Australie

Australie : le guide de voyage

Voyagez moins cher : comparez les prix avec Easyvoyage

Sites naturels

L’Australie est une île sur laquelle la nature est souveraine. Verte, rouge, bleue… Elle revêt ses plus belles couleurs pour le plus grands plaisir des touristes, nombreux à visiter ses sites naturels.

La Grande Barrière de corail

La Grande Barrière de corail et Ningaloo Reef

Au large des côtes du Queensland s’étend la Grande Barrière de Corail, d’une taille impressionnante de 2600 kilomètres. Il s’agit d’un récif corallien constitué de débris de petits organismes marins, de squelettes et de coquilles d’animaux qui ont habité le récif. Le calcaire y est donc roi et vous offre un spectacle merveilleux.

En plongeant dans les eaux du Pacifique, vous entrerez dans un univers d’eau chaude et de couleurs chatoyantes et verrez des poissons spectaculaires tels que les néons, les poissons clown, les étoiles de mer, sans compter les coraux eux-mêmes : il en existe près de 400 sortes différentes !

Ce site, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, disparaît petit à petit, rongé par une étoile de mer, mais également par la pollution humaine : ainsi, les crèmes solaires provoquent de véritables ravages au sein de cet organisme vivant.

Des départs en bateau s’organisent depuis la ville de Cairns, petite ville tropicale. Vous pourrez soit plonger vous-même, soit observer les oiseaux… ou simplement profiter de l’air marin et voir de plus près les différents atolls, en profitant des bateaux à fond vitré.

D’autres sites naturels océaniques sont à voir absolument en Australie, à l’image de la Barrière de Ningaloo. Moins visitée que sa grande voisine avec « seulement » 270 kilomètres de récif à explorer, elle propose une faune toute aussi intéressante avec des raies tigrées, des requins inoffensifs ou des tortues.

Kangaroo Island

Troisième île d’Australie, Kangaroo Island est une terre proche d’Adélaïde sur laquelle vivent kangourous, phoques, otaries, koalas et autres wallabies. Ces animaux vivent en toute tranquillité, protégés par cet immense parc naturel. Ici encore, comme dans toute l’Australie, vous côtoierez des espaces tantôt verdoyants, tantôt désertiques. Ainsi, ne manquez pas le Petit Sahara, une série de dunes de sable aussi fin que le grand désert. Munissez-vous d’une planche et surfez sur le sable !

C’est près de Kangaroo Island que vous serez le mieux placé pour observer le grand requin blanc. Il en existe environ 200 dans cette seule région. Mais ne pensez pas pour autant être le prochain héros des « Dents de la mer ». Les requins blancs n’attaquent que très rarement l’homme (une victime par an : on a vu pire tueur en série !).

L'Ayers rock, nommé Uluru par les aborigènes

Le Parc national d’Uluru Kata tjuta

Situé au centre de l’Australie, le parc national est rendu célèbre par l’Ayers Rock, ce grand monolithe rouge, le deuxième plus grand du monde (348 mètres de haut, trois kilomètres de longueur, une dizaine de circonférence).

Il est possible de l’escalader, mais sachez que dans la culture aborigène, ce monolithe est né pendant le Tjukurpa, c’est-à-dire pendant la période du Dreamtime. Autant vous dire qu’il est considéré comme sacré ! Préférez emprunter le chemin qui contourne Uluru (le nom aborigène de l’Ayers Rock), vous éviterez ainsi d’offenser les gardiens de ce sanctuaire… et vous éviterez aussi de vous confrontez à des pentes atteignant 60% de dénivelé.

Non loin d’Uluru, vous pourrez découvrir les Monts Olga (ou Kata Tutja) : ce conglomérat de 36 dômes forme un paysage nettement plus varié que celui de l’Ayers Rock. Empruntez la Valléeacute;e des vents, un sentier balisé qui vous permettra de slalomer autour de ces dômes d’environ 500 mètres de moyenne couverts d’eucalyptus.

L’Australie est un magnifique pays pour tous les amoureux de la nature. L’écotourisme est roi en Australie, et en voyant ces paysages spectaculaires, on comprend pourquoi !

Crédits photos :
© GOODSHOOT – Jupiterimages
© Stephmcg – Creative Commons

Comparer les prix de votre prochain voyage avec Easyvoyage

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.