Guyane Française

Que voir en Guyane : nos 13 visites incontournables

Guyane
Guyane ©Orlone / Pixabay

Des vestiges du bagne au complexe ultra-moderne de lancement d’Ariane, découvrez tous les incontournables à voir en Guyane lors de votre séjour !

La Guyane est un petit coin de France en Amérique du Sud, au niveau de l’Équateur. Incontestablement, une destination nature où les visiteurs, au prix d’un peu de persévérance peuvent pénétrer l’épaisse forêt amazonienne et découvrir les merveilles de la faune et de la flore locale. Découvrez tous les incontournables à voir en Guyane lors de votre séjour !

Visiter Cayenne, une métropole à voir en Guyane

Avant de partir jouer les Indiana Jones dans les forêts qui occupent la majeure partie de la Guyane, Cayenne est une ville à ne pas manquer. La plupart des vols y arrivent et le chef-lieu de la Guyane possède un centre-ville typique, multi-culturel, dans lequel il fait bon se promener. Ne ratez pas la place des Palmistes ou la place des Amandiers. C’est aussi l’occasion de faire quelques achats dans les marchés de la ville : ceux-ci regorgent de produits frais, fruits et légumes locaux souvent inconnus pour les voyageurs venant de France métropolitaine.

Cayenne
La place des Palmistes à Cayenne ©Cayambe / Wikipédia Commons

Admirer les fusées à Kourou

Après Cayenne, en prenant la route vers l’Ouest de la Guyane, les visiteurs croisent la ville de Kourou, connue notamment pour abriter le centre spatial guyanais, véritable moteur économique du département, d’où sont tirées les fusées Ariane. Outre la base de lancement que l’on peut apercevoir, le centre spatial possède un musée de l’espace à ne pas manquer.

centre spatial Guyane
Le centre spatial de Kourou ©Sergey

Se souvenir des bagnes en Guyane

Juste en face de Kourou, se trouvent les îles du Salut, composées de trois îlots : l’île du Diable, l’île Royale et l’île Saint Joseph. Elles sont tristement célèbres pour avoir abrité l’un des bagnes de Guyane. Plusieurs déportés célèbres ont passé un séjour dans cet environnement hostile, comme Alfred Dreyfus, ou encore Guillaume Seznec qui fût accusé d’un meurtre jamais totalement élucidé. Des bâtiments de prisonniers, une chapelle et un musée peuvent aujourd’hui être visités.

île du Diable
L’île du Diable ©evenfh

Flâner sur le marché de Cacao le dimanche matin

Cette commune au nom alléchant est une étape indispensable à voir en Guyane. En 1977, 500 Hmongs laotiens ont fui leur pays et ont trouvé refuge dans ce lieu isolé. Leur courage et leur détermination ont fait qu’aujourd’hui Cacao est le principal producteur de fruits et de légumes de la Guyane. Y passer une journée c’est faire un voyage en Asie : vous pourrez vous régaler d’une soupe, de nems croustillants ou de rouleaux de printemps bien frais.

marché Cacao
Le marché de Cacao ©Cayambe / Wikipédia Commons

L’artisanat vous fera aussi de l’œil : tradition perpétuée de mères en filles, la broderie traditionnelle aux couleurs chatoyantes est d’une finesse incroyable. Dans le village ne manquez pas d’aller au “Planeur Bleu”, un musée tenu par des passionnés des insectes. Avant de partir, faites un plouf dans une crique sur les bords de la Comté, une étape rafraîchissante avant de reprendre la route !

