Rome

Week-end à Rome : sur les traces de Michel-Ange

Partez en week-end culturel à Rome sur les traces de Michel-Ange, à la découverte de la Basilique Saint Pierre, la Chapelle Sixtine et la place du Capitole.

Histoire et sculpture

Un week-end ou un séjour à Rome ? Super ! Seul problème : on ne sait jamais par où commencer. Nous avons le programme qu’il vous faut : Rome version XVIe siècle, à l’époque de Michel-Ange. Un séjour culturel au cœur de la Renaissance italienne, à la découverte de la Basilique Saint Pierre, la Chapelle Sixtine et la place du Capitole !

La Pieta de Michel-Ange dans la Basilique Saint Pierre

Un peu d’histoire

Symbole de la Renaissance, Rome était une ville très importante au 16ème siècle et le lieu incontournable pour la formation des artistes.

Michel-Ange, Michelangelo di Ludovico Buonarotti Simoni (1475-1564) de son vrai nom, est sans doute le plus grand génie qu’ait connu le 16ème siècle ! Peintre, architecte, sculpteur… durant ce week-end vous pourrez découvrir toous les talents de cet artiste fascinant.

La sculpture : son amour de jeunesse

Au Vatican, dans la Basilique Saint-Pierre, allez voir la merveilleuse Pietà, œuvre de jeunesse de l’artiste, achevée alors qu’il était à peine âgé de 25 ans. Vous serez saisi par le recueillement exprimé par le visage de la Vierge devant son fils mort qu’elle tient dans ses bras.

Dans cette même basilique, vous pourrez découvrir le tombeau de Jules II que Michel-Ange réalisa peu de temps avant le projet de la chapelle Sixtine. Le détail et la facture du mausolée sont impressionnants et reflètent le génie incroyable de l’artiste.

Le Jugement Dernier par Michel-Ange (Chapelle Sixtine)

Les fresques de la Chapelle Sixtine

Restez au Vatican pour visiter la Chapelle Sixtine. Elle comporte de magnifiques fresques réalisées par Michel-Ange à différents moments de sa vie. Sur la voûte, vous pourrez admirer les scènes de la Genèse dont la très célèbre Création d’Adam.

Le Jugement dernier, peinture incroyable réalisé peu avant la mort de l’artiste, se trouve sur le mur du fond de la Chapelle. La fresque est si obscure que seul le style permet de dire qu’elle est de Michel-Ange. Reflet des dernières années de vie de l’artiste qui furent teintées de mélancolie, c’est une œuvre torturée mais magnifique !

Un génie de l’architecture : la fin de vie de l’artiste

Une fois le tour des œuvres « vaticanes » de l’artiste fait, agrémentez votre week-end d’une découverte des œuvres architecturales de Michel-Ange.

A l’époque, les artistes étaient aussi des architectes. Si Michel-Ange participa, par exemple, à la conception de la Basilique Saint-Pierre et du Palais Farnèse, ces différents projets furent repris par d’autres artistes, et certains ne virent jamais le jour.

Seule la place du Capitole, située sur l’une des sept collines de Rome, reflète l’idée que se faisait Michel-Ange de l’architecture. Bien qu’il ne vit pas la place de son vivant, c’est lui qui la dessina. Sorte d’écrin pour la statue de Marc-Aurèle, elle vaut bien la place Saint-Marc à Venise ! Harmonieuse et équilibrée, elle est l’un des emblèmes de la merveilleuse ville de Rome.

Pour en savoir plus :
Comparez le prix des hôtels et des billets d’avion pour Rome.
Voyage à Rome sur le guide OK Voyage
– Visite virtuelle de la Chapelle Sixtine sur le site Internet du Vatican.
– Découvrez nos photos de Rome.

La place du Capitole à Rome, conçue par Michel-Ange

Crédits photos :
© Michel Touraine (RF) / 2008 / Jupiterimages
© Rolf Süßbrich – GNU Free Documentation license
Jugement dernier – Domaine Public
Place du Capitole – © Ricardo André Frantz – Creative Commons

Laissez un commentaire