* Monde *

Les 9 plus belles gares du monde

De la Belgique au Mozambique, en passant par les Etats-Unis ou le Japon, embarquez pour un tour du monde des plus belles gares du monde.

Des gares qui donnent envie de prendre (et d’attendre) le train

Vous allez voir que ça a parfois du bon d’attendre le train !

Voyager, partir en vacances, c’est aussi découvrir ces lieux de passage incontournables et souvent méconnus. Petit tour des plus belles gares du monde.

1. Anvers (Belgique)

Elue « plus belle gare du monde » par le site américain Mashable, la gare d’Anvers a été construite entre 1895 et 1905, à la demande du roi Léopold II. Son architecte, Louis de la Censerie, s’est inspiré de la gare de Lucerne, en Suisse. De son vrai nom Antwerpen Centraal, elle est tout en pierre, verre et métal, et s’impose comme une cathédrale grâce à son dôme de 75 mètres de haut. Le site a bénéficié d’une rénovation en 2009, à l’occasion du déploiement du réseau de TGV en Belgique et de la liaison vers Amsterdam, aux Pays-Bas. Preuve de son attrait, elle a remporté le grand prix européen du patrimoine culturel.

Antwerpen Centraal

2. Liège (Belgique)

La gare de Liège-Guillemins s’est vue propulsée dans le XXIe siècle lorsqu’elle a été inaugurée en 2009, dévoilant son profil métallique élancé après dix ans de travaux. Aujourd’hui emblème de la ville de Liège, la gare a été imaginée par l’architecte espagnol Santiago Calatrava Valls et se distingue par ses deux grands arcs en acier. Le lieu a pris le nom du quartier où les travaux ont été réalisés.

Liège Guillemins

3. Londres Saint-Pancras (Royaume-Uni)

Depuis 2007, les passagers à bord de l’Eurostar ne s’arrêtent plus à Londres Waterloo mais à Londres Saint Pancras. Une gare historique, d’architecture gothique, construite à l’époque victorienne, qui se distingue par ses briques rouges. Elle se situe à proximité de la British Library, la fameuse bibliothèque londonienne qui abrite des copies de la Magna Carta et des bibles de Gutenberg. A l’origine, Saint-Pancras a été construite pour faciliter l’accès vers les Midlands. Son hall principal emprunte le nom de son concepteur, William Henry Barlow.

Londres Saint-Pancras

4. Grand Central Terminal New York (Etats-Unis)

A New York, Grand Central Terminal est une attraction touristique à elle seule. Elle transporte les passagers (et simples visiteurs) dans l’histoire avec sa grande pendule, ses sculptures grecques et romaines, ses balcons théâtraux et son plafond vert, peint par un Français, représentant une carte du ciel. La visite se poursuit dans le « main concourse » qui mène à un dédale de restaurants et d’échoppes. C’est d’ailleurs dans Grand Central que le célèbre bar à huîtres (Oyster Bar) trône. Enfin, elle conduit au « Grand Central Market », où les amateurs trouveront épiceries fines et traiteurs sur une étendue de 120 mètres.

Grand Central Terminal New York

5. Kuala Lumpur (Malaisie)

La capitale malaise se distingue avec une gare qui mélange les styles oriental et occidental. D’un blanc immaculé, elle a été construite au début du XXe siècle, et achevée en 1910. Mieux vaut l’apprécier de l’extérieur pour prendre des photos efficaces.

Kuala Lumpur

6. Madrid-Atocha (Espagne)

La gare d’Atocha est la plus grande d’Espagne. Les trains desservent aussi bien l’Andalousie que la France ou la banlieue madrilène. Sa toute première construction remonte à 1851, mais un incendie en a ravagé une grande partie à la fin du XIXe siècle. Les visiteurs la remarquent aujourd’hui pour son architecture de verre et d’acier, et surtout pour le jardin tropical qui trône dans le hall. 7000 arbres, plantes et palmiers ont été plantés. La gare de Madrid-Atocha est tristement célèbre pour avoir été touchée en mars 2004 par des attentats terroristes.

Madrid-Atocha

7. Maputo train station (Mozambique)

Au Mozambique, la capitale Maputo conserve un témoignage de l’histoire : sa gare. Le site a en effet été conçu par Gustave Eiffel en personne. Les passagers peuvent encore aujourd’hui approcher deux locomotives à vapeur datant du début du XXe siècle. La gare de Maputo présente des expositions et organise des concerts de jazz.

Maputo train station

8. Kanazawa (Japon)

Au pays du Soleil Levant, la gare de Kanazawa, au centre-nord de l’île de Honshu, face à la mer du Japon, associe modernité et histoire. A l’entrée, un immense torii, c’est-à-dire un portail traditionnel qui accueille les visiteurs dans les sanctuaires japonais, s’élève jusqu’à 14 mètres de haut. A l’intérieur, c’est une gare futuriste qui reçoit les passagers, avec son majestueux dôme de verre abritant un centre commercial bien achalandé. Son toit est équipé en panneaux solaires, ce qui lui vaut le titre de première gare écologique du Japon.

Kanazawa

9. Melbourne-Flinders Street (Australie)

Dans l’Etat du Victoria, à Melbourne, tout mène à la gare de Flinders Street, qui s’impose comme l’axe central d’une ville culturelle. Son architecture victorienne et sa couleur ocre contraste avec le paysage, même lorsqu’il pleut. Ce symbole de Melbourne fait face à la place de la Fédération, ancrée dans la modernité. La gare de Flinders Street a été achevée en 1854. Elle fut la toute première gare d’Australie, et a donné le départ du premier train à vapeur circulant dans le pays.

Melbourne-Flinders Street

© iStock

Laissez un commentaire