Tunisie

Tunisie : entre mer et désert

Djerba

Au Sud Est de la Tunisie se trouve l’île de Djerba. Cette île semble avoir été découverte par Ulysse. Depuis, Djerba la douce ne cesse de surprendre.

Les célèbres plages de DjerbaConquise par les Romains, elle a été reliée au continent par une voie de sept kilomètres, une route encore utilisée de nos jours. Cette île était une plaque tournante du commerce entre l’Afrique et l’Europe. Au 16ème siècle, elle est accaparée par des pirates comme Barberousse.

La région est célèbre pour sa poterie. C’est surtout l’île de Guellala qui a permis d’acquérir une solide réputation dans ce domaine. Y sont fabriqués vases, cruches et autres petits objets artisanaux qui sont revendus ensuite dans le souk de Houmt Souk, la ville principale de Djerba.

Cependant, l’économie de cette île enchantée tourne essentiellement autour du tourisme balnéaire. Aussi, si vous recherchez un spa ou une thalasso, il faudra vous rendre à Djerba. Les infrastructures hôtelières intègrent effectivement de nombreux équipements destinés à la détente et au bien-être. Certaines d’entre-elles se situent dans des fondouks, ces lieux de très forte activité économique pour les commerçants de passage.

Si vous êtes davantage attiré par les plages, sachez que Djerba possède d’immenses étendues de sable d’un blanc presque immaculé. Le long de ces plages se trouvent d’impressionnants palmiers. Ce sont d’ailleurs ces plantes méditerranéennes qui marquent le plus les esprits. Plus de doute la Polynésie se trouve en Méditerranée !

Cependant, si vous souhaitez mêler un peu de culture à votre séjour, alors profitez des visites du fort Ghazi Mustapha (ou Borj el Kébir) ou le musée des arts et traditions populaires. Enfin, la synagogue de Ghriba mérite un détour.

Crédits photos :
© Alex and Mac – Creative commons

Comparer les prix de votre prochain voyage avec Easyvoyage

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.