Disneyland Paris

Tout savoir sur Phantom Manor, la maison hantée de Disneyland Paris

Phantom Manor la maison hantée de Disney
Phantom Manor la maison hantée de Disney

Découvrez Phantom Manor, la maison hantée emblématique de Disneyland Paris. Plongez dans son histoire, ses secrets et pourquoi cette attraction fascine tant. À lire avant d’entrer dans le manoir !

Qui n’a jamais rêvé de se perdre dans le royaume magique de Disneyland Paris où les contes de fées prennent vie ? Situé à quelques encablures de la capitale française, le parc enchanteur de Mickey est le repaire de nombreuses attractions qui font battre nos cœurs, petits et grands. Et parmi elles, Phantom Manor se dresse fièrement au cœur de Frontierland. Cette maison hantée, ou plutôt ce manoir hanté, est bien plus qu’une simple attraction : c’est une expérience, un voyage dans le temps et le paranormal.

En 2019, après des mois de fermeture, le manoir a rouvert ses portes avec une rénovation époustouflante, mais sans entacher l’âme de l’attraction, ravivant l’engouement des fans de Disney. Si vous n’avez jamais entendu le rire sadique du Phantom ou vu Mélanie attendre éternellement son fiancé, alors accrochez-vous, car je vais vous emmener dans les couloirs sombres et envoûtants de Phantom Manor. Allons-y, l’aventure ne fait que commencer !

ℹ️ Avant de lire cet article, pensez à jeter un oeil à la page de l’attraction sur le site officiel de Disneyland.

Thunder Mesa et la légende des Ravenswood : plongée dans le cœur sombre de Disneyland Paris

Chaque attraction de Disneyland Paris a sa propre magie, mais Phantom Manor se distingue par la profondeur et la richesse de son histoire, qui ne se limite pas à l’enceinte du manoir, mais s’étend à tout le land, tissant ainsi un récit captivant qui donne vie à toute cette zone du parc.

Welcome to Thunder Mesa (Frontierland) © David Jafra / Flickr (CC)

Au cœur de Frontierland, là où les rivières du Far West serpentent entre les montagnes rocheuses, se trouve la ville fictive de Thunder Mesa : une bourgade où le temps semble s’être arrêté (aux alentours de 1860), où chaque pierre et chaque détail murmure des histoires d’antan. C’est dans ce décor que se dresse, imposant et mystérieux, le Phantom Manor.

Concept art de Frontierland par Tom Gilleon © Walt Disney Imagineering

Attention, le scénario a été légèrement modifié lors de la rénovation de 2019, voici donc mon interprétation de la nouvelle version de l’histoire.

Laissez-moi vous conter l’histoire des Ravenswood, une famille aussi riche en fortune qu’en secrets. Henry Ravenswood, le patriarche, était le propriétaire de la mine Big Thunder Mountain (l’autre grande attraction du land), la poule aux œufs d’or de Thunder Mesa. Avec sa fortune, il fit construire le manoir le plus somptueux que la ville n’ait jamais vu. Mais comme on le dit souvent, l’argent ne peut pas acheter le bonheur…

Vue sur la mine de Big Thunder Mountain depuis le manoir des Ravenswood

Mélanie, la belle et insouciante fille d’Henry, était le joyau de la famille. Elle avait le cœur pur et était aimée de tous. Mais le destin avait d’autres plans pour elle. Mélanie a en effet vu ses quatre fiancés disparaître mystérieusement, l’un après l’autre, avant que les noces n’aient pu être célébrées, chaque fiancé ayant rencontré une fin tragique. Qui est le coupable ? Cela reste encore un mystère, mais tout porte à penser que c’est Henry qui pourraient en être l’auteur. En effet, avec son orgueil et sa méfiance, le père de Mélanie voyait ces unions d’un mauvais œil et les désapprouvait, considérant les jeunes hommes indignent de sa fille.

