Thaïlande

6 choses à faire en Thaïlande (tant qu’il est encore temps)

La Thaïlande attire de plus en plus de touristes. Pour profiter d’un voyage authentique et inoubliable, voici 6 expériences à vivre au plus vite en Thaïlande.

Des expériences inoubliables à vivre en Thaïlande

La Thaïlande attire de plus en plus de touristes. Pour profiter d’un voyage authentique et inoubliable, voici 6 expériences à vivre au plus vite en Thaïlande.

China Town, Yaowarat Road, Bangkok

Déjà destination incontournable en Asie, la Thaïlande devrait encore accroître sa notoriété au cours des prochaines années. A l’horizon 2020, le pays du sourire pourrait accueillir 47,5 millions de touristes contre 29,9 millions en 2015. Tour d’horizon de ces expériences thaïlandaises à apprécier avant l’arrivée du tourisme de masse.

1. Vivre avec les éléphants dans la jungle de Chiang Mai

Il existe moult solutions pour vivre au plus près des éléphants, en dehors des balades qui n’ont rien de bon à offrir en termes d’expériences touristiques et qui font souffrir ces animaux. Si certains voyageurs décident d’opérer une retraite complète à Kanchanaburi pour s’occuper des éléphants, le nord de la Thaïlande, avec Chiang Mai en ligne de mire, est également une destination de choix.
Proche de la jungle où vivent des cornacs reconvertis en guides pour les touristes soucieux du bien-être des pachydermes, la ville de la province du même nom est un point de départ idéal pour une journée dépaysante. Les visiteurs apprendront à monter sur le dos des éléphants comme les cornacs (sans nacelle). Ils partiront en balade dans la jungle et auront l’opportunité de leur donner un bain avant de leur offrir un repas composé de bananes.

Vivre avec les éléphants dans la jungle de Chiang Mai

2. Se nouer d’amitié avec les singes de Lopburi

Au nord de Bangkok, à quelques heures de route, découvrez Lopburi, la ville des singes. Lors de la découverte de temples d’origine khmère, les voyageurs doivent s’accommoder des petits macaques qui peuplent la ville. Mieux vaut rester prudent et garder la nourriture dans le sac (ou prévoir de déjeuner plus tard) pour éviter de devenir une cible. La rencontre promet en tout cas de rester dans les mémoires, et de produire des photos amusantes.

Se nouer d'amitié avec les singes de Lopburi

3. Voyager dans le passé à Sukhothai en enfourchant une bicyclette

Sukhothaï a été la première capitale du royaume de Siam, qui devint la Thaïlande. Située à 4h30 de route de Chiang Mai, la ville est intéressante pour les vestiges des 21 temples encerclés par d’anciennes fortifications. Si la découverte de ces témoignages de l’histoire donne lieu à de superbes photos sur lesquelles Bouddha est immortalisé sous toutes les coutures, le parc historique de Sukhothai est surtout agréable grâce à son mode de visite. Il suffit de louer un vélo pour quelques bahts. Libre choix ensuite d’aller et venir dans le parc.

Voyager dans le passé à Sukhothai en enfourchant une bicyclette

4. Revivre l’histoire du pont de la rivière Kwaï à Kanchanaburi

À 130 km à l’ouest de Bangkok, Kanchanaburi est une étape clé pour les fans d’histoire. Ils viennent y prendre en photo le pont de la rivière Kwaï, dont la construction tua plusieurs milliers d’ouvriers. Durant la Seconde Guerre mondiale, les Japonais, occupants de la région, décidèrent de rallier Kanchanaburi à la Birmanie, soit une route de plus de 410 km. Les travaux devaient durer cinq ans, mais l’ouvrage sera terminé en seulement 18 mois. L’occupation japonaise décida notamment de faire appel aux prisonniers de guerre australiens, hollandais et anglais. Un drame rendu immortel par le roman de Pierre Boulle et sa célèbre adaptation cinématographique « Le Pont de la rivière Kwaï ».

Revivre l'histoire du pont de la rivière Kwaï à Kanchanaburi

5. Vivre Loy Kratong, le festival des lanternes

Un moment suspendu dans le temps. Chaque année, au soir de la pleine lune du douzième mois lunaire, les Thaïlandais célèbrent la fin de la saison des pluies et complimentent les esprits de l’eau. Ils confectionnent des petits bateaux avec des feuilles de bananiers dans lesquels sont déposées des bougies. Ils envoient aussi dans le ciel des lanternes. Une fête populaire et familiale à laquelle il est aisé de se joindre puisque les Thaïlandais ne regardant pas d’un mauvais oeil les touristes s’adonnant à ce rituel.
Loy Krathong est célébré dans toute la Thaïlande et s’accompagne de spectacles et de repas. Sukhothai est particulièrement réputé pour cette fête grâce à son spectacle de sons et lumières organisé dans le parc historique.

Vivre Loy Kratong, le festival des lanternes

6. Prendre son temps à Koh Tao

Un voyage en Thaïlande ne serait bien sûr pas complet sans un détour par l’une de ses îles paradisiaques. Chacune correspond à un profil de vacanciers. Mais s’il ne fallait en choisir qu’une, Koh Tao pourrait tout à fait remplir le contrat.
Dans le golfe de Siam, l’île aux tortues propose quiétude et relaxation, loin des touristiques Koh Phi Phi et Koh Pha Ngan prisées des fêtards pour la Full Moon Party. Koh Tao ravira les plongeurs et les adeptes de snorkeling.

Prendre son temps à Koh Tao

© iStock

Comparer les prix de votre prochain voyage avec Easyvoyage

1 commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.