Inde

Inde, terre mystique

Généralités

L’Inde est une terre riche de traditions et d’une Histoire vieille de plusieurs millénaires. Du Nord au Sud, l’Inde offre aux voyageurs la splendeur éternelle de ses palais de Maharadjahs, ses vaches sacrées, le bouillonnement intense de ses mégalopoles, New Delhi et Bombay et toute une palette de couleurs et de saveurs ignorés des visiteurs occidentaux. A la fois moderne et ancienne, ville et campagne, mer et montagne, l’Inde a tant à offrir qu’un seul voyage ne suffira généralement pas.

New Delhi en un week-end

C’est bien souvent à New Delhi que la visite de l’Inde commence. Capitale de l’Inde, cette mégalopole abrite notamment le Fort Rouge, une forteresse de briques rouges richement décorée, ainsi que la Grande Mosquée (Jama Masjid), située au cœur de la vieille ville. Il s’agit de la plus grande mosquée de tout le pays. New Delhi, à ne pas confondre avec Delhi, le nom de l’Etat où se trouve la capitale, se laisse apprécier le temps d’un week-end avant de partir à la découverte d’autres sites indiens.

Le Taj-Mahal, symbole de l’Inde

Récemment désigné comme l’une des 7 nouvelles merveilles du monde, le Taj-Mahal est certainement le symbole de l’Inde le plus célèbre. C’est également la première destination touristique de l’Inde – attention aux embouteillages de cars de touristes à l’entrée, le palais attire 3 millions de visiteurs par an ! Situé à Agra, le Taj-Mahal a été construit entre 1631 et 1653 sur ordre de l’empereur Moghol Shah Jahan, il s’agit en réalité d’un mausolée bâti pour abriter sa défunte femme.

La gastronomie indienne

Curry et tandoori : vive la gastronomie indienne !

Faite de saveurs méconnues, la gastronomie indienne fait véritablement partie de la culture du pays. Variée selon les régions, la nourriture indienne est principalement constituée de riz, de légumes cuisinées en « curries », de viandes « tandoori » et s’accompagne dans tous les restaurants de « naan », ces délicieuses galettes de farines, équivalent local du pain, parfois fourrées de fromage, d’ail ou d’épices. Dans les grandes villes on trouve de nombreux restaurants où manger pour une poignée de roupies. Côté boisson, c’est bien sûr le thé, appelé « tchaï », qui tient le haut de l’affiche.

Des hôtels pas chers un peu partout

Un bon point pour se loger : les hôtels en Inde ne sont pas chers. On en trouve quantité dans les principales villes comme New Delhi, Bombay, Pondichéry ou Calcutta, ou dans d’autres zones touristiques. C’est seulement dans les régions les plus reculées que trouver son hébergement peut devenir plus compliqué. Vu leur nombre, il est rare de voir un hôtel afficher complet et dénicher une chambre à la dernière minute n’est pas un défi  particulièrement ardu. Cela permet même de négocier un tarif pas cher si l’hôtel n’est pas très rempli.

L'éléphant et l'enfant

Bollywood, fleuron de l’industrie indienne

Pour boucler la boucle, un séjour à Bombay est indispensable. Fer de lance de l’économie indienne, la ville est particulièrement connue pour abriter l’industrie cinématographique la plus prolifique du monde : Bollywood. Elle possède également son lot de monuments historiques, avec la très célèbre « Gateway of India », une immense arche érigée pour commémorer la visite à Bombay du Roi George V et de la Reine Marie en 1911. Le soir, le bord de mer, appelé « marine drive », attire toute une foule d’indiens comme de touristes. C’est le point de départ idéal pour sortir dans les bars ou les discothèques de la ville.

Le guide OK Voyage est là pour vous aider à planifier et profiter au mieux de vos vacances en Inde. Les infos pratiques sont là pour ça, tout comme le comparateur de prix, qui vous permet de trouver des vols et des hôtels pas chers.

© betta design / © mckaysavage / © damin (phototrend.fr)

Laissez un commentaire