Mexique

Une église engloutie réapparaît au Mexique

Conséquence inattendue (et plutôt heureuse) du réchauffement climatique : l’église de Quechula au Mexique, engloutie depuis 50 ans, est réapparue à la surface !

Quechula : une église sauvée des eaux

Parmi les rares bienfaits du réchauffement climatique et de la sécheresse engendrée, il faut noter la spectaculaire émergence de l’église de Quechula au Mexique, sortant des eaux du fleuve Grijalva.

Quechula : une église sauvée des eaux

Eglise émergée de Quechula, au Mexique / © AP

Un spectacle majestueux

L’état du Chiapas, situé au sud du Mexique, offre des paysages naturels de montagnes et de rivières impressionnants. Depuis 2002, d’intenses sécheresses ont frappé la région, causant une baisse globale du niveau des eaux.

La toute dernière en date a entraîné une baisse de 25 mètres du niveau du fleuve Grijalva. Aux paysages naturels majestueux est alors venu s’ajouter l’éeacute;tonnant spectacle de la réémergence du temple de Quechula, datant du 16éme siècle, comme sauvé des eaux.

Malgré l’état de ruine, la structure demeure intacte, et permet d’apprécier et d’imaginer la splendeur passée du temple. En plus, ce retour à la surface d’un lieu saint a littéralement boosté l’attrait touristique du spot, depuis quelques mois. Les pêcheurs de la commune éponyme organisent même des balades en bateaux autour de la bâtisse.

Eglise de Quechula, au Mexique

Temple de Quechula (ou Salvador) / © AP

Un barrage contre la demeure Christique

L’histoire du temple de Quechula, autrefois baptisé temple de Santiago, fait écho à celle du Phoenix qui renaît de ses cendres, mais dans une version plus aqueuse. Bâtie en 1564, l’église est abandonnée une première fois en 1776 suite à une dévastatrice épidémie de peste.

A notre époque, la construction du barrage de Nezahualcoyotl, dans les années 1960, est à l’origine de la noyade du temple de Quechula. En 2002, l’église avait déjà fait une timide réapparition, lors d’une première sécheresse importante. La voici aujourd’hui totalement émergée, attirant d’autres pêcheurs, comme après un long baptême purificateur.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.