Paris

Un hôtel interactif ouvre ses portes à Paris

Désormais, les touristes parisiens ont la possibilité de séjourner dans un étonnant hôtel interactif du côté de Montmartre. Son nom : le Declic Hotel.

Photographie et interactivité : le drôle de concept du Declic Hotel

A l’heure où le selfie est devenu un cliché à part entière et les réseaux sociaux cultivent l’échange des photos, un hôtel parisien, le Declic Hotel, a construit son concept autour de chambres qui deviennent des laboratoires et les hôtes des photographes d’un jour. Et si le séjour à l’hôtel n’était plus seulement consacré au repos, mais à une nouvelle étape du voyage où jouir d’une expérience interactive ? Le Declic Hotel, nouvel établissement du quartier de Montmartre à Paris (XVIIIe), fait donc ce pari en misant sur la photographie. Une prise de position qui incite aussi à davantage personnaliser la nuit à l’hôtel.

Diapositive, paparazzi : 18 chambres, 9 suites

L’établissement compte 18 chambres et neuf suites, toutes dédiées aux techniques de la photo. Une « atmosphériste » a été embauchée pour développer des jeux de lumières, de textures et d’images pour immerger les hôtes dans une mise en scène spécifique et surtout interactive.

Dans la suite « Diapositive », neuf écrans constituent un diaporama face à un immense lit rond. Au moment de la réservation, les clients peuvent envoyer leurs photos personnelles pour les apprécier dans leur chambre d’hôtel.

Dans la suite « Paparazzi », les voyageurs jouent aux stars et n’ont plus qu’à prendre la pause pour ressentir l’émotion au moment des crépitements de flashs. La décoration les aidera à s’imaginer en acteurs populaires grâce à un jeu de lumière et une étoile semblable à celles qui jonchent Hollywood Boulevard à Los Angeles.

Declic Hotel, suite Paparazzi

Le souci du détail partout dans l’hôtel

Chaque pièce de l’hôtel offre la possibilité de s’amuser différemment avec l’objectif. Une suite est par exemple dédiée à l’autoportrait et amusera les amateurs d’art contemporain. L’expérience consiste à se prendre en photo devant un miroir pour apprécier le cliché dans un décor onirique marqué de bleu. Dans toutes les suites de l’établissement, une tablette est mise à disposition pour choisir son jeu de lumière et recréer son propre studio photo.

Le culte de l’image n’est pas réservé aux chambres. Dans les couloirs, les moquettes imitent les pellicules photo. Des clichés noir et blanc en panneaux luminorescents construisent les plafonds. Et chaque numéro des chambres est inscrit sur fond de lentille photo.

Infos pratiques

Le Declic Hotel a accueilli ses premiers visiteurs le 12 février 2016. Les prix démarrent à 179 euros pour la chambre Reflex et 379 euros pour les suites. À partir de deux nuits, les hôtes pourront tester une autre chambre et découvrir une nouvelle expérience.

Declic Hôtel, 17 rue Duhesme, Paris XVIIIe – declichotel.com/fr

Salle de bain dans une chambre du Declic Hotel

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.