Ukraine

Voyage à Tchernobyl : une expérience unique

Derelict ferris wheel ruins on playground (Pripyat/Chernobyl)

Vivez une expérience unique et partez en voyage en Ukraine, à Tchernobyl ! Histoire et architecture se mêlent dans une ville touchée par l’une des plus importantes catastrophes nucléaires de l’Histoire…

Un voyage à ne pas prendre à la légère

Voyager, ce n’est pas seulement siroter du champagne en lézardant sur la plage. Cela peut être une expérience de vie et un voyage pas cher. Or, les villes de Tchernobyl et de Pripyat, en Ukraine, présentent une particularité extraordinaire : elles sont abandonnées depuis les années 1980. À l’époque, c’étaient des villes comptant parmi les fleurons modernes de l’architecture soviétique sobre et imposante. Historiquement, des villes entières désertées suite à la catastrophe nucléaire de 1986, mais conservées en l’état depuis plusieurs décennies sont un phénomène quasi unique au monde.

Pourquoi Tchernobyl ?

Outre l’architecture, Tchernobyl et Pripyat se sont transformées en réserves naturelles ; les gens du coin les surnomment le « paradis des animaux », et notamment des chevaux sauvages, très nombreux dans la région. Visiter une ville déserte encastrée dans une réserve naturelle donne une impression d’irréalité ; il ne manque plus que des habitants pour en faire une sorte de fantasme « écolo-futuriste ». Les arbres poussent jusque dans les maisons ! Pour un voyage où a eu lieu une catastrophe nucléaire, cela surprend…

Centrale nucléaire de Tchernobyl-Pripyat

Un monument historique

Les activit&eaeacute;s proposées sont évidemment placées sous l’angle de la culture. Ainsi, des excursions de deux jours avec guide sont prévues ; les visites sont par défaut an anglais, mais vous pouvez demander à l’avance un guide francophone. Les sites visités sont dans un premier temps les bâtiments principaux de Tchernobyl et de Pripyat : école, hôtel, parc d’attractions de l’époque, et bien sûr aussi la centrale nucléaire.

Pour ceux qui se poseraient des questions sur la sécurité des lieux, la limitation des expositions au radiation rend un voyage à Tchernobyl sûr. A priori. Naturellement, il ne faut pas rester sur place trop longtemps et ce n’est pas un hasard si les visites proposées par les organismes sur place sont très encadrées.

Parc d'attractions à Tchernobyl

Rencontres avec les locaux

Vous aurez également la possibilité de rencontrer les habitants de Tchernobyl, ceux qui sont revenus y vivre après l’évacuation, ainsi que des spécialistes du nucléaire et des représentants de Pripyat. Une soirée-discussion est prévue à l’hôtel dans le cadre des voyages organisés avec les agences ukrainiennes habilitées.

Hébergement et restauration

Naturellement, vous ne dormirez pas dans les bois de Pripyat : un hôtel neuf a été construit à Tchernobyl, répondant tout à fait aux normes de n’importe quel hôtel classique (salle de bains, frigo, TV dans chaque chambre). Vous aurez accès à une épicerie, un distributeur de billets et un magasin de souvenirs. Il y a également un restaurant « pour étrangers » et un restaurant « pour Ukrainiens » (qui diffèrent par leur cuisine).

Piscine abandonnée à Tchernobyl

Quelques informations pratiques

Monnaie locale : l’hryvnia, environ 0,1 euros.
Décalage horaire : +2 heures. Quand il est midi à Paris, il est 14 heures à Tchernobyl-Pripyat.
Saison : mieux vaut partir au printemps ou en automne.
Aucun vaccin et aucun visa ne sont nécessaires (seulement votre passeport) pour aller en Ukraine. Mais, pour des raisons de sécurité, votre passeport doit être valable au moins 6 mois après votre voyage à Tchernobyl.

Accès à Tchernobyl : il est indispensable de passer par une agence habilitée (des autorisations sont en effet nécessaires) depuis Kiev ; celles qui sont francophones fournissent généralement les billets d’avion. Prenez le temps de bien vous renseigner au préalable – l’ambassade d’Ukraine peut éventuellement vous aider.

Hotel en ruine à Tchernobyl-Pripyat

© iStock

Laissez un commentaire