Barcelone Espagne

Le Parc Güell, merveille catalane : histoire, secrets, infos pratiques

Vue sur Barcelone depuis le Parc Güell
Parc Güell © Max LesZed

Le Parc Güell ou Park Güell, le parc le plus connu de Barcelone est l’un des symboles de la capitale catalane, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Découvrez un espace hors du commun sorti tout droit de l’esprit fou et génial de l’architecte Antonio Gaudí ! Lieu magique et singulier qui surprend et enchante les visiteurs, il reste une étape colorée incontournable pour qui visite Barcelone.

L’histoire d’un parc atypique

Ancien projet de résidence réservée à la classe bourgeoise, le parc Güell est le fruit d’une collaboration entre l’architecte Antonio Gaudi le plus grand représentant du modernisme catalan et son mécène Eusebi Güell. L’idée de départ était de créer une sorte de résidence fermée et surveillée réservée à la bourgeoisie aisée et aux riches catalans, une sorte de ville-jardin pour abriter de superbes villas, une école, un marché, une petite église, des pavillons de conciergerie…

Le projet de Gaudi et de Güell ne rencontre malheureusement pas le succès escompté et fut un échec commercial. Les riches à qui il était destiné, considéraient alors le quartier trop à l’écart de la ville, trop en hauteur et insuffisamment urbanisé. Les travaux s’achèvent en 1914 avec la construction de deux maisons seulement sur les 60 prévues au départ, la maison-témoin achetée par Gaudi et la « Casa Larrard » commandée par Eusebi Güell. L’ensemble est par la suite racheté par la ville de Barcelone en 1922 aux héritiers d’Eusebi Güell et transformé en parc public qui ouvre ses porte en 1926 à la mort de Gaudi.

Une des rares maisons du parc

Une des rares maisons du parc © Max LesZed

Comment le visiter ?

Que ce soit avec un oeil d’amateur en architecture (je vous invite dans ce cas à aller lire l’idée d’itinéraire d’Expedia Explore), ou tout simplement pour flâner en famille (ou en amoureux), le Parc Güell reste un incontournable pour quiconque séjournant dans la capitale catalane. Le parc est d’ailleurs déclaré Patrimoine de l’Humanité par UNESCO en 1984.

Voici en quelques linges, ses principales parties à ne pas manquer :

– Une entrée avec des pavillons et un escalier monumental. À côté de l’entrée principale du parc se trouvent deux petites maisons semblant sortir d’un conte de fées. L’une d’elle sert de boutique tandis que l’autre, la Maison du Gardien veille sur des expositions audiovisuelles relatant l’histoire du parc.
– La salle hypostyle et ses 86 colonnes striées
– Des grottes
– La place de la Nature et son banc (mythique)
– Des rues, des chemins, des viaducs
– Un monument mégalithique
– La Maison-Musée de Gaudi qui abrite une collection d’œuvres de l’architecte, du mobilier précieux et des documents. L’architecte a résidé dans cette maison entre 1906 et 1925.

Dans les secrets du Parc Güell

Le parc Güell situé Carrer d’Olot 3, au nord du quartier de Gracia, est un hymne à la nature que Gaudi a voulu copier sans l’imiter pour autant. Il s’est ainsi inspiré de ses couleurs et de ses formes mais les a détournées à sa manière. Cet espace couvrant plus 17 hectares est une successions de formes ondulées ou géométriques, de colonnes ressemblant à des arbres et de sculptures d’animaux. La majorité des surfaces sont décorées avec des mosaïques faites de petits morceaux colorés de céramique. Le tout forme une impressionnante création ornementale exempte de toute rigidité et classicisme. Au point central du parc se trouve une grande place où trône un énorme banc de 110 mètres de long, semblable à un serpent en mosaïques.

Le banc de 110 mètres de long : mythique !

Le banc de 110 mètres de long : mythique ! © Max LesZed

Le parc Güell à travers ses formes colorées et sinueuses regorge de symboles à la fois politiques et religieux. Les pays catalans sont ainsi représentés sur les fontaines de l’escalier principal avec sur l’une d’elles le blason de la Catalogne et un serpent, symbolisant la médecine mais aussi le serpent d’airain utilisé par Moïse lors de sa fuite d’Egypte. Sur une autre fontaine, une salamandre que l’on découvre dans une niche en céramique jaune et rouge, les couleurs de la Catalogne, représente la ville de Nimes où Eusebi Güell a grandi.

Conseils et infos pratiques

Le parc est ouvert tous les jours de 08h00 à 21h00 (les horaires varient en fonction de l’époque de l’année).

Le site comporte 2 zones, une gratuite, et une payante :
– la zone payante donne accès au « Centre Monumental », c’est à dire aux espaces les plus connus du parc (l’escalier du Dragon, la Place de la Nature, ou la Salle Hypostyle). Vous aurez également accès au musée.
– la zone gratuite correspond au grand jardin qui entoure le centre. Celui-ci est très charmant, mais vous risquez d’être frustrés si vous vous contenté de cette zone. Heureusement, il y a une petite astuce (voir plus bas) …

Les tickets sont vendus aux guichets ou aux distributeurs automatiques situés dans le Parc et aux stations de métro de Lesseps et Vallcarca (L3). Il est vivement recommandé d’acheter les billets sur Internet pour éviter les longues files d’attente qui se forment (400 personnes entrent toutes les demi-heures). En achetant vos tickets en ligne vous paierez aussi moins cher (7 €). La réservation sur Internet vous assure également d’avoir une place car la disponibilité des entrées est soumise au nombre de visiteurs, jusqu’à un maximum de 400 personnes toutes les demi-heures.

Adultes : 8,50€ (entrée gratuite entre 7h et 7h30)
Enfants entre 7 et 12 ans et de plus de 65 ans : 6€.
Moins de 6 ans : entrée gratuite.

L’astuce pour visiter la zone payante, sans payer : si vous êtes matinal, présentez-vous à l’entrée à 7h du matin, l’entrée au Centre Monumental est libre jusqu’à 7h30. En plus, vous pourrez sûrement profiter de la Golden Hour à ce moment là, ce qui vous permettra de faire de belles photos, avec beaucoup moins de monde qu’en pleine après-midi.

Le parc est facilement accessible par le métro Lesseps, ligne L3.

Site officiel du parc : www.parkguell.cat

LE VLOG : une petite vidéo pour finir, ou comment visiter le Parc gratuitement ?

Comparer les prix de votre prochain voyage avec Easyvoyage

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.