Portrait de Henry Ravenswood et sa fille Mélanie à la belle époque

Entre temps, la tragédie frappa encore la ville de Thunder Mesa. Un violent tremblement de terre ravagea la ville, un cataclysme que les anciens attribuaient à une ancienne légende. Selon cette légende, le territoire sur lequel Thunder Mesa fut construit était autrefois un territoire sacré indien, protégé par l’oiseau du tonnerre. En creusant la mine de Big Thunder Mountain, Henry Ravenswood aurait perturbé ce sanctuaire, provoquant la colère de l’oiseau du tonnerre. Ce tremblement de terre (que vous pouvez d’ailleurs ressentir dans l’attraction Big Thunder Mountain) serait la manifestation de cette colère divine, punissant les Ravenswood pour leur audace. Le séisme emporta Henry et sa femme, laissant derrière lui une ville en deuil.

RIP Henry Ravenswood © Phantom Manor / Flickr (CC)

Après la mort tragique de ses parents, Mélanie, dévastée, s’accrocha à l’espoir que l’un de ses fiancés reviendrait. Mais à mesure que le temps passait, le manoir sombra dans l’oubli, enveloppé d’une aura de mystère et de tristesse. Les habitants de Thunder Mesa commencèrent à murmurer sur la malédiction qui semblait entourer la demeure. Certains disaient avoir vu des lumières vacillantes à travers les fenêtres la nuit, d’autres parlaient de mélodies lointaines et de rires sinistres.

Le manoir devient hanté © Connor Mclean – stock.adobe.com

Mais le plus inquiétant était l’apparition du Phantom, une silhouette terrifiante qui dominait le manoir. Avec son rire glacial et sa présence oppressante, il terrorisait quiconque osait s’approcher. Et la rumeur la plus persistante était que le Phantom n’était autre qu’Henry Ravenswood lui-même. Consumé par la jalousie et l’orgueil, il serait revenu d’outre-tombe pour veiller sur sa fille et s’assurer qu’aucun prétendant ne l’approche.

De l’architecture gothique aux catacombes : voyage détaillé à travers Phantom Manor

Dès le premier regard, Phantom Manor impose le respect. Son architecture victorienne, mélange de grandeur et de décadence, se dresse fièrement au milieu de jardins autrefois somptueux, aujourd’hui envahis par une végétation sauvage et mystérieuse. Les rosiers grimpants, les statues érodées par le temps et les fontaines asséchées ajoutent à l’atmosphère énigmatique du lieu.

L’architecture du manoir de Disneyland Paris © Phantom Manor / Flickr (CC)

En franchissant les portes du manoir, on est d’abord accueilli dans un hall d’entrée somptueux. Mais rapidement, l’ambiance change. Vous êtes dirigé vers la “stretching room”, une pièce où les portraits s’allongent sous vos yeux, révélant des scènes de plus en plus macabres à propos des quatre funèbres fiancés. Un effet saisissant qui donne le ton de l’aventure à venir.

La stretching room révèle ses drôles de tableaux © Phantom Manor / Flickr (CC)

Ensuite, un grand couloir s’ouvre à vous, avec ses chandeliers scintillants et ses miroirs trompeurs. C’est ici que l’on embarque à bord du “Doom Buggy”, un véhicule qui nous guide à travers les différentes scènes du manoir.

L’embarquement pour la maison hantée

On traverse notamment la salle de bal, où les fantômes dansent éternellement, insouciants du monde extérieur. Les effets de lumière et les projections donnent vie à ces esprits, les rendant presque tangibles.

La magnifique salle de bal et ses fantômes

Le parcours continue à travers différentes pièces, chacune racontant un fragment de l’histoire tragique des Ravenswood. On ressent la présence du Phantom à chaque tournant, son rire glacial nous accompagnant tout au long du chemin.

L’omniprésence du Phantom qui vient hanter la maison et sa fille

Puis, on sort du manoir pour plonger dans les catacombes, où les esprits des invités du mariage maudit de Mélanie nous entourent. Mais l’aventure ne s’arrête pas là. En sortant des catacombes, on découvre un Thunder Mesa hanté, un rappel de la ville fictive qui entoure le manoir et où les esprits semblent prendre plaisir à vous taquiner.