Remonter (ou descendre) le fleuve Maroni 

Long de 520 km, le Maroni est le fleuve-frontière entre la Guyane et le Surinam. Véritable artère d’échanges entre les différentes populations locales, c’est l’endroit idéal pour une première expédition amazonienne ! Pendant ces 4 jours de navigation dans une pirogue à moteur, vous aurez l’occasion de rencontrer plusieurs ethnies dont les indiens Wayanas ou les Bushinengués, descendants des esclaves africains. Le trajet s’effectue entre Maripasoula et Apatou (ou l’inverse !) et les nuits se font en hamac, dans les villages typiques qui bordent les rives. Cet incontournable à voir en Guyane vous offrira une bonne dose d’aventure dans un cadre exceptionnel !

ethnies Guyane
À la rencontre des différentes ethnies ©Toto / laparentheseblog.com

Observer des caïmans aux Marais de Kaw

Situés à 1h de route de Cayenne, les Marais de Kaw forment une large bande marécageuse, classée Réserve Naturelle, entourée de montagnes. Ils abritent une faune d’une variété incroyable : oiseaux (hérons, aigrettes, martin pêcheurs, etc.), buffles d’eau, mais surtout des caïmans noirs que vous pourrez voir à la nuit tombée. À bord d’une pirogue, armé d’une lampe torche, le but est de traquer les yeux rouges des caïmans pour pouvoir les observer au plus près, et peut-être même les toucher ! Dans ce paradis naturel, l’idéal est de passer une nuit dans un carbet flottant pour pouvoir apprécier et savourer cette ambiance si particulière.

caïman Guyane
Un caïman dans les marais ©evenfh

Se sentir au bout du monde à Saül

Accessible uniquement en avion, le village de Saül forme une sorte d’oasis au milieu de l’immense forêt amazonienne. Endroit reculé et peuplé d’une centaine d’habitants, c’est pourtant un lieu à voir en Guyane ! Saül est le paradis des randonneurs : avec ses 70 km de sentiers balisés passant par des biotopes très variés, les possibilités sont nombreuses pour des balades en pleine nature. Résolument tourné vers un écotourisme responsable, le charmant village de Saül est paisible et invite à la détente entre deux randos ! 

Saül Guyane
Saül en Guyane ©Liétar / Wikipédia Commons

Vivre une aventure inoubliable au Camp Canopée

Le camp Canopée est un lieu extraordinaire à voir en Guyane. Situé sur le fleuve Kourou, à 1h50 de l’embarcadère Dégrad Saramaka, vous serez accueilli par un apéritif avant de découvrir votre hébergement pour la nuit : un carbet perché à 10 mètres du sol ! Les alentours ont été aménagés avec un astucieux système de ponts de bois et de plateformes qui vous permettront de vous balader dans le camp.

camp canopée
Une terrasse du camp canopée ©canopee-guyane.com

Vous pourrez également découvrir la canopée en passant par les différentes strates de la forêt équatoriale avec des vues entre 36 et 42 mètres de hauteur ! Là-haut c’est un tout autre monde qui vous attend : le paradis des toucans, des aras, des singes et des nombreuses autres espèces. Les amateurs de sensations fortes pourront s’essayer à la tyrolienne qui part à 15 mètres de haut pour arriver au pied d’un fromager géant.

Découvrir Saint Laurent du Maroni, deuxième ville de la Guyane

Situé à 260 km de Cayenne, sur les bords du fleuve Maroni, Saint Laurent possède une histoire mouvementée en raison de la présence du bagne entre 1792 et 1946. Classé monument historique, le Camp de la Transportation peut se visiter si vous souhaitez mieux comprendre cet aspect de la Guyane. Dans la ville vous pourrez admirer le “Petit Paris”, le quartier officiel de l’époque du bagne, ainsi que les maisons créoles traditionnelles avec leurs bardages en bois colorés.

bagne Guyane
Le bagne de Saint Laurent du Maroni ©Siempreverde22

De par sa position géographique, Saint Laurent du Maroni est un lieu de brassage des cultures : amérindiens, noir-marrons, créoles et même hindous arrivants du Surinam voisin ! Les environs vous offriront de nombreuses possibilités d’activités, que ce soit des visites de villages ou des sorties sportives en kayak ou en pirogues à pagaie.

