, quant à lui, représente la générosité, reflétant l’hospitalité légendaire des Espagnols.

L’écu qui figure sur la bande jaune du drapeau est divisé en plusieurs quartiers, chacun représentant un royaume historique de l’Espagne : le château pour le royaume de Castille, le lion rampant pour le royaume de León, les chaînes pour le royaume de Navarre, et la grenade pour le royaume de Grenade. Au centre de l’écu, on trouve un écusson bleu avec la fleur de grenadier, qui représente la maison de Bourbon, la dynastie royale actuelle.

Drapeau espagnol Armoiries du Royaume d Espagne
Armoiries du Royaume d’Espagne

Les deux piliers d’Hercule qui soutiennent l’écu sont un symbole antique associé au détroit de Gibraltar, qui était considéré par les anciens comme la limite du monde connu. La devise « PLUS ULTRA » qui les entoure signifie « plus loin » en latin, et symbolise la découverte du Nouveau Monde par les navigateurs espagnols, un événement qui a marqué l’histoire mondiale.

Enfin, la couronne qui trône au-dessus de l’écu symbolise la monarchie constitutionnelle de l’Espagne, un régime politique qui combine une tradition royale ancienne avec un système démocratique moderne.

Chaque détail du drapeau espagnol est donc un reflet de l’histoire riche et diverse du pays, de ses conquêtes et de ses traditions, qui ont façonné l’identité nationale de l’Espagne telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Histoire du drapeau et ses différentes versions

L’histoire du drapeau espagnol est indissociable de l’évolution de la nation elle-même. Le drapeau que nous connaissons aujourd’hui est le résultat de plusieurs siècles de transformations politiques et culturelles.

Avant le 19e siècle, l’Espagne ne possédait pas de drapeau national unifié. Chaque royaume historique de l’Espagne avait son propre étendard. C’est avec l’adoption du pavillon naval de la marine marchande par Charles III en 1785 que les premières ébauches du drapeau actuel apparaissent. Ce pavillon était composé des couleurs rouge et jaune, disposées en bandes horizontales, avec les armoiries royales en son centre.

Drapeau Espagne Reproduction des drapeaux choisis par Charles III en 1785
Reproduction des drapeaux choisis par Charles III en 1785

Avec le temps, ce drapeau naval a gagné en popularité et en reconnaissance, jusqu’à être adopté officiellement comme drapeau national en 1843, sous le règne de la reine Isabelle II. Il était alors composé de trois bandes horizontales de couleur rouge, jaune et rouge, avec l’écu royal en son centre.

L’écu a connu plusieurs modifications au fil des régimes politiques. Pendant la deuxième république espagnole (1931-1939), le drapeau a porté un écu simplifié, avec une muraille représentant la Castille, un arbre pour le León et une chaîne pour la Navarre. Le tout était surmonté d’une mure sur fond rouge, symbolisant la république.

Avec le retour de la monarchie en 1975, le drapeau a repris ses couleurs actuelles, avec un écu modifié pour y inclure la grenade du royaume de Grenade et les piliers d’Hercule. L’écu actuel, adopté en 1981, inclut également la fleur de grenadier symbolisant la maison de Bourbon.

Ainsi, le drapeau espagnol est un livre ouvert sur l’histoire du pays. Ses transformations au fil des siècles reflètent les évolutions de la nation, marquée par ses royaumes historiques, ses découvertes, et ses régimes politiques.

Galerie des drapeaux espagnols

Pour les passionnés de l’histoire et de la culture espagnole, voici une galerie d’images du drapeau espagnol. Vous y trouverez le drapeau actuel sous différentes formes et dans divers contextes, un témoignage visuel de la richesse et de la diversité de l’Espagne. De la Rojigualda flottant fièrement au vent sur les monuments historiques, aux foules brandissant le drapeau lors des fêtes nationales, chaque image est une célébration de l’identité espagnole.


Au fil de cet article, nous avons voyagé à travers le temps et l’histoire du drapeau espagnol, qui est bien plus qu’un simple étendard : c’est le symbole visuel de l’identité espagnole. Avec sa bande rouge vif, sa couronne et son écu, le drapeau espagnol raconte l’histoire d’un pays riche et fier.

Pour les touristes désireux d’explorer davantage l’Espagne, il existe une multitude de joyaux culturels et historiques à découvrir, des somptueuses cathédrales aux places animées, en passant par les divers paysages qui s’étendent des plages ensoleillées aux montagnes imposantes. Pourquoi ne pas vous immerger davantage dans la culture espagnole en apprenant la danse traditionnelle de la flamenco, ou en dégustant la célèbre paella ? Le voyage en Espagne ne fait que commencer…