* Monde *

Vol retardé ou annulé, surbooking, bagages perdus… Que faire ?

Vol retardé ou annulé : que faire ?
Que faire quand son vol est retardé ou annulé ? / © anyaberkut

Pour beaucoup, partir en voyage en avion est un vrai plaisir. Sauf quand le vol est annulé ou que vos bagages se sont perdus en route.

Quand un voyage en avion devient une galère

Vous vous faites une joie de partir en voyage ou vous devez prendre l’avion pour aller travailler et puis tout bascule. Le vol est retardé et vous allez louper votre correspondance ; il est annulé et vous restez sur place ! Vos bagages ne vous ont pas suivi ou vous êtes victime d’un surbooking. Que faire quand votre voyage en avion devient une vraie galère ?

En cas de vol retardé, correspondance loupée, départ annulé…

Vous étiez largement à l’heure pour prendre votre avion. Mais le panneau d’affichage est formel : le vol est en retard ou pire, il est annulé. Un site comme Flightright.fr s’occupe de régler votre problème. Il vous suffit de rentrer votre numéro de vol pour savoir si vous avez droit à une indemnité. Vous avez jusqu’à cinq ans après la date du vol pour faire une réclamation.

Des experts internationaux gèrent le problème pour vous et portent éventuellement votre cas en justice. La société annonce un taux de 98 % de réussite devant les tribunaux, attestant du sérieux et de l’efficacité du service proposé. L’indemnité pour vol retardé, correspondance loupée ou vol annulé est versée immédiatement (moins une commission). Si aucune aide n’est accordée, vous n’avez aucun frais.

Quand vos bagages ne vous ont pas suivi

Des bagages perdus, retardés ou abîmés, cela arrive très (trop) souvent. C’est la compagnie aérienne qui est responsable et non l’aéroport lorsqu’il s’agit des compagnies de l’Union européenne et quels que soient la destination ou le pays de départ. Même chose pour les vols partant de l’Union européenne vers un autre pays de l’UE, quelle que soit la compagnie.

Une lettre recommandée avec accusé de réception doit être envoyée à la compagnie avec les pièces justificatives. Vous avez 21 jours pour agir quand il y a perte ou retard mais seulement sept jours pour des dégâts.

Si vous êtes victime de surbooking

Le surbooking ou surréservation est une pratique courante (et légale). Vous pouvez être refusé à l’embarquement même si la compagnie doit d’abord faire appel aux volontaires en échange de prestations.

Si vous ne pouvez prendre le prochain vol, votre billet doit être remboursé. S’il n’y a pas assez de volontaires, la compagnie peut refuser d’embarquer certaines personnes contre un dédommagement de 250 à 600 euros.

Laissez un commentaire