Voir la ponte des tortues à Awala-Yalimapo

Situé à l’extrême nord-ouest, à 60 km de Saint Laurent du Maroni, la plage des Hattes, à Awala-Yalimapo, est un incontournable à voir en Guyane. Longue de 5 km, cette belle plage de sable blond est un lieu de ponte des tortues Luth entre mai et juin. Au petit matin, vous pourrez assister à ce spectacle fascinant : observer ces mastodontes sortir de l’eau, creuser un trou dans le sable pour pondre leurs œufs avant de recouvrir le tout et de retourner dans l’océan.

tortue Luth
Une tortue Luth ©Toto / laparentheseblog.com

Pour ne pas les gêner, notez qu’il faut se tenir à une distance raisonnable, être silencieux et surtout, ne pas utiliser le flash de l’appareil photo. En dehors de cette période de ponte, la plage des Hattes reste toute indiquée pour une pause détente entre deux visites. Ses abords sont bien aménagés avec des tables de pique-nique ombragées et ses eaux invitent à la baignade ! 

plage des Hattes
La plage des Hattes ©PepiteVoyage

Naviguer sur le lac de Petit-Saut

Le lac de Petit-Saut est un lieu étonnant, à voir lors d’un séjour en Guyane. Formé lors de la construction du barrage du même nom en 1994, il offre un spectacle saisissant : des milliers de troncs d’arbre morts sortant de l’eau, comme une forêt figée dans le temps. Accessible uniquement en passant par une agence, vous pourrez naviguer en pirogue ou en kayak, observer la richesse de la faune locale et vous baigner au bord de ses nombreuses plages. Une journée originale dans ce lieu étonnant !

lac Petit Saut
Le lac Petit Saut ©Lamiot / Wikipédia Commons

Se balader sur l’Îlet La Mère

Au large de Cayenne, entre mangrove et océan, l’Îlet La Mère est une étape sympathique à voir en Guyane. Au départ de Dégrad des Cannes vous embarquerez à bord d’un petit bateau à moteur pour une trentaine de minutes de navigation. Dès votre arrivée sur l’île vous serez accueilli par les seuls habitants du coin : des petits singes Saïmiris ! Loin d’être timides, aussi adorables que filous, ils viendront vous dire bonjour. Sur place vous pouvez emprunter le sentier pédestre faisant le tour de l’île et vous baigner sur la plage pour vous rafraîchir. Pensez à prévoir un pique-nique, il n’y a pas de lieu de restauration.

saimiris
saimiri sur l’îlet La Mère ©Toto / laparentheseblog.com

Changer d’ambiance en visitant Saint Georges de l’Oyapock

Situé sur le fleuve Oyapock, frontière avec le Brésil, Saint Georges est un village tranquille mais qui peut être un point de départ intéressant pour découvrir les villages alentours. En 45 minutes de pirogue vous pourrez par exemple rejoindre Trois-Palétuviers, une bourgade peuplée d’indiens Palikur, ou encore Tampack, habité par les Saramaka, un peuple descendant des anciens esclaves noirs marrons. Depuis Saint Georges vous pouvez aussi traverser l’Oyapock pour passer une journée au Brésil. À Oiapoque, l’ambiance est encore très différente et la langue portugaise vous offrira un dépaysement assuré !

Oyapock
En face de l’Oyapock, le Brésil ©Arria Belli / Wikipédia Commons

Les incontournables de la Guyane… et après ? 

Région multiculturelle et dotée d’une biodiversité sans égale, la Guyane saura vous surprendre et vous subjuguer. Terre de contrastes, peuplée d’animaux étonnants et d’ethnies accueillantes, visiter la Guyane marquera une étape inoubliable dans votre vie de voyageur. Pour organiser au mieux votre séjour, n’hésitez pas à consulter notre guide pratique qui vous donnera tous les conseils indispensables !

A propos de l'auteur

Julie Parment

Après six ans d'expatriation outre-mer, Julie a posé ses valises à Marseille, un point d'ancrage au soleil qui lui permet de partir en vadrouille avec sa tribu dans le monde entier. Julie a également fait un tour du monde en famille, une expérience inoubliable !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.