Afrique

Voyage au Ras Dashan : la merveille méconnue de l’Ethiopie

Panorama sur le massif éthiopien
Panorama sur le massif éthiopien / © HomoCosmicos

Encore peu connu des voyageurs, le Ras Dashan offre l’un des plus beaux visages de l’Éthiopie et du continent africain. Préparez-vous pour une randonnée inoubliable au cœur du parc du Simien.

Voyagez moins cher : comparez les prix avec Easyvoyage

Partez pour une randonnée exceptionnelle dans le massif éthiopien

Le Ras Dashan fait partie des 10 plus hauts sommets du continent africain. Les paysages de cette région du nord de l’Éthiopie sont véritablement exceptionnels et raviront les amateurs des grands espaces et de nature sauvage.
Le parc national du Simien qui l’entoure est reconnu depuis 1978 par l’Unesco comme faisant partie du patrimoine naturel mondial.

Le Ras Dashan, point culminant de l’Ethiopie

Du haut de ses 4 600 mètres d’altitude, le Ras Dashan domine assez majestueusement la partie nord de l’Éthiopie. Pour autant, il n’est pas nécessaire d’être un alpiniste chevronné pour rejoindre son sommet.

Son ascension ne présente en effet pas de difficultés techniques notables : un randonneur expérimenté en parfaite forme physique devrait pouvoir l’atteindre sans aucun problème et sans devoir fournir d’efforts inconsidérés. C’est un lieu relativement peu fréquenté, mais dont la beauté n’a rien à envier à certains sites de l’Himalaya ou des Andes.

Cette quiétude plaira d’ailleurs énormément aux voyageurs qui en ont assez du tourisme de masse et qui veulent découvrir des endroits extraordinaires sans risquer de se marcher sur les pieds.

Le Simien, un parc national qui vaut vraiment le détour

Le parc national du Simien s’étend sur plus de 20 000 hectares, dans un décor semblant sorti tout droit d’un film de science-fiction. C’est l’érosion qui, après plusieurs millions d’années de travail acharné, a sculpté ces paysages escarpés et ces rochers semblant vouloir défier les cieux et les dieux. C’est peut-être pour cette raison que les populations locales pensent que le Ras Dashan est habité par des esprits maléfiques et qu’elles ne s’aventurent vers son sommet qu’en de très rares occasions.

La faune du parc national du Simien est assez riche et diversifiée. Des animaux que l’on ne trouve nulle part ailleurs ou presque y ont élu domicile, comme le bouquetin « walia ibex », le babouin gélada, le caracal (une espèce de lynx) ou encore le loup d’Abyssinie. Les nombreuses cavités rocheuses de ce vaste domaine sont pour eux des abris idéaux.

De 1996 à 2017, le parc national du Simien fut considéré comme un patrimoine naturel en grand danger par l’Unesco. Ce qu’il n’est plus aujourd’hui, grâce notamment aux efforts des autorités pour réduire les nuisances causées par le pâturage excessif, l’élevage et l’agriculture étant l’un des seuls moyens de subsistance de ses habitants.

Parc national du Simien

Parc national du Simien / © iStock

Des randonnées inoubliables au coeur du massif éthiopien

Si vous êtes un adepte du trekking, vous prendrez donc énormément de plaisir à vous aventurer dans la région du Ras Dashan. Et s’il vous fallait une bonne raison supplémentaire pour préparer votre voyage en Ethiopie, sachez que les spécialistes considèrent même que les longues randonnées que l’on peut y effectuer font partie des plus belles de la planète.

Vous serez assurément émerveillé et impressionné par ses gigantesques falaises, certaines mesurant plus de 1 500 mètres de haut. Si ces terres sont assez peu densément peuplées, vous rencontrerez certainement quelques bergers durant votre traversée du parc national du Simien et votre ascension du Ras Dashan. Ces derniers se montreront généralement accueillants et peut-être même vous inviteront-ils dans leur village pour vous reposer un peu si vous en avez besoin…

La barrière de la langue sera bien sûr un obstacle à la communication (l’on dénombrerait pas moins de 100 dialectes parlés sur le territoire éthiopien), mais un simple sourire ou un bonjour sera déjà une expérience humaine enrichissante, pour vous comme pour eux.

Les curiosités proches du Ras Dashan

Le nord de l’Éthiopie ne manque pas de sites culturels de première importance. Les villes historiques d’Axoum, de Gondar et de Lalibela sont ainsi implantées dans un rayon de 150 kilomètres du Ras Dashan.

Enfin, à quelques kilomètres de son sommet, vous pourrez apercevoir les ruines d’un ancien fort militaire, qui fut vraisemblablement installé là pour la position stratégique du lieu.

Lalibela, Ethiopie

Église de St. George à, Lalibela / © Dmitry_Chulov

Comparer les prix de votre prochain voyage avec Easyvoyage

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.