Europe Islande

Pourquoi visiter l’Islande ? Glaciers, geysers et sources chaudes !

glaciers
Glaciers ©12019

Pourquoi aller en Islande ? Terre de contrastes, culture unique au monde… l’assurance de faire un voyage inoubliable en terre glacée !

Voyager en Islande, c’est se rapprocher du Pôle Nord, sur cette île presque perdue dans les eaux glacées de l’Atlantique. Mais c’est également visiter un pays aux paysages variés et majestueux…Pourquoi visiter l’Islande ? Lointaine, isolée, surprenante et extrême. Froide aussi ! Volcans, glaciers, champs de lave, sources géothermiques : elle offre le condensé d’un manuel de géologie qui va de pair avec la découverte d’une culture à part, dont les petits abris côtiers, comme la capitale Reykjavik, font aussi le charme.

montagne
Lacs et montagnes par milliers…©12019

Eyjafjöll, star de l’Islande

Si, récemment, l’Islande a fait la une de tous les journaux et occupé les gros titres de l’actualité plusieurs jours durant, c’est bien malgré elle. Île bouillonnante, l’Islande, et le volcan Eyjafjöll ont en effet paralysé tout le trafic aérien de l’Europe au printemps 2010 quand ce dernier était entré en éruption. Cela prouve au moins la très intense activité volcanique et géologique islandaise !

Reykjavik, la première étape

Avant de partir à la découverte des sources chaudes et des volcans de l’île, une halte par Reykjavik s’annonce indispensable. D’une part, parce que c’est là qu’arrivent les vols en provenance du reste de l’Europe. D’autre part, car la capitale est une cité à ne pas manquer avec sa vieille ville, ses nombreux musées (thjóðminjasafn Islands – le musée national d’Islande) ou les magasins et lieux de vie qu’elle renferme. C’est également le moment d’expérimenter la cuisine islandaise dans les restaurants de la capitale. A proximité de Reykjavik, il est possible de partir en excursion sur la mer afin d’observer les baleines.

Reykjavik
Reykjavik ©Tookapic

Le Cercle d’or, des sites remarquables

L’un des sites touristiques les plus célèbres d’Islande est appelé « le Cercle d’or ». Il se compose de trois lieux situés au Sud-Ouest de l’île. Le parc national de Þingvellir se trouve à l’endroit où se séparent les plaques tectoniques américaine et européenne, ce qui crée des fissures dans les plaines ; les chutes de Gullfoss sont une succession de deux importantes chutes d’eau très spectaculaires ; enfin, la vallée d’Haukadalur abrite une multitude de sources d’eau chaude dont les geysers atteignent parfois plusieurs dizaines de mètres.

Cascades
Cascades islandaises © Rudolf Kirchner

Les merveilles du Nord de l’Islande

Pour remonter vers le Nord, de nombreux voyageurs empruntent une piste qui traverse les terres de l’Islande dans un véritable « no man’s land ». La piste Kjölur rejoint la côte Nord et traverse plusieurs sites d’exception comme les sources chaudes de Hverasverdi, dont l’air est empreint d’odeur de soufre, ou les montagnes de Kerlingarfjöll, où l’on peut notamment pratiquer le ski et apprécier les reliefs escarpés de la région.
En arrivant tout au Nord de l’Islande, ce sont des phénomènes rares qui s’offrent aux voyageurs : soleil de minuit – quand celui-ci ne se couche pratiquement pas en été – ou aurores boréales.

glaciers
Glaciers ©Free-Photos

Se relaxer dans une station thermale

Autre lieu atypique et immanquable : le Blue Lagoon, la plus grande et plus connue des stations thermales islandaises. Elle se trouve au Sud-Ouest de l’île, à moins d’une heure de Reykjavik, et attire de nombreux Islandais, touristes et curistes. On trouve de nombreuses structures de soins et de détente sur le site. Ce lac est en réalité artificiel, alimenté par l’eau que rejette la centrale géothermique voisine. Cette dernière extrait du sol, grâce à un forage profond, une eau sous pression et très chaude qui arrive ensuite dans le lac autour de 30°.

blue lagoon
Blue Lagoon ©Pok Rie

Réserver soigneusement son hôtel en Islande

Comme dans tous pays où les visiteurs sont amenés à beaucoup voyager, à souvent changer de lieux, se loger en Islande demande un minimum de préparation. A Reykjavik, les hôtels sont nombreux et l’on peut bénéficier de tarifs pas chers en réservant sa chambre avant d’arriver sur place, même en s’y prenant à la dernière minute sur internet. Dans le reste du pays, les meilleures solutions pour l’hébergement sont les auberges de jeunesse, les maisons d’hôtes ou les campings, selon la saison. Cette dernière solution a naturellement l’avantage d’être bien moins chère que l’hôtel.

Infos pratiques

Envie de partir en Islande ? Pour réussir à coup sûr votre séjour, OK Voyage vous fait profiter de ses infos pratiques et de ses bons plans.

  • Office du tourisme : visitez le site officiel du tourisme en Islande
  • Passeport et Visa : l’Islande fait partie de l’espace Schengen., à ce titre les ressortissants français peuvent y pénétrer simplement avec un passeport ou une carte d’identité.
  • Argent et change : La monnaie qui a cours en Islande est la Couronne Islandaise (ISK)
  • Décalage horaire : il y a deux heures de décalage horaire en été et une seule en hiver. Ainsi, quand il est midi à Paris, il est 10h à Reykjavik (11h en hiver).

Transports

  • Se rendre en Islande : L’Islande ne compte qu’un seul aéroport international, situé à Keflavík. Il se trouve à environ 50 km de Reykjavik mais des navettes ou des taxis permettent de faire le trajet depuis la périphérie jusqu’au centre de la capitale.
  • Se déplacer en Islande : Si les voyageurs les plus baroudeurs apprécieront de découvrir l’Islande en bus ou en auto-stop, la location d’une voiture s’avère également être une solution très pratique. Une voiture ordinaire suffit pour emprunter les routes qui longent les côtes mais un 4×4 se révèle indispensable pour circuler sur les pistes à l’intérieur des terres.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CADEAU DE BIENVENUE

CADEAU DE BIENVENUE

 

Vous voulez voyager plus souvent ?
Mais votre budget est limité ...

Je vous dévoile mes astuces et conseils qui me permettent de voyager de nombreux mois dans l’année, sans vider mon compte bancaire.

Téléchargez mon guide dès maintenant, il est gratuit pour tous les nouveaux inscrits à la newsletter !

À quelle adresse dois-je vous l'envoyer ?

MERCI. Vérifiez votre boîte de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre adresse email.