Madrid

Madrid : faire la fête dans la cité royale

Le jour, Madrid est fière de présenter des institutions culturelles et patrimoniales. Mais la nuit venue, les Madrilènes vivent au rythme des bars, des boîtes de nuit et autres lieux festifs…

Généralités

Madrid est une ville de contrastes. Le jour, elle est fière de présenter des institutions culturelles et patrimoniales qui comptent parmi les plus prestigieux d’Europe comme le célébrissime Musée du Prado. Mais la nuit venue, les Madrilènes sortent et vivent au rythme des bars, des boîtes de nuit et autres lieux festifs. Aventurons-nous dans les folles nuits castillanes !

Madrid de nuit

La movida madrilène

La movida est le nom donné au courant culturel né après la fin du régime franquiste (1977). Elle s’apparente aux mouvements régénérateurs comme celui de la New-wave, portée par une jeunesse en mal de liberté. En ce début de 21e siècle, elle se manifeste par le renouveau de la vie nocturne et le développement des hauts lieux festifs et culturels, cocktail idéal pour des vacances réussies.

A chaque quartier son Madrid

Madrid possède de nombreux barrios, des quartiers en espagnol, qui forment la diversité culturelle de la capitale. Le quartier Sol se situe au centre de la ville non loin du célèbre Parc de Retiro. C’est le plus visité, de jour comme de nuit, tant par les Madrilènes que par les touristes. Vous y trouverez de nombreux bars typiquement espagnols et des boutiques où faire votre shopping. Ce quartier est contigu à celui de la Huertas, le quartier des littéraires où des auteurs célèbres comme Miguel de Cervantes ou Lope de Vega ont vécu. Le quartier Sol est idéal si vous recherchez des bars à tapas !

Le Barrio de Lavapiès, quant à lui, est le quartier le plus métissé de la capitale espagnole, le point de rencontre des cultures africaines, indiennes et arabes. Ses restaurants donnent l’occasion aux visiteurs de découvrir toutes les cuisines du monde. La tolérance est reine à Madrid : ainsi, le quartier de la Chueca est très connu des gays et des lesbiennes, et depuis quelques années le lieu préféré de tous les fêtards.

D’un bar à tapas à l’autre

Comment visiter Madrid sans manger de tapas ? Ils font partie du patrimoine gastronomique espagnol. A Madrid, ils se présentent dans de petites ou grandes assiettes garnies de différents mets.

Si vous voulez suivre les coutumes locales, il faut en consommer un ou deux avec une boisson puis aller dans un autre bar, et faire de même. Ces petits amuse-gueule sont donc les véritables compagnons des débuts de soirées madrilènes.

Madrid : c’est dans les boîtes !

Tout Madrilène qui se respecte peut sortir danser à n’importe quelle nuit de la semaine. Ne vous attendez pas à ce qu’il y ait moins de monde en début de semaine : les boîtes sont pleines du mardi au dimanche. Attention ! Contrairement à celles de la Costa Brava par exemple, les discothèques de Madrid sont généralement payantes et difficiles d’accès. Une tenue correcte est souvent exigée.

Si vous aimez varier les danses et les styles musicaux, préférez les grosses boites de nuit de Madrid. Elles sont souvent sur plusieurs étages, avec autant de musiques différentes : house, minimal, techno pop et hip hop. Parmi ces complexes nocturnes, faites un tour au Kapital de la Calle Atocha qui propose trois ambiances musicales différentes sur sept étages !

Profitez de nos infos pratiques pour trouver un hôtel et passer un agréable séjour dans la cité royale  !

Crédits photos :
© Creative commons – Wikipedia
© COMSTOCK IMAGES  / Jupiterimages

Laissez un commentaire