Thunder Mesa hanté, un rappel de la ville fictive de Frontierland

Mais c’est la scène finale qui reste gravée dans la mémoire de nombreux visiteurs. Alors que vous pensez que votre voyage touche à sa fin, Mélanie apparaît soudainement à vos côtés, dans une lumière douce et fantomatique. Avec un voile flottant et une expression désespérée, elle vous supplie de l’épouser, ajoutant une touche poignante et effrayante à votre aventure. Est-ce vous la prochaine victime ?

L’attraction touche à sa fin …

La sortie de l’attraction vous conduit à travers le cimetière du manoir. Chaque tombe, chaque épitaphe renferme un secret, une énigme à résoudre pour les plus curieux.

Phantom Manor vs. le reste : meilleure attraction de Disneyland Paris ?

Après avoir parcouru les allées de Disneyland Paris, une question se pose : Phantom Manor est-elle la meilleure attraction du parc ? Pour beaucoup, la réponse est un retentissant “oui” ! Et ce n’est pas sans raison.

L’importance de Phantom Manor ne se limite pas à ses murs. Comme je vous le disais, son histoire s’étend à tout Frontierland, créant une cohérence narrative rarement vue dans les parcs à thème. Elle entretient des relations directes avec des attractions voisines, comme Big Thunder Mountain, tissant un univers riche et captivant.

Une des attractions les plus abouties de Disneyland © Phantom Manor / Flickr (CC)

Ce qui séduit particulièrement dans Phantom Manor, c’est son scénario progressif et tout en douceur. Contrairement à d’autres maisons hantées qui misent sur des effets “bourrins” ou “gore”, ici, on est plongé dans une histoire mélancolique, romantique et mystérieuse. Elle réveille notre imaginaire, nous transporte dans un autre monde, sans avoir besoin de s’appuyer sur une licence déjà connue du grand public.

C’est cette capacité à créer une expérience immersive, à raconter une histoire originale et touchante, qui fait de Phantom Manor une attraction unique. Elle incarne l’essence même de ce que Disney sait faire de mieux : émerveiller, raconter, faire rêver. Et franchement, on aimerait voir plus d’attractions de ce calibre dans le parc. Alors, la meilleure attraction ? Pour moi, il n’y a aucun doute ! Et vous, qu’en pensez-vous ?

👉 Réservez votre séjour à Disneyland Paris pour (re)découvrir cette fabuleuse attraction !

Optimisez votre visite à Phantom Manor : astuces et recommandations pour une expérience Disney ultime

Avant de vous lancer tête baissée dans l’aventure envoûtante de Phantom Manor, il est essentiel de connaître quelques infos et astuces. Ces conseils vous permettront de profiter pleinement de l’expérience et d’anticiper vos besoins lors de votre visite à cette attraction emblématique de Disneyland Paris.

Le temps d’attente à l’attraction Phantom Manor de Disneyland © Joel / Flickr (CC)
  • Optimisez votre temps : Phantom Manor est l’une des attractions les plus populaires de Disneyland Paris. Heureusement, sa capacité est énorme, et le temps d’attente reste généralement assez raisonnable par rapport à d’autres attractions (comme Crush’s Coaster par exemple). Mais en cas de très forte affluence, et pour éviter les longues files d’attente, essayez de la visiter tôt le matin ou tard le soir avant la fermeture.
  • Attention aux âmes sensibles : Bien que l’attraction soit fascinante, elle peut être un peu effrayante pour les plus jeunes ou ceux qui ont le cœur léger. Assurez-vous que tout le monde dans votre groupe est prêt pour une expérience hantée !
  • Observez les détails : Le manoir regorge de petits détails et d’easter eggs pour les fans de Disney. Prenez le temps d’observer chaque pièce, chaque épitaphe dans le cimetière, et vous découvrirez des trésors cachés. D’ailleurs, n’hésitez pas à nous partager les meilleurs en commentaires.
  • Visitez le Boot Hill Cemetery : Après l’attraction, ne manquez pas le cimetière adjacent. Non seulement il prolonge l’histoire, mais il offre aussi une vue imprenable sur Thunder Mesa et le train de la mine.

Où loger pour prolonger la magie de Phantom Manor ?

Si vous êtes un inconditionnel de Phantom Manor et que vous souhaitez prolonger cette ambiance unique même après avoir quitté l’attraction, Disneyland Paris a exactement ce qu’il vous faut. Voici deux hôtels Disney que je recommande vivement pour immerger totalement dans l’atmosphère de cette attraction emblématique :

Disney Newport Bay Club : L’élégance victorienne à son apogée

Le Disney Newport Bay Club vous transporte dans l’ambiance maritime des années 1920 avec son architecture victorienne raffinée. En séjournant ici, on peut facilement imaginer à quoi ressemblait le manoir Ravenswood avant que les esprits ne prennent possession des lieux. Les chambres spacieuses, le décor élégant et les vues imprenables sur le lac vous offrent un séjour luxueux, digne de l’époque dorée de Mélanie Ravenswood.

ℹ️ Plus d’infos sur le site officiel du Newport Bay Club

Disney Hotel Cheyenne : L’authenticité du Far West

Pour ceux qui souhaitent s’immerger davantage dans l’ambiance Far West de Thunder Mesa, le Disney Hotel Cheyenne est l’endroit idéal. Les chambres au style rustique, les rues poussiéreuses et l’ambiance de saloon vous plongent directement dans l’univers du Far West. C’est l’endroit parfait pour vivre l’expérience complète de la légende de Thunder Mesa et de ses habitants.

ℹ️ Plus d’infos sur le site officiel de l’Hotel Cheyenne

Ces deux hôtels offrent des expériences différentes, tant en termes d’ambiance que de budget, permettant ainsi à chaque fan de Phantom Manor de trouver son bonheur. Alors, prêt à réserver votre prochain séjour à Disneyland Paris ? N’oubliez pas de choisir l’hôtel qui vous fera vivre la magie de Phantom Manor jour et nuit !

Tout ce que vous devez savoir avant d’entrer dans le manoir hanté de Disneyland Paris

  • Durée de l’attraction : Environ 12 minutes, une éternité envoûtante dans le monde des esprits. Environ 5 minutes sont consacrées à la partie à pied (hall d’entrée, stretching room) et 7 minutes à la partie véhiculée (Doom Buggy).
  • Type d’attraction : Parcours scénique (dark-ride) avec véhicules omnimovers, appelés “Doom Buggies”. Ce type de véhicules permet un flux constant de visiteurs et une orientation précise des sièges pour diriger le regard des passagers vers des scènes spécifiques.
  • Capacité : Chaque “Doom Buggy” peut accueillir jusqu’à 2 personnes. Le débit est d’environ 2 400 visiteurs par heure.
  • Audio-Animatroniques : Phantom Manor compte plus de 60 personnages audio-animatroniques, des figures robotisées (combinées à des effets sonores) qui créent une expérience réaliste et immersive. Sans compter les nombreux accessoires animés et effets spéciaux.
  • Construction : Phantom Manor a été construit en 1992, en même temps que le parc Disneyland Paris. Son architecture s’inspire des manoirs victoriens, avec une touche européenne distincte.
  • Restrictions d’âge et de taille : Accessible à tous, mais recommandé pour les enfants de 3 ans et plus. Aucune restriction de taille.
  • Accessibilité : L’attraction est accessible aux personnes à mobilité réduite, mais il peut être nécessaire de transférer du fauteuil roulant au “Doom Buggy”.
  • Localisation : Situé au cœur de Frontierland, à proximité de la mine Big Thunder Mountain.
  • Langues : L’attraction est en français et en anglais.

ℹ️ Plus d’infos à propos de cet attraction sur le site officiel de Disneyland Paris.

Au-delà de Phantom Manor

Avec son histoire riche, son ambiance envoûtante et ses détails minutieux, Phantom Manor est sans conteste l’une des attractions phares de Disneyland Paris. Elle incarne à merveille ce que Disney offre de meilleur en matière de narration et d’immersion. Mais n’oublions pas que le parc regorge d’autres pépites à découvrir. Alors, après cette plongée dans le monde mystérieux de Mélanie Ravenswood, quelle aventure choisirez-vous de vivre ensuite ? Si vous manquez d’inspiration, voici notre Top 10 des meilleures attractions à Disneyland Paris